SPQR

Informations occultées par les médias – Actualité insolite – Politiquement Incorrect – Créer un vrai changement de politique : Instaurer la Démocratie.


  • READ THIS BLOG

    IN ENGLISH

    AUF DEUTSCH

    France Etats_Unis

    Israël Québec

    Canada

  • Commentaires récents

    seo canberra sur Libye : le Parti Socialiste s’…
    Perfumes a pronta en… sur 26 mythes sur la Russie
    บริษัท digital agenc… sur Dangereuse insuffisance de la…
    top wordpress blogs sur Dangereuse insuffisance de la…
    dangerous drugs sur Quand la City veut légaliser l…
    hosman pandor sur La dispense de recherche …
    Jean-François RP sur Quand la City veut légaliser l…
    Une vérité qui déran… sur Une vérité qui dérange : un ma…
    Agencias de modelos… sur La revue de presse de SPQR…
    spqr sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Anonyme sur La dispense de recherche …
    GIULIA sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
  • Blogs amis

    Deborah  Deborah
    Marie BlandMarie Bland
    Michel Garroté
    Monde Info
    Dave
     Dave.new
    Naibed Élisa Naibed :  de moi, et (surtout) de féminisme
    YAHEL : NUEVA EUROPA Desde el presente miremos hacia el futuro
    Amiral Woland brèves 3.0
    Commissaire : APEX
    couLisa  LisaLisa
    a-fleur-de-vieA fleur de vie
    : Emploi et santé
    asturies.png Reconquista Redux

  • Rien que pour les images !

  • Citations

    "Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve." John Adams

    "Je regarde vraiment avec commisération la grande masse de mes concitoyens qui, lisant les journaux, vivent et meurent dans la croyance qu’ils ont su quelque chose de ce qui s’est passé dans le monde à leur époque." Thomas Jefferson

    "Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences des causes qu’ils chérissent." Bossuet

    "Une société qui abandonne un peu de liberté pour gagner un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre et perd les deux." Benjamin Franklin

    "A fanatic is one who can't change his mind and won't change the subject." Winston Churchill

    "Les paroles qui ne sont suivies d'aucun effet sont comptées pour rien." Démosthène

    "Je crois d'un bon citoyen de préférer les paroles qui sauvent aux paroles qui plaisent." Démosthène

    "Ce n'est pas parce qu'on est nombreux à avoir tort que l'on a raison." Jean-Claude Devé

    "Les hommes croient ce qu'ils désirent." Jules César

    "Il y a en permanence un cinquième des gens qui sont contre." John F. Kennedy

    "Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Vous pouvez même tromper quelques personnes tout le temps, mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps." Abraham Lincoln

    "Pousser en commun, mais non penser en commun." Marc-Aurèle

    "On peut aisément pardonner à l'enfant qui a peur de l'obscurité ; la vraie tragédie de la vie, c'est lorsque les hommes ont peur de la lumière." Platon

    "L'opinion est quelque chose d'intermédiaire entre la connaissance et l'ignorance." Platon

    "Les pays n’ont pas d’amis, mais des intérêts." Général de Gaulle

    "Il y a une immense distance entre un peuple libre se donnant à lui-même ses lois et un peuple désignant des représentants pour écrire des lois à leur place." Rousseau

    "Je veux dire qu’il est considéré comme démocratique que les magistratures soient attribuées par le sort et comme oligarchique qu’elles soient électives." Aristote

    "Le courage c'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire." Jean Jaurès

    "La censure la plus efficace est l'abrutissement de la population mais aussi le fait de la mener vers des combats inutiles."
    The Thinker

    "On a trouvé, en bonne politique, le secret de faire mourir de faim ceux qui, en cultivant la terre, font vivre les autres."
    François-Marie Arouet, dit Voltaire

    "De prime abord, je ne crois jamais en ce que l'on me dit de façon péremptoire, je vérifie, et si je ne le peux pas, je réfléchis, je compare."
    Cevennevive

    "En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi."
    Léon Trotsky

    "Nul n’est plus esclave que celui qui se croit libre sans l’être."
    Johann Wolfgang von Goethe

La jdeune et la femme policier

Posted by spqr sur lundi, 30 mars, 2009

Cette adolescente de 14 ans, très « prometteuse » comme vous allez l’entendre, vient d’être arrêtée par la police :

 

Gamine de cité insulte une femme policier, la France et les français – 3 min 19 s

Parmi ce torrent d’injures : « Elle pue la merde, ta France de PD. J’y reste jusqu’à ce qu’on vous bouffe. Au bled, on vous a niqués, on vous a virés, bande de salopards de mes fesses. On vous a niqué vos mères. »

Bandes de filles :

 

Filles racaille bandes délinquance féminine – 4 min 41 s

 
NdlR : Première vidéo découverte sur le blog de Deborah

Publié par spqr le 29 Mars 2009

N.B. : si vous souhaitez écrire un commentaire, cliquez sur “commentaire(s)” ; l’e-mail est facultatif.

11 Réponses to “La jdeune et la femme policier”

  1. Deborah said

    Bonjour SP,

    Tu sais ce que je pense de la première video que j’ai récemment mise en ligne…
    Quant à la seconde… Ce nouveau phénomène de société est déplorable, terrible, dramatique!… Que font les parents, mais surtout quelle est leur définition de l’éducation…?
    Encore des victimes du système… les pauvres!! Encore des martyres du capitalisme voire du colonialisme!! …
    BOn weekend SP
    Bisous
    Deborah

  2. Deborah said

    Je signe ma visite et te souhaite un excellent dimanche SP
    Bises
    Deborah

  3. Tous ces voyous de merde, j’emploierai des solutions radicales : les travaux forcés avec une grosse chaîne et un boulet.
    Un petit coucou en ce dimanche ensoleillé car le week-end prochain je serai en vadrouille et en semaine ce sont les vacances scolaires !!! t’As compris ?
    Gros bisous et bonne fin de journée.
    Stella

  4. Deborah said

    Je suis entièrement d’accord avec Stella!!!!

    J’aimerais avoir ton avis sur Mayotte SP…
    http://www.leblogdedeborah.com/article-29923381.html
    BIsous
    Deborah

  5. doucet said

    Une vraie CHANCE POUR LA FRANCE cette gamine !!!!!!!

  6. Deborah said

    Doucet: oui un véritable bonheur dont on se délecte!! ;o)
    Bisous Sp
    et encore merci pour l’article que tu m’as envoyé et dont j’ai publié une partie!
    Deborah

  7. marie said

    C’est une horreur, et c’est un peu comme la vidéo de la RATP….. Politiciens, associations et journalistes sont choqués par le fait qu’elle ait été révélée et pas par ce qu’elle montre. On va droit dans le mur…

  8. Deborah said

    @Marie: Comment tourne le monde???!!!! Le problème est honteusement détourné par ces politiciens associations et journalistes!!! Suis-je plus choquée par leur attitude? le fait que n’importe qui puisse être tabassé dans un lieu public, bondé de monde?Par la violence de ces pauvres-jeunes-victimes-de-notre-société (!!!) ou par la polémique inapproprié qui enfle? …
    Bisous à Marie et SP
    Deborah

  9. Deborah said

    Je signe ma visite.
    Bisous SP
    Deborah

  10. alain said

    A Stella,
    Marteler cette phrase dans votre tête une bonne fois pour toute : LE BAGNE N’EXISTE PLUS.
    Je me souviens d’une époque dont vous êtes certainement issue Madame, qui prônait cette solution radicale. A la croire détruite à jamais, la voilà qui serait revenue une fois encore.
    Heureusement que l’immense majorité française condamne vos propos, indignes je dirais même.
    A trop soutenir ce gouvernement, on en devient presque aveugle ?
    Si Seznec pouvait vous entendre.
    A bon entendeur, salut. ( A moins que votre soutien aux causes les plus funestes vous rend sourde aussi.

  11. commissaire said

    Si je pense que l’origine de ce genre d’attitude en augmentation constante dans notre pays est non seulement la conséquence d’un échec certain de l’éducation nationale dans la façon de gérer les conflits, mais aussi dans l’éducation civique, il n’en reste pas moins qu’en première ligne vient la responsabilité des parents et l’éducation qu’ils donnent à leur enfants.

    Alors on nous dira que les pauvres parents ne peuvent pas avoir 2 emplois par jours, travailler de nuit comme de jour et en même temps être à la maison pour élever leur enfants. Et bien en ce qui me concerne, si je reconnais à tous le droit d’avoir une famille et des enfants, la première responsabilité de parents responsables c’est de n’avoir que le nombre d’enfants dont ils ont les moyens de s’occuper.
    Avoir plus d’un enfant alors que l’on a à peine de quoi joindre les deux bouts à deux ou à trois, c’est juste de l’irresponsabilité et flagrance.
    La contraception qu’elle soit médicamenteuse comme « mécanique » (capotes) n’est pas faite que pour les autres.

    Avec mon épouse nous avons deux enfants, si nous avons essayé d’en avoir plus, nous avons finalement cessé tout tentative quand nous avons constaté que physiquement, psychologiquement et surtout financièrement nous ne pourrions pas assumer un membre de plus dans notre famille.

    Un enfant c’est un engagement à vie et pas seulement jusqu’à ses 16, 17 ou 18 ans. Je n’arrive pas à comprendre les familles qui n’ont que le smic et qui ont 3 ou 4 enfants! A quoi pensent-ils?

    L’état n’est pas là pour prendre le relais de parents démissionnaires. Par contre il est là pour s’occuper des délinquants qui refusent de respecter les lois du pays dans lequel ils vivent qu’ils soient ou non d’accord avec ses lois, ils sont tout de même bien contant de pouvoir en bénéficier.

    Si ces jeunes en sont là, ça n’est pas, comme certains opposant aiment à le dire, la faute de l’état, car comment expliquer que d’autres issus des mêmes quartiers voir pire (comme le dit la jeunes policière) s’en sortent, bien sure que ce n’est pas facile, mais en dehors de ceux qui sont plein de fric, ça n’est facile pour personne!!

    Et même ceux qui sont plein de fric finissent aussi par faire des mauvais choix et finissent aussi en prison, dans la drogue ou dans l’alcoolisme. Tout est question de choix.

    On ne force personne à devenir une petit frappe ou un délinquant, on choisi de le devenir, et si les parents ne sont pas là pour redresser la barre, non pas quand c’est déjà trop tard et que le jeune est trop embarqué, mais au début quand il commence à partir en live, alors après ce sera encore plus dur de le faire revenir à la raison.
    C’est loin d’être une chose facile, je le sais, et je vois en ce moment mon beau-frère et sa femme qui sont d’excellents parents mais qui ont des difficultés avec leur fils de 16 ans qui est en pleine remise en question de l’autorité parentale, il est loin d’être un délinquant et une petit frappe, mais il accumule bêtises sur bêtises, et la question est de savoir quoi faire pour que ce soit une correction de trajectoire juste et honnête pour que le jeune comprenne qu’il ne faut pas dépasser certaines limites sans pour autant donner un sentiment de punition injuste et disproportionnée par rapport à la faute commise.

    Une chose est sur, un enfant n’est pas suffisamment mature pour savoir de lui même qu’il dépasse les limites, même si depuis le début les parents ont su lui insuffler le sens des responsabilités, il y a toujours un besoin de remise à niveau… comme pour un logiciel 🙂

    Et laisser depuis leur plus tendre enfance un enfant apprendre par lui-même ce qu’il peu ou ne peu pas faire, c’est comme laisser une raquette en bois trainer dans le jardin plusieurs saison d’affiler.
    Au bout d’un certain temps, cette raquette sera complètement tordue et inutilisable sans un travail de très long haleine pour la remettre droite et sans certitude d’y arriver, alors que la même raquette en bois ranger à l’abri de l’humidité et tenue (comme cela se faisait à l’époque) dans son étau pour la maintenir droite et éviter qu’elle ne se voile, donc cette raquette entretenue avec soins comme ont devrait s’occuper avec soins de chaque enfant dont nous avons la responsabilité, sera toujours capable de servir et de renvoyer la balle correctement.
    Et un enfant bien élevé aura en lui même si ces choix diverges de ses parents une base d’éducation, un terreau dans lequel pourra germer l’homme ou la femme qu’il ou elle deviendra plus tard.

    Si les parents insufflent la haine, la jalousie et l’opportunisme, alors c’est ce que deviendra cet enfant, si par contre ils insufflent le respect des autres, la gentillesse, la serviabilité, le civisme et le sens des responsabilité, alors ils y aura bien plus de chance que cet enfant devienne une bonne personne, même si dans son adolescence, il se rebelle un peu. Qui n’a jamais fait aucune bêtise dans son adolescence??? Mais il y a bêtise et bêtise…
    Faire le mur pour sortir avec ses copains alors que les parents ont dit non, ça arrive, mais par contre aller cramer des bagnoles, caillasser les flics, agresser des gens ou les voler, ça n’est plus une bêtise, c’est un délit qu’il faut réprimer comme n’importe quel autre délit, bien sure que le jeune peu changer et se sortir de cette m…., mais à quel prix? C’est déjà presque trop tard quand il en arrive à ce stade.

    On ne peu pas tout résoudre avec une simple tape sur la main! Et ceux qui le croient n’ont jamais eu d’enfants ou n’ont jamais eu à les élever dans les mêmes conditions.

    La première barrière contre la délinquance des jeunes, ce sont les parents! Alors s’ils n’ont pas les moyens d’apporter un minimum d’éducation (manque de temps parce que trop de travail) et de sécurité (parce que l’enfant est laissé à lui-même), ces couples ne devrait pas en avoir ou pas plus d’un.

    Après, chacun est libre de faire ce qu’il veut, mais c’est comme cette française au Mexique qui est la petite amie d’une truand notoire et qui (bien que l’on peu trouver la condamnation injuste voir disproportionnée) se plein et s’étonne de devoir rendre des comptes à la justice et fait appel à l’état et la solidarité nationale pour la sortir d’un bourbier dans lequel est s’est mise toute seule!!

    Faire des bêtises et ensuite demander à l’état de régler ses problèmes est une culture qui a été implanté dans nos esprits par certaines idées et pensées politiques et qui font qu’aujourd’hui, plus personne n’accepte de prendre ses responsabilités, et ce même dans les plus hautes sphère de la société, de gauche comme de droite, et le problème est là.

    On grille un feu, on se fait chopper et on engueule le flic parce qu’il fait son travail. On met des radars sur les routes parce que depuis des dizaines d’années on espère sur l’autodiscipline des gens sans aucun succès, et on vient pleurer parce que ces radars nous prennent alors qu’on l’on est en train d’enfreindre un règle de sécurité de la circulation et que l’on met non seulement notre vie mais celle des autres en danger.

    Le sens des responsabilités c’est bien ce qui manque à beaucoup d’entre nous aujourd’hui et qui est le cancer de la démocratie et de la paix civile.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :