SPQR

Informations occultées par les médias – Actualité insolite – Politiquement Incorrect – Créer un vrai changement de politique : Instaurer la Démocratie.


  • READ THIS BLOG

    IN ENGLISH

    AUF DEUTSCH

    France Etats_Unis

    Israël Québec

    Canada

  • Commentaires récents

    Agencias de modelos… sur La revue de presse de SPQR…
    spqr sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Anonyme sur La dispense de recherche …
    GIULIA sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Baron sur La dispense de recherche …
    spqr sur Gauchistes en action
    Elgocho sur Gauchistes en action
    TEKA Plantin sur L’affaire du préservatif et Be…
    thierry sur Secrétaire général à la CGT… c…
    avant-gardiste sur Vocabulaire politiquement corr…
    Wasp sur Pourquoi la pénurie de logemen…
    Coin coin sur L’effet Hutchinson
  • Blogs amis

    Deborah  Deborah
    Marie BlandMarie Bland
    Michel Garroté
    Monde Info
    Dave
     Dave.new
    Naibed Élisa Naibed :  de moi, et (surtout) de féminisme
    YAHEL : NUEVA EUROPA Desde el presente miremos hacia el futuro
    Amiral Woland brèves 3.0
    Commissaire : APEX
    couLisa  LisaLisa
    a-fleur-de-vieA fleur de vie
    : Emploi et santé
    asturies.png Reconquista Redux

  • Rien que pour les images !

  • Citations

    "Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve." John Adams

    "Je regarde vraiment avec commisération la grande masse de mes concitoyens qui, lisant les journaux, vivent et meurent dans la croyance qu’ils ont su quelque chose de ce qui s’est passé dans le monde à leur époque." Thomas Jefferson

    "Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences des causes qu’ils chérissent." Bossuet

    "Une société qui abandonne un peu de liberté pour gagner un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre et perd les deux." Benjamin Franklin

    "A fanatic is one who can't change his mind and won't change the subject." Winston Churchill

    "Les paroles qui ne sont suivies d'aucun effet sont comptées pour rien." Démosthène

    "Je crois d'un bon citoyen de préférer les paroles qui sauvent aux paroles qui plaisent." Démosthène

    "Ce n'est pas parce qu'on est nombreux à avoir tort que l'on a raison." Jean-Claude Devé

    "Les hommes croient ce qu'ils désirent." Jules César

    "Il y a en permanence un cinquième des gens qui sont contre." John F. Kennedy

    "Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Vous pouvez même tromper quelques personnes tout le temps, mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps." Abraham Lincoln

    "Pousser en commun, mais non penser en commun." Marc-Aurèle

    "On peut aisément pardonner à l'enfant qui a peur de l'obscurité ; la vraie tragédie de la vie, c'est lorsque les hommes ont peur de la lumière." Platon

    "L'opinion est quelque chose d'intermédiaire entre la connaissance et l'ignorance." Platon

    "Les pays n’ont pas d’amis, mais des intérêts." Général de Gaulle

    "Il y a une immense distance entre un peuple libre se donnant à lui-même ses lois et un peuple désignant des représentants pour écrire des lois à leur place." Rousseau

    "Je veux dire qu’il est considéré comme démocratique que les magistratures soient attribuées par le sort et comme oligarchique qu’elles soient électives." Aristote

    "Le courage c'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire." Jean Jaurès

    "La censure la plus efficace est l'abrutissement de la population mais aussi le fait de la mener vers des combats inutiles."
    The Thinker

    "On a trouvé, en bonne politique, le secret de faire mourir de faim ceux qui, en cultivant la terre, font vivre les autres."
    François-Marie Arouet, dit Voltaire

    "De prime abord, je ne crois jamais en ce que l'on me dit de façon péremptoire, je vérifie, et si je ne le peux pas, je réfléchis, je compare."
    Cevennevive

    "En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi."
    Léon Trotsky

    "Nul n’est plus esclave que celui qui se croit libre sans l’être."
    Johann Wolfgang von Goethe

Le CSA donne raison à l’UPR : les médias doivent rendre compte en urgence de la candidature de François Asselineau

Posted by Daisy sur lundi, 12 mars, 2012

Par Eau-du-robinet :

La candidature de François Asselineau à l’élection présidentielle française 2012 a été officiellement déclarée le 3 décembre 2011. Elle s’est accompagnée de la présentation d’un programme présidentiel, qui est généralement jugé par tous les esprits impartiaux et de bonne foi qui l’ont visionné, comme le plus cohérent, le plus précis, le plus pédagogique, le plus juridiquement irréfutable, le plus techniquement fiable, et le plus radicalement novateur de tous les autres programmes présentés aux Français.

Pourtant, cette candidature est systématiquement passée sous silence dans tous les grands médias audiovisuels de notre pays.

UN SILENCE TOTAL SUR LA SEULE CANDIDATURE DE FRANÇOIS ASSELINEAU

Selon les relevés chiffrés du CSA, les temps de parole et d’antenne cumulés, consacrés par toutes les télévisions françaises aux candidats déclarés à la présidence de la République entre le 1er et le 27 janvier 2012 ont été les suivants :

  • 3626 minutes pour François Hollande (plus de 60 heures)
  • 3450 minutes pour Nicolas Sarkozy (plus de 57 heures)
  • 913 minutes pour François Bayrou (plus de 15 heures)
  • 722 minutes pour Marine Le Pen (plus de 12 heures)
  • 568 minutes pour Jean-Luc Mélenchon (plus de 9 heures)
  • 484 minutes pour Eva Joly (8 heures)
  • 202 minutes pour Hervé Morin (3 heures 20 minutes), qui n’est plus candidat
  • 186 minutes pour Dominique de Villepin (3 heures)
  • 114 minutes pour Nicolas Dupont-Aignan (2 heures)
  • 108 minutes pour Nathalie Arthaud (1 heure 48)
  • 101 minutes pour Christine Boutin (1 heure 40), qui n’est plus candidate
  • 92 minutes pour Corinne Lepage (1 heure et demi)
  • 36 minutes pour Philippe Poutou
  • 9 minutes pour Frédéric Nihous, qui n’est plus candidat
  • et 0 minute 0 seconde pour François Asselineau

L’UPR : « Ce silence total fait fi des invitations que nous avons lancées à des centaines de journalistes à l’occasion de notre Congrès, de nos sollicitations incessantes avant et après, et des 58 lettres recommandées avec accusé de réception envoyées voici un mois à la rédaction des 58 plus grands médias français. »

Ce silence assourdissant, qui est également respecté par la grande presse nationale, viole expressément les exigences d’ « équité » de traitement entre les candidats déclarés, pendant la recherche des parrainages, telles qu’elles ont été édictées par le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel.

L’UPR : « En effet, suite à notre saisine expresse, M. Michel Boyon, président du CSA, et Mme Christine Kelly, présidente du groupe de travail « Pluralisme et campagnes électorales » du CSA, ont bien voulu nous confirmer, par écrit (voir la lettre du Président du CSA) et par oral, que la candidature de François Asselineau devait bénéficier de ces dispositions. »

Le silence sans faille de tous les grands médias du pays sur la candidature de François Asselineau est d’autant plus intolérable et choquant que ces mêmes médias accordent, en cette période de pré-campagne présidentielle, une couverture nationale à des candidats fantaisistes (Kenza Drider, alias « la candidate en niqab », David Derrien, alias « Dédé l’abeillaud », Isabelle Laeng, alias « Cindy Lee », etc.), ou à des candidats isolés n’ayant ni parti politique ni sympathisants pour les soutenir (Maxime Verner, Clément Wittmann, etc.), ou même à des responsables politiques qui ne sont pas candidats déclarés.

LA RAPIDE ASCENSION DE LA NOTORIÉTÉ DE FRANÇOIS ASSELINEAU ET DES ADHÉRENTS DE L’UPR REND D’AUTANT PLUS ILLÉGITIME ET CHOQUANT LE SILENCE MÉDIATIQUE QUI LES FRAPPE.

L’Union Populaire Républicaine (UPR) rappelle qu’elle compte maintenant plus de 1 200 adhérents (ce chiffre exact peut être vérifié par huissier) et des dizaines de milliers de sympathisants.

Sa notoriété sur Internet ne cesse de croître, que ce soit via son site officielsur Facebook ou sur Twitter.

Plus de 250 sympathisants et adhérents recherchent des parrainages depuis plusieurs mois, et les réunions publiques que François Asselineau tient dans toute la France attirent de plus en plus de monde. Son programme présidentiel a déjà été visionné plus de 45 000 fois sur le seul vecteur Dailymotion.


Les deux seuls passages du président de l’UPR sur des télévisions ayant une audience significative ont été réalisés à l’automne dernier. Ils ont obtenu des scores de visionnage et d’approbation qui ont stupéfié les journalistes eux-mêmes.

Ainsi, son débat sur BFM Business à la mi-septembre a obtenu plus de 26 000 visionnages sur Dailymotion depuis lors et celui sur France 24 plus de 15 000 visionnages. Dans les deux cas, ces scores propulsent les vidéos de François Asselineau au tout premier rang des historiques des émissions. Ils laissent très, très loin derrière, les scores obtenus par les autres responsables politiques français invités à ces mêmes émissions.

Pour tout observateur loyal et de bonne foi, tous ces éléments vérifiables rendent nos demandes à l’égard des médias absolument légitimes et fondées.

POURQUOI LES JOURNALISTES POLITIQUES DES GRANDS MÉDIAS DU PAYS REFUSENT-ILS IMPUNÉMENT D’APPLIQUER LES INSTRUCTIONS DU CSA ?

Nous savons du reste, par des indiscrétions, que tous les grands journalistes politiques français ont une excellente connaissance de qui est François Asselineau, de ce que comporte son programme, et de l’envol de sa notoriété sur Internet. Il est d’ailleurs normal qu’ils le sachent puisque la surveillance des évolutions politiques en France constitue le cœur même de leur métier.

La question décisive qui se pose est donc de déterminer pourquoi ils s’obstinent à refuser d’accorder à François Asselineau la couverture médiatique équitable à laquelle le CSA lui-même a dit qu’il avait droit.

Cette absence de couverture médiatique n’est pas seulement un déni de démocratie handicapant en soi pour mener campagne. Elle se transforme en obstacle redoutable dans la recherche des 500 parrainages car les élus hésitent à parrainer un candidat totalement absent des médias d’audience nationale.

Et plus le temps passe, plus cette absence médiatique totale est interprétée par les maires des petits villages comme le fait que François Asselineau n’est pas candidat pour de bon. Et comme les maires sont déjà les cibles de pressions multiples pour qu’ils nous refusent des parrainages, et que ces parrainages sont ensuite rendus publics, il y a désormais un risque réel et sérieux que François Asselineau ne puisse pas obtenir le nombre de parrainages nécessaires pour être candidat.

Nous allons donc finir par croire que c’est justement cette issue que recherchent les grands médias de notre pays, ou en tout cas les forces politiques, économiques et financières qui les dirigent. S’agirait-il d’une nouvelle application des techniques de « prophétie auto-réalisatrice » mises au point par les manipulateurs d’opinion ? Des techniques qui peuvent être appliquées pour imposer un candidat, comme pour en écarter un autre.

Quoi qu’il en soit, en organisant un verrouillage absolu autour de la candidature de François Asselineau, les grands médias l’empêchent de fait d’obtenir les 500 parrainages fatidiques. Il sera alors fort commode de se dédouaner ensuite en se prévalant du fait que François Asselineau ne méritait pas qu’on lui donne la parole puisqu’il n’a pas pu réunir les parrainages nécessaires.

CONCLUSION : L’URGENCE ABSOLUE DE PASSAGES MÉDIAS

La période de recherche des parrainages prend fin dans deux semaines.

L’UPR : «  La mobilisation de nos adhérents et de nos sympathisants ne faiblit pas, bien au contraire, mais sans couverture médiatique, la tâche est pratiquement insurmontable. »

L’UPR : «  Nous demandons donc une nouvelle et ultime fois aux journalistes des grands médias audiovisuels de rendre compte loyalement de la candidature de François Asselineau, comme le CSA les y a invités formellement. Compte tenu des délais, il y a désormais une urgence absolue. »

Si le silence médiatique ne cesse pas dans les tout prochains jours, les milliers de sympathisants de l’UPR, dont le flot grandit quotidiennement, sauront définitivement à quoi s’en tenir sur ce qui reste de la démocratie en France.

 

L’UPR : «  Pour obtenir des informations ou solliciter une interview, veuillez écrire à l’adresse suivante :

contact@u-p-r.fr
Nous répondrons dans les minutes qui suivent aux journalistes qui nous auront contactés. »


Source : AgoraVox

Additif par spqr :

La presse aux ordres a deux techniques pour écarter un candidats qui dérange le régime :
– l’une consiste à le diaboliser, l’accuser des pires crimes, des plus mauvaises intentions etc.
– dans le cas où elle ne peut pas utiliser ces techniques, une autre consiste à faire le silence absolu, à ne jamais parler de lui.

Dans le cas de François Asselineau, candidat de l’UPR, c’est la seconde qui utilisée car ses arguments sont difficilement réfutables ;un seul exemple : une fois de plus les deux candidats que les médias poussent comme étant « le seul choix possible » (Hollande et Sarkozy) parlent, une fois de plus de « Changer l’Europe ». Or, François Asselineau et l’UPR font remarquer que cela fait trente ans qu’à chaque élection présidentielle, législative ou européenne, il est promis aux français de « Changer l’Europe » et que bien sûr, rien ne change.

Des sondages, non publiés par les mass médias, le créditent déjà de 8 à 10% des intentions de vote au premier tour ; par mal pour un candidat que l’on maintient dans l’ombre.


Autres articles sur le même sujet :


Publié par Daisy le 12 mars 2012

N.B. : si vous souhaitez écrire un commentaire, cliquez sur “commentaire(s)” ; l’e-mail est facultatif.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :