SPQR

Informations occultées par les médias – Actualité insolite – Politiquement Incorrect – Créer un vrai changement de politique : Instaurer la Démocratie.


  • READ THIS BLOG

    IN ENGLISH

    AUF DEUTSCH

    France Etats_Unis

    Israël Québec

    Canada

  • Commentaires récents

    top wordpress blogs sur Dangereuse insuffisance de la…
    dangerous drugs sur Quand la City veut légaliser l…
    hosman pandor sur La dispense de recherche …
    Jean-François RP sur Quand la City veut légaliser l…
    Une vérité qui déran… sur Une vérité qui dérange : un ma…
    Agencias de modelos… sur La revue de presse de SPQR…
    spqr sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Anonyme sur La dispense de recherche …
    GIULIA sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Baron sur La dispense de recherche …
    spqr sur Gauchistes en action
    Elgocho sur Gauchistes en action
  • Blogs amis

    Deborah  Deborah
    Marie BlandMarie Bland
    Michel Garroté
    Monde Info
    Dave
     Dave.new
    Naibed Élisa Naibed :  de moi, et (surtout) de féminisme
    YAHEL : NUEVA EUROPA Desde el presente miremos hacia el futuro
    Amiral Woland brèves 3.0
    Commissaire : APEX
    couLisa  LisaLisa
    a-fleur-de-vieA fleur de vie
    : Emploi et santé
    asturies.png Reconquista Redux

  • Rien que pour les images !

  • Citations

    "Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve." John Adams

    "Je regarde vraiment avec commisération la grande masse de mes concitoyens qui, lisant les journaux, vivent et meurent dans la croyance qu’ils ont su quelque chose de ce qui s’est passé dans le monde à leur époque." Thomas Jefferson

    "Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences des causes qu’ils chérissent." Bossuet

    "Une société qui abandonne un peu de liberté pour gagner un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre et perd les deux." Benjamin Franklin

    "A fanatic is one who can't change his mind and won't change the subject." Winston Churchill

    "Les paroles qui ne sont suivies d'aucun effet sont comptées pour rien." Démosthène

    "Je crois d'un bon citoyen de préférer les paroles qui sauvent aux paroles qui plaisent." Démosthène

    "Ce n'est pas parce qu'on est nombreux à avoir tort que l'on a raison." Jean-Claude Devé

    "Les hommes croient ce qu'ils désirent." Jules César

    "Il y a en permanence un cinquième des gens qui sont contre." John F. Kennedy

    "Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Vous pouvez même tromper quelques personnes tout le temps, mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps." Abraham Lincoln

    "Pousser en commun, mais non penser en commun." Marc-Aurèle

    "On peut aisément pardonner à l'enfant qui a peur de l'obscurité ; la vraie tragédie de la vie, c'est lorsque les hommes ont peur de la lumière." Platon

    "L'opinion est quelque chose d'intermédiaire entre la connaissance et l'ignorance." Platon

    "Les pays n’ont pas d’amis, mais des intérêts." Général de Gaulle

    "Il y a une immense distance entre un peuple libre se donnant à lui-même ses lois et un peuple désignant des représentants pour écrire des lois à leur place." Rousseau

    "Je veux dire qu’il est considéré comme démocratique que les magistratures soient attribuées par le sort et comme oligarchique qu’elles soient électives." Aristote

    "Le courage c'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire." Jean Jaurès

    "La censure la plus efficace est l'abrutissement de la population mais aussi le fait de la mener vers des combats inutiles."
    The Thinker

    "On a trouvé, en bonne politique, le secret de faire mourir de faim ceux qui, en cultivant la terre, font vivre les autres."
    François-Marie Arouet, dit Voltaire

    "De prime abord, je ne crois jamais en ce que l'on me dit de façon péremptoire, je vérifie, et si je ne le peux pas, je réfléchis, je compare."
    Cevennevive

    "En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi."
    Léon Trotsky

    "Nul n’est plus esclave que celui qui se croit libre sans l’être."
    Johann Wolfgang von Goethe

Dossier : Elections présidentielles américaines

Posted by Daisy sur mardi, 4 novembre, 2008

daisy2.jpgLes articles que nous avons publié sur les Élections présidentielles américaines ainsi que des compléments.

nobama

Obama ne répondrait pas aux critères de sécurité (06 Novembre 2008)
John McCain est le président qu’il faut à l’Amérique (02 Novembre 2008)
Ce que McCain devrait dire… (30 Octobre 2008)
Nous sommes tous Joe le Plombier (26 Octobre 2008)
Obama suspend sa campagne pour 2 jours… (23 Octobre 2008)
La fabrication d’un Führer (20 Octobre 2008)
Obambi le baratineur (25 Juin 2008)
USA : vers le vote ethnique ? (17 Février 2008)
Les médias français et les élections U.S. (06 Février 2008)

John McCain & Sarah Palin

nobama     McCain
G.W.Bush and Fathers     Country First
McCain     Statue of Liberty by night


Publié par Daisy le 04 Novembre 2008.

6 Réponses to “Dossier : Elections présidentielles américaines”

  1. Sandrine said

    Et pour suivre dans des bars ou autre la soirée électorale américaine et faire la fête en case de victoire de …???
    Retrouvez tous les bons plans ici :
    http://www.laboiteasorties.com/2008/11/presidentielle-americaine-la-soiree-electorale-a-paris/

  2. neoconservative08 said

    Le blog UVN donnera en direct les premiers résultats de l’élection présidentielle américaine 2008 jusqu’à ce que le nom du vainqueur et prochain Président des États-Unis d’Amérique ne fasse plus aucun doute. Une carte speciale des États-Unis d’Amérique sera actualisée au fur et à mesure de la soirée, de la nuit électorale américaine.

    http://unevisionneoconservatrice.wordpress.com/2008/11/04/usa-2008-resultats-live/

  3. Matthieu said

    La tension monte … En dépit des sondages défavorables, j’y crois encore. Je crois encore en un sursaut du peuple américain …

    C’est à lui de jouer aujourd’hui !!
    Il faut ouvrir les yeux pendant qu’il en est encore temps …
    Il est encore temps d’analyser sereinement le bilan des 8 années Républicaines qui viennent de s’écouler et de voir lucidement l’ensemble des acquis.
    Il est encore temps de lutter contre la désinformation médiatique et la dictature des sondages …
    Il est encore temps de choisir la sécurité et la continuité dans la quête de la liberté et de la démocratie …
    Il est encore temps de démasquer Obama, sur ses opinions changeantes comme sur certaines de ses fréquentations …
    Il est encore temps de voter sur le fond plutôt que sur la forme et sur un phénomène de mode … Il est encore temps de faire le choix du pragmatisme économique plutôt que celui du populisme et de la démagogie …
    Plutôt que de tenter une expérience, il est encore temps de privilégier l’homme d’expérience !!

    Au peuple américain de voter sans complexe, de donner une bonne gifle aux sondeurs et de choisir la liberté !!

    COME ON JOHN, COME ON AMERICA !!!!!!!!!!

  4. jcdurbant said

    Je crois hélas qu’il nous faudra rêver encore un peu plus longtemps d’une nation où on pourra enfin juger un candidat sur son caractère et non, dans une curieuse inversion ou forme plus subtile – à la bon sauvage – , du racisme, sur sa couleur de peau censée nous absoudre tous …

    “Je rêve que mes quatre petits enfants vivront un jour dans un pays où on ne les jugera pas à la couleur de leur peau mais à la nature de leur caractère.”
    (Martin Luther King)

    “Les chefs d´Etats et de gouvernements les plus anti-américains – Poutine, Ahmadinejad et Chavez -ont tous souhaité publiquement sa victoire. A l´inverse, les sondages montrent que l´opinion publique souhaite la victoire de McCain dans quatre pays: la Géorgie, l´Irak, Israël et les Philippines. Ces quatre pays ont tous une chose en commun: ils sont menacés par le terrorisme ou par des voisins agressifs et ils comptent sur leur alliance avec les Etats-Unis pour ne pas être emportés. Quand l´élection d´un candidat est souhaitée par vos ennemis et redoutée par les alliés qui comptent sur votre aide, il faut effectivement se poser des questions.” (Sébastien Castellion)

    “J´espère me tromper, bien sûr. Si je me trompe, on dira en France qu´Obama a été victime du «racismeaméricain»: cette obsession de la race est bien plus française que présente dans une Amérique aujourd´hui essentiellement insensible à la couleur de peau.

    Mais dans un pays comme le mien, où la nomination d´un journaliste noir à la présentation d´un journal télévisé est un événement national, l´idée qu´un métis puisse s´approcher de la présidence des Etats-Unis ne peut évidemment être que stupéfiante. Si Condi Rice avait été candidate, on aurait oublié, en France, qu´elle est noire pour souligner seulement qu´elle est Républicaine: il ne suffit pas, pour plaire à Paris, d´être noir ou métis; il faut, en supplément, être à gauche, voire très à gauche, et si on a des amis voleurs ou poseurs de bombes, on a vraiment tout pour plaire… à une certaine intelligentsia.” (Guy Millière)

    Présidentielle américaine: Pas la couleur de leur peau mais la nature de leur caractère (Judged not by the color of their skin but by the content of their character)

  5. Nabulione said

    OBAMA POURSUIVI DEVANT LA COUR FEDERALE DE PHILADELPHIE SUR BASE DU FAIT QU’IL EST CONSTITUTIONNELLEMENT INELIGIBLE POUR LA PRESIDENCE

    Traduction :
    Par Jeff Schreiber
    America’s Right.com

    Un éminent avocat de Philadelphie et supporter d’Hillary Clinton a introduit une plainte cet après-midi auprès de l’U.S. District Court du district Est de Pennsylvanie contre le sénateur de l’Illinois Barack Obama, auprès du Democratic National Committee (Comité Démocrate National ou DNC) et auprès de la Federal Election Commission (commission fédérale des élections). Cette action vise un arrêt de suspension empêchant le sénateur de poursuivre sa candidature et une ordonnance du tribunal enjoignant le DNC de ne pas le nommer la semaine prochaine, tout ceci sur base du fait que le sénateur Obama est constitutionnellement inéligible à se présenter (aux élections) et à exercer les fonctions de Président des Etats-Unis.

    Philip Berg, l’avocat qui a déposé la plainte, est un ancien candidat aux postes de gouverneur et de sénateur, ancien président du Parti Démocrate du Comté de Montgomery (Pennsylvanie), ancien membre du Comité d’État Démocrate, et ancien sous-procureur général de Pennsylvanie. Selon Berg, il a introduite cette demande de procès – juste quelques jours avant que le DNC tienne sa convention de nomination à Denver – pour la santé du Parti Démocrate.

    « J’ai déposé cette action en ce moment », a déclaré Berg, « pour éviter les problèmes évidents qui se produiront lorsque le Parti Républicain soulèvera ces questions après qu’Obama ait été nommé ».

    Berg a cité cite devant le tribunal un certain nombre de questions restées sans réponse en ce qui concerne le passé du sénateur de l’Illinois, et la poursuite en justice d’aujourd’hui a soutenu que le sénateur Obama n’est pas un citoyen américain d’origine ou que, s’il l’a jamais été, il a perdu sa citoyenneté lorsqu’il fut adopté en Indonésie. Berg cite également cite devant le tribunal ce qu’il appelle “les doubles loyautés” en raison de la nationalité et des liens (d’Obama) avec le Kenya et l’Indonésie.

    Même si le sénateur Obama peut prouver sa citoyenneté américaine, a déclaré Berg, citant devant le tribunal l’utilisation faite par le sénateur d’un certificat de naissance provenant de l’État d’Hawaii et certifié comme faux par trois scientifiques indépendants experts en documents, le problème de “multi-citoyenneté avec des responsabilités et une allégeance dues à d’autres pays” reste sur la table.

    Dans le procès, Berg déclare que le sénateur Obama est né au Kenya, et non à Hawaï comme le sénateur le soutient. Avant de donner naissance, selon le procès, la mère d’Obama s’est rendue au Kenya avec son père, mais a été empêchée de retourner en avion à Hawaï en raison du stade avancé de sa grossesse, « une restriction apparemment normale afin d’éviter les naissances au cours d’un vol ». Comme les propres grand-mère paternelle, demi-frère et demi-soeur du sénateur Obama l’ont également affirmé, Berg soutient que Stanley Ann Dunham – la mère d’Obama – a donné naissance au petit Barack au Kenya et a par la suite pris l’avion pour Hawaï afin de faire enregistrer la naissance.

    Berg cite devant le tribunal les récits incompatible de la naissance du sénateur Obama, en ce compris des rapports selon lesquels il est né dans deux hôpitaux – le Kapiolani Hospital et le Queens Hospital – à Honolulu, ainsi qu’un profond manque de dossiers de naissance pour Stanley Ann Dunham, bien que de simples dossiers de « registre naissance » pour Barack Obama soient disponibles dans un bureau hawaïen des registres publics.

    S’il se révélait que le sénateur Obama est véritablement né au Kenya, écrit Berg, les lois contenues dans les livres au moment de sa naissance stipulent que la nationalité américaine peut seulement être cédée à un enfant, né d’un parent qui est citoyen américain et d’un autre parent qui n’est pas citoyen, si le parent qui est citoyen américain avait au moins 19 ans. La mère du Sénateur Obama n’avait que 18 ans à l’époque. Par conséquent, parce que la citoyenneté américaine ne pouvait légalement lui être transmise, Obama n’a pas pu être enregistré comme un citoyen “né sur le sol américain” et serait donc inéligible comme candidat à la présidence, conformément à l’article II, section 1 de la Constitution des États-Unis.

    En outre, même si le sénateur Obama pouvait avoir été quelque peu considéré comme « né sur le sol américain », cette citoyenneté fut perdue en ou aux alentours de 1967, lorsque lui et sa mère prirent résidence en Indonésie, où Stanley Ann Dunham se maria à Lolo Soetoro, un citoyen indonésien. Berg déclare aussi qu’il possède des copies de l’inscription du sénateur Obama à l’école Fransiskus Assisi à Jakarta, en Indonésie, et qui montrent clairement qu’il fut inscrit sous le nom de “Barry Soetoro” et que sa nationalité était reprise comme étant indonésien.

    Le certificat de naissance hawaïen, dit Berg, est un faux. Dans le procès, le procureur indique que le certificat de naissance repris dans le dossier est un faux, a été identifié en tant que tel par trois scientifiques indépendants experts en documents, et, appartenaient en fait à Maya Kasandra Soetoro, la demi-sœur du sénateur Obama.

    “Les électeurs ont donné de l’argent, des biens et des services pour élire un candidat et ont été escroqués par les mensonges et obscurcissements du Sénateur Obama”, a déclaré Berg. “Si les officiers du Democratic National Committee… avaient fait preuve d’un zeste d’application, nous ne nous retrouverions pas dans cette situation d’urgence, à une semaine de rendre candidate une personne qui a perdu sa citoyenneté étant enfant et n’a même pas effectué les démarches de base afin de regagner la citoyenneté tel que cela l’est prescrit par les lois constitutionnelles”.

    « C’est injuste pour le pays », a-t-il poursuivi, « et pour les candidats des 2 partis, de devenir le candidat nominé lorsqu’il y a un problème concernant la capacité à servir si on est élu”.

  6. […] de recherche …martine 1 sur La dispense de recherche …Nabulione sur Dossier : Elections président…jcdurbant sur Dossier : Elections président…Matthieu sur Dossier : Elections […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :