SPQR

Informations occultées par les médias – Actualité insolite – Politiquement Incorrect – Créer un vrai changement de politique : Instaurer la Démocratie.


  • READ THIS BLOG

    IN ENGLISH

    AUF DEUTSCH

    France Etats_Unis

    Israël Québec

    Canada

  • Commentaires récents

    hosman pandor sur La dispense de recherche …
    Jean-François RP sur Quand la City veut légaliser l…
    Une vérité qui déran… sur Une vérité qui dérange : un ma…
    Agencias de modelos… sur La revue de presse de SPQR…
    spqr sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Anonyme sur La dispense de recherche …
    GIULIA sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Baron sur La dispense de recherche …
    spqr sur Gauchistes en action
    Elgocho sur Gauchistes en action
    TEKA Plantin sur L’affaire du préservatif et Be…
    thierry sur Secrétaire général à la CGT… c…
  • Blogs amis

    Deborah  Deborah
    Marie BlandMarie Bland
    Michel Garroté
    Monde Info
    Dave
     Dave.new
    Naibed Élisa Naibed :  de moi, et (surtout) de féminisme
    YAHEL : NUEVA EUROPA Desde el presente miremos hacia el futuro
    Amiral Woland brèves 3.0
    Commissaire : APEX
    couLisa  LisaLisa
    a-fleur-de-vieA fleur de vie
    : Emploi et santé
    asturies.png Reconquista Redux

  • Rien que pour les images !

  • Citations

    "Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve." John Adams

    "Je regarde vraiment avec commisération la grande masse de mes concitoyens qui, lisant les journaux, vivent et meurent dans la croyance qu’ils ont su quelque chose de ce qui s’est passé dans le monde à leur époque." Thomas Jefferson

    "Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences des causes qu’ils chérissent." Bossuet

    "Une société qui abandonne un peu de liberté pour gagner un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre et perd les deux." Benjamin Franklin

    "A fanatic is one who can't change his mind and won't change the subject." Winston Churchill

    "Les paroles qui ne sont suivies d'aucun effet sont comptées pour rien." Démosthène

    "Je crois d'un bon citoyen de préférer les paroles qui sauvent aux paroles qui plaisent." Démosthène

    "Ce n'est pas parce qu'on est nombreux à avoir tort que l'on a raison." Jean-Claude Devé

    "Les hommes croient ce qu'ils désirent." Jules César

    "Il y a en permanence un cinquième des gens qui sont contre." John F. Kennedy

    "Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Vous pouvez même tromper quelques personnes tout le temps, mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps." Abraham Lincoln

    "Pousser en commun, mais non penser en commun." Marc-Aurèle

    "On peut aisément pardonner à l'enfant qui a peur de l'obscurité ; la vraie tragédie de la vie, c'est lorsque les hommes ont peur de la lumière." Platon

    "L'opinion est quelque chose d'intermédiaire entre la connaissance et l'ignorance." Platon

    "Les pays n’ont pas d’amis, mais des intérêts." Général de Gaulle

    "Il y a une immense distance entre un peuple libre se donnant à lui-même ses lois et un peuple désignant des représentants pour écrire des lois à leur place." Rousseau

    "Je veux dire qu’il est considéré comme démocratique que les magistratures soient attribuées par le sort et comme oligarchique qu’elles soient électives." Aristote

    "Le courage c'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire." Jean Jaurès

    "La censure la plus efficace est l'abrutissement de la population mais aussi le fait de la mener vers des combats inutiles."
    The Thinker

    "On a trouvé, en bonne politique, le secret de faire mourir de faim ceux qui, en cultivant la terre, font vivre les autres."
    François-Marie Arouet, dit Voltaire

    "De prime abord, je ne crois jamais en ce que l'on me dit de façon péremptoire, je vérifie, et si je ne le peux pas, je réfléchis, je compare."
    Cevennevive

    "En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi."
    Léon Trotsky

    "Nul n’est plus esclave que celui qui se croit libre sans l’être."
    Johann Wolfgang von Goethe

Nous sommes tous Joe le Plombier

Posted by spqr sur dimanche, 26 octobre, 2008

Obama et Joe le Plombier

Joe, c’est l’Américain moyen. Joe le Plombier, de Toledo dans l’Ohio, a surgi inopinément dans la campagne présidentielle américaine, et si John McCain, le candidat républicain, parvient à éviter la débâcle, c’est à lui qu’il le devra. Joe est plombier. Lors d’un meeting (à dr. : Joe le Plombier avec Obama), il a interpellé le candidat démocrate, Barack Obama, sur son programme fiscal : « Si vous gagnez, vous allez taxer tous les gens comme moi ? » Obama lui a répondu,sur un ton légèrement hautain1 : « Joe, il faut répartir la richesse. »

Depuis,dans tous les meetings républicains, les militants arrivent avec des pancartes : “Non, on n’est pas là pour distribuer la richesse…” ; de petits groupes se promènent avec des T-shirts marqués « I am Joe the Plumber » (« Je suis Joe le Plombier ») et en brandissant des ventouses ; des plombiers reprennent cette devise sur leur site Web.

Dimanche dernier, sur la chaîne de télévision Fox News, McCain a expliqué : « Par sa question à Obama, Joe a clarifié le débat entre nous. » C’est-à-dire entre la gauche et la droite. Joe le plombier n’avait sûrement pas mesuré l’impact de sa question impertinente, et en quoi il incarnait, lui aussi, l’éternel rêve américain : celui de prendre l’ascenseur social, de gagner plus, et de n’être “plafonné” que par ses capacités personnelles. « Seize millions de petits entrepreneurs américains ont envie de garder l’argent qu’ils ont gagné, pas de le donner au gouvernement. », ajouta McCain.

« Distribuer la richesse, est-ce du socialisme ? » lui demande le journaliste de Fox News : « C’en est la racine, » répond McCain, « je crois à la création de richesses plutôt qu’à la distribution. » Comme le dit l’adage, on ne peut distribuer que ce que l’on a préalablement produit. Le plafonnement proposé par Obama (revenu annuel de 42 000 $ US) est analogue, et même inférieur, à celui dont parlait François Hollande, chef du PS, au début de la campagne des Présidentielles françaises de 2007, pour qui la classe des riches commençait à 4 000 € par mois (52 000 € par an) pour un couple !!!

La réaction du plombier américain est profondément ancrée dans une culture capitaliste et libérale, la parabole du talent et de celui qui le fait fructifier. Quand Nicolas Sarkozy en appelle au capitalisme des entrepreneurs, c’est des mêmes hommes dont il parle et à la même opinion qu’il s’adresse.

Les grands médias de la gauche américaine qui soutiennent Barack Obama de leur toute-puissance ont bien vu que ce plombier n’était pas des leurs : ils se sont aussitôt employés à le discréditer.

En France, la même chose est observable, où la caste bobo et ses médias de gauche (à 95%) ont un mépris souverain pour le peuple qui travaille et fait des efforts.

Mais Obama pourrait bien regretter d’avoir blessé Joe le Plombier par sa remarque. Joe s’inquiétait de l’effet sur sa petite entreprise de la décision d’Obama d’augmenter les impôts. La réponse d’Obama a été que son intention est bien de répartir la « richesse ».2 On a beaucoup parlé de cet incident dans le dernier débat entre McCain et Obama.

Joe the PlumberL’effet que Joe le Plombier aura sur les élections est un facteur inconnu mais l’attitude d’Obama a déplu à l’Américain moyen. Il y a quelques semaines, j’ai mentionné “Joe Six Pack”…. Joe le Plombier est en fait “Joe Six Pack”, la personne dans laquelle beaucoup d’Américains se reconnaissent et trouvent fort déplaisante la façon dont Obama et la presse se raillent d’eux.

Car les Américains qui exercent deux voire trois jobs par jour pour boucler leur budget n’apprécient pas que le gouvernement puisse envisager de leur imposer des impôts afin de réaliser un certain rêve socialiste de répartition des “richesses”.2

Un récent sondage fait par Gallup et relaté par Dennis Jacobe indique clairement que la majorité des Américains, à plus de 84%, estime que le gouvernement se doit en priorité d’améliorer les conditions économiques, plutôt que de prendre des mesures pour redistribuer les « richesses » de façon équitable parmi les Américains. Si l’on sépare ces chiffres par affiliation politique, on note que 85% des indépendants et 77% des démocrates partagent le même avis sur ce point.

Sources :
UVN : Nous sommes TOUS “Joe The Plumber” et : La partie n’est pas encore terminée
Valeurs Actuelles : Le plombier capitaliste

Textes revus et augmentés par spqr

Peut-on faire confiance en Obama comme leader du Monde Libre ?

Est-il pensable qu’Obama devienne en Janvier 2009 l’homme le plus puissant du monde ?

Nous sommes tous Joe le Plombier !

Nous ne nous laisserons pas faire !


notesNotes :

1. Voir l’excellente analyse psychiatrique d’Obama par Ali Sina dans cet article ; extrait des symptômes dépistés chez Obama :

Fait preuve de fausse modestie et se montre onctueusement « populaire », mais est incapable de d’assumer ces comportements (de jouer ce rôle, de garder ce masque) très longtemps. Il dérape et alors le vrai Obama est révélé : hautain, distant, éloigné et dédaigneux des gens simples et de leurs vies.

2. On peut trouver équitable de veiller par exemple à ce que les richesses naturelles soient réparties, mais ici, ce qu’Obama et les socialistes en général appellent la richesse est en fait le gain obtenu par le travail et par l’épargne. Vouloir le « répartir » consiste à prélever au-delà des besoins strictement nécessaires pour l’Etat et la solidarité de mise dans un pays civilisé, c’est-à-dire à prélever plus au-delà d’un certain niveau de revenu pour le redistribuer à ceux qui sont en-dessous. Ceci est démotivant tant pour les prélevés que pour les assistés car dissuasif et injuste envers ceux qui travaillent beaucoup ou qui ont fait des efforts pour étudier et arriver à une meilleure situation, par exemple.

Publié par spqr le 26 Octobre 2008

N.B. : si vous souhaitez écrire un commentaire, cliquez sur “commentaire(s)” ; l’e-mail est facultatif.

3 Réponses to “Nous sommes tous Joe le Plombier”

  1. Deborah said

    BOnjour SP,

    Je te remercie pour la video que tu as mise en lien dans ton précédent commentaire.
    BIsous
    Deborah

  2. Deborah said

    Concernant OBama, tu es l’un des rares en France à souligner ses lacunes…. Bravo, car les médias l’encensent sans aucun esprit critique.
    Bisous
    Deborah

  3. […] équivalent…Jean-Marc sur La dispense de recherche …Deborah sur Nous sommes tous Joe le P…Deborah sur Nous sommes tous Joe le P…Anonymous sur La dispense de […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s