SPQR

Informations occultées par les médias – Actualité insolite – Politiquement Incorrect – Créer un vrai changement de politique : Instaurer la Démocratie.


  • READ THIS BLOG

    IN ENGLISH

    AUF DEUTSCH

    France Etats_Unis

    Israël Québec

    Canada

  • Commentaires récents

    บริษัท digital agenc… sur Dangereuse insuffisance de la…
    top wordpress blogs sur Dangereuse insuffisance de la…
    dangerous drugs sur Quand la City veut légaliser l…
    hosman pandor sur La dispense de recherche …
    Jean-François RP sur Quand la City veut légaliser l…
    Une vérité qui déran… sur Une vérité qui dérange : un ma…
    Agencias de modelos… sur La revue de presse de SPQR…
    spqr sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Anonyme sur La dispense de recherche …
    GIULIA sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Baron sur La dispense de recherche …
    spqr sur Gauchistes en action
  • Blogs amis

    Deborah  Deborah
    Marie BlandMarie Bland
    Michel Garroté
    Monde Info
    Dave
     Dave.new
    Naibed Élisa Naibed :  de moi, et (surtout) de féminisme
    YAHEL : NUEVA EUROPA Desde el presente miremos hacia el futuro
    Amiral Woland brèves 3.0
    Commissaire : APEX
    couLisa  LisaLisa
    a-fleur-de-vieA fleur de vie
    : Emploi et santé
    asturies.png Reconquista Redux

  • Rien que pour les images !

  • Citations

    "Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve." John Adams

    "Je regarde vraiment avec commisération la grande masse de mes concitoyens qui, lisant les journaux, vivent et meurent dans la croyance qu’ils ont su quelque chose de ce qui s’est passé dans le monde à leur époque." Thomas Jefferson

    "Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences des causes qu’ils chérissent." Bossuet

    "Une société qui abandonne un peu de liberté pour gagner un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre et perd les deux." Benjamin Franklin

    "A fanatic is one who can't change his mind and won't change the subject." Winston Churchill

    "Les paroles qui ne sont suivies d'aucun effet sont comptées pour rien." Démosthène

    "Je crois d'un bon citoyen de préférer les paroles qui sauvent aux paroles qui plaisent." Démosthène

    "Ce n'est pas parce qu'on est nombreux à avoir tort que l'on a raison." Jean-Claude Devé

    "Les hommes croient ce qu'ils désirent." Jules César

    "Il y a en permanence un cinquième des gens qui sont contre." John F. Kennedy

    "Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Vous pouvez même tromper quelques personnes tout le temps, mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps." Abraham Lincoln

    "Pousser en commun, mais non penser en commun." Marc-Aurèle

    "On peut aisément pardonner à l'enfant qui a peur de l'obscurité ; la vraie tragédie de la vie, c'est lorsque les hommes ont peur de la lumière." Platon

    "L'opinion est quelque chose d'intermédiaire entre la connaissance et l'ignorance." Platon

    "Les pays n’ont pas d’amis, mais des intérêts." Général de Gaulle

    "Il y a une immense distance entre un peuple libre se donnant à lui-même ses lois et un peuple désignant des représentants pour écrire des lois à leur place." Rousseau

    "Je veux dire qu’il est considéré comme démocratique que les magistratures soient attribuées par le sort et comme oligarchique qu’elles soient électives." Aristote

    "Le courage c'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire." Jean Jaurès

    "La censure la plus efficace est l'abrutissement de la population mais aussi le fait de la mener vers des combats inutiles."
    The Thinker

    "On a trouvé, en bonne politique, le secret de faire mourir de faim ceux qui, en cultivant la terre, font vivre les autres."
    François-Marie Arouet, dit Voltaire

    "De prime abord, je ne crois jamais en ce que l'on me dit de façon péremptoire, je vérifie, et si je ne le peux pas, je réfléchis, je compare."
    Cevennevive

    "En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi."
    Léon Trotsky

    "Nul n’est plus esclave que celui qui se croit libre sans l’être."
    Johann Wolfgang von Goethe

Européennes 2009 : scandaleux résultats

Posted by spqr sur lundi, 8 juin, 2009

Pourquoi scandaleux ? Non pas tellement parce que les résultats de certain(s) parti(s) sont décevants ou pas ceux espérés mais essentiellement à cause du score obtenu par la liste Europe-écologie menée par Cohn-Bendit [1] et cela pour au moins 2 raisons :

1. Il faudrait savoir si, de deux choses l’une, ou bien
– l’écologie est une science et non une doctrine politique : lisez l’article du grand Haroun Tazieff sur notre blog : Non au parti de l’écologie

– ou bien c’est une doctrine politique ; dans ce cas il vaudrait mieux écrire « écologisme », mais toutes les listes se réclamant de l’écologisme ont écrit « écologie » sur leurs affiches, tracts et bulletins de vote). Donc, il nous faut considérer, même si c’est à regret, que l’écologie est, de fait, devenue une doctrine politique.

Maintenant, supposez que, pendant toute la semaine précédant le vote, les média vous aient inondé de films, émissions, débats, documentaires, discussions vantant les mérites du communisme et du socialisme. Vous vous seriez sans doute dit : « C’est de la propagande déguisée pour les partis se réclamant des ces idéologies ! » Si vous étiez électeur d’un de ces partis, peut-être auriez vous trouvé cela très bien pour vous, mais, quel que soit votre bord politique, je pense que vous seriez d’accord pour estimer que le temps de parole des différents candidats n’aurait pas été respecté et qu’il y aurait là un motif d’annulation des élections.

Or, c’est exactement ce qui vient de se passer : pendant plus d’une semaine avant le scrutin, les média ont battu tous les records du nombre d’émissions sur l’écologie et ceci jusqu’à Samedi 06 Juin au soir, veille du scrutin, où un film sur l’écologie et l’environnement a été diffusé simultanément dans les salles de cinéma, sur les chaînes de télévision, sur internet et sur des écrans géants en plein air au même moment (avec notamment des versions différentes pour contourner l’interdit légal).

Comme le dit une critique du film : « L’idée d’une diffusion globale signifie l’identification de l’écologie comme nouveau grand récit des sociétés occidentales […] propose une sorte d’extension prodigieuse d’une seule photographie: celle de la Terre vue de l’espace, prise par Apollo 17 en 1972 – image culte d’une certaine écologie, donnée comme la clé d’une prise de conscience de l’unité et de la fragilité de la planète-mère… »

N’ y a-t-il pas matière à recours en annulation ?

2. Les révélations faites encore récemment sur le personnage, si elles avaient eu lieu dans quantité d’autres pays (Canada, G.B, USA pour ne citer que ces trois) , auraient immédiatement mis fin à sa carrière politique et pour toujours. Pas en France, apparemment, où cela n’a pas l’air de déranger… Y a-t-il une telle perte du sens moral en France ?

Nous avons déjà abordé le sujet dans deux articles : Qu’est-ce qu’ Europe-écologie ?, centré sur le personnage et Elections européennes : que choisir ? où nous avions ajouté une mot sur le débat Bayrou vs Cohn-Bendit : « En tous cas, bravo à Bayrou qui a su répliquer aux l’insulte de Cohn-Bendit (« ignoble » (confirmé par un « si »), “tu es trop minable”) en lui disant son fait… » Cependant, nous n’avions pas jugé utile d’ajouter la vidéo ; la voici :

Bayrou vs Cohn-Bendit – 1 min 37 s

Vous aurez peut-être remarqué :
– Cohn-Bendit se permet de tutoyer Bayrou (de toutes façon c’est un individu qui se croie tout permis)
– à aucun moment Cohn-Bendit n’est interrompu dans ses injures : « ignoble » (et il a insisté en disant « si »), « tu es trop minable »
– Bayrou ne répond pas par des injures, ne s’énerve pas et répond calmement et posément,
– et c’est là que la présentatrice cherche à interrompre Bayrou et à faire dévier le sujet (sous prétexte de revenir à l’Europe) (alors qu’elle n’a pas interrompu Cohn-Bendit qui ne parlait pas du tout de l’Europe) : un parfait exemple de la caste politico-médiatique (la présentatrice) venant au secours d’un membre de la nomenklatura. On peut, en effet, comme dit Bayrou, parler de connivence.

– avez-vous observé le changement de tête de Cohn-Bendit lorsque Bayrou commence à lui répliquer ? Ce début d’inquiétude qui perce s’observe aussi dans la vidéo de notre précédent article Qu’est-ce qu’ Europe-écologie ?, comme à chaque fois qu’on lui rappelle quelque chose de gênant.
– Cohn-Bendit : « ignoble … devant les citoyens… ». Et bien non, Cohn-Bendit ; les citoyens-électeurs ont justement le droit de savoir qui vous êtes.
– Cohn-Bendit encore : « Ah ! J’en étais sûr… ». C’est une technique qu’il emploie à chaque fois que son adversaire va dire quelque chose de gênant pour lui ou de dérangeant. Le fait « d’en avoir été sûr » n’atténue en rien la gravité des faits.

Il est malheureux que pour de basses raisons de cuisine électorale (prendre des voix au PS et le faire chuter), les représentants de le droite et les média aient volé au secours de Cohn-Bendit et désavoué Bayrou. C’est le monde à l’envers. La droite ne se grandit pas en faisant cela.

Bayrou est tombé dans un piège ; ils n’aurait tout simplement pas du accepter de débattre avec un bonhomme retors comme Cohn-Bendit ; la présentatrice et les autres participants étaient de mèche avec Cohn-Bendit. Susceptible, Bayrou n’a pas résisté au désir de répondre aux injures provocatrices et peut-être préméditées de Cohn-Bendit. Les média, sachant très bien que la plupart des électeurs n’avaient pas assisté au débat, ont calomnié Bayrou, un Bayrou qui était resté modéré et très en-deça de ce qu’il aurait pu dire : voir notre article Qu’est-ce qu’ Europe-écologie ?
Même si peu à peu la vérité est rétablie, c’est trop tard, les élections sont passées, le mal est fait. [2]

Consolation : Bravo à Bayrou d’avoir bravé la loi du silence, bravo à Bayrou d’avoir défié le politiquement correct – c’est tellement rare par les temps qui courent qu’il faut le souligner) – et d’avoir osé dire son fait à ce nomenklaturiste typique.

Par ailleurs :
Les élections ont-elles été truquées ?
C’est ce qu’avancent certains pour deux raisons :
– le résultat de la liste Europe-écologie est presque uniforme sur tout le territoire, uniforme dans la position de cette liste par rapport aux autres (presque partout seconde) et uniforme dans son pourcentage des suffrages (14/15 %), or cela ne se produit jamais.
– il y aurait eu certains « mouvements » autour des machines de vote électronique.

notesNotes :

[1] Aux dernières nouvelles 15% des suffrages exprimés parmi les 40% de votants (60% d’abstention) pour un parti et un programme basés sur un pur mensonge car pour eux l’écologie n’est qu’une étiquette et nous vu dans notre article Elections européennes : que choisir ? quelles étaient leurs réelles activités au Parlement européen.
Il faut noter que les presque 60% d’abstention sont principalement dus aux classes populaires. Au lieu de triompher et de savourer la « victoire », les classes dirigeantes feraient bien mieux de s’inquiéter. Certains disent que le vrai gagnant est le camp des abstentionnistes : non, les absents ont toujours tort et ils ne sont donc pas représenté, ils laissent perdre le peu de démocratie qui reste encore en France, plus pour longtemps.

L’UMP triomphe et savoure sa « victoire ». D’abord, la liste était une coalition : Nouveau-Centre, UMP, Gauche moderne : les électeurs qui ont voté Sarkozy et UMP en 2007 sur un discours de droite clairement affirmé sont-ils d’accord pour être représentés aussi par des centristes et une partie de la gauche ? Peut-être certains mais peut-être pas tous.
28 % sont plus proche du quart (25%) que du tiers (33%) des suffrages exprimés : pas de quoi pavoiser.
Quel pourcentage réel, c’est-à-dire par rapport aux électeurs inscrits, cela fait-il ?

28% * 40% = 11,2%

11,2%, c’est-à-dire un électeur sur 9. Donc, 8 électeurs sur 9 n’ont pas voté pour la coalition UMP, soit parce qu’ils ont voté pour un autre parti, soit parce qu’ils n’ont pas voté.

[2] Les français vont devoir apprendre à décoder les média comme dans l’ex-URSS et ses satellites. Vous avez affaire à un exemple typique de leurs procédés. Ici, ils ont complètement inversé l’information, sachant que seule une minorité de citoyens avait vu le débat et connaissait la vérité, ils ont clamé exactement le contraire par tous les moyens à leur disposition ; chaines de TV, radios, presse écrite et Internet, sachant que la majorité des gens n’iraient pas vérifier.

Publié par spqr le 08 Juin 2009

N.B. : si vous souhaitez écrire un commentaire, cliquez sur “commentaire(s)” ; l’e-mail est facultatif.

4 Réponses to “Européennes 2009 : scandaleux résultats”

  1. Popeye said

    Hélas, Bayrou se chie dessus (je vous prie de me passer l’expression) ce matin sur Europe 1 : « je n’aurais pas du attaquer DCB sur sa pédophilie affirmée »
    Il va à Canossa et donne des gages au système, plutôt que de dire que le système marche sur la tête. ça, effectivement, ça aurait eu un peu plus de gueule, mais il eût fallu pour cela être plus guidé par des principes que par la gourmandise irrépressible qui fait se ruer sur la bonne sousoupe europarlementaire.

  2. spqr said

    Vous avez tout à fait raison.
    En exprimant publiquement le regret d’avoir attaqué Cohn-Bendit, Bayrou donne malheureusement raison aux média qui l’ont calomnié et s’enfonce encore plus.
    Les dégâts médiatiques – orchestrés – étant fait et les élections étant passées, il aurait du, au contraire, maintenir sa position et réaffirmer que cela devait être dit. Il aurait pu aussi en profiter pour dénoncer ces élections biaisées par la propagande médiatique en faveur des écologistes et la cabale organisée contre lui. Il avait une occasion de prendre le peuple à témoin et il ne l’a pas saisie 😦

  3. videodeweb said

    lire le marketing du produit cohn bendit sur : http://videodeweb.wordpress.com/2009/06/12/la-saga-de-la-cohn-bendit-company/

  4. spqr said

    Excellent. Si le sujet vous intéresse, voici un autre article traitant du marketing politique : Les sociostyles et François Mitterrand en 1981 (1)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :