SPQR

Informations occultées par les médias – Actualité insolite – Politiquement Incorrect – Créer un vrai changement de politique : Instaurer la Démocratie.


  • READ THIS BLOG

    IN ENGLISH

    AUF DEUTSCH

    France Etats_Unis

    Israël Québec

    Canada

  • Commentaires récents

    Agencias de modelos… sur La revue de presse de SPQR…
    spqr sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Anonyme sur La dispense de recherche …
    GIULIA sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Baron sur La dispense de recherche …
    spqr sur Gauchistes en action
    Elgocho sur Gauchistes en action
    TEKA Plantin sur L’affaire du préservatif et Be…
    thierry sur Secrétaire général à la CGT… c…
    avant-gardiste sur Vocabulaire politiquement corr…
    Wasp sur Pourquoi la pénurie de logemen…
    Coin coin sur L’effet Hutchinson
  • Blogs amis

    Deborah  Deborah
    Marie BlandMarie Bland
    Michel Garroté
    Monde Info
    Dave
     Dave.new
    Naibed Élisa Naibed :  de moi, et (surtout) de féminisme
    YAHEL : NUEVA EUROPA Desde el presente miremos hacia el futuro
    Amiral Woland brèves 3.0
    Commissaire : APEX
    couLisa  LisaLisa
    a-fleur-de-vieA fleur de vie
    : Emploi et santé
    asturies.png Reconquista Redux

  • Rien que pour les images !

  • Citations

    "Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve." John Adams

    "Je regarde vraiment avec commisération la grande masse de mes concitoyens qui, lisant les journaux, vivent et meurent dans la croyance qu’ils ont su quelque chose de ce qui s’est passé dans le monde à leur époque." Thomas Jefferson

    "Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences des causes qu’ils chérissent." Bossuet

    "Une société qui abandonne un peu de liberté pour gagner un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre et perd les deux." Benjamin Franklin

    "A fanatic is one who can't change his mind and won't change the subject." Winston Churchill

    "Les paroles qui ne sont suivies d'aucun effet sont comptées pour rien." Démosthène

    "Je crois d'un bon citoyen de préférer les paroles qui sauvent aux paroles qui plaisent." Démosthène

    "Ce n'est pas parce qu'on est nombreux à avoir tort que l'on a raison." Jean-Claude Devé

    "Les hommes croient ce qu'ils désirent." Jules César

    "Il y a en permanence un cinquième des gens qui sont contre." John F. Kennedy

    "Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Vous pouvez même tromper quelques personnes tout le temps, mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps." Abraham Lincoln

    "Pousser en commun, mais non penser en commun." Marc-Aurèle

    "On peut aisément pardonner à l'enfant qui a peur de l'obscurité ; la vraie tragédie de la vie, c'est lorsque les hommes ont peur de la lumière." Platon

    "L'opinion est quelque chose d'intermédiaire entre la connaissance et l'ignorance." Platon

    "Les pays n’ont pas d’amis, mais des intérêts." Général de Gaulle

    "Il y a une immense distance entre un peuple libre se donnant à lui-même ses lois et un peuple désignant des représentants pour écrire des lois à leur place." Rousseau

    "Je veux dire qu’il est considéré comme démocratique que les magistratures soient attribuées par le sort et comme oligarchique qu’elles soient électives." Aristote

    "Le courage c'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire." Jean Jaurès

    "La censure la plus efficace est l'abrutissement de la population mais aussi le fait de la mener vers des combats inutiles."
    The Thinker

    "On a trouvé, en bonne politique, le secret de faire mourir de faim ceux qui, en cultivant la terre, font vivre les autres."
    François-Marie Arouet, dit Voltaire

    "De prime abord, je ne crois jamais en ce que l'on me dit de façon péremptoire, je vérifie, et si je ne le peux pas, je réfléchis, je compare."
    Cevennevive

    "En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi."
    Léon Trotsky

    "Nul n’est plus esclave que celui qui se croit libre sans l’être."
    Johann Wolfgang von Goethe

Elections européennes : que choisir ?

Posted by spqr sur lundi, 1 juin, 2009

Allez voter !

Le 7 Juin 2009, les électeurs de l’Union Européenne se rendront aux urnes pour choisir leur députés au Parlement européen. Beaucoup sont encore hésitants. Les médias en parlent le moins possible, sachant que l’abstention favorise les grands partis.

Que choisir en France ?

Commençons par les deux grands partis hégémoniques : l’UMP et le PS ont voté de la même façon 97% des textes qui leur ont été soumis au Parlement européen ; et encore sur 30 textes sur lesquels ils étaient en désaccord, l’UMP s’est abstenu pour 10 d’entre eux et un seul sur les 30 relevait du domaine législatif.[1]

Peut-on encore parler de « partis opposés » dans ces conditions ??

La présidence française de l’Union Européenne a été un échec, le couple franco-allemand est en panne, les listes des candidats des deux grands partis politiques sont globalement médiocres. Heureusement certains petits partis sont de grande qualité et vont sauver l’honneur de la France.

Certains suggérent de « sanctionner » l’UMP et Sarkozy en votant PS : en faisant cela, vous changeriez quelques têtes mais le résultat sera le même.

Passons au MoDem : ex-UDF. Parti de François Bayrou. Positions fluctuantes et pas toujours claires. Cependant, ne s’est pas rallié contrairement au , que ce soit officiellement ou non. Joue réellement un rôle d’opposant. En tous cas, bravo à Bayrou qui a su répliquer à l’insulte de Cohn-Bendit (« tu es trop minable ») en lui disant son fait. Vous aurez certainement remarqué la connivence de la commentatrice avec Cohn-Bendit, qui alors que Bayrou répond calmement et posément, cherche à changer de sujet.

DLR (Debout La République) : parti de NDA (Nicolas Dupont-Aignan). Un des courants de l’UMP jusqu’en 2007. A quitté l’UMP en raison de l’abandon des différents courants de l’UMP (plus le droit ne pas être strictement « dans la ligne »).
Citation : « En conscience, je regrette d’avoir voté Sarkozy. » Elu député non-inscrit en 2007. Se définit comme gaulliste et républicain.

Europe-Ecologie : malgré son nom, le parti le moins écologique de tous ! Au Parlement Européen, s’occupe de tout et quasiment pas d’écologie.[2]
Ceux qui voudraient "voter écolo" en choisissant cette liste, se fourvoient. Cohn-Bendit est l’ennemi juré des Etats nations. Et sauf erreur, pour le moment, l’Etat-nation est encore le dernier rempart contre la barbarie néolibérale[3]. Un article à paraître sur le personnage central de cette mouvance, au passé plus que trouble ; je vous en donne un aperçu avant publication : gerbant

Si vous tenez vraiment, vraiment à voter écolo, choisissez plutôt Écologie indépendante ou La terre sinon rien.

FN : a vu son électorat de 2002 (20%) divisé par deux lors des élections de 2007 ; les pertes l’ont obligé de vendre son siège. Semble toujours sur la pente descendante, avec un vieux chef autocrate qui refuse de dételer.

FDG (Front De Gauche) : ce serait plus Front D’ Extreme-Gauche qu’il faudrait dire car il se compose du Parti Communiste, inconsolable de la disparition de sa maison-mère URSS, et de quelques autres petits partis gauchistes, à part Mélenchon qui aurait mieux fait de ne pas se mettre dans cette galère.

Libertas/MPF : Il est parfois reproché à Philippe De Villiers de s’être rallié à la majorité. Certes, mais cela lui a permis de conserver des députés à l’Assemblée Nationale, et puis sa participation à la majorité est officielle, contrairement à un autre (innommable) dont il est question dans les notes. Et, contrairement à d’autres, joue aussi son rôle d’opposant mais de manière constructive. Il y a des sujets importants sur lesquels il ne s’est pas rallié : opposant – réel :-) – à l’entrée de la Turquie, il n’arrête pas de réclamer le retour a la souveraineté nationale et l’abandon du projet de traité de Lisbonne.[6]

NPA/LCR : Sur le devant de la scène une marionette présentant bien, paraissant sympathique ; par derrière, les vrais dirigeants restés dans l’ombre. Mouvement trotskyste confortablement installé dans l’opposition permanente à société libérale et n’ayant pour rester en paix, pas la moindre intention de participer à un gouvernement quel qu’il soit et encore moins de prendre le pouvoir. Cependant toujours partisan de la révolution Au cas il serait poussé malgré lui à prendre la tête d’un mouvement révolutionnaire, provoquerait un bain de sang – le programme du NPA/LCR est à peu près celui des Khmers Rouges.
On lui fait aussi jouer un rôle dans le monde politique : diviser la gauche et l’affaiblir, c’est-à-dire le symétrique du coup (réussi) que Mitterrand avait fait à la droite en faisant monter le FN, mais jusqu’à présent cela ne fonctionne pas et est dangereux en raison de la nature profonde du NPA/LCR. C’est aussi une manière de recueillir les voix (et de les neutraliser ?) de ceux qui estiment que la gauche n’est pas assez à gauche.

La situation économique et le mécontentement actuel fait dire à certains : « Il faudrait une révolution » ; ils ne savent pas ce qu’ils disent car dans une révolution ce sont toujours les petits qui souffrent et les gros qui s’en tirent voire surfent sur la vague révolutionnaire pour en profiter.

Autres partis : rédaction ultérieure. Revenez voir Samedi 5 Juin pour la suite ou des compléments.

notesNotes :

[1] Cette collusion s’observe aussi au niveau au-dessus au Parlement Européen, en effet, il n’y a pas d’UMP ou de PS au Parlement européen ; dans ce dernier l’UMP fait partie du PPE et le PS du PSE. PPE et PSE votent quasiment toujours de la même façon les textes qui leur sont présentés. Si vous laissez ces deux castes au pouvoir, le système économique et social français disparaîtra ainsi que celui des autres pays de l’UE.

[2]Europe-Ecologie (Verts) : 95% de leurs activités au Parlement européen concernent des sujets n’ayant aucun rapport avec l’écologie (régularisation des clandestins, immigration sans limite et sans contrôle (ici, il faudrait plus exactement parler de « délocalisation de la main-d’oeuvre », expression qui reflète plus exactement les arrière-pensées inavouables des Verts), résolutions visant à favoriser le libre-échange sans entrave ; l’écologie leur prend environ 5% de leur temps, et encore ce temps est passé à parler beaucoup mais à agir bien peu de façon concrète.

C’est le type même du faux opposant, faisant mine de critiquer (généralement sur des points secondaires), d’être en désaccord alors qu’il rallié et même plus que cela puisqu’il va au-delà dans ce qu’il cherche à imposer : entrée de la Turquie, de pays du Mahgreb ou du Proche-Orient dans l’UE, démantèlement des services publics, des hôpitaux, des cliniques, de la Poste etc.; pour lui, et pour ne parler que de cela, toutes ces activités doivent être soumises à la règle de la rentabilité et c’est tout – c’est-à-dire par exemple, qu’il n’y aurait plus de Poste ou d’hôpital là où ce ne serait pas jugé rentable.
C’est un personnage œuvrant pour des lobbies[4] et non pour le peuple.

Qu’un citoyen vote pour lui revient à voter pour un individu qui fait partie de ceux qui ont le plus foutu la France (et donc cet électeur) dans la merde depuis 41 ans et qui ne demande qu’à continuer.

Un soi-disant rebelle au système, parfaitement intégré au système, mais qui prétend défendre les Français contre ce qu’il a lui-même contribué à faire.

Rappelons que ce « gauchiste » a soutenu à fond la politique de l’OTAN en 1999 (bombardements de la Serbie et du Kosovo, notamment avec des projectiles en uranium appauvri).

gerbant  Apparemment cela ne choque pas grand-monde dans les média et dans la classe politique qu’un p… se présente à des élections, ait sa photo sur les panneaux d’affichage et se pavane sur toutes les chaines de télé😦

[3] Lisez l’article sur SPQR : La globalisation, l’UE et les lobbies anti-démocrates

[4] Lisez l’article sur SPQR : Comment contrer les lobbies de toute sorte et comment aller vers la démocratie

[5]
– n’oubliez pas que ces élections sont au suffrage universel à un seul tour et les sièges au Parlement Européen sont attribués à la proportionnelle, donc même un petit parti peut avoir des sièges, au prorata de son nombre de voix : votez selon vos préférences, car la notion de vote “utile” n’a pas de sens aux élections européennes

– n’oubliez pas que le financement des partis politiques se font aussi proportionnellement au nombre de voix qu’ils ont obtenues. Les gros ne manquent pas de moyens et d’accès aux média, alors, pour le maintien de la démocratie, soutenez les petits.

– en ce moment, les média tentent de vous enfermer dans une logique binaire par des titres comme “L’UMP devance toujours le PS” ; ils vous prennent pour des cons. Cela n’a aucun sens car c’est un scrutin à la proportionnelle et non un scrutin majoritaire.

– en ce moment, les média tentent de vous faire croire que « le gagnant sera celui qui sera en tête » ; ils vous prennent là aussi pour des cons. Cela n’a aucun sens car c’est un scrutin à la proportionnelle et non un scrutin majoritaire.

– en s’expriment comme s’il s’agit d’un scrutin majoritaire et en passant sous silence qu’il s’agit de la proportionnelle, les média bafouent la démocratie.

– allez voter : qui ne dit mot consent. Vous français avez déjà très peu d’occasions de donner votre avis, alors, quand il y en a une, ne la ratez pas !

Autres articles sur le même sujet :

[6] Lisez d’urgence avant les élections l’article sur SPQR : « Qu’est-ce que l’Union Européenne ? » 

Publié par spqr le 01 Juin 2009

N.B. : si vous souhaitez écrire un commentaire, cliquez sur “commentaire(s)” ; l’e-mail est facultatif.

2 Réponses to “Elections européennes : que choisir ?”

  1. […] un produit d’appel, en quelque sorte, pour attirer l’électeur peu au courant. Lisez cette note sur les écologistes : au niveau de l’Europe (Bruxelles, Strasbourg), 95% de leurs […]

  2. […] un produit d’appel, en quelque sorte, pour attirer l’électeur peu au courant. Lisez cette note sur les écologistes : au niveau de l’Europe (Bruxelles, Strasbourg), 95% de leurs […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :