SPQR

Informations occultées par les médias – Actualité insolite – Politiquement Incorrect – Créer un vrai changement de politique : Instaurer la Démocratie.


  • READ THIS BLOG

    IN ENGLISH

    AUF DEUTSCH

    France Etats_Unis

    Israël Québec

    Canada

  • Commentaires récents

    hosman pandor sur La dispense de recherche …
    Jean-François RP sur Quand la City veut légaliser l…
    Une vérité qui déran… sur Une vérité qui dérange : un ma…
    Agencias de modelos… sur La revue de presse de SPQR…
    spqr sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Anonyme sur La dispense de recherche …
    GIULIA sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Baron sur La dispense de recherche …
    spqr sur Gauchistes en action
    Elgocho sur Gauchistes en action
    TEKA Plantin sur L’affaire du préservatif et Be…
    thierry sur Secrétaire général à la CGT… c…
  • Blogs amis

    Deborah  Deborah
    Marie BlandMarie Bland
    Michel Garroté
    Monde Info
    Dave
     Dave.new
    Naibed Élisa Naibed :  de moi, et (surtout) de féminisme
    YAHEL : NUEVA EUROPA Desde el presente miremos hacia el futuro
    Amiral Woland brèves 3.0
    Commissaire : APEX
    couLisa  LisaLisa
    a-fleur-de-vieA fleur de vie
    : Emploi et santé
    asturies.png Reconquista Redux

  • Rien que pour les images !

  • Citations

    "Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve." John Adams

    "Je regarde vraiment avec commisération la grande masse de mes concitoyens qui, lisant les journaux, vivent et meurent dans la croyance qu’ils ont su quelque chose de ce qui s’est passé dans le monde à leur époque." Thomas Jefferson

    "Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences des causes qu’ils chérissent." Bossuet

    "Une société qui abandonne un peu de liberté pour gagner un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre et perd les deux." Benjamin Franklin

    "A fanatic is one who can't change his mind and won't change the subject." Winston Churchill

    "Les paroles qui ne sont suivies d'aucun effet sont comptées pour rien." Démosthène

    "Je crois d'un bon citoyen de préférer les paroles qui sauvent aux paroles qui plaisent." Démosthène

    "Ce n'est pas parce qu'on est nombreux à avoir tort que l'on a raison." Jean-Claude Devé

    "Les hommes croient ce qu'ils désirent." Jules César

    "Il y a en permanence un cinquième des gens qui sont contre." John F. Kennedy

    "Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Vous pouvez même tromper quelques personnes tout le temps, mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps." Abraham Lincoln

    "Pousser en commun, mais non penser en commun." Marc-Aurèle

    "On peut aisément pardonner à l'enfant qui a peur de l'obscurité ; la vraie tragédie de la vie, c'est lorsque les hommes ont peur de la lumière." Platon

    "L'opinion est quelque chose d'intermédiaire entre la connaissance et l'ignorance." Platon

    "Les pays n’ont pas d’amis, mais des intérêts." Général de Gaulle

    "Il y a une immense distance entre un peuple libre se donnant à lui-même ses lois et un peuple désignant des représentants pour écrire des lois à leur place." Rousseau

    "Je veux dire qu’il est considéré comme démocratique que les magistratures soient attribuées par le sort et comme oligarchique qu’elles soient électives." Aristote

    "Le courage c'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire." Jean Jaurès

    "La censure la plus efficace est l'abrutissement de la population mais aussi le fait de la mener vers des combats inutiles."
    The Thinker

    "On a trouvé, en bonne politique, le secret de faire mourir de faim ceux qui, en cultivant la terre, font vivre les autres."
    François-Marie Arouet, dit Voltaire

    "De prime abord, je ne crois jamais en ce que l'on me dit de façon péremptoire, je vérifie, et si je ne le peux pas, je réfléchis, je compare."
    Cevennevive

    "En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi."
    Léon Trotsky

    "Nul n’est plus esclave que celui qui se croit libre sans l’être."
    Johann Wolfgang von Goethe

L’affaire du préservatif et Benoît XVI

Posted by spqr sur jeudi, 23 avril, 2009

Par Ocean11 :

Qu’a dit exactement et sans coupure le pape Benoît XVI ?

Benoît XVI : Je dirais le contraire. Je pense que l’entité la plus efficace, la plus présente sur le front de la lutte contre le sida est justement l’Eglise catholique, avec ses mouvements, avec ses réalités diverses. Je pense à la communauté de Sant’Egidio qui fait tellement, de manière visible et aussi invisible, pour la lutte contre le sida, je pense aux Camilliens, à toutes les sœurs qui sont au service des malades…
Je dirais que l’on ne peut vaincre ce problème du sida uniquement avec des slogans publicitaires. S’il n’y a pas l’âme, si les Africains ne s’aident pas, on ne peut résoudre ce fléau en distribuant des préservatifs : au contraire, cela risque d’augmenter le problème.
On ne peut trouver la solution que dans un double engagement : le premier, une humanisation de la sexualité, c’est à dire un renouveau spirituel et humain qui implique une nouvelle façon de se comporter l’un envers l’autre, et le second, une amitié vraie, surtout envers ceux qui souffrent, la disponibilité à être avec les malades, au prix aussi de sacrifices et de renoncements personnels.

Ce sont ces facteurs qui aident et qui portent des progrès visibles. Autrement dit, notre effort est double : d’une part, renouveler l’homme intérieurement, donner une force spirituelle et humaine pour un comportement juste à l’égard de son propre corps et de celui de l’autre ; d’autre part, notre capacité à souffrir avec ceux qui souffrent, à rester présent dans les situations d’épreuve.
Il me semble que c’est la réponse juste, l’Eglise agit ainsi et offre par là même une contribution très grande et très importante. Nous remercions tous ceux qui le font.

Où est-il dit “le préservatif est dangereux” ??
Le pape Jean-Paul II avait-il un avis différent sur la question ?
Faut-il désormais tout sacrifier, tout saborder au nom de l’hédonisme ?
Le rôle de l’Eglise est de montrer un chemin spirituel, moral, pas de faire des prescriptions médicales ou de céder à la mode.

Qu’en est-il exactement ? Le préservatif est-il l’arme absolue contre le HIV ? Non. Sinon il suffirait d’inonder l’Afrique de préservatifs et ce serait réglé. Ce serait en outre prêter aux africains une sexualité bestiale et sans aucune discrimination.

Le préservatif tel qu’il est présenté est le bouclier universel qui permet de s’affranchir des fameuses règles de conduite humaines que le pape aimerait promouvoir. Un certain regard sur l’acte sexuel. C’est évidemment plus subtil que le feu vert que semble autoriser le préservatif, sans limitation.

Les homosexuels européens prônent-ils le refus du préservatif ? Oui pour certains d’entre eux et ça porte même un nom : le relapse. Le crie-t-on sur les toits ? Non, bien sûr car ils sont intouchables et cools sous leurs couleurs arc-en-ciel.

Le mode de propagation du HIV est-il si exclusivement sexuel en Afrique qu’il faille faire du préservatif l’arme absolue ?

Non. L’anthropologue David Gisselquist a même jeté un froid en 2003 en publiant dans le “Journal international des maladies sexuellement transmissibles et du SIDA” une étude dérangeante.

Une étude qui met en exergue ce qui est passé sous silence : les autres modes de contamination , et notamment iatrogènes, c’est à dire causés par des actes devant être thérapeutiques !
Ainsi il ressort que :

Tout d’abord, un premier papier[2] relève de nombreuses anomalies dans l’hypothèse de la transmission hétérosexuelle du SIDA en Afrique :

*
On constate qu’il n’y a pas une activité sexuelle plus importante en Afrique qu’en Amérique du Nord ou en Europe.
*

Une discordance entre les taux d’infection sexuellement transmissibles et les taux de contamination au VIH. Par exemple “pendant les années 1990, le VIH s’est propagé rapidement au Zimbabwe, avec un taux de croissance annuel
estimé de 12%. Dans le même temps, le fardeau général estimé des infections transmises sexuellement diminuait de 25%”.
*
Il y a peu de corrélation entre les comportements sexuels à risque et la trajectoire épidémique.
“Par exemple, Yaoundé (au Cameroun, pays à prévalence faible et stable [du SIDA]) a le plus haut niveau de marqueurs de comportements à risques. Ndola (en Zambie, pays qui a vécu une augmentation rapide du VIH) a la plus petite proportion d’hommes et de femmes qui ont rapporté un partenaire sexuel hors mariage dans les 12 mois précédents. Les autres marqueurs de Ndola étaient similaires à ceux de Dakar (Sénégal) et de Cotonou (Bénin), autres zones possédant une prévalence faible et stable.”
*
“Une étude de l’efficacité de la transmission du VIH en Afrique, à partir de données provenant de couples séro-discordants, a produit des estimations remarquablement similaires à celles rapportées pour les couples du monde développé”,

*
“On a observé une plus forte prévalence du VIH chez des femmes vues dans un contexte prénatal, post-partum ou d’avortement provoqué que chez le autres femmes de leurs communautés.” Il y a par ailleurs des rapports persistants de VIH chez des enfants ayant une mère séronégative,
*
Habituellement les taux de maladies sexuellement transmissibles sont plus élevés chez les populations pauvres et peu éduquées. Or on observe l’inverse en Afrique : les taux de contamination au VIH sont les plus élevés parmi les citadins, ceux qui ont de bons revenus et qui ont fait des études, c’est-à-dire parmi ceux qui ont le meilleur accès aux soins médicaux.

La seconde étude[3] reprend 22 études faites depuis 1988 et en tire la conclusion que la contamination d’origine médicale est plus importante que la contamination d’origine sexuelle :

*
les injections ont plus contaminé que les relations sexuelles,
*
la plupart des personnes infectées l’ont été dans le cadre de relations monogames à long terme,
*
le statut socio-économique favorise l’infection au VIH,

*
la fréquentation des cliniques est en corrélation avec le VIH, les enfants ont été le plus souvent infectés par des voies médicales.

Des préjugés sur la sexualité africaine et le désir de conserver la confiance du public envers les systèmes de santé ont encouragé la dissimulation de cette catastrophe sanitaire :

*
le sang contaminé utilisé en transfusion,
*

la réutilisation de seringues non stérilisées pour les vaccinations et autres injections,
*
l’utilisation d’instruments chirurgicaux incorrectement stérilisés.

Une affaire ô combien médiatisée a largement démontré les désastres que peut causer la ruine d’un systême sanitaire , celle des “infirmières bulgares” en Lybie .
Luc Montagnier lui-même était intervenu pour démontrer que la souche de HIV incriminée était plus ancienne que le séjour des infirmières. Il s’agissait probablement d’une contamination au sein de l’hôpital avant même leur arrivée.

Cette affaire est-elle une nouvelle occasion pour les média et certains courants de pensée de ” se payer” le pape Benoit XVI ? Comme le cardinal Vingt-Trois, je pense que oui.

Naturellement il est beaucoup plus facile de s’attaquer à Benoit XVI que de restaurer la santé publique en ruine du continent africain , ou s’attaquer au must de l’hédonisme.

Benoit XVI ne menace personne du bûcher , chacun fait ce qu’il veut en conscience , et en l’occurrence se prononcer pour une humanisation de la sexualité, c’est à dire un renouveau spirituel et humain qui implique une nouvelle façon de se comporter l’un envers
l’autre
me parait une menace bien singulière .

Ocean11


Source : 5YL, 22 Mars 2009


Additif par spqr :

notesNotes :
– nous avons publié cet article en entier car le site 5YL est fermé.

– à lire aussi, sur le blog drzz : Le préservatif de Benoît XVI. Extrait : « Dès le milieu des années 1980,  le corps médical admit – en privé – que le préservatif est étanche à 80% (et non pas à 100%) tout en valorisant – en public – ce même préservatif (sans préciser qu’il est safe à 80% et non pas à 100%).  Vu sous cet angle,  le préservatif dont parle Benoît XVI est bien plus réel que celui dont parlent les âpotres du latex business,  alias capote anglaise.  Il se trouve que dans le Lexique des termes ambigus et controversés sur la vie, la famille et les questions éthiques (chez Téqui), l’Eglise catholique propose une analyse de 25 pages citant 50 études scientifiques menées dans différentes parties du monde sur un spectre de 30 années. »

– citation d’un curé polonais ayant connu l’époque communiste et exerçant en France : « L’information en France ressemble de plus en plus à celle de l’Union Soviétique à la grande époque »

Voilà un homme qui sait de quoi il parle.

Publié par spqr le 21 Avril 2009

Autres articles sur le même sujet :
Le Pape, le préservatif et la prédation sexuelle en Afrique

Campagne médiatique contre l’Eglise Catholique romaine

N.B. : si vous souhaitez écrire un commentaire, cliquez sur “commentaire(s)” ; l’e-mail est facultatif.

7 Réponses to “L’affaire du préservatif et Benoît XVI”

  1. commissaire said

    Je n’ai qu’un seul mot à dire…. AMEN!

  2. océan11 said

    bonjour SPQR ,
    nous n’avons plus de site pour le moment en effet
    Ce Pape est devenu la cible de tous les laïcité militante ( qui caresse dans le sens du poil les barbus )et des adeptes de Dan Brown .
    C’est une cible facile.
    Merci d’avoir publié le post

  3. océan11 said

    erratum

    « tous les laïcistes militants qui caressent les barbus dans le sens du poil »

  4. spqr said

    Bonjour et merci de ton passage.
    A propos des laïcistes militants, j’ai lu dans un post de Naibed sur drzz le mot « Athégriste ».
      
    C’est bien trouvé !

  5. océan11 said

    Oui bien vu , mais ils marquent des points dans les rangs de nos pays ( pas dans les pays de l’Est semble-t-il )
    Nous en prendrons plein la poire les premiers , car AUCUNE civilisation athée n’a jamais marqué l’histoire ( si tu en connais une dis le moi ).
    C’est selon moi la marque d’un dérèglement mental/moral en rapport avec la sénilité d’un peuple .

  6. spqr said

    Effectivement, toutes les civilisations ayant marqué l’histoire de manière positive étaient ou sont religieuses : Inde, Chrétienté, Rome païenne, Grèce antique et bien d’autres…
    Celles, bien qu’on ne puisse pas les appeler « civilisations », qui ont voulu imposer l’athéisme se sont illustrées mais de façon sanglantes : communisme, nazisme ; aussi la Révolution Française (culte de la déesse « Raison »).

  7. TEKA Plantin said

    La plupart des contaminations ont lieu dans des couples stables des longues durées; souvent ce sont les maris qui vont coucher d’autres femmes ailleurs ou qui les ont couchées avant mais il faut toujours prônait la prévention car il n y a pas des groupes à risques ces dernières années mais seulement des rapports à risque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s