SPQR

Informations occultées par les médias – Actualité insolite – Politiquement Incorrect – Créer un vrai changement de politique : Instaurer la Démocratie.


  • READ THIS BLOG

    IN ENGLISH

    AUF DEUTSCH

    France Etats_Unis

    Israël Québec

    Canada

  • Commentaires récents

    Agencias de modelos… sur La revue de presse de SPQR…
    spqr sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Anonyme sur La dispense de recherche …
    GIULIA sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Baron sur La dispense de recherche …
    spqr sur Gauchistes en action
    Elgocho sur Gauchistes en action
    TEKA Plantin sur L’affaire du préservatif et Be…
    thierry sur Secrétaire général à la CGT… c…
    avant-gardiste sur Vocabulaire politiquement corr…
    Wasp sur Pourquoi la pénurie de logemen…
    Coin coin sur L’effet Hutchinson
  • Blogs amis

    Deborah  Deborah
    Marie BlandMarie Bland
    Michel Garroté
    Monde Info
    Dave
     Dave.new
    Naibed Élisa Naibed :  de moi, et (surtout) de féminisme
    YAHEL : NUEVA EUROPA Desde el presente miremos hacia el futuro
    Amiral Woland brèves 3.0
    Commissaire : APEX
    couLisa  LisaLisa
    a-fleur-de-vieA fleur de vie
    : Emploi et santé
    asturies.png Reconquista Redux

  • Rien que pour les images !

  • Citations

    "Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve." John Adams

    "Je regarde vraiment avec commisération la grande masse de mes concitoyens qui, lisant les journaux, vivent et meurent dans la croyance qu’ils ont su quelque chose de ce qui s’est passé dans le monde à leur époque." Thomas Jefferson

    "Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences des causes qu’ils chérissent." Bossuet

    "Une société qui abandonne un peu de liberté pour gagner un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre et perd les deux." Benjamin Franklin

    "A fanatic is one who can't change his mind and won't change the subject." Winston Churchill

    "Les paroles qui ne sont suivies d'aucun effet sont comptées pour rien." Démosthène

    "Je crois d'un bon citoyen de préférer les paroles qui sauvent aux paroles qui plaisent." Démosthène

    "Ce n'est pas parce qu'on est nombreux à avoir tort que l'on a raison." Jean-Claude Devé

    "Les hommes croient ce qu'ils désirent." Jules César

    "Il y a en permanence un cinquième des gens qui sont contre." John F. Kennedy

    "Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Vous pouvez même tromper quelques personnes tout le temps, mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps." Abraham Lincoln

    "Pousser en commun, mais non penser en commun." Marc-Aurèle

    "On peut aisément pardonner à l'enfant qui a peur de l'obscurité ; la vraie tragédie de la vie, c'est lorsque les hommes ont peur de la lumière." Platon

    "L'opinion est quelque chose d'intermédiaire entre la connaissance et l'ignorance." Platon

    "Les pays n’ont pas d’amis, mais des intérêts." Général de Gaulle

    "Il y a une immense distance entre un peuple libre se donnant à lui-même ses lois et un peuple désignant des représentants pour écrire des lois à leur place." Rousseau

    "Je veux dire qu’il est considéré comme démocratique que les magistratures soient attribuées par le sort et comme oligarchique qu’elles soient électives." Aristote

    "Le courage c'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire." Jean Jaurès

    "La censure la plus efficace est l'abrutissement de la population mais aussi le fait de la mener vers des combats inutiles."
    The Thinker

    "On a trouvé, en bonne politique, le secret de faire mourir de faim ceux qui, en cultivant la terre, font vivre les autres."
    François-Marie Arouet, dit Voltaire

    "De prime abord, je ne crois jamais en ce que l'on me dit de façon péremptoire, je vérifie, et si je ne le peux pas, je réfléchis, je compare."
    Cevennevive

    "En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi."
    Léon Trotsky

    "Nul n’est plus esclave que celui qui se croit libre sans l’être."
    Johann Wolfgang von Goethe

Abécédaire des promesses de N. Sarkozy non tenues

Posted by Daisy sur vendredi, 23 mars, 2012

Par Jean Pelletier :

Ceci n'est qu'un extrait d'un dictionnaire plus vaste qui resterait à écrire tant le sujet d'étude est vaste. Nicolas Sarkozy en matière de mensonges a été prolixe, il semble bien répéter aujourd'hui le même exercice qu'en 2007. Serait-ce en fait une pathologie ?

Morceaux choisis :

Accès à la propriété́.

« Depuis des années, on vous dit qu’on ne peut rien contre la crise du logement. (…) Je veux permettre à chaque ménage d’être propriétaire, parce que la propriété́ est le rêve de chacun d’entre nous. » « Je propose que ceux qui ont des rémunérations modestes puissent garantir leur emprunt par la valeur de leur logement. »

En 2007 il fera voter des mesures de défiscalisation des intérêts d’emprunts, puis en 2010 il annulera la mesure. Comprendra qui pourra !

Allocations Familiales.

« J’aiderai les familles à chacune des étapes de leur existence. En particulier, j’allouerai des allocations familiales dès le premier enfant. »

En réalité il ramène les bonifications accordées pour les adolescents de 11 ans à 14 ans dés 2008… et en 2010 il durcit les conditions d’accès aux allocations dépendantes des revenus (complément familial, prime de naissance…). Le calcul prendra en compte désormais les indemnités journalières d’accident du travail et de maladies professionnelles.

Allocations chômage.

« Comme souvent en France, en matière de chômage ou en matière de minima sociaux, on indemnise chichement, mais longtemps. Alors qu'il faudrait indemniser fortement, mais brièvement pour que chacun soit incité à reprendre rapidement un emploi. Je propose que l'allocation chômage ne puisse pas être inférieure au salaire minimum, mais que nul ne puisse refuser plus de trois offres d'emploi correspondant à ses compétences. »

Cette promesse de revalorisation ne sera pas tenue. La situation actuelle est : un demandeur d’emploi sur deux n’est pas indemnisé, 700 000 relèvent du RSA…

Bouclier Fiscal.

« Pour redonner confiance aux investisseurs, (…) il faut d’abord réconcilier la France avec la réussite. Or, au-delà de notre culture collective, nous savons que l’une des difficultés concrètes est fiscale. C’est pour cela que j’ai toujours défendu l’idée d’un bouclier fiscal qui limite à un pourcentage donné les prélèvements qui peuvent s’accumuler, une année donnée, sur le revenu d’un même contribuable. Je crois à un bouclier fiscal à 50 % intégrant la contribution sociale généralisée (CSG) et la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS). Autrement dit, nul ne paiera au fisc plus que la moitié de ce qu’il a gagné. »

Nouveau chassé croisé de notre président le boulet fiscal leste sa future campagne, il le supprime avec effet en 2011.

Chômage.

« Depuis vingt-cinq ans, on vous dit que le plein emploi est impossible et que le chômage est une fatalité. Rien n’est plus faux. »

Qu’en est-il 5 ans après ? La défiscalisation des heures supplémentaires a détruit des emplois. Le chômage ne cesse d’augmenter, un million de chômeurs en plus en 5 ans.(1)

Déficits publics.

« La maîtrise de nos finances publiques est un impératif moral autant que financier. Les jeunes générations ne peuvent accepter que les générations actuelles vivent à leur crédit. »

Le déficit public est passé de 3,4% du PIB en 2008 à presque 8% en 2009. Sarkozy doit négocier avec Bruxelles un report de la promesse d’équilibre budgétaire ; il gadgétise ainsi sa fameuse règle d’or qu’il a oublié de s’appliquer à lui-même.

Dépendance.

« Je créerai une cinquième branche de la sécurité sociale pour consacrer suffisamment de moyens à la perte d'autonomie. »

Chirac l’avait promis et jamais mis en œuvre, en fidèle successeur Sarkozy fait de même, il annonce la placardisation de sa mesure en août 2010.

Dette publique.

« Je m'engage à ramener la dette en dessous des 60% du PIB d'ici 2012. »

Aujourd’hui elle est à 81% du PIB à presque 1 700 milliards d’euros, elle s’annonce à 84% pour 2012 ! Ce sont 450 milliards d’euros que Sarkozy a rajouté à la dette qui pèse sur les générations futures. Ce bon est le plus élevé depuis l’après guerre.

Golden Parachutes.

« Si je suis élu président de la République, je ferai voter dès l'été 2007 une loi qui interdira la pratique détestable des golden parachutes. »

Belles paroles, jamais tenues !

Gouvernement resserré.

« Si je suis élu, mon gouvernement sera limité à 15 ministres pour être plus efficace. »

Aujourd’hui le gouvernement compte 33 membres !

République irréprochable.

Il l’avait annoncé la République irréprochable :

– Augmentation de son salaire de 172% dés 2008,

– Nouvel airbus présidentiel pour 176 millions d’euros,

– Multiplication des frais de la présidence (affaire des sondages réservés à une agence amie pour des sommes extravagantes),

– Légions d’honneur de complaisance à foison,

– Nomination du président de l’audiovisuel par le président lui-même,

– Tentative de faire nommer son fils Jean à la tête de l’EPAD de la Défense,

– Pitoyable relations d’affaires avec Jacques Servier

– Meeting de campagne à Villepinte, coût 5 millions d’euros,

– Etc….

 

Et enfin pour terminer la série l’emblématique :

« Travailler plus pour gagner plus. »

C’est plutôt travailler moins pour gagner moins :(2)

– Envolée des matières premières et du prix de l’énergie (gaz, électricité et pétrole),

– Augmentation promise de la TVA (3)

– La non revalorisation des plafonds du barème de l’impôt sur les revenus entraine l’imposition de plus de 250 000 foyers français jusqu’ici exonérés, et l’augmentation de l’impôt pour les autres,

– Le gel des salaires de la fonction publique depuis trois ans.

 

Françaises, français vous savez ce qu’il vous reste à faire

Jean Pelletier
Ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres à l’Université Nancy 2, iltravaille actuellement dans une société de gestion de droits artistiques et enseigne à l’université d’Evry-Val d’Essonne dans le cadre du département« Administration de la musique et du spectacle vivant » en tant que Professeur associé. Ecrivain. A été directeur des ressources humaines de l’établissement public du Parc et de la Grande Halle de la Villette, consultant en ingénierie culturelle pendant une dizaine d’année. A été Secrétaire général de l’Agence de l’informatique, conseiller technique auprès du Ministre du Temps Libre, assistant parlementaire d’Edgar Pisani.


Source : AgoraVox


Additif :

notesNotes :

[1] Les chômeurs inscrits sont classés en 8 catégories ; les médias (évidemment…) ne vous sortent que le nombre de la 1ère. En ajoutant ceux des 7 autres catégories et ceux qui ne se sont pas inscrits parce qu'ils n'ont pas droit à indemnisation de chômage, on atteint le chiffre d'environ 7 millions de chômeurs en France, record absolu depuis au moins 1945, et qui ne cesse d'augmenter.

[2] Ce serait même plutôt travailler plus pour gagner moins

[3] 25% de TVA au lieu de 20% sitôt Sarkozy et l’UMP réélus. Ceux qui ont déjà du mal à boucler leur fin de mois vont le sentir passer.


Publié par Daisy le 23 mars 2012.

N.B. : si vous souhaitez écrire un commentaire, cliquez sur “commentaire(s)” ; l’e-mail est facultatif.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :