SPQR

Informations occultées par les médias – Actualité insolite – Politiquement Incorrect – Créer un vrai changement de politique : Instaurer la Démocratie.


  • READ THIS BLOG

    IN ENGLISH

    AUF DEUTSCH

    France Etats_Unis

    Israël Québec

    Canada

  • Commentaires récents

    Agencias de modelos… sur La revue de presse de SPQR…
    spqr sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Anonyme sur La dispense de recherche …
    GIULIA sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Baron sur La dispense de recherche …
    spqr sur Gauchistes en action
    Elgocho sur Gauchistes en action
    TEKA Plantin sur L’affaire du préservatif et Be…
    thierry sur Secrétaire général à la CGT… c…
    avant-gardiste sur Vocabulaire politiquement corr…
    Wasp sur Pourquoi la pénurie de logemen…
    Coin coin sur L’effet Hutchinson
  • Blogs amis

    Deborah  Deborah
    Marie BlandMarie Bland
    Michel Garroté
    Monde Info
    Dave
     Dave.new
    Naibed Élisa Naibed :  de moi, et (surtout) de féminisme
    YAHEL : NUEVA EUROPA Desde el presente miremos hacia el futuro
    Amiral Woland brèves 3.0
    Commissaire : APEX
    couLisa  LisaLisa
    a-fleur-de-vieA fleur de vie
    : Emploi et santé
    asturies.png Reconquista Redux

  • Rien que pour les images !

  • Citations

    "Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve." John Adams

    "Je regarde vraiment avec commisération la grande masse de mes concitoyens qui, lisant les journaux, vivent et meurent dans la croyance qu’ils ont su quelque chose de ce qui s’est passé dans le monde à leur époque." Thomas Jefferson

    "Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences des causes qu’ils chérissent." Bossuet

    "Une société qui abandonne un peu de liberté pour gagner un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre et perd les deux." Benjamin Franklin

    "A fanatic is one who can't change his mind and won't change the subject." Winston Churchill

    "Les paroles qui ne sont suivies d'aucun effet sont comptées pour rien." Démosthène

    "Je crois d'un bon citoyen de préférer les paroles qui sauvent aux paroles qui plaisent." Démosthène

    "Ce n'est pas parce qu'on est nombreux à avoir tort que l'on a raison." Jean-Claude Devé

    "Les hommes croient ce qu'ils désirent." Jules César

    "Il y a en permanence un cinquième des gens qui sont contre." John F. Kennedy

    "Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Vous pouvez même tromper quelques personnes tout le temps, mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps." Abraham Lincoln

    "Pousser en commun, mais non penser en commun." Marc-Aurèle

    "On peut aisément pardonner à l'enfant qui a peur de l'obscurité ; la vraie tragédie de la vie, c'est lorsque les hommes ont peur de la lumière." Platon

    "L'opinion est quelque chose d'intermédiaire entre la connaissance et l'ignorance." Platon

    "Les pays n’ont pas d’amis, mais des intérêts." Général de Gaulle

    "Il y a une immense distance entre un peuple libre se donnant à lui-même ses lois et un peuple désignant des représentants pour écrire des lois à leur place." Rousseau

    "Je veux dire qu’il est considéré comme démocratique que les magistratures soient attribuées par le sort et comme oligarchique qu’elles soient électives." Aristote

    "Le courage c'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire." Jean Jaurès

    "La censure la plus efficace est l'abrutissement de la population mais aussi le fait de la mener vers des combats inutiles."
    The Thinker

    "On a trouvé, en bonne politique, le secret de faire mourir de faim ceux qui, en cultivant la terre, font vivre les autres."
    François-Marie Arouet, dit Voltaire

    "De prime abord, je ne crois jamais en ce que l'on me dit de façon péremptoire, je vérifie, et si je ne le peux pas, je réfléchis, je compare."
    Cevennevive

    "En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi."
    Léon Trotsky

    "Nul n’est plus esclave que celui qui se croit libre sans l’être."
    Johann Wolfgang von Goethe

Des pilotes de lignes réduits à l’aide alimentaire

Posted by spqr sur jeudi, 22 octobre, 2009

Michael Moore

Interdiction de prendre un arrêt maladie. Des salaires au lance pierre qui les contraignent à faire appel aux services d’aide alimentaire. Un deuxième job chez Starbucks pour boucler les fins de mois. Invité en cabine par les pilotes lors d’un vol intérieur aux USA, Michael Moore raconte la face cachée du rêve américain. Et identifie le coupable. La recherche effrénée du profit, éventuellement jusqu’à ce que mort s’ensuive.

Par Michael Moore :
 

Nous entamions notre descente d’une altitude de 6000 mètres lorsque l’hôtesse de l’air s’est penchée au dessus de ma voisine, une dame âgée, pour me tapoter sur l’épaule.

« J’écoute Lady Gaga, » lui dis-je, tout en retirant mes écouteurs. Je ne connaissais pas cette Lady Gaga, mais sa performance la semaine dernière à la TV était fascinante.

« Les pilotes voudraient vous voir dans la cabine de pilotage lorsque nous débarquerons, » me dit-elle avec l’accent du sud.

« J’ai fait quelque chose de mal ? »

« Non, ils ont quelque chose à vous montrer. » (La dernière fois qu’une employée de compagnie aérienne a voulu me montrer quelque chose c’était une lettre de réprimande reçue pour avoir mangé un plateau-repas sans le payer. « Eh Oui… » m’avait-elle dit, « nous devons désormais payer pour nos repas pris à bord ».)

L’avion a atterri et je suis entré dans le cockpit. « Lisez ceci, » me dit le commandant de bord. Il me remet alors un courier reçu de la compagnie aérienne, intitulé « lettre d’avertissement ». Ce pauvre gars avait pris trois jours d’arrêt maladie cette année, semble-t-il. Cette lettre l’avertissait de ne pas en prendre d’autre.

« Super », lui dis-je. « C’est tout ce que je veux ! Vous venez travailler en étant malade, m’emmenez dans les airs, puis me demandez d’emprunter le sachet à vomi accroché au dos du siège… »

Il me montre alors sa feuille de paie. Il a ramené 405 dollars à la maison cette semaine. Ma vie était entièrement entre ses mains depuis une heure et il est moins payé que le gamin qui me livre des pizzas.

Je leur ai dit que toute une partie de mon dernier film était consacrée à la façon dont les pilotes sont traités (montrant à travers cet exemple comment les salaires ont été sabrés et la classe moyenne décimée). Dans le film, je rencontre un pilote d’une grande compagnie aérienne qui n’a gagné que 17 000 dollars l’an dernier (11 500 €). Durant quatre mois, ses revenus étaient si bas qu’il pouvait bénéficier du programme de coupons d’aide alimentaire – et en a obtenu. Dans le film, il y a un autre pilote qui a un deuxième emploi de « promeneur de chien ».

« J’ai un deuxième emploi ! », se sont exclamés à l’unisson les deux pilotes. L’un fait des remplacements d’enseignants. L’autre travaille dans un café. C’est peut-être une de mes lubies, mais il y a deux professions dont les membres ne devraient pas s’embarrasser d’un deuxième emploi : les chirurgiens du cerveau et les pilotes d’avion. C’est fou.

Je leur ai raconté comment le commandant de bord « Sully » Sullenberger (celui qui a posé sans problème un avion de ligne dans la rivière Hudson) avait témoigné au Congrès qu’aucun pilote parmi ses relations ne veut que leurs enfants fassent ce métier. Les pilotes sont complètement démoralisés, a-t-il déclaré. Il a expliqué comment son salaire avait été réduit de 40% et son fond de retraite supprimé. La plupart des journaux TV n’ont pas rapporté ses déclarations et les parlementaires les ont rapidement oubliées. Ils voulaient simplement lui voir tenir le rôle de « héros ». Mais lui, était investi d’une mission plus importante. Il est présent dans mon film.

« Je n’ai entendu parler nulle part de ces choses au sujet des compagnies aériennes dans ce nouveau film, » m’a dit le pilote.

« Non, vous ne pouviez pas, lui ai-je répondu. « La presse aime bien parler de moi, mais pas du film. »

Et c’est vrai. J’ai été surpris (et un peu irrité) qu’avec tout ce qui a été dit et écrit au sujet de « Capitalisme : une Histoire d’Amour, » on se soit si peu intéressé à ce qu’il contenait d’ahurissant : les pilotes utilisant des coupons alimentaires, les entreprises qui souscrivent en secret des polices d’assurance-vie sur leurs employés en espérant qu’ils meurent jeunes afin qu’elles puissent en bénéficier, des juges percevant des commissions occultes des prisons privées en y envoyant des innocents (des gamins). La recherche du profit est assassine.

Et tout spécialement quand votre pilote a commencé sa journée de travail à 6h du matin au Starbucks du coin.

Michael Moore


Source : Michael Moore


Découvert sur : Contre Info


Découpage en paragraphes par spqr. Les passages en gras ou en italique le sont par spqr. Les liens sont ajoutés par spqr.

Additif par spqr :

notesNotes :


Publié par spqr le 22 Octobre 2009

N.B. : si vous souhaitez écrire un commentaire, cliquez sur “commentaire(s)” ; l’e-mail est facultatif.

2 Réponses to “Des pilotes de lignes réduits à l’aide alimentaire”

  1. D.J said

    Je ne crois pas que Moore soit la bonne personne pour parler du capitalisme . Ce serait comme de demander à Bové ce que vaut les OGM .

    Moore est un menteurs doublé d’un manipulateur . Il n’aime pas le capitalisme ? Sauf pour faires des profits avec ses navets diffusés dans le monde entier .

    Pour en savoir plus sur cet escros .

    http://neoconservatisme.over-blog.com/article-17276958.html

    D.J

  2. spqr said

    Le sujet n’est pas le capitalisme. L’image est mal choisie et ne correspond pas à l’article. Ce qui compte est le message, pas le messager. L’anecdote que raconte Michael Moore illustre la déchéance des classes moyennes.
    Je remplace l’image par celle d’origine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :