SPQR

Informations occultées par les médias – Actualité insolite – Politiquement Incorrect – Créer un vrai changement de politique : Instaurer la Démocratie.


  • READ THIS BLOG

    IN ENGLISH

    AUF DEUTSCH

    France Etats_Unis

    Israël Québec

    Canada

  • Commentaires récents

    top wordpress blogs sur Dangereuse insuffisance de la…
    dangerous drugs sur Quand la City veut légaliser l…
    hosman pandor sur La dispense de recherche …
    Jean-François RP sur Quand la City veut légaliser l…
    Une vérité qui déran… sur Une vérité qui dérange : un ma…
    Agencias de modelos… sur La revue de presse de SPQR…
    spqr sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Anonyme sur La dispense de recherche …
    GIULIA sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Baron sur La dispense de recherche …
    spqr sur Gauchistes en action
    Elgocho sur Gauchistes en action
  • Blogs amis

    Deborah  Deborah
    Marie BlandMarie Bland
    Michel Garroté
    Monde Info
    Dave
     Dave.new
    Naibed Élisa Naibed :  de moi, et (surtout) de féminisme
    YAHEL : NUEVA EUROPA Desde el presente miremos hacia el futuro
    Amiral Woland brèves 3.0
    Commissaire : APEX
    couLisa  LisaLisa
    a-fleur-de-vieA fleur de vie
    : Emploi et santé
    asturies.png Reconquista Redux

  • Rien que pour les images !

  • Citations

    "Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve." John Adams

    "Je regarde vraiment avec commisération la grande masse de mes concitoyens qui, lisant les journaux, vivent et meurent dans la croyance qu’ils ont su quelque chose de ce qui s’est passé dans le monde à leur époque." Thomas Jefferson

    "Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences des causes qu’ils chérissent." Bossuet

    "Une société qui abandonne un peu de liberté pour gagner un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre et perd les deux." Benjamin Franklin

    "A fanatic is one who can't change his mind and won't change the subject." Winston Churchill

    "Les paroles qui ne sont suivies d'aucun effet sont comptées pour rien." Démosthène

    "Je crois d'un bon citoyen de préférer les paroles qui sauvent aux paroles qui plaisent." Démosthène

    "Ce n'est pas parce qu'on est nombreux à avoir tort que l'on a raison." Jean-Claude Devé

    "Les hommes croient ce qu'ils désirent." Jules César

    "Il y a en permanence un cinquième des gens qui sont contre." John F. Kennedy

    "Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Vous pouvez même tromper quelques personnes tout le temps, mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps." Abraham Lincoln

    "Pousser en commun, mais non penser en commun." Marc-Aurèle

    "On peut aisément pardonner à l'enfant qui a peur de l'obscurité ; la vraie tragédie de la vie, c'est lorsque les hommes ont peur de la lumière." Platon

    "L'opinion est quelque chose d'intermédiaire entre la connaissance et l'ignorance." Platon

    "Les pays n’ont pas d’amis, mais des intérêts." Général de Gaulle

    "Il y a une immense distance entre un peuple libre se donnant à lui-même ses lois et un peuple désignant des représentants pour écrire des lois à leur place." Rousseau

    "Je veux dire qu’il est considéré comme démocratique que les magistratures soient attribuées par le sort et comme oligarchique qu’elles soient électives." Aristote

    "Le courage c'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire." Jean Jaurès

    "La censure la plus efficace est l'abrutissement de la population mais aussi le fait de la mener vers des combats inutiles."
    The Thinker

    "On a trouvé, en bonne politique, le secret de faire mourir de faim ceux qui, en cultivant la terre, font vivre les autres."
    François-Marie Arouet, dit Voltaire

    "De prime abord, je ne crois jamais en ce que l'on me dit de façon péremptoire, je vérifie, et si je ne le peux pas, je réfléchis, je compare."
    Cevennevive

    "En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi."
    Léon Trotsky

    "Nul n’est plus esclave que celui qui se croit libre sans l’être."
    Johann Wolfgang von Goethe

John McCain est le président qu’il faut à l’Amérique

Posted by spqr sur dimanche, 2 novembre, 2008

Par Rachid Kaci, qui dirige La Droite Libre, mouvement politique français associé à l’UMP. La Droite Libre incarne un courant de droite libérale et conservatrice au sein de l’UMP. Ce courant est appelé à devenir peu à peu majoritaire au sein de l’UMP dans les prochaines années. Pour la présidentielle américaine de novembre 2008, la Droite Libre a créé, en réaction à l’Obamania des élites françaises, un comité de soutien français au ticket McCain-Palin au sein de l’UMP. Rachid Kaci nous explique pourquoi John McCain est le président qu’il faut à l’Amérique :

La campagne présidentielle américaine semble intéresser la France et les Français. Une sorte d’hystérie s’est emparée d’une partie de la population française en faveur du candidat démocrate Obama.

Ce dernier est devenu LE candidat à soutenir pour être dans le coup ou pour faire bien dans les diners en ville.

Sa visite ou plutôt son passage éclair dans notre pays à la fin du mois de juillet dernier a été une occasion de mesurer le côté surréaliste de ses soutiens, de mesurer aussi l’absence absolue de ligne politique affirmée de la part du candidat démocrate.

Ses déclarations n’ont été qu’une suite d’énumérations vagues, plates, floues et surtout empreintes d’affligeants slogans multipliant les appels à la fraternité et aux rapprochements entre les peuples et les religions (sic). Nous avions plus l’impression d’entendre un Pape ou un artiste de variétés en mal de promotion qu’un homme d’Etat…

Pourtant, la situation politique et économique dans le monde nécessite d’avoir à la tête des Etats-Unis un homme d’expérience et d’envergure ; un homme d’Etat capable d’avoir une vision d’avenir lucide et éclairée.

Dans une élection d’une aussi haute importance, il ne s’agit ni de faire un défilé de mode ni d’aligner des discours creux pleins de bons sentiments, il s’agit de présenter un plan d’action aux défis posés par l’Iran, la situation au Proche Orient, au Pakistan et j’en passe…

Si les Etats-Unis venait à céder une once de sa force et de sa détermination à lutter contre les nouveaux totalitarismes alors nous sombrerons dans le chaos le plus total…

 
Barak Obama
et sa volonté d’être perçu comme le réconciliateur absolu, le trait d’union entre les peuples et les religions (sic) apparaitra aux yeux des fascistes de tout poil comme un faible, à l’image de ce que représentait un président comme Jimmy Carter dont le bilan présidentiel a fait de l’Amérique la risée de tous les dictateurs au début des années 80.

Nous traversons une période où la faiblesse politique devient une faute majeure. Il faut afficher de la détermination, des convictions fortes et un attachement profond à nos valeurs libérales universelles.

Ce dont l’Amérique a besoin c’est d’une personnalité au caractère exigeant, à l’expérience affirmée et surtout pourvue d’une lucidité et d’un sens des responsabilités face notamment à une situation politique des plus tendues.

Ce sens des responsabilités sera absolument nécessaire lorsqu’il faudra prendre des décisions impopulaires particulièrement au niveau international.

Personne n’aura à se réjouir d’une Amérique affaiblie, surtout pas la France. Je crains que Barak Obama soit un Président qui ramènera les Etats-Unis à ce qu’ils étaient au milieu des années 70 avant l’arrivée du grand Reagan. Il n’est qu’une image et parfois même malheureusement qu’une couleur de peau.

D’ailleurs, les soutiens dont il bénéficie ici en France trouvent trop souvent leur raison dans l’origine ethnique du personnage et non dans son programme politique.

Certes, ce serait un véritable tremblement de terre d’avoir à la Maison blanche un homme de couleur comme l’on dit pudiquement. Mais cet argument ne saurait tenir lieu de programme politique.

Pour toutes ces raisons, je m’inscris résolument et sans état d’âme derrière le candidat républicain, John Mac Cain.

D’abord et avant tout, je me retrouve globalement dans son programme et celui des Républicains. Je trouve, par ailleurs, qu’il possède la dimension nécessaire tant sur le plan humain que sur le plan du parcours personnel pour assumer une présidence difficile et pleine de dangers.

L’heure pour les Etats-Unis n’est pas à l’expérimentation ni à celui de jouer dans le registre des symboles. Il me semble qu’il s’agit plutôt de porter à la tête de cette grande nation un homme qui assumera ses convictions et ses valeurs sans complexe et avec courage.

John Mac Cain est de la trempe d’un Ronald Reagan. Nous avons besoin de cette trempe pour affronter les épreuves difficiles qui nous attendent…

A cette occasion, nous avons lançé un Comité de soutien à John MAC CAIN au sein de l’UMP. Trop de personnalités de notre parti n’osent plus affirmer leurs convictions en se rangeant, pour suivre la mode, derrière Obama. Il est temps que le pro Mac Cain s’affirme au sein de l’UMP.

Rachid Kaci

Découvert sur UVN

Publié par spqr le 02 Novembre 2008

Autres articles sur le même sujet :
Ce que McCain devrait dire…
Obama suspend sa campagne pour 2 jours…
La fabrication d’un Führer
Obambi le baratineur
USA : vers le vote ethnique ?
Les médias français et les élections U.S.

A lire sur eXc : Présidentielle américaine: Obama, candidat du Très Grand Capital (Guess who the candidate of the super-rich is?)

Extrait : [des ’super-riches’,] Et qui, ayant décidé que l’image détestable de l’administration Bush faisait un peu trop désordre pour leurs juteuses affaires, ne s’effraient même pas des hausses d’impôt proposées par “le sénateur le plus à gauche du Congrès” et “le plus inexpérimenté de tous les candidats à la présidence depuis cent ans” (Obama, NdlR) “dans la mesure où leurs patrimoines sont mondialisés et échappent donc, au moins en partie, à la fiscalité américaine” …

Réflexion : Espérons que le peuple américain ne s’y laissera pas prendre et refusera d’accéder aux désirs de multimilliardaires délocalisés qui ne visent que leurs intérêts particuliers et se moquent complètement du peuple américain, de son avenir, et de sa sécurité. Espérons, donc, que le peuple américain refusera de voter Obama, le produit fabriqué par ces super-riches.

Nicolas Sarkozy : John McCain est « quelqu’un de bien, très droit, très direct », qui a « une bonne image ».

Par contre : Selon le journal israélien Ha’aretz, le Président français Nicolas Sarkozy a déclaré que le candidat démocrate Barack Obama avait une vision du dossier iranien “terriblement immature”, et que leur rencontre, l’été dernier à Paris, avait été dominée par des “formulations sans substance”.

N.B. : si vous souhaitez écrire un commentaire, cliquez sur “commentaire(s)” ; l’e-mail est facultatif.

2 Réponses to “John McCain est le président qu’il faut à l’Amérique”

  1. neoconservative08 said

    La dernière ligne droite

    L’élections présidentielle américaine de 2008 entre dans sa dernière ligne droite. À la veille du scrutin, les deux candidats multiplient leurs déplacements de campagne jusqu’à la dernière minute. John McCain a sillonné ce week-end la Virginie, la Pennsylvanie, le New Hampshire et la Floride. Après ses deux principales étapes en Pennsylvanie et dans le New Hampshire, John McCain a pris part après minuit à un rassemblement à Miami en Floride. Il bouclera sa campagne ce lundi avec des étapes dans sept Etats dont le sien, l’Arizona.

    “On se prépare à une arrivée sur les chapeaux de roue”, a dit le directeur de campagne de John McCain, Rick Davis, sur Fox News. “On l’a donné battu précédemment et il a remporté ce genre d’Etats, nous nous employons à les remporter en ce moment”, a ajouté Davis à propos d’Etats “poids lourds” comme l’Ohio, la Floride et la Virginie.

    http://unevisionneoconservatrice.wordpress.com/2008/11/03/la-derniere-ligne-droite/

  2. […] de recherche …Anonymous sur L’allocation équivalent…neoconservative08 sur John McCain est le président …daniel sur L’allocation équivalent…Anonymous sur La dispense de […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :