SPQR

Informations occultées par les médias – Actualité insolite – Politiquement Incorrect – Créer un vrai changement de politique : Instaurer la Démocratie.


  • READ THIS BLOG

    IN ENGLISH

    AUF DEUTSCH

    France Etats_Unis

    Israël Québec

    Canada

  • Commentaires récents

    Agencias de modelos… sur La revue de presse de SPQR…
    spqr sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Anonyme sur La dispense de recherche …
    GIULIA sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Baron sur La dispense de recherche …
    spqr sur Gauchistes en action
    Elgocho sur Gauchistes en action
    TEKA Plantin sur L’affaire du préservatif et Be…
    thierry sur Secrétaire général à la CGT… c…
    avant-gardiste sur Vocabulaire politiquement corr…
    Wasp sur Pourquoi la pénurie de logemen…
    Coin coin sur L’effet Hutchinson
  • Blogs amis

    Deborah  Deborah
    Marie BlandMarie Bland
    Michel Garroté
    Monde Info
    Dave
     Dave.new
    Naibed Élisa Naibed :  de moi, et (surtout) de féminisme
    YAHEL : NUEVA EUROPA Desde el presente miremos hacia el futuro
    Amiral Woland brèves 3.0
    Commissaire : APEX
    couLisa  LisaLisa
    a-fleur-de-vieA fleur de vie
    : Emploi et santé
    asturies.png Reconquista Redux

  • Rien que pour les images !

  • Citations

    "Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve." John Adams

    "Je regarde vraiment avec commisération la grande masse de mes concitoyens qui, lisant les journaux, vivent et meurent dans la croyance qu’ils ont su quelque chose de ce qui s’est passé dans le monde à leur époque." Thomas Jefferson

    "Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences des causes qu’ils chérissent." Bossuet

    "Une société qui abandonne un peu de liberté pour gagner un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre et perd les deux." Benjamin Franklin

    "A fanatic is one who can't change his mind and won't change the subject." Winston Churchill

    "Les paroles qui ne sont suivies d'aucun effet sont comptées pour rien." Démosthène

    "Je crois d'un bon citoyen de préférer les paroles qui sauvent aux paroles qui plaisent." Démosthène

    "Ce n'est pas parce qu'on est nombreux à avoir tort que l'on a raison." Jean-Claude Devé

    "Les hommes croient ce qu'ils désirent." Jules César

    "Il y a en permanence un cinquième des gens qui sont contre." John F. Kennedy

    "Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Vous pouvez même tromper quelques personnes tout le temps, mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps." Abraham Lincoln

    "Pousser en commun, mais non penser en commun." Marc-Aurèle

    "On peut aisément pardonner à l'enfant qui a peur de l'obscurité ; la vraie tragédie de la vie, c'est lorsque les hommes ont peur de la lumière." Platon

    "L'opinion est quelque chose d'intermédiaire entre la connaissance et l'ignorance." Platon

    "Les pays n’ont pas d’amis, mais des intérêts." Général de Gaulle

    "Il y a une immense distance entre un peuple libre se donnant à lui-même ses lois et un peuple désignant des représentants pour écrire des lois à leur place." Rousseau

    "Je veux dire qu’il est considéré comme démocratique que les magistratures soient attribuées par le sort et comme oligarchique qu’elles soient électives." Aristote

    "Le courage c'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire." Jean Jaurès

    "La censure la plus efficace est l'abrutissement de la population mais aussi le fait de la mener vers des combats inutiles."
    The Thinker

    "On a trouvé, en bonne politique, le secret de faire mourir de faim ceux qui, en cultivant la terre, font vivre les autres."
    François-Marie Arouet, dit Voltaire

    "De prime abord, je ne crois jamais en ce que l'on me dit de façon péremptoire, je vérifie, et si je ne le peux pas, je réfléchis, je compare."
    Cevennevive

    "En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi."
    Léon Trotsky

    "Nul n’est plus esclave que celui qui se croit libre sans l’être."
    Johann Wolfgang von Goethe

Discours de politique extérieure de Vladimir Poutine, adversaire résolu du Nouvel Ordre Mondial

Posted by Daisy sur samedi, 17 mars, 2012

Par Hieronymus :

La récente réélection de Vladimir Poutine à la présidence de la
fédération de Russie le 4 mars dernier a éludé un très long exposé sur
la politique étrangère réalisé par ce dernier au quotidien Moskovskie Novosti.
(les nouvelles de Moscou) le 27 février dernier, cet article est
pourtant d’un intérêt capital et mérite tout à fait d’être étudié en
détail.

Poutine y expose sa vision de la politique étrangère de la Russie
face à l’évolution du Monde, il développe une analyse très fine et
lucide des principaux aspects des relations extérieures de son pays avec
le reste du monde ; cet article est à la fois exhaustif, soucieux
de précisions et pénétré d’un esprit de synthèse, il porte une véritable
vision de l’ensemble des problèmes géopolitiques en ce début du XXI
siècle.

Voici les liens permettant de lire la traduction publiée par le site du réseau Voltaire (en 2 parties) :

http://www.voltairenet.org/La-Russie-et-l-evolution-du-monde

http://www.voltairenet.org/La-Russie-et-l-evolution-du-monde,172990

Et l’original du journal paru en russe :

http://mn.ru/politics/20120227/312306749.html

Ainsi que sa traduction en anglais :

http://themoscownews.com/politics/20120227/189488862.html

En gros 2 parties essentielles à distinguer

– le constat de la menace (les 3 premiers paragraphes jusqu’à « nouveaux défis et menaces »)

– les stratégies de résistance (les 4 paragraphes suivants à partir de « Asie Pacifique  »)

Puis des considérations générales sur la morale et la politique (dernier paragraphe)

 

1) le constat de la menace

– bref rappel historique (la confiance érodée) qq. extraits ;

« les principaux fondements incluent le droit fondamental à la sécurité pour tous les États. Le mépris de ces règles provoque la déstabilisation des relations internationales. Tout le monde comprend à quoi je fais allusion. Il s’agit de l’expansion de l’Otan, Notre argumentation est bien connue, mais, malheureusement, elle n’est pas prise en considération par nos partenaires occidentaux, qui refusent de l’entendre. »

Poutine rentre dans le vif du sujet en évoquant directement les coups de canif que le bloc atlantique (en fait les USA) a porté aux principes qui régissaient les rapports entre les états, d’abord par le non démantèlement de l’Otan, puis par son expansion indéfinie (ex. pays de l’Est + états Baltes) enfin par les agressions en forme de guerre de conquête dont l’exemple le plus fameux est celui de l’Irak, pays sacrifié, pays martyre ..

« Les Américains sont obsédés par l’idée de s’assurer une invulnérabilité absolue, ce qui est utopique et irréalisable, aussi bien sur le plan technique que géopolitique. L’invulnérabilité absolue pour l’un impliquerait la vulnérabilité absolue de tous les autres. Il est impossible d’accepter une telle perspective »

Poutine touche du doigt un simple point de bon sens mais qui montre du même coup l’incroyable exigence que le bloc atlantique (toujours lui) entend s’octroyer son profit, les actuelles prétentions de ce bloc et en particulier des Américains sont non seulement inacceptables mais absurdes !

– les événements récents (le printemps arabe : les leçons et les conclusions)

« Il faut empêcher de réitérer le scénario libyen en Syrie »

On est en plein dans l’actualité, le drame libyen est tout récent, une guerre qui a vu la destruction des infrastructures du pays, des milliers de morts innocents et maintenant la Libye est la proie d’une guerre civile à la fois ethnique et confessionnelle, d’un pays prospère ce fut le basculement dans une spirale de malheur qui risque de perdurer encore très longtemps .. devons nous accepter que la même tragédie se reproduise en Syrie ?

« Mais la Russie n’utilise pas les ONG nationales d’autres pays et ne finance pas ces ONG et les organisations politiques étrangères afin de promouvoir ses propres intérêts »

Juste dénonciation de ces impostures morales, souvent véritables machines de guerre déguisées sous des dehors humanitaires que sont les ONG si florissantes dans le monde anglo-américain !

 

– les enjeux actuels (les nouveaux défis et menaces)

« L’Iran se trouve actuellement sous les feux des projecteurs. Évidemment, la Russie est préoccupée par la menace croissante du lancement d’une opération militaire contre ce pays. Si cela se produisait, les conséquences seraient vraiment désastreuses »

Là encore simple bon sens, l’Iran n’est ni l’Afghanistan ni l’Irak, c’est un poids lourd d’environ 3 fois le volume de ce dernier et pourtant on a déjà vu dans le cas de l’Irak à quel point les Etats Unis en dépit de leur énorme potentiel militaire, ne pouvaient venir à bout de cet encore petit pays, l’hypothèse d’une attaque contre l’Iran donne simplement le vertige !

« L’avenir de l’Afghanistan est également préoccupant. Nous avons soutenu l’opération militaire destinée à apporter une aide internationale à ce pays. Mais le contingent militaire international sous l’égide de l’Otan n’a pas rempli la mission assignée »

C’est le moins que l’on puisse dire et les Russes savent bien eux même de quoi il retourne dans ce pays montagneux et irréductible, on assiste même à une aggravation du sous développement avec un renforcement des trafics de drogue (culture d’opium)

 

2) les stratégies de résistance

– un monde multipolaire (l’Asie-Pacifique acquiert une nouvelle dimension)

« Les deux gouvernements ont atteint un niveau de confiance sans précédent dans leurs rapports. Cela permet à la Russie et à la Chine d’agir dans un esprit de partenariat authentique basé sur le pragmatisme et la prise en compte des intérêts mutuels »

Ces 2 puissances mondiales qui furent longtemps des parents idéologiques (pays communistes) ont des intérêts à la fois convergents et divergents (dus aux frontières communes et la querelle sur l’exploitation de la Sibérie) mais cette nouvelle logique de blocs avec la formidable menace de l’Otan permet à ces 2 pays frères (qui ne l’ont pas toujours été) de bien saisir que le sens actuel de leurs intérêts est le renforcement d’une alliance défensive de rigueur, qui risque de se révéler très utile, à bon entendeur ..

« Après l’adhésion de l’Afrique du Sud, le groupe BRICS a acquis une dimension réellement mondiale, et il génère déjà plus de 25% du PIB de la planète »

Ce qui en fait un acteur incontournable, la force politique et militaire d’un bloc dépendant largement de son poids économique et encore si on se réfère aux seules statistiques, le poids du PNB du BRICS est il largement sous évalué comme par exemple dans le cas de la Chine !

– l’axe Paris Berlin Moscou (le facteur européen)

« Les citoyens russes se considèrent comme des Européens »

Après avoir démenti une menace à l’Est (Chine), Poutine fait vibrer la corde sentimentale des racines culturelles pour clamer haut et fort que le destin du peuple russe est depuis toujours inscrit en Europe, le continent dont il est la borne orientale !

« La Russie a intérêt à avoir affaire à une Union européenne forte, correspondant à la vision de l’Allemagne et de la France, car nous souhaiterions concrétiser le puissant potentiel de partenariat entre la Russie et l’UE »

Autre appel du pied envers la vieille Europe (dixit Rumsfeld), par politesse (et stratégie aussi) Poutine parle de partenariat avec l’UE alors qu’il s’agit essentiellement d’un partenariat avec l’Allemagne, lequel est déjà florissant, la Russie disposant des matières premières et l’Allemagne de la technologie, mais ce partenariat n’est qu’économique, Poutine appelle de ses vœux un partenariat politique, son souhait non exprimé est que l’UE (excepté le Royaume Uni) se dissocie du bloc atlantique pour former une grande Europe « de l’Atlantique à l’Oural » (de Gaulle)

« J’estime qu’un partenariat authentique entre la Russie et l’Union européenne est impossible sans l’abolition des barrières qui entravent les contacts humains et économiques, avant tout celle du régime des visas »

Cette question des visas (qui sous-entend un accord de réciprocité) est beaucoup moins subalterne qu’il n’y parait, elle revêt en fait une énorme dimension symbolique !

« La menace pour l’Europe d’un afflux de prétendus immigrés économiques en provenance de Russie relève largement de l’imagination »

Poutine veut tordre le cou au prétexte invoqué à une levée de ce régime des visas, lequel est imposé du côté européen en raison d’une éventuelle menace d’invasion de travailleurs de l’est, on ne peut de France que lui donner raison car nos problèmes concernent l’immigration africaine mais les dogmes ont la vie dure ..

– le risque de nouvelle guerre froide (les relations russo-américaines)

« Globalement, la Russie était prête à fournir un effort réellement important afin de développer ses relations avec les États-Unis et de réaliser un progrès qualitatif, à condition toutefois que les Américains appliquent dans la pratique le principe du partenariat équitable et mutuellement respectueux »

On revient au tout premier point exprimé, celui de la question de l’équilibre des forces délibérément bafouée par le bloc commandant l’Otan et qui semble être possédé par une forme d’esprit de démesure !

 

– une diplomatie économique (la diplomatie économique)

« La condition sine qua non est un accès plus libre et non-discriminatoire de la Russie aux marchés extérieurs »

Poutine revient sur la difficile adhésion de la Russie à l’OMC et le fait que celle-ci une fois réalisée, les vexations de tout ordre n’ont pas cessé envers son pays, du côté occidental une volonté d’asphyxie économique de la Russie marquée par des comportements déloyaux est hélas patente ..

« Autrement dit, le territoire russe est la source de la force potentielle de la Russie »

Magnifique point de bon sens qu’il est parfois bon de rappeler, avec la plus grande superficie du monde, la fédération de Russie dispose d’un potentiel de ressources quasi-illimité dans une infinité de domaines, qui dit richesse dit force !

Donc il faudra compter avec nous que vous le souhaitiez ou non (message subliminal de Poutine)

 

3) l’exploitation de la morale en politique

(+ le soutien aux Russes de l’étranger et la culture russe dans le contexte international)

« Premièrement, les États-Unis et d’autres pays occidentaux cherchent à monopoliser la protection des droits de l’homme, la politiser intégralement et en faire un moyen de pression »

Poutine a parfaitement saisi l’arme psychologique que constitue la morale en politique et que le monde anglo-saxon (maintenant anglo-américain) traditionnellement expert en communication, s’est fait une spécialité de l’exploitation de l’argument d’autorité morale ..

« Le domaine des droits de l’homme ne doit être monopolisé par personne »

Simple maxime de bon sens et pourtant la mentalité occidentale, qui pense depuis les Grecs exercer une sorte de monopole de fait sur les concepts de pensée et la philosophie en général, croit depuis toujours pouvoir disposer à ce titre d'une sorte de magistère sur le reste du monde, habitude dont il semble impossible de pouvoir se départir !

« Or, la Russie a son mot à dire : nul n’est parfait quant au respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales »

Poutine insiste encore car côté américain les exemples de violation de ces droits de l’homme ne sont que trop flagrants, il enfonce le clou (à juste titre)

 Ce long exposé permet de réaliser que Poutine a parfaitement saisi la logique de domination du Nouvel Ordre Mondial, c’est un ordre totalitaire car il entend régner sans partage, il tâche à tout prix de s’imposer par la force ou par la ruse mais il ne lâchera rien tant qu’il ne sera pas parvenu à l’asservissement de tous à sa seule volonté (même s’il semble présenter désormais des signes de faiblesse)

La résistance à cette tentative du N.O.M. doit s’exercer à plusieurs niveaux :

– par le développement d’un monde multipolaire

– par le renforcement de systèmes d’alliances défensives

– par une contre communication dénonçant les impostures du NOM

Il y a fort à faire et la partie n’est pas gagnée mais la lucidité de cet homme permet d’être relativement optimiste sur la finesse de la stratégie qu’il saura adopter envers un adversaire qui semble multiplier les maladresses, le N.O.M. est hélas devenu le principal ennemi de tous et des Américains eux-mêmes, à nous aussi Européens et Français d’être lucides et de montrer une détermination ferme et intelligente face à cette menace planétaire !

Hieronymus
Géopoliticien, historien, rédacteur sur AgoraVox


Source : AgoraVox

Additif par spqr :


Autres articles sur le même sujet :


Publié par Daisy le 17 mars 2012

N.B. : si vous souhaitez écrire un commentaire, cliquez sur “commentaire(s)” ; l’e-mail est facultatif.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :