SPQR

Informations occultées par les médias – Actualité insolite – Politiquement Incorrect – Créer un vrai changement de politique : Instaurer la Démocratie.


  • READ THIS BLOG

    IN ENGLISH

    AUF DEUTSCH

    France Etats_Unis

    Israël Québec

    Canada

  • Commentaires récents

    Agencias de modelos… sur La revue de presse de SPQR…
    spqr sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Anonyme sur La dispense de recherche …
    GIULIA sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Baron sur La dispense de recherche …
    spqr sur Gauchistes en action
    Elgocho sur Gauchistes en action
    TEKA Plantin sur L’affaire du préservatif et Be…
    thierry sur Secrétaire général à la CGT… c…
    avant-gardiste sur Vocabulaire politiquement corr…
    Wasp sur Pourquoi la pénurie de logemen…
    Coin coin sur L’effet Hutchinson
  • Blogs amis

    Deborah  Deborah
    Marie BlandMarie Bland
    Michel Garroté
    Monde Info
    Dave
     Dave.new
    Naibed Élisa Naibed :  de moi, et (surtout) de féminisme
    YAHEL : NUEVA EUROPA Desde el presente miremos hacia el futuro
    Amiral Woland brèves 3.0
    Commissaire : APEX
    couLisa  LisaLisa
    a-fleur-de-vieA fleur de vie
    : Emploi et santé
    asturies.png Reconquista Redux

  • Rien que pour les images !

  • Citations

    "Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve." John Adams

    "Je regarde vraiment avec commisération la grande masse de mes concitoyens qui, lisant les journaux, vivent et meurent dans la croyance qu’ils ont su quelque chose de ce qui s’est passé dans le monde à leur époque." Thomas Jefferson

    "Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences des causes qu’ils chérissent." Bossuet

    "Une société qui abandonne un peu de liberté pour gagner un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre et perd les deux." Benjamin Franklin

    "A fanatic is one who can't change his mind and won't change the subject." Winston Churchill

    "Les paroles qui ne sont suivies d'aucun effet sont comptées pour rien." Démosthène

    "Je crois d'un bon citoyen de préférer les paroles qui sauvent aux paroles qui plaisent." Démosthène

    "Ce n'est pas parce qu'on est nombreux à avoir tort que l'on a raison." Jean-Claude Devé

    "Les hommes croient ce qu'ils désirent." Jules César

    "Il y a en permanence un cinquième des gens qui sont contre." John F. Kennedy

    "Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Vous pouvez même tromper quelques personnes tout le temps, mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps." Abraham Lincoln

    "Pousser en commun, mais non penser en commun." Marc-Aurèle

    "On peut aisément pardonner à l'enfant qui a peur de l'obscurité ; la vraie tragédie de la vie, c'est lorsque les hommes ont peur de la lumière." Platon

    "L'opinion est quelque chose d'intermédiaire entre la connaissance et l'ignorance." Platon

    "Les pays n’ont pas d’amis, mais des intérêts." Général de Gaulle

    "Il y a une immense distance entre un peuple libre se donnant à lui-même ses lois et un peuple désignant des représentants pour écrire des lois à leur place." Rousseau

    "Je veux dire qu’il est considéré comme démocratique que les magistratures soient attribuées par le sort et comme oligarchique qu’elles soient électives." Aristote

    "Le courage c'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire." Jean Jaurès

    "La censure la plus efficace est l'abrutissement de la population mais aussi le fait de la mener vers des combats inutiles."
    The Thinker

    "On a trouvé, en bonne politique, le secret de faire mourir de faim ceux qui, en cultivant la terre, font vivre les autres."
    François-Marie Arouet, dit Voltaire

    "De prime abord, je ne crois jamais en ce que l'on me dit de façon péremptoire, je vérifie, et si je ne le peux pas, je réfléchis, je compare."
    Cevennevive

    "En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi."
    Léon Trotsky

    "Nul n’est plus esclave que celui qui se croit libre sans l’être."
    Johann Wolfgang von Goethe

Une collaboration entre islam modéré et Occident est-elle possible ?

Posted by spqr sur jeudi, 24 septembre, 2009


Débat au Meeting de Rimini sur les droits de l’homme et le dialogue avec les musulmans

La possibilité d’une plus grande collaboration entre musulmans modérés, gouvernements occidentaux et l’Eglise catholique est souhaitable et possible.

C’est ce qu’ont souligné Souad Sbai, d’origine marocaine et le musulman Asfa Mahmoud, au cours d’une conférence de presse qui s’est déroulée au Meeting de Rimini mardi 25 août 2009.

Asfa Mahmoud est président de la Maison de la culture islamique de Milan, connu pour avoir souhaité une rencontre avec le cardinal Donigi Tettamanzi, se faisant porte-parole d’un islam modéré et disponible au dialogue.

Souad Sbai, ancienne rédactrice en chef du mensuel en langue arabe Al Maghrebiya, présidente de l’association Acmid-Donna (Association des femmes marocaines en Italie), promotrice du centre culturel « Averroè » de Rome.

Depuis 1981, Souad Sbai est citoyenne italienne, député au Parlement italien et membre depuis 2005 de la Fédération pour l’islam modéré et pluraliste au ministère de l’intérieur.

A la question posée par Zenith concernant la position de l’islam modéré vis-à-vis de la reconnaissance des droits de l’homme comme la liberté religieuse, l’égalité de la femme, la réciprocité et les mariages mixtes, Souad Sbai a répondu que « malheureusement, sur ces thèmes, il y a plus d’ouverture de la part des musulmans dans certains pays arabes que dans des pays européens comme l’Italie, la Hollande et la Grande Bretagne ».

« Pour les musulmans radicaux » – a-t-elle précisé – « ces droits n’existent pas. La femme vaut la moitié d’un homme, la polygamie est répandue, la liberté de pratiquer une autre religion est interdite et punie, la réciprocité n’est pas prévue ».

Souad Sbai a parlé de nombreux cas en Italie, surtout dans le nord, de femmes victimes d’infibulation, contraintes à mettre la burqa et battues par leur mari.

Le président de la Maison de la culture islamique a au contraire soutenu qu’il « faut distinguer ce que dit l’islam et ce que font les musulmans ».

Selon Asfa Mahmoud, toutes les restrictions aux droits de l’homme ne se trouvent pas dans le Coran.

Pour Asfa, dans le livre sacré de l’islam, on parle de liberté religieuse et d’égalité entre hommes et femmes, et les restrictions seraient successives, comme par exemple l’interdiction pour les femmes d’avoir leur permis de conduire en Arabie Saoudite.

« Le Coran est ma référence » – a souligné Asfa -, « ce que font les pays musulmans est autre chose ».

Parmi les groupes qui encouragent le dialogue avec la culture chrétienne et avec les coutumes occidentales, les deux intervenants ont rappelé le Centro Averroè de Rome et le Forum des Religions de Milan.

A propos de l’islam modéré, Souad Sbai a regretté que « ceux qui passent à la télévision sont les fanatiques et non les modérés », et a ajouté que « le véritable choc des civilisations n’est pas entre nous et vous mais entre islam modéré et fanatisme ».

Interrogée pour savoir si la récente loi qui limite les mariages mixtes ne l’embarrassait pas, Souad Sbai a répondu qu’elle n’était « pas du tout embarrassée, parce que la plupart du temps, il s’agit de mariages nuls ».

« Comment penser qu’il s’agit d’un véritable mariage quand l’épouse a 80 ans et que l’époux en a 22 ou 23 ? ». Et de préciser : « Il suffit de payer entre 8.000 et 10.000 euros pour obtenir la citoyenneté, en passant devant tous ceux qui cherchent à l’obtenir en suivant une procédure légale ».

Enfin, concernant la polémique soulevée par la femme qui a endossé un costume de bain islamique intitulé « burkini », Souad Sbai a souligné qu’il « n’existe pas de costume de bain islamique. Il s’agit de femmes qui veulent se faire remarquer, on dit au Maroc que ce sont des femmes qui cherchent un mari ».

Antonio Gaspari

Rédaction française : Marine Soreau


Source : ZENIT.org

Les passages mis en gras, surlignés et en italiques le sont par spqr


Additif par spqr :
notesNotes :

Publié par spqr le 24 Septembre 2009

N.B. : si vous souhaitez écrire un commentaire, cliquez sur “commentaire(s)” ; l’e-mail est facultatif.

2 Réponses to “Une collaboration entre islam modéré et Occident est-elle possible ?”

  1. Deborah said

    Je signe ma visite!
    Bises SP
    Deborah

  2. Ijic said

    Non seulement je le pense mais je crois que c’est indispensable.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s