SPQR

Informations occultées par les médias – Actualité insolite – Politiquement Incorrect – Créer un vrai changement de politique : Instaurer la Démocratie.


  • READ THIS BLOG

    IN ENGLISH

    AUF DEUTSCH

    France Etats_Unis

    Israël Québec

    Canada

  • Commentaires récents

    hosman pandor sur La dispense de recherche …
    Jean-François RP sur Quand la City veut légaliser l…
    Une vérité qui déran… sur Une vérité qui dérange : un ma…
    Agencias de modelos… sur La revue de presse de SPQR…
    spqr sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Anonyme sur La dispense de recherche …
    GIULIA sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Baron sur La dispense de recherche …
    spqr sur Gauchistes en action
    Elgocho sur Gauchistes en action
    TEKA Plantin sur L’affaire du préservatif et Be…
    thierry sur Secrétaire général à la CGT… c…
  • Blogs amis

    Deborah  Deborah
    Marie BlandMarie Bland
    Michel Garroté
    Monde Info
    Dave
     Dave.new
    Naibed Élisa Naibed :  de moi, et (surtout) de féminisme
    YAHEL : NUEVA EUROPA Desde el presente miremos hacia el futuro
    Amiral Woland brèves 3.0
    Commissaire : APEX
    couLisa  LisaLisa
    a-fleur-de-vieA fleur de vie
    : Emploi et santé
    asturies.png Reconquista Redux

  • Rien que pour les images !

  • Citations

    "Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve." John Adams

    "Je regarde vraiment avec commisération la grande masse de mes concitoyens qui, lisant les journaux, vivent et meurent dans la croyance qu’ils ont su quelque chose de ce qui s’est passé dans le monde à leur époque." Thomas Jefferson

    "Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences des causes qu’ils chérissent." Bossuet

    "Une société qui abandonne un peu de liberté pour gagner un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre et perd les deux." Benjamin Franklin

    "A fanatic is one who can't change his mind and won't change the subject." Winston Churchill

    "Les paroles qui ne sont suivies d'aucun effet sont comptées pour rien." Démosthène

    "Je crois d'un bon citoyen de préférer les paroles qui sauvent aux paroles qui plaisent." Démosthène

    "Ce n'est pas parce qu'on est nombreux à avoir tort que l'on a raison." Jean-Claude Devé

    "Les hommes croient ce qu'ils désirent." Jules César

    "Il y a en permanence un cinquième des gens qui sont contre." John F. Kennedy

    "Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Vous pouvez même tromper quelques personnes tout le temps, mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps." Abraham Lincoln

    "Pousser en commun, mais non penser en commun." Marc-Aurèle

    "On peut aisément pardonner à l'enfant qui a peur de l'obscurité ; la vraie tragédie de la vie, c'est lorsque les hommes ont peur de la lumière." Platon

    "L'opinion est quelque chose d'intermédiaire entre la connaissance et l'ignorance." Platon

    "Les pays n’ont pas d’amis, mais des intérêts." Général de Gaulle

    "Il y a une immense distance entre un peuple libre se donnant à lui-même ses lois et un peuple désignant des représentants pour écrire des lois à leur place." Rousseau

    "Je veux dire qu’il est considéré comme démocratique que les magistratures soient attribuées par le sort et comme oligarchique qu’elles soient électives." Aristote

    "Le courage c'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire." Jean Jaurès

    "La censure la plus efficace est l'abrutissement de la population mais aussi le fait de la mener vers des combats inutiles."
    The Thinker

    "On a trouvé, en bonne politique, le secret de faire mourir de faim ceux qui, en cultivant la terre, font vivre les autres."
    François-Marie Arouet, dit Voltaire

    "De prime abord, je ne crois jamais en ce que l'on me dit de façon péremptoire, je vérifie, et si je ne le peux pas, je réfléchis, je compare."
    Cevennevive

    "En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi."
    Léon Trotsky

    "Nul n’est plus esclave que celui qui se croit libre sans l’être."
    Johann Wolfgang von Goethe

Terroristes échangés contre des morts

Posted by spqr sur dimanche, 20 juillet, 2008

Samir Kuntar

Au matin du 16 Juillet 2008, l’Etat d’Israël a échangé contre ses deux soldats Edad Regev et Ehoud Goldwasser des terroristes libanais vivants.1

De façon assez générale, les Israéliens ont accepté avec beaucoup d’amertume le fait de libérer des assassins extrêmement dangereux en échange de deux soldats morts. Mais l’échange était fondé sur le principe qu’il faut tout faire et si nécessaire payer le prix le plus lourd pour ramener vivant ou mort leurs soldats à la maison.

Le choc a été et reste extrêmement violent surtout lorsqu’on voit avec quelle haine, avec quelle violence, s’est exprimé celui qui a assassiné une petite fille de quatre ans en 1979, à Naharya, dans le nord d’Israël :

Samir Kuntar (photo ci-dessus, reçu en triomphe à Beyrouth2), membre à l’époque d’un groupe terroriste communiste libanais, a fracassé le crâne de la petite fille de quatre ans contre un rocher. Puis la voyant gémir, il a continué encore de plus bel à lui cogner la tête, sa toute petite tête contre un rocher. Cet homme là, qui a aussi tué le père de la petite fille et deux policiers, est aussi responsable de la mort de la sœur de la petite fille, étouffée par la main de sa mère qui voulait la protéger en lui évitant de pousser des cris de frayeur.

« Je ne regrette jamais mes actes », a affirmé Kantar à un journaliste qui lui demandait s’il ne regrettait pas d’avoir mené l’attaque de Nahariya.

Il a dit enfin veut continuer à tuer les juifs.

Témoignages sur Houmous :

« Un type qui est, comme le salopard du Hezbollah, capable de jouer avec le corps de deux autres êtres humains, jusqu’à la fin3, ne mérite en rien de vivre, sur cette terre. Moi-même je me suis fais piéger ce matin, regardant les images. J’ai entendu le journaliste demander « Sont-ils vivants ? », et le chien de répondre « Vous allez voir dans une seconde ». Les hommes se dirigeant vers les voitures, je me suis dit un instant, « ce sont des voitures, faites pour s’asseoir, ils reviennent vivants » en appelant ma femme pour qu’elle vienne voir ces images. »

Puis les cercueils.

Des pleurs en silence…
Le pays est en deuil. En silence. Ils sont morts. Silence…

Je n’en peux plus de ce silence ! Je veux hurler, je hurle ! M’entendez-vous ? Silence !

Je deviens folle. La sauvagerie meurtrière de ces terroristes islamistes assujettit le monde occidental mais silence ! Le silence est notre ennemi mortel. Seuls les morts ne parlent pas. Ils sont morts.

Une femme me dit : « Ils aiment la mort et nous la vie, nous n’aurons jamais la paix ! »

Karnit Goldwasser, au centre, épouse du soldat israélien Ehud Goldwasser, est soutenue pendant les funérailles de son mari, à Nahariya, Israël.

Pour la « rue arabe », Kuntar et un « héros » :

Samir Kuntar – A new Hero!! – 1 min 49 s
Avec le témoignage de Smadar Haran Kaiser, mère de la petite fille de 4 ans

notesNotes :

1. Voir Il y a un an : début de la seconde guerre du Liban

2. A Beyrouth, il a reçu un accueil royal du Premier ministre Fouad Siniora et du Président libanais Michel Sleimane. De quoi avoir la nausée devant le défoulement de tant de haine exprimé par un seul homme mais surtout devant le respect, la joie, les accolades, les embrassades, que les responsables politiques libanais ont accordé à Samir Kuntar.

Dans son discours de bienvenue, qui n’a, bien entendu, pas été traduit par les media occidentaux, l’imam du Hezbollah a affirmé que Kuntar n’avait pas été détenu par Israël mais par l’ensemble des nations occidentales. Que le Hezbollah n’avait pas vaincu qu’Israël, mais l’ensemble desdites nations. Que le Liban, qui avait été faible auparavant, avait été transformé en fer de lance de la Guerre Sainte mondiale. (Source et traduction : MENA)

3. après deux ans d’épouvantable angoisse pour leurs familles, au mépris total des Conventions de Genève applicable aux deux soldats israéliens.

A lire sur cet affaire :

Hezbollah 
Sur drzz :
Le coté obscur du monde: La fierté de l’Oumma : tous les « exploits » du « héros » Kuntar
Le nouveau Liban incarne-t-il l’état d’esprit musulman ?

Sur le blog de Dave : Les fossoyeurs à lire pour les indécents communiqués de l’AFP sur cette affaire (voyez comme les français sont « informés ») et pour un intéressant témoignage d’un marin français en commentaires 1 et 2.

Sur Houmous :
Vous n’avez toujours pas compris ?
Le silence de l’homme attire le silence de D-ieu ( Julien Green)
Samir Kuntar, le nouvel héro en vidéo
Le 16 juillet 2008, le stade de Beyrouth ressemblait à celui de Nuremberg en 1936

Ehud Goldwasser et Edad Regev
 Cet échange est néanmoins un bon exemple de civilisation face à la barbarie ; lire notre article : Interview de Daniel Pipes : Islamisme, troisième totalitarisme où Daniel Pipes explique clairement qu’il n’y a pas actuellement de choc des civilisations (thèse de Samuel Huntington) mais une guerre entre la civilisation et la barbarie.

Publié par spqr le 20 Juillet 2008

Autres articles sur le même sujet :
Interview de Daniel Pipes : Islamisme, troisième totalitarisme
Civilisation contre barbarie
Dossier : Seconde guerre du Liban

N.B. : si vous souhaitez écrire un commentaire, cliquez sur “commentaire(s)” ; l’e-mail est facultatif.

4 Réponses to “Terroristes échangés contre des morts”

  1. stella said

    Bonjour Spqr,
    Il y a longtemps que plus rien ne m’étonne de la part de ces gens-là. Je préfère ne pas en dire plus car je pourrais encore être signalée comme incitant à la haine raciale etc…

    Les vacances sont là, l’été est enfin arrivé de façon stable, et moi j’ai l’esprit au farniente avec baignades, faire le lézard au soleil, siroter une boisson fraîche à l’ombre des peupliers qui bordent la rivière, bref RIEN FAIRE à part jeter un œil attentif sur les petits-enfants qui jouent près de moi.
    De bons arguments pour te demander de bien vouloir excuser ma présence assidue pour la bonne cause, l’été nous invite à la « flemmardise ».
    Alors je pense à tous mes amis blogueurs et visiteurs, je culpabilise un peu (si, si, c’est vrai !) mais je prends les petits bonheurs de la vie au moment où ils passent sans pour autant oublier que beaucoup d’entre vous ont répondu présents quand, poursuivie en Justice par une personne croyant s’être reconnue dans une histoire que je racontais, mon moral était plombé.
    Alors ce com pour demander de bien vouloir m’excuser par avance de mon manque d’assiduité, et pour t’adresser d’amicales pensées.
    Stella

  2. stella said

    Je passe chez toi et salue la mémoire de ces 2 vaillants soldats : respect !

  3. Deborah said

    Un petit message collectif pour vous souhaiter une excellente semaine!
    Je me suis provisoirement éloignée de la bloggosphère, mais suis bien loin d’oublier mes bloggeurs préférés! :o)
    à bientôt
    Bisous SP
    Deborah

  4. stella said

    Bonjour

    Ceci est mon dernier com avant mon retour de vacances. En effet, je pars Vendredi, et je dois préparer pas mal de choses car nous emmenons 4 petits-enfants.
    D’autre-part, je dois me ménager aussi un peu car ma santé est fragile et je ne voudrais pas être contrainte à renoncer à partir.
    Pendant mon absence, j’ai programmé des posts, mais les coms ne pourront être mis en ligne avant mon retour, par contre jusqu’à Vendredi, je le ferai. Merci de ne pas me tenir rigueur mais je ne peux laisser les commentaires libres car certains seraient contents de pouvoir venir mettre quelques insanités comme cela se produit parfois.

    Plein de bisous, on se retrouve bientôt.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :