SPQR

Informations occultées par les médias – Actualité insolite – Politiquement Incorrect – Créer un vrai changement de politique : Instaurer la Démocratie.


  • READ THIS BLOG

    IN ENGLISH

    AUF DEUTSCH

    France Etats_Unis

    Israël Québec

    Canada

  • Commentaires récents

    Agencias de modelos… sur La revue de presse de SPQR…
    spqr sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Anonyme sur La dispense de recherche …
    GIULIA sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Baron sur La dispense de recherche …
    spqr sur Gauchistes en action
    Elgocho sur Gauchistes en action
    TEKA Plantin sur L’affaire du préservatif et Be…
    thierry sur Secrétaire général à la CGT… c…
    avant-gardiste sur Vocabulaire politiquement corr…
    Wasp sur Pourquoi la pénurie de logemen…
    Coin coin sur L’effet Hutchinson
  • Blogs amis

    Deborah  Deborah
    Marie BlandMarie Bland
    Michel Garroté
    Monde Info
    Dave
     Dave.new
    Naibed Élisa Naibed :  de moi, et (surtout) de féminisme
    YAHEL : NUEVA EUROPA Desde el presente miremos hacia el futuro
    Amiral Woland brèves 3.0
    Commissaire : APEX
    couLisa  LisaLisa
    a-fleur-de-vieA fleur de vie
    : Emploi et santé
    asturies.png Reconquista Redux

  • Rien que pour les images !

  • Citations

    "Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve." John Adams

    "Je regarde vraiment avec commisération la grande masse de mes concitoyens qui, lisant les journaux, vivent et meurent dans la croyance qu’ils ont su quelque chose de ce qui s’est passé dans le monde à leur époque." Thomas Jefferson

    "Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences des causes qu’ils chérissent." Bossuet

    "Une société qui abandonne un peu de liberté pour gagner un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre et perd les deux." Benjamin Franklin

    "A fanatic is one who can't change his mind and won't change the subject." Winston Churchill

    "Les paroles qui ne sont suivies d'aucun effet sont comptées pour rien." Démosthène

    "Je crois d'un bon citoyen de préférer les paroles qui sauvent aux paroles qui plaisent." Démosthène

    "Ce n'est pas parce qu'on est nombreux à avoir tort que l'on a raison." Jean-Claude Devé

    "Les hommes croient ce qu'ils désirent." Jules César

    "Il y a en permanence un cinquième des gens qui sont contre." John F. Kennedy

    "Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Vous pouvez même tromper quelques personnes tout le temps, mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps." Abraham Lincoln

    "Pousser en commun, mais non penser en commun." Marc-Aurèle

    "On peut aisément pardonner à l'enfant qui a peur de l'obscurité ; la vraie tragédie de la vie, c'est lorsque les hommes ont peur de la lumière." Platon

    "L'opinion est quelque chose d'intermédiaire entre la connaissance et l'ignorance." Platon

    "Les pays n’ont pas d’amis, mais des intérêts." Général de Gaulle

    "Il y a une immense distance entre un peuple libre se donnant à lui-même ses lois et un peuple désignant des représentants pour écrire des lois à leur place." Rousseau

    "Je veux dire qu’il est considéré comme démocratique que les magistratures soient attribuées par le sort et comme oligarchique qu’elles soient électives." Aristote

    "Le courage c'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire." Jean Jaurès

    "La censure la plus efficace est l'abrutissement de la population mais aussi le fait de la mener vers des combats inutiles."
    The Thinker

    "On a trouvé, en bonne politique, le secret de faire mourir de faim ceux qui, en cultivant la terre, font vivre les autres."
    François-Marie Arouet, dit Voltaire

    "De prime abord, je ne crois jamais en ce que l'on me dit de façon péremptoire, je vérifie, et si je ne le peux pas, je réfléchis, je compare."
    Cevennevive

    "En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi."
    Léon Trotsky

    "Nul n’est plus esclave que celui qui se croit libre sans l’être."
    Johann Wolfgang von Goethe

Note secrète sur la conduite de la campagne électorale française

Posted by Daisy sur jeudi, 22 mars, 2012


« A vous de créer des polémiques, des attitudes, des slogans. Tout sauf des programmes ! »

Par Jacques Attali :

Il va sans dire que la note qui suit est secrète et ne doit pas
sortir de vos quatre bureaux.(1) Elle ne vise qu’à vous servir à orienter
vos équipes dans les prochaines semaines.

Notre agence, sous les divers noms qu’elle porte, conseille à
travers vous les principaux candidats à l’élection présidentielle
française. Nous pouvons en être fiers. C’est le fruit d’un long travail,
mené depuis de nombreuses années, pour obtenir la confiance de ces
gens-là et de leurs entourages. C’est aussi le résultat des travaux
approfondis de nos équipes de publicitaires, sociologues, spécialistes
des sondages, du marketing interactif, d’Internet et de toutes les
autres techniques, sans cesse renouvelées, si nécessaires à l’exercice
de notre métier, dont je vous rappelle la haute et belle mission :
convaincre.

Pour l’instant, la campagne présidentielle française se déroule parfaitement bien, conformément à nos recommandations et à nos intérêts. Suivant nos prescriptions, tous les candidats sérieux refusent de parler de leurs bilans et encore plus de leurs programmes.

Nous avons réussi à les convaincre que les électeurs sont amnésiques et myopes, que la ­campagne n’est pour eux qu’un spectacle et qu’ils ne s’intéressent ni au passé ni à l’avenir. Il était alors facile de démontrer aux candidats la nécessité de sortir chaque jour une idée nouvelle, faisant oublier celle de la veille. Peu importe le sujet, l’important est qu’on en parle.

Il faut ne pas rester immobile, donner le sentiment d’un dynamisme illimité et, surtout, éviter d’être taxé de routinier ou d’ennuyeux : qui voudrait passer les cinq prochaines années avec un président rabâchant sans cesse les mêmes idées, de peur de se contredire ?

Ceci est peut-être contraire à l’intérêt de la démocratie, qui exige que les candidats s’affrontent en profondeur sur leurs visions et leurs projets. Ce n’est pas notre affaire et ne doit pas le devenir. Notre intérêt est de vendre à chaque camp un maximum de sondages (au moins un par jour), d’études qualitatives (au moins trois par semaine).
Cela nous permettra non seulement d’engranger un confortable chiffre d’affaires, mais aussi – avantage annexe – de relayer, jour après jour,  les messages et les préoccupations de nos autres clients, entreprises commerciales dont dépend notre bien-être.

En principe, il ne faut pas s’inquiéter : la tyrannie du neuf s’exerce partout dans la société, pour notre plus grand bénéfice. Et même si nous n’existions pas (après tout, nous n’existons peut-être pas…), tout se passerait sans doute de la même façon. Mais si je crois utile de vous l’écrire aujourd’hui, c’est pour que vous restiez
vigilants, pour que vous évitiez tout dérapage, possible pendant les derniers jours, au cas où les électeurs deviendraient soudain plus pressants.

Aucun sujet ne doit donc rester d’actualité pendant plus de vingt-quatre heures. A vous de proposer, chaque jour et à chaque équipe de campagne, selon le résultat de vos études, des thèmes nouveaux. A vous de créer des polémiques, de tester des humeurs, des mots, des gestes, des attitudes, des sourires, des slogans. Tout, sauf des projets !

Je compte sur vous. »

Jacques Attali



Additif par spqr :

notesNotes :

(1) Cette note secrète de l’agence a été rédigée en novembre 2011 et rendue publique récemment. Quatre bureaux : ils s’agit des bureaux des dirigeants de l’agence en question. Elle a six clients, dans l’ordre alphabétique, Bayrou, Dupont-Aignan, Hollande, Le Pen, Mélenchon et Sarkozy.


Autres articles sur le même sujet :


Publié par Daisy le 22 mars 2012

N.B. : si vous souhaitez écrire un commentaire, cliquez sur “commentaire(s)” ; l’e-mail est facultatif.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :