SPQR

Informations occultées par les médias – Actualité insolite – Politiquement Incorrect – Créer un vrai changement de politique : Instaurer la Démocratie.


  • READ THIS BLOG

    IN ENGLISH

    AUF DEUTSCH

    France Etats_Unis

    Israël Québec

    Canada

  • Commentaires récents

    Agencias de modelos… sur La revue de presse de SPQR…
    spqr sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Anonyme sur La dispense de recherche …
    GIULIA sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Baron sur La dispense de recherche …
    spqr sur Gauchistes en action
    Elgocho sur Gauchistes en action
    TEKA Plantin sur L’affaire du préservatif et Be…
    thierry sur Secrétaire général à la CGT… c…
    avant-gardiste sur Vocabulaire politiquement corr…
    Wasp sur Pourquoi la pénurie de logemen…
    Coin coin sur L’effet Hutchinson
  • Blogs amis

    Deborah  Deborah
    Marie BlandMarie Bland
    Michel Garroté
    Monde Info
    Dave
     Dave.new
    Naibed Élisa Naibed :  de moi, et (surtout) de féminisme
    YAHEL : NUEVA EUROPA Desde el presente miremos hacia el futuro
    Amiral Woland brèves 3.0
    Commissaire : APEX
    couLisa  LisaLisa
    a-fleur-de-vieA fleur de vie
    : Emploi et santé
    asturies.png Reconquista Redux

  • Rien que pour les images !

  • Citations

    "Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve." John Adams

    "Je regarde vraiment avec commisération la grande masse de mes concitoyens qui, lisant les journaux, vivent et meurent dans la croyance qu’ils ont su quelque chose de ce qui s’est passé dans le monde à leur époque." Thomas Jefferson

    "Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences des causes qu’ils chérissent." Bossuet

    "Une société qui abandonne un peu de liberté pour gagner un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre et perd les deux." Benjamin Franklin

    "A fanatic is one who can't change his mind and won't change the subject." Winston Churchill

    "Les paroles qui ne sont suivies d'aucun effet sont comptées pour rien." Démosthène

    "Je crois d'un bon citoyen de préférer les paroles qui sauvent aux paroles qui plaisent." Démosthène

    "Ce n'est pas parce qu'on est nombreux à avoir tort que l'on a raison." Jean-Claude Devé

    "Les hommes croient ce qu'ils désirent." Jules César

    "Il y a en permanence un cinquième des gens qui sont contre." John F. Kennedy

    "Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Vous pouvez même tromper quelques personnes tout le temps, mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps." Abraham Lincoln

    "Pousser en commun, mais non penser en commun." Marc-Aurèle

    "On peut aisément pardonner à l'enfant qui a peur de l'obscurité ; la vraie tragédie de la vie, c'est lorsque les hommes ont peur de la lumière." Platon

    "L'opinion est quelque chose d'intermédiaire entre la connaissance et l'ignorance." Platon

    "Les pays n’ont pas d’amis, mais des intérêts." Général de Gaulle

    "Il y a une immense distance entre un peuple libre se donnant à lui-même ses lois et un peuple désignant des représentants pour écrire des lois à leur place." Rousseau

    "Je veux dire qu’il est considéré comme démocratique que les magistratures soient attribuées par le sort et comme oligarchique qu’elles soient électives." Aristote

    "Le courage c'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire." Jean Jaurès

    "La censure la plus efficace est l'abrutissement de la population mais aussi le fait de la mener vers des combats inutiles."
    The Thinker

    "On a trouvé, en bonne politique, le secret de faire mourir de faim ceux qui, en cultivant la terre, font vivre les autres."
    François-Marie Arouet, dit Voltaire

    "De prime abord, je ne crois jamais en ce que l'on me dit de façon péremptoire, je vérifie, et si je ne le peux pas, je réfléchis, je compare."
    Cevennevive

    "En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi."
    Léon Trotsky

    "Nul n’est plus esclave que celui qui se croit libre sans l’être."
    Johann Wolfgang von Goethe

Des Juifs témoignent avoir été sauvés par Pie XII

Posted by spqr sur jeudi, 12 novembre, 2009


Pape Pie XII

Le Pape Pie XII

Parmi eux, le fils du rabbin de Gênes, durant la guerre

Plusieurs juifs italiens témoignent devant les caméras avoir été sauvés par des membres de l’Eglise, avec le soutien de Pie XII, lors des persécutions nazies.

Parmi eux, Emanuele Pacifici, fils de Riccardo, qui était le grand rabbin de Gênes durant la seconde guerre mondiale. Un reportage vidéo produit par le mensuel Inside the Vatican et par l’agence H2onews.org, recueille son témoignage et celle d’autres survivants :

Emmanuele Pacifici était un enfant durant la guerre. Il se souvient du jour où les nazis ont réclamé 50 kg d’or à la communauté juive de Rome.

« Réunir 50 kg d’or en quelques heures seulement était impossible. Sans faire de publicité, la ville de Rome collabora de mille façons : avec des dents en or (car avant on portait des dents en or), une bague, tout ce qu’ils avaient. Et les 50 kg furent récoltés », se souvient-il.

« Mais la promesse de nous épargner n’a pas été tenue, ajoute-t-il, et les juifs ont dû aller se cacher pour essayer d’échapper à une mort certaine. L’action du pape Pie XII fut décisive dans ces durs moments ».

Un autre des survivants, Settimio Di Porto, se souvient : « Nous avions perdu nos droits civils. Nous ne pouvions rien faire. Nous n’avions même pas de carte de rationnement pour manger ».

« La matinée du 16 octobre a été terrible. Je vois encore la scène. Ils ont tous été emportés dans des camions… il y a eu une grande razzia. Ils entraient dans les maisons et emmenaient les familles : femmes, vieillards, enfants, malades… ».

« Ici à Rome, tous les couvents ont ouvert leurs portes », souligne Settimio Di Porto.

Et Emmanuelle Pacifici ajoute : « Le Vatican était plein. Il y avait même des gens qui dormaient dans les couloirs ».

Claudio Della Sera se souvient d’avoir été sauvé par les Frères Maristes du Collège Saint-Léon-le-Grand.

Le Yad Vashem, musée et archives de l’holocauste à Jérusalem, conserve la mémoire de nombreux hommes et femmes qui, comme eux, ont arraché tant de juifs à la mort, et que l’on honore sous le nom de « Justes parmi les Nations ».

Le journaliste du quotidien italien « Il Giornale », Andrea Tornelli, souligne que ces personnes « ont agi pour sauver les juifs, à un moment où l’on ne savait pas quelle aurait été l’issue de la guerre, et donc, dans un geste totalement désintéressé ».

Matteo Luigi Napolitano, professeur d’histoire à l’Université de Molise (Italie), témoigne que « les documents des services secrets américains nous disent aussi la raison pour laquelle Hitler haïssait le pape : parce qu’il cachait des juifs, parce qu’il donnait des ordres aux couvents, aux sanctuaires, en cachaient au Vatican même ».

Les religieuses, se souvient encore Emmanuele Pacifici, tentèrent de sauver les femmes juives en les cachant dans les couvents.

Il raconte que les Allemands sont entrés à l’intérieur d’un couvent et déportait 33 femmes, dont sa mère, qui se trouvait là.

« La Mère supérieure Sœur Ester Busnelli a été arrêtée pour avoir fait quelque chose qu’elle ne devait pas faire », raconte-t-il.

« Il faut comprendre le risque que c’était … le risque qu’avait couru Pie XII en sauvant 8.000 personnes », souligne-t-il.

Le reportage « Pie XII et les Juifs » est disponible sur le site www.h2onews.org (reportage du 9 octobre).


Source : ZENIT.org

Les passages mis en gras, surlignés et en italiques le sont par spqr


Additif par spqr :

Publié par spqr le 12 Novembre 2009

N.B. : si vous souhaitez écrire un commentaire, cliquez sur “commentaire(s)” ; l’e-mail est facultatif.

Une Réponse to “Des Juifs témoignent avoir été sauvés par Pie XII”

  1. Divry Edouard Jean said

    Chers amis,
    Merci de mettre un peu de lumière sur le serviteur de Dieu, Eugenio Pacelli, Pie XII, après la période difficile de suspicion menée par Mr Menahem Macina and co.
    Il est juste que celui qui par son action directe à Rome et internationalement aurait sauvé plus de 800 000 juifs
    soit reconnu à sa juste mesure.
    Si Pie XII n’a pas pu dire grand chose à cause des risques considérables de rétorsion contre ceux qui étaient cachés partout, en dehors de sa lettre inaugurale Summi Pontificatus contre l’Etat raciste, et son allocution de décembre 1942 sur l’injustice criante à propos des morts pour seule raison de race, on peut s’interroger pourquoi est-il resté ensuite silencieux? Comme la plupart des survivants après la Shoah, son silence de compassion s’explique comme une réalité trop dure pour mettre une parole dessus. Voilà ce qu’en écrit un spécialiste:
    « J’ai très souvent pensé à Pie XII en essayant d’imaginer sa personnalité. On l’a comparé à Benoît XV, le pape de la première guerre mondiale. Mais la seconde guerre mondiale a été très différente. Pacelli a sûrement été un tourmenté, quelqu’un qui a eu des doutes. Lui-même a évoqué en 1941 son « silence ». Il s’est trouvé à un carrefour terrible qui a mis en question certaines de ses convictions. Puis il y a eu après la guerre une période très longue, jusqu’en 1958, où il a continué à être un pape fort, présent, important, décisif pour la reconstruction de l’Italie après la guerre. Il a peut-être été le pape le plus important du XXe siècle. Il a sûrement été tourmenté par des doutes. Comme je l’ai dit il s’est interrogé sur la question du silence. Mais c’est justement ce qui me donne l’idée de sa grandeur. Un fait, entre autres, m’a beaucoup frappé. Une fois la guerre finie, si Pie XII avait eu mauvaise conscience, il se serait vanté de ce qu’il avait fait pour sauver les juifs. Il ne l’a jamais fait. Il n’a jamais dit un mot. Il pouvait le faire. Il pouvait le faire écrire ou dire. Il ne l’a pas fait. C’est pour moi la preuve de sa personnalité exceptionnelle. Ce n’était pas un pape qui éprouvait le besoin de se défendre. En ce qui concerne le jugement sur Pie XII, je dois dire je n’ai jamais oublié ce qu’a écrit en 1964 Robert Kempner, un magistrat juif d’origine allemande, procureur adjoint au procès de Nuremberg: « Toute prise de position à caractère propagandiste de l’Eglise contre le gouvernement de Hitler aurait non seulement été un suicide prémédité, mais elle aurait accéléré l’assassinat d’un nombre bien plus grand de juifs et de prêtres ». Je conclus: pendant vingt ans les jugements sur Pie XII ont fait l’unanimité. A mon avis, dans l’offensive contre lui, il y a alors eu erreur. Et quiconque s’astreint à l’étudier avec honnêteté intellectuelle doit justement partir de là. De l’erreur.»
    Je comprends qu’on interprète autrement les choses. Dieu seul nous dira finalement ce qu’il en est. Merci de m’avoir lu.
    Toda raba,
    Edouard Jean

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s