SPQR

Informations occultées par les médias – Actualité insolite – Politiquement Incorrect – Créer un vrai changement de politique : Instaurer la Démocratie.


  • READ THIS BLOG

    IN ENGLISH

    AUF DEUTSCH

    France Etats_Unis

    Israël Québec

    Canada

  • Commentaires récents

    seo canberra sur Libye : le Parti Socialiste s’…
    Perfumes a pronta en… sur 26 mythes sur la Russie
    บริษัท digital agenc… sur Dangereuse insuffisance de la…
    top wordpress blogs sur Dangereuse insuffisance de la…
    dangerous drugs sur Quand la City veut légaliser l…
    hosman pandor sur La dispense de recherche …
    Jean-François RP sur Quand la City veut légaliser l…
    Une vérité qui déran… sur Une vérité qui dérange : un ma…
    Agencias de modelos… sur La revue de presse de SPQR…
    spqr sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Anonyme sur La dispense de recherche …
    GIULIA sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
  • Blogs amis

    Deborah  Deborah
    Marie BlandMarie Bland
    Michel Garroté
    Monde Info
    Dave
     Dave.new
    Naibed Élisa Naibed :  de moi, et (surtout) de féminisme
    YAHEL : NUEVA EUROPA Desde el presente miremos hacia el futuro
    Amiral Woland brèves 3.0
    Commissaire : APEX
    couLisa  LisaLisa
    a-fleur-de-vieA fleur de vie
    : Emploi et santé
    asturies.png Reconquista Redux

  • Rien que pour les images !

  • Citations

    "Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve." John Adams

    "Je regarde vraiment avec commisération la grande masse de mes concitoyens qui, lisant les journaux, vivent et meurent dans la croyance qu’ils ont su quelque chose de ce qui s’est passé dans le monde à leur époque." Thomas Jefferson

    "Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences des causes qu’ils chérissent." Bossuet

    "Une société qui abandonne un peu de liberté pour gagner un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre et perd les deux." Benjamin Franklin

    "A fanatic is one who can't change his mind and won't change the subject." Winston Churchill

    "Les paroles qui ne sont suivies d'aucun effet sont comptées pour rien." Démosthène

    "Je crois d'un bon citoyen de préférer les paroles qui sauvent aux paroles qui plaisent." Démosthène

    "Ce n'est pas parce qu'on est nombreux à avoir tort que l'on a raison." Jean-Claude Devé

    "Les hommes croient ce qu'ils désirent." Jules César

    "Il y a en permanence un cinquième des gens qui sont contre." John F. Kennedy

    "Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Vous pouvez même tromper quelques personnes tout le temps, mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps." Abraham Lincoln

    "Pousser en commun, mais non penser en commun." Marc-Aurèle

    "On peut aisément pardonner à l'enfant qui a peur de l'obscurité ; la vraie tragédie de la vie, c'est lorsque les hommes ont peur de la lumière." Platon

    "L'opinion est quelque chose d'intermédiaire entre la connaissance et l'ignorance." Platon

    "Les pays n’ont pas d’amis, mais des intérêts." Général de Gaulle

    "Il y a une immense distance entre un peuple libre se donnant à lui-même ses lois et un peuple désignant des représentants pour écrire des lois à leur place." Rousseau

    "Je veux dire qu’il est considéré comme démocratique que les magistratures soient attribuées par le sort et comme oligarchique qu’elles soient électives." Aristote

    "Le courage c'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire." Jean Jaurès

    "La censure la plus efficace est l'abrutissement de la population mais aussi le fait de la mener vers des combats inutiles."
    The Thinker

    "On a trouvé, en bonne politique, le secret de faire mourir de faim ceux qui, en cultivant la terre, font vivre les autres."
    François-Marie Arouet, dit Voltaire

    "De prime abord, je ne crois jamais en ce que l'on me dit de façon péremptoire, je vérifie, et si je ne le peux pas, je réfléchis, je compare."
    Cevennevive

    "En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi."
    Léon Trotsky

    "Nul n’est plus esclave que celui qui se croit libre sans l’être."
    Johann Wolfgang von Goethe

La fabrication d’un Führer

Posted by spqr sur lundi, 20 octobre, 2008

Obama

Par Ali Sina :

 

Je dois avouer que je ne fus pas impressionné par le Sénateur Barack Obama la première fois que je le vis. Tout d’abord, je trouvai surréaliste le niveau d’hystérie de ses admirateurs… Ce phénomène est sans précédent dans la politique américaine.
Des femmes crient et se pâment pendant ses discours (NdlR : séquences avec des femmes s’évanouissant lors des meetings d’Obama). Elles hurlent et crient à Obama : “Je vous aime.”

Jamais George Washington, Abraham Lincoln, Franklin Roosevelt, Martin Luther King Jr ou Ronald Reagan ne soulevèrent pareille émotion brute. En dépit de leurs réalisations, aucun d’entre eux ne fut élevé au rang de Messie.

Le sénateur de l’Illinois n’a aucun service à son pays à son actif. Il n’a rien fait de remarquable à part promettre du changement et gonfler son audience avec de l’espoir. Ce sont seulement ses mots, pas ses réalisations qui causent tout ce tumulte.

Quand l’acclamation de quelqu’un se transforme en adulation, quelque chose est faux. L’adulation excessive est l’indication d’un culte de la personnalité.

Un culte de la personnalité apparait souvent quand il y a un mécontentement général dans la population.
Un leader charismatique peut saisir l’occasion et se projeter lui-même comme un agent du changement et un leader révolutionnaire.
Souvent, le peuple, fatigué du statu quo, n’a pas la patience d’examiner la nature du changement proposé. Tout ce qu’il veut est le changement.

En 1979, quand les iraniens furent fatigués du régime dictatorial du dernier Shah, ils se jetèrent dans les bras de Khomeiny, non parce qu’ils souhaitaient l’islam, mais parce qu’il leur promettait du changement. Le mot de la rue était : “tout sera mieux que le Shah.” Lorsqu’ils s’aperçurent de leur erreur, il était trop tard.

Khomeiny avait promis qu’il y aurait séparation entre religion et état. Il mentait et les gens ne prirent pas la peine d’examiner le passé de Khomeiny pour vérifier s’il pensait réellement ce qu’il disait. L’auraient-ils fait qu’ils auraient découvert que Khomeiny avait toujours cru dans le caliphat et dans la loi de l’islam. Le peuple goba tout ce qu’il disait sans esprit critique.

Les gens voulaient croire et ont donc fermé leurs yeux, ils n’ont pas vu ce qu’ils ne voulaient pas voir. Les yeux se remplissaient de larmes quand il parlait. Les masses se répandaient dans les rues par millions, sanglotaient et criaient pour le saluer. Les gens embrassaient ses photos. Certains virent son portrait se reflétant sur la Lune.

En écoutant Obama, il me semble réentendre ce que j’entendais dans ma jeunesse en regardant Khomeiny, comment il excitait la foule et comment elle venait à ses pieds en poussant des cris perçant et en hurlant.

Ali Sina

Ali Sina est l’auteur de Understanding Muhammad: A Psychobiography of Allah’s Prophet et le fondateur de Faith Freedom International, le mouvement des anciens musulmans créé pour éliminer la haine par la connaissance et favoriser l’amitié parmi toute l’humanité.

Traduction et adaptation spqr.

Lire l’article entier sur Faith Freedom International : Understanding Obama: The Making of a Fuehrer (en anglais)

Résumé :

Obama est atteint d’une pathologie appellée le narcissisme, ou tout au moins de troubles narcissiques de la personnalité (NPD : Narcissistic Personality Disorder).

L’examen d’Obama a porté non seulement sur ses déclarations, ses paroles, les mots qu’il emploie mais plus encore, sur sa gestuelle, son regard, ses réactions, ses mimiques.

Conclusions de cet article très étoffé :

Obama présente les symptômes suivants, qui sont parmi les critères du narcissisme pathologique :

Déformation subtile des faits et changement opportuniste de positions, de point de vue, d’avis et « des idéaux ». Volte-faces sans état d’âme. Alternativement, refuse de s’engager, ce qui prouve un manque d’empathie.

Ignore les données en conflit avec son monde imaginaire ou avec son image de lui-même enflée et grandiose. Ceci a un rapport avec la pensée magique. Obama se voit déjà Président parce qu’il croit fermement que ses rêves, pensées et désirs affectent la réalité. En outre, il nie le gap entre son imagination et ses réalisations modestes et limitées de sa vie réelle (par exemple, en 12 ans de carrière académique, il n’ a pas publié un seul article ou un seul livre).

Se sent au-dessus de la Loi.

Parle de lui à la 3e personne utilise le majestueux « nous » et a très envie d’être le centre exclusif de l’attention, et même de l’adulation.

A une vision cosmique-messianique de lui-même, de sa vie et de sa « mission ».

Se met des règles toujours plus complexes dans son monde complexe de fantaisies grandioses avec son propre jargon.

Fait preuve de fausse modestie et se montre onctueusement « populaire », mais est incapable de d’assumer ces comportements (de jouer ce rôle, de garder ce masque) très longtemps. Il dérape et alors le vrai Obama est révélé : hautain, distant, éloigné et dédaigneux des gens simples et de leurs vies.

– Sublime l’agressivité, garde des rancunes.

Se conduit comme un éternel adolescent (par exemple, dans le choix de son langage, l’image de jeunesse qu’il projette, le fait d’exiger l’indulgence et d’estimer avoir droit à un traitement spécial, bien que ses réalisations réelles ne le justifient pas).


Obama sublime l’agressivité. Peut-on lui faire confiance comme leader du Monde Libre ?

Lisez l’article entier si vous voulez savoir quelles peuvent être les conséquences d’une personnalité narcissique.

Signez la pétition en fin de cet article pour demander au Congrès américain une évaluation psychiatrique des candidats à la Présidentielle ou directement ici : Psychiatric Evaluation of Presidential Candidates

Découvert sur Gates of Vienna

Publié par spqr le 20 Octobre 2008

N.B. : si vous souhaitez écrire un commentaire, cliquez sur “commentaire(s)” ; l’e-mail est facultatif.

9 Réponses to “La fabrication d’un Führer”

  1. Anonyme said

    on a deja un furer chez nous et au lieu de s occupe des autres et balance l argent de la france a des banquiers et autre ,d aller faire des mamours a bush et a certains dirigents de pays etrangers,allemagne ,qui n a jamais paye les dommages de guerre(les deux) et de faire du:france terre d asile; a tout va,on balaye deja devant sa porte et on ne s augmente pas de 140/100 avec ses petit camarades,je pense que sarko est pire que napoleon,et moins inteligent. quand est ce que les français vont se reveilles?

  2. commissaire said

    @Anonyme
    Voilà ce que l’on appel un commentaire de l’immobilisme! Mais bon ne voit que celui qui veut réellement voir…

    Sans plus de commentaires

  3. stella said

    Tout d’abord je réponds à Anonyme que dépenser de l’énergie pour mettre un tel com était inutile. Une sieste aurait été préférable.Qu’il aille se coucher.
    Bravo Commissaire.
    Quant au post sur la comparaison, peut-être est-il un peu excessif, mais en tout cas il a le mérite de mettre en lumière de graves défauts d’Obama, des travers que les Américains paieront cher le moment venu s’il est élu.
    Cet homme n’est pas qu’ambitieux, il est orgeuilleux, suffisant, comédien, et pour lui la fin justifie les moyens.
    Bonne journée à tous

  4. MT said

    Ok, Obama est dangereux mais je ne pense pas qu’il faille tomber dans le cliché non plus. Je vous rappelle que le système politique américain n’a rien à voir avec celui qui minait la République de Weimar! Alors compare Obama à Hitler, aux Etats-Unis, c’est en quelque sorte reprendre la même argumentation des gauchistes à l’égard de Bush et ça ne fait guère avancer le débat!

  5. spqr said

    Ali Sina ne compare pas Obama à Hitler ; les deux photos ne sont là que pour montrer la ressemblance dans la gestuelle ou les mimiques. Il ne faut pas se focaliser sur ces photos et lire l’article en entier (qui contient d’autres photos d’expressions intéressantes d’Obama). Il ne dit pas qu’Obama sera un futur Hitler américain.
      
    Ali Sina fait remarquer qu’il y a des ressemblances :
    1. dans certains traits de caractères et de comportements avec Khomeiny et Hitler et dans les techniques de manipulation des foules,
    2. dans l’adulation que lui vouent certaines foules en délire.
      
    L’article entier parle surtout d’Obama lui-même et du diagnostic de narcissisme et de ses possibles conséquences.

  6. […] La dispense de recherche …martine sur L’allocation équivalent…spqr sur La fabrication d’un…Anonymous sur La dispense de recherche …MT sur La fabrication […]

  7. […] La fabrication d’un Führer […]

  8. Deborah said

    J’ai souri à la lecture du com de Stella… Ferme et sans appel! :o)
    Bisous
    Deborah

  9. manon said

    « Mon dieu ca dépasse tout ce que j’aurai pu imaginer »…
    (Réplique extraite du « Diner de cons »)
    Je n’envisage pas d’autres commentaires avec les trois pages que je viens de découvrir je crois que j’ai fait le tour de l’inimaginable…
    Un conseil pourtant : « Humain fuyez ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :