SPQR

Informations occultées par les médias – Actualité insolite – Politiquement Incorrect – Créer un vrai changement de politique : Instaurer la Démocratie.


  • READ THIS BLOG

    IN ENGLISH

    AUF DEUTSCH

    France Etats_Unis

    Israël Québec

    Canada

  • Commentaires récents

    seo canberra sur Libye : le Parti Socialiste s’…
    Perfumes a pronta en… sur 26 mythes sur la Russie
    บริษัท digital agenc… sur Dangereuse insuffisance de la…
    top wordpress blogs sur Dangereuse insuffisance de la…
    dangerous drugs sur Quand la City veut légaliser l…
    hosman pandor sur La dispense de recherche …
    Jean-François RP sur Quand la City veut légaliser l…
    Une vérité qui déran… sur Une vérité qui dérange : un ma…
    Agencias de modelos… sur La revue de presse de SPQR…
    spqr sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Anonyme sur La dispense de recherche …
    GIULIA sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
  • Blogs amis

    Deborah  Deborah
    Marie BlandMarie Bland
    Michel Garroté
    Monde Info
    Dave
     Dave.new
    Naibed Élisa Naibed :  de moi, et (surtout) de féminisme
    YAHEL : NUEVA EUROPA Desde el presente miremos hacia el futuro
    Amiral Woland brèves 3.0
    Commissaire : APEX
    couLisa  LisaLisa
    a-fleur-de-vieA fleur de vie
    : Emploi et santé
    asturies.png Reconquista Redux

  • Rien que pour les images !

  • Citations

    "Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve." John Adams

    "Je regarde vraiment avec commisération la grande masse de mes concitoyens qui, lisant les journaux, vivent et meurent dans la croyance qu’ils ont su quelque chose de ce qui s’est passé dans le monde à leur époque." Thomas Jefferson

    "Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences des causes qu’ils chérissent." Bossuet

    "Une société qui abandonne un peu de liberté pour gagner un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre et perd les deux." Benjamin Franklin

    "A fanatic is one who can't change his mind and won't change the subject." Winston Churchill

    "Les paroles qui ne sont suivies d'aucun effet sont comptées pour rien." Démosthène

    "Je crois d'un bon citoyen de préférer les paroles qui sauvent aux paroles qui plaisent." Démosthène

    "Ce n'est pas parce qu'on est nombreux à avoir tort que l'on a raison." Jean-Claude Devé

    "Les hommes croient ce qu'ils désirent." Jules César

    "Il y a en permanence un cinquième des gens qui sont contre." John F. Kennedy

    "Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Vous pouvez même tromper quelques personnes tout le temps, mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps." Abraham Lincoln

    "Pousser en commun, mais non penser en commun." Marc-Aurèle

    "On peut aisément pardonner à l'enfant qui a peur de l'obscurité ; la vraie tragédie de la vie, c'est lorsque les hommes ont peur de la lumière." Platon

    "L'opinion est quelque chose d'intermédiaire entre la connaissance et l'ignorance." Platon

    "Les pays n’ont pas d’amis, mais des intérêts." Général de Gaulle

    "Il y a une immense distance entre un peuple libre se donnant à lui-même ses lois et un peuple désignant des représentants pour écrire des lois à leur place." Rousseau

    "Je veux dire qu’il est considéré comme démocratique que les magistratures soient attribuées par le sort et comme oligarchique qu’elles soient électives." Aristote

    "Le courage c'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire." Jean Jaurès

    "La censure la plus efficace est l'abrutissement de la population mais aussi le fait de la mener vers des combats inutiles."
    The Thinker

    "On a trouvé, en bonne politique, le secret de faire mourir de faim ceux qui, en cultivant la terre, font vivre les autres."
    François-Marie Arouet, dit Voltaire

    "De prime abord, je ne crois jamais en ce que l'on me dit de façon péremptoire, je vérifie, et si je ne le peux pas, je réfléchis, je compare."
    Cevennevive

    "En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi."
    Léon Trotsky

    "Nul n’est plus esclave que celui qui se croit libre sans l’être."
    Johann Wolfgang von Goethe

Le niveau intellectuel des Français

Posted by spqr sur mercredi, 2 juillet, 2008

QI courbe de Gauss

Par Gérard Pince :

 

Plus j’observe la société française et plus je pense au livre des professeurs Lynn et Vanhanen, publié en 2002 et consacré à l’étude des quotients intellectuels moyens dans 81 pays. La France arrive en 21e position dans cet échantillon mondial et au 10e rang en Europe de l’ouest avec un QI moyen de 98 (107 à Hong Kong et 102 en Allemagne). L’immigration ne va pas améliorer cette situation puisque les 16 pays africains étudiés se situent tous en queue du classement mondial avec des QI s’étageant entre 59 et 77 (1).


Ces données sont confirmées par le niveau de notre enseignement. Le classement 2008 de l’université de Shanghaï (2) vient de tomber et ses résultats sont douloureux. Sur les 500 premières universités mondiales, on compte 308 américaines, 50 britanniques et seulement 9 françaises. Symbole de l’élitisme républicain, l’Ecole Normale Supérieure n’arrive qu’à la 39ème place dans la liste des 100 premiers établissements en sciences naturelles et mathématiques. Alors que la France forme chaque année autant de psychologues et de sociologues que l’ensemble de l’Union européenne, aucun établissement français ne figure dans la liste des 100 premières universités en sciences sociales. Ces résultats démontrent l’insuffisance des réformettes en cours. Au lieu de dépenser en pure perte, il serait plus judicieux d’allouer des bourses aux élèves méritants pour qu’ils puissent suivre des études sérieuses au Royaume uni ou aux USA.

Le battage organisé autour de Lévi Strauss signale aussi l’affaiblissement du niveau intellectuel. Ouvrons son opuscule « Race et Histoire » qui représente la bible du relativisme culturel. On y apprend que l’Orient dispose d’une avance millénaire sur l’Occident dans la connaissance du corps humain (il cite notamment le cas du Yoga). Autrement dit, toutes les avancées de la science occidentale en matière de biologie, de génétique ou de médecine comptent pour des prunes comparées aux pratiques merveilleuses des fakirs ! Dans le cadre du bourrage de crâne, sa lecture est pourtant un sésame pour tous ceux qui veulent réussir leur cursus dans les sciences humaines (3).

Enfin, si les Français votaient aux élections américaines, ils choisiraient Barack Hussein Obama à une écrasante majorité. Ils ignorent pourtant tout de son programme. Mais il suffit qu’il soit noir pour satisfaire un penchant morbide à la repentance universelle. Ne soyez donc pas surpris par toutes les bêtises que vous pouvez lire ou écouter en ce moment. Elles reflètent la situation intellectuelle de notre malheureux pays (4).

1- Le livre s’intitule « IQ and the wealth of nations ». Se reporter à http://en.wikipedia.org/wiki/IQ_and_the_Wealth_of_Nations pour retrouver le classement et ses commentaires.
2- L’université Jiao Tong de Shanghai réalise chaque année ce classement qui est internationalement reconnu. Pour plus de détails, reportez vous à http://ed.sjtu.edu.cn/ARWU-FIELD2008.htm
3- Je cite in extenso le passage du livre : « L’Occident, maître des machines, témoigne de connaissances très élémentaires sur l’utilisation et les ressources de cette suprême machine qu’est le corps humain. Dans ce domaine au contraire, comme dans celui, connexe, des rapports entre le physique et le moral, l’Orient et l’extrème-Orient possèdent sur lui une avance de plusieurs millénaires. Ils ont produit ces vastes sommes théoriques et pratiques que sont le yoga de l’Inde, les techniques du souffle chinoises ou la gymnastique viscérale des anciens Mahoris » Quand j’étais à science po, il était déjà de bon ton d’opiner gravement dès que le nom de Lévi Strauss était prononcé. Hélas, aujourd’hui comme hier, les étudiants fragiles prennent ces inepties pour argent comptant.
4- Un conseil en passant: faites le plein de votre véhicule. Les marins bloquent les terminaux pétroliers et les routiers les imitent et bloquent les routes. N’oubliez pas qu’avec des imbéciles tout devient possible !

Gérard Pince

Publié à l’origine sur le site Chroniques de Gérard Pince

Addendum par spqr :

 
Objections classiques des français face à ces tests :

– pour la comparaison des universités : « les critères sont discutables »
– pour les tests de QI : « Ils ont été créés pour des occidentaux blancs d’origine européenne, ils ne sont pas valable pour d’autres peuples. » ou encore : « Si les tests étaient adaptés à chaque peuple, la moyenne serait être la même pour tous, il n’y aurait pas de différence. »

Réponses :

Sur la comparaison des universités : les critères sont les mêmes pour tout le monde, faudrait-il créer des critères particuliers pour les français ? Peut-être, en vertu de « l’exception française »  🙂

Sur le QI : si les tests sont adaptés aux occidentaux blancs d’origine européenne, pourquoi alors obtient-on des résultats différents entre chaque peuple occidental blanc d’origine européenne ?

Si les tests sont adaptés aux occidentaux blancs d’origine européenne, pourquoi alors les chinois de Hong-Kong, extérieurement occidentalisés mais de langue maternelle asiatique, utilisant une écriture pictographique, de culture asiatique, ont-ils des résultats supérieurs à la moyenne des occidentaux blancs d’origine européenne ?

Mieux encore, pourquoi les meilleurs résultats du contient nord-américain sont-ils obtenus par des peuples qui ne sont pas des occidentaux blancs d’origine européenne, à savoir les Inuits (dits autrefois « Esquimaux ») et les indiens d’Amérique du Nord ?

En fait, parions que si les universités françaises occupaient les 10 premières places mondiales et que si les français étaient au premier rang mondial pour les tests de QI, nous entendrions ces mêmes objecteurs nous dire : « Ces études ont été remarquablement bien menées, avec des critères de comparaison et des tests judicieusement choisis. »

La vérité est que ça fait mal et que beaucoup ont comme réaction de vouloir casser le thermomètre et de brûler les résultats plutôt que d’en tirer les conséquences.

Je suis comme vous tous : cela ne fait pas plaisir de découvrir que l’on est plus con que la moyenne, mais s’il en est ainsi, il faut accepter et en tenir compte.

notesNotes :

 
Pour approfondir le sujet :

What Different IQ Scores Mean

Role of Intelligence Testing in Society – Modern Intelligence Testing

affiche Idiocracy 
Il y a un film qui parodie le monde futur, sur le thème du QI, justement : Idiocracy
  
Idiocracy 1 (VO)   ,   Idiocracy 1 (VF)   et   Idiocracy 2 (VO)
  
Le tout-Hollywood politiquement correct boboïsant l’a très, très mal pris : The Movie Hollywood Doesn’t Want You To See

Idiocracy : introuvable en France, mais il en existe un DVD en version anglaise sous-titrée en allemand sur Amazon.de : Idiocracy
ou :
un DVD NTSC (Region 1) version anglaise avec sous-titres français et espagnols sur Amazon.uk : Idiocracy

Mappemonde QI 
Mappemonde du QI (cliquez sur l’image pour l’agrandir) :

Corrélation QI PNB 
Corrélation entre le QI et le PNB (Produit National Brut) par habitant (cliquez sur l’image pour l’agrandir) :

Publié par spqr le 02 Juillet 2008

N.B. : si vous souhaitez écrire un commentaire, cliquez sur “commentaire(s)” ; l’e-mail est facultatif.

35 Réponses to “Le niveau intellectuel des Français”

  1. commissaire said

    CQFD
    Personnellement, je n’ai pas mon bac, j’ai fais mes études en Suisse, pays ou la filière technique, et l’apprentissage ou l’école d’apprentissage n’est pas dévalorisé comme en France, ou le « CFC » certificat fédéral de capacité (qui je crois à pour équivalence en France le BEP ou le BTS, je ne sais plus je m’y perd)ouvre autant de portes que le diplôme universitaire, car on reconnait les avantages d’une expérience pratique dans le monde du travail (à un autre niveau bien sure, mais ouvre tout de même les portes). Pays ou l’on peu sortir de la scolarité obligatoire et, à moins d’avoir de super notes, entrer dans une école d’ingénieur sur examen à 15 ou 16 ans et obtenir, si on tient le choc des 5 années d’études intensives, un diplôme d’ingénieur à 20 ou 21 ans.
    Pays où, à ma connaissance, on ne s’amuse pas à baisser chaque année ou presque, les exigences des examens afin d’obtenir un meilleurs pourcentage de réussite, pratique française que je n’arrive toujours pas à comprendre, à savoir, le nivellement par le bas.
    C’est sûr, il y a 80 ou 85% de réussite au bac, mais si les exigences d’aujourd’hui valent les exigences pour l’obtention du regretté diplôme de fin de scolarité obligatoire de nos parents il y a de cela 50 ou 60 ans, ça n’est pas avec de pareil niveaux que l’on va pouvoir empêcher la fuite des cerveaux vers l’étranger.
    Cerveaux qui, la plupart du temps lorsqu’ils montrent un peu d’avance sur les autres en primaire sont plus souvent rabaissés qu’aidés par leur profs qui ont du mal à accepter de se trouver en défaut face à un bambin.
    Qui finissent par être catalogués comme perturbateurs, parce que ne trouvant pas d’intérêt en classe et n’ayant pas un prof suffisamment perspicace pour lui donner de quoi l’intéresser et faire travailler sa matière grise, va s’occuper comme il peut et faire des bêtises. Jusqu’au jour où un autre prof un peu plus curieux lui, fera passer un test afin de déterminer si oui ou non le terrain est fertile à l’extrême.
    Ma fille n’est pas surdouée, mais elle savait très bien lire à la sortie de la maternelle, parce que nous lui avions proposé de commencer et qu’elle avait trouvé beaucoup de plaisir à le faire. Nous lui avions enseigné la lecteur par la méthode syllabique et savait donc décomposé un mot afin d’apprendre à en déchiffrer de nouveaux, elle était enjouée, heureuse de participer et heureuse d’aller à l’école.
    Arrivé au CP, sa maitresse commence à lui apprendre les bases de la lecture par la méthode globale, méthode qui pour la petite histoire et selon ce que j’ai récemment appris, a été initialement découverte et élaborée afin d’aider les handicapés mentaux à apprendre à reconnaitre et donc à lire des mots dans leur environnement, très bonne méthode pour le cerveau handicapé qui fonctionne plus par reconnaissance, que par analyse ou comparaison, alors que le cerveau d’une personne ayant toutes ses capacités va plutôt fonctionné par analyse, différenciation et décomposition.
    Bref, voilà ma fille toute fière de montrer ce qu’elle sait faire à sa maitresse et qui ose dire qu’elle a appris à faire autrement…Sur ce, la maitresse de lui répondre « Eh bien pourquoi t’es là alors!!?? » Bravo! Belle pédagogie!
    Imaginez ce que cela peu faire sur une enfant de 6 ans que de se faire renvoyer dans les cordes par un adulte en qui elle est censée mettre sa confiance et s’appuyer sur elle afin de continuer à compléter ses connaissances…Résultat, elle fut complètement éteinte pour le reste de l’année! Elle qui était toujours la première à lever la main pour répondre ou à vouloir participer c’est retrouvé avec des remarques dans son carnet comme « bonne élève, mais pas très participative – Ne parle pas – Ne répond pas… « , L’année terminée la rentré suivante consommée avec une nouvelle maitresse c’est avéré être une révélation et un soulagement pour elle, constatant que toute ses années à l’école primaire n’allaient pas être comme sa triste et difficile première année.
    Je me suis toujours posé la question de l’utilité de la phylo dans le bac. S’il s’agit d’un bac littéraire ou du même genre pourquoi pas, mais la phylo pour un bac de langue ou un bac sport??? Personnellement, je pense que la pédagogie, et l’enseignement de l’humilité devrait faire partie des branches principales en plus des autres, car il ne suffit pas de savoir et d’avoir fait de grande étude pour être capable de transmettre cette connaissance acquise, et voir avec quelle arrogance certains profs se comportent et se gargarisent, comme si tous les autres n’avaient rien compris à la vie que seul eux avaient le savoir et les autres l’ignorance et tristement pathétique.
      
    …Une fois de plus j’ai fais un roman…désolé 😛

  2. travailleurs said

    2 remarques :
      
    1) pour commissaire :
    Avant de vous interroger sur l’utilité de philo, apprenez à l’écrire. Une fois que ce sera fait, vous pourrez peut-être essayer d’en lire, cela pourra vous permettre de tordre le coup à certains préjugés qui semblent polluer votre analyse.
    La philosophie a pour but d’ouvrir à l’esprit critique et de donner les moyens nécessaires pour être un citoyen conscient de lui même et une personne un peu plus digne. Ca ne fonctionne pas sur tous les adolescents, ca ne transcende pas tous les élèves, mais, depuis 2500 ans que la discipline existe, il y a tout de même des résultats probants. (De manière anecdotique, je vous rappelle qu’en arrivant au pouvoir, Mussolini a interdit l’enseignement de la philosophie qu’il jugeait trop dangereux, cela devrait vous faire reflechir).
      
    2) A propos de M. Gérard Pince.
    « Race et histoire » coute moins de sept euros. Je vous invite à le lire (quitte à l’emprunter si vous ne voulez pas l’achetez) et à vous rendre compte de la méconnaissance totale des thèses de l’auteur par celui qui prétend les présenter plus haut. Ce livre est une commande de l’unesco (qui n’est pas connu pour son relativisme culturel), écrit par un des cerveaux les plus brillants du 20ème siècle français. Il est toujours plus facile de dénigrer que d’approuver les auteurs dont tout le monde connait le nom, cela donne une impression de maitrise. Mais là, c’est carrément ridicule. Levi-Strauss se contente de mettre en garde contre les dangers de l’ethnocentrisme. Visiblement, monsieur Pince (qui redoute que l’immigration fasse chuter la moyenne du QI national), doit lui même faire partie du bas de la courbe de calcul.
      
    Bien à vous

  3. spqr said

    @ Commissaire :
    je te remercie de ce commentaire ; je suis pleinement d’accord avec la majeure partie de ton post, en particulier sur ce qui concerne les enfants surdoués, souvent brimés par des professeurs qui ne sont pas à la hauteur et sans psychologie, l’exemple de ta fille n’en est qu’un de plus parmi de nombreux autres. Elle a eu de la chance, car beaucoup ne s’en sortent pas et sont brisés à jamais, un vrai gâchis.
    Ton expérience de la Suisse est intéressante aussi et montre la différence avec un système français très rigide, doctrinaire, bourré de principes et de préjugés.
      
    Sur la question de la philo, je rejoins totalement Travailleurs ! Savoir ce qu’est la science et apprendre à raisonner est fondamental. La philosophie est au moins autant – je pèse mes mots – nécessaire aux scientifiques et techniques qu’aux littéraires. Etant scientifique et disciple de Platon (oui, oui…), cela me fait bondir 🙂
    C’est une discipline transversale, indispensable à tous.

  4. commissaire said

    @ Travailleurs:
      
    Dites moi juste où vous m’avez vu dire vouloir interdire la philo!
    Je ne suis pas contre le fait de l’enseigner, bien au contraire, mais je ne fais que m’interroger sur la nécessité de faire de cette matière une matière principale pour le passage d’un examen destiné par sa catégorie à tout autre chose que la philosophie ou la littérature, les études universitaires ou je ne sais quelle autre haute école.
    Par ailleurs, de part le ton condescendant dont vous faite preuve pour une simple faute d’orthographe(eh oui, moi je ne sors pas d’une grande école et il m’arrive encore de faire des fautes, je suis donc un rebut de la société), j’en déduis, peut-être à tord, que vous êtes justement de ceux dont je regrette le manque certain de pédagogie et dont voilà justement la démonstration que le savoir et la connaissance ne donne non seulement pas automatiquement la sagesse et l’humilité dont pourtant la grande majorité des grand hommes (philosophes ou non)qui ont marqué l’histoire ont su faire preuve, mais qu’en plus de ce manque-ci, vous faites preuve d’une argumentation extrémiste qui va à l’opposé de tout débat ou discussion possible (faire l’allusion à Mussolini n’est rien de moins que petit, mesquin et réducteur).
    Vous aurai-je vexé en émettant une critique sur une partie du corps enseignant? En feriez-vous parti?
      
    Un des points que je n’ai pas mentionné dans mon commentaire précédent était également le refus systématique d’accepter toute forme de remise en question ou de critique sans renvoyer à la face de celui qui l’émet sa misérable petitesse d’inculte ignare afin qu’il cesse d’importuner ces élites du savoir et de la connaissance.
    Seul eux ont le droit et le pouvoir de se remettre en question.
    Si celle-ci leur arrive de l’extérieur et qui plus ai de personne n’ayant pas le même niveau de connaissance qu’eux, l’affront doit alors être lavé par la réduction, voir la destruction de l’argument et de son auteur, que cet argument soit ou non pertinent.

  5. commissaire said

    @Spqr
      
    Comme je l’ai déjà répondu à « Travailleurs », je n’ai rien contre l’enseignement de la philo, mais est-il nécessaire que son coefficient soit si haut quelque soit l’orientation et la matière principale du jeune qui passe son bac? C’est là ma question et non sur la suppression de son enseignement.

  6. spqr said

    @Commissaire :
    Nos messages se sont croisés. Ma réponse (post #3) concerne uniquement ton post #1 et non le #5, que je n’avais pas encore lu  😐

  7. commissaire said

    @Spqr
      
    No problemo 😛

  8. spqr said

    @Travailleurs :
    N’ayant pas lu « Race et Histoire » de Lévi Strauss, je ne peux pas juger et le lirai à l’occasion. Il nous semblait aussi que cette position de l’auteur sur Lévi Strauss manquait de nuances et ne cadrait pas avec ce que nous en savions.
    Nous avons pour principe de ne jamais modifier les articles des auteurs (à l’exception ici du point d’actualité de sa note 4, l’article ayant été rédigé avant la grève des routiers). Nous avions le choix entre le publier tel quel ou alors écrire un nouvel article. Ayant choisi la première solution, nous ne pouvions pas supprimer ce paragraphe sur Lévi Strauss, non indispensable dans un article sur le QI, tout en nous doutant qu’il pouvait déclencher une polémique.
    Ce serait bien que Gérard Pince, qui connait certainement mieux l’œuvre de Lévi Strauss que nous, vienne détailler ce sujet.

  9. travailleurs said

    La philo est coef 3 au bac S, ne vous inquiétez pas, personne ne joue son bac là-dessus. En L, elle vaut très cher, mais c’est le principe de la filière.
      
    à commissaire,
    je ne dis pas que vous voulez interdire la philo (je recopie : )
    « Avant de vous interroger sur l’utilité de philo… »
      
    Vous écrivez : « Je ne suis pas contre le fait de l’enseigner, bien au contraire, mais je ne fais que m’interroger sur la nécessité de faire de cette matière une matière principale pour le passage d’un examen destiné par sa catégorie à tout autre chose que la philosophie » : ma première remarque vous répond (la philo n’est pas une matière principale vu son coef).
      
    Vous écrivez encore : « Par ailleurs, de part le ton condescendant dont vous faite preuve pour une simple faute d’orthographe… » Sincèrement, veuillez m’excuser, c’est vrai que mon sang n’a fait qu’un tour au moment de répondre (c’est que je suis toujours étonné qu’on en soit encore à s’interroger sur le bien fondé de l’enseignement d’une telle matière).
      
    Vous écrivez encore : « vous faites preuve d’une argumentation extrémiste qui va à l’opposé de tout débat ou discussion possible ». Une argumentation extrémiste ? (L’allusion au fascisme italien était une allusion, seulement destinée à montrer qu’il n’est pas innocent de s’interroger sur l’importance de la question du sens dans nos sociétés contemporaines).
      
    Vous écrivez enfin : « Un des points que je n’ai pas mentionné dans mon commentaire précédent était également le refus systématique d’accepter toute forme de remise en question ou de critique sans renvoyer à la face de celui qui l’émet sa misérable petitesse d’inculte ignare afin qu’il cesse d’importuner ces élites du savoir et de la connaissance.
    Seul eux ont le droit et le pouvoir de se remettre en question.
    Si celle-ci leur arrive de l’extérieur et qui plus ai de personne n’ayant pas le même niveau de connaissance qu’eux, l’affront doit alors être lavé par la réduction, voir la destruction de l’argument et de son auteur, que cet argument soit ou non pertinent. » Cela me montre que j’ai été extremement maladroit à votre encontre et je vous prie de bien vouloir m’en excuser. Je réagissais seulement à ce que vous disiez (mais le cadre informatique ne permet pas toutes les précautions oratoires qui offrent la possibilité de nuancer le ton, etc.).
    Il ne me semble pas avoir « réduit » votre argument, mais si vous avez le sentiment que c’est ce que j’ai fait, alors il faut me pardonner.
      
    Ultime précision : je ne viens pas du tout d’une grande école.
      
    Très cordialement,

  10. commissaire said

    @Travailleurs
      
    Merci de vos précisions et de vos excuses que j’accepte très volontiers.
    N’étant pas moi-même un bachelier, ma question sur la pertinence de la philo au bac vient du fait de tous ces jeunes que je vois régulièrement « stresser à mort » en vue de cet examen, comme si tout ou presque tout se jouait sur la réussite ou non de ce premier test. Je ne connais pas l’orientation de chacun et suit peut-être tombé à chaque fois sur des étudiants en L…pas’d’bol 😛
    N’en reste pas moins qu’il y a un sérieux problème de remise en question du système éducatif de notre pays et que dès que l’on essaye un temps soit peu d’y porter une quelconque modification (qu’elle vienne d’ailleurs de la gauche comme de la droite), c’est la levée des barricades… N’est-ce pas?

  11. jevoudraisvivrelibreetegale said

    C’est vraiment flippant de lire ce genre de posts.
      
    Chercher à dominer par les moyens de l’intellect ou autre, ça fait peur.
      
    D’autant que toutes ces histoires de QI tout comme l’utilité des QI restent à prouver parce qu’à part donner des moyens de domination…. et de violence… là vraiment j’ai la nausée.

  12. commissaire said

    Dominer?????????????????
      
    Parce que le fait de vouloir donner à nos enfant une meilleur éducation, c’est faire preuve de domination? Celui à qui on refuse tout éducation n’aura aucun choix possible. Celui à qui ont donne un maximum de moyen pour utiliser ses capacités aura lui la possibilité de choisir.
      
    Attention je vais faire une analogie qui va en faire grincer plus d’un, mais bon je me lance quand même.
    C’est comme ceux qui disent qu’ils fument ou qu’ils se droguent parce que c’est leur liberté et leur choix de le faire.
    Mais après, lorsqu’ils veulent s’arrêter, où est passé leur liberté? Ils se sont enchainés eux-même à une substance qui le tien captif et dépendant et attendent ensuite de la société qu’elle les aident à se défaire de ces chaines qu’ils ont librement choisi de se mettre autour du coup.
    ATTENTION, je ne suis pas en train de dire qu’il ne faut pas les aider, ça n’est pas mon propos.
      
    Je veux surtout dire, à moins de n’avoir pas compris cette remarque, que ce genre de discours post soixante huitare, qu’il faut se défaire des chaines de la domination et du carcan de la société qui dicte se règles c’est une peu réchauffé et le temps a démontré que ça n’était pas en s’isolant de tout et en refusant de vivre avec les autres que l’on obtenait vraiment la liberté.
    Quant à voir un signe de domination dans le fait de se comparer aux autres et de non seulement constater mais surtout d’accepter ses faiblesses et ses besoins de remise en question afin de travailler à offrir ce qu’il y a de mieux pour nos jeunes génération…j’avoue que là je « TILT »…
      
    Mais bon chacun lit le même texte et le comprend ou le perçoit différemment, c’est ce qui fait notre diversité et c’est ce qui alimente nos discussions. 😛
      
    Ingrid Betancourt est libre après 6 ans d’enfer, réjouissons-nous, même s’il faut se rappeler de tous ceux qui n’en sont jamais revenu ou de ceux qui sont encore prisonniers. La liberté est un bien précieux dont il faut jouir avec sagesse et discernement, parce que le jour où on la perd, il sera trop tard pour se dire « si j’avais su ».

  13. spqr said

    @jevoudraisvivrelibreetegale:
    Je n’y avais pas pensé  😕
    Alors, méfions-nous, les Inuits, fort de leur QI supérieur, du fond de leurs igloos, préparent en secret, cachés dans les brumes arctiques, un plan de domination mondiale auprès duquel les tentatives nazies, communistes et aujourd’hui islamistes apparaîtront aux historiens futurs comme du travail de tarés  😮
    C’est là la grande menace des temps futurs contre laquelle nous devons nous mobiliser dès à présent, mais peut-être est-il déjà trop tard ; nous sommes foutus   :mrgreen:

  14. jevoudraisvivrelibreetegale said

    Oui on a utilisé et on utilise ce moyen de domination contre les noir-e-s, les femmes, cels qu’on nomme les « handicapé-e-s mentaux » les personnes issues de l’immigration etc., c’est consternant.
      
    Ca me donne la nausée ce genre de propos.

  15. jevoudraisvivrelibreetegale said

    ps : Comissaire vivre avec les autres, c’est pas écarter les gens en fonction de leur QI, ce qui se passe actuellement. D’ailleurs ton mépris pour la pensée post soixante huitarde ton expression « réchauffé » en dit long sur ta façon de te poser au-dessus du lot… aie aie aie 😦

  16. spqr said

    Je vois pas d’où vous sortez cette histoire de domination par le QI ?!?!
    La conquête de l’Amérique du Sud s’est-elle faite par le QI ? Pas par le mousquet plutôt ?
    La domination arabo-musulmane de l’Espagne s’est-elle faite pas le QI ? Pas par le cimeterre plutôt ?
    Quand à une supposée domination des femmes par les hommes ?!?! Par le QI ?!?! En plus, ce serait plutôt l’inverse 🙂
      
    La violence par le QI ?!?! Expliquez-nous ! J’aurais plutôt cru que c’était par des bombes, des attentats, des émeutes… A moins que vous ne connaissiez un moyen d’emmancher un QI au bout d’un bâton 😆
      
    Domination « contre » les handicapés mentaux ?!?! Expliquez-nous aussi !

  17. jevoudraisvivrelibreetegale said

    Spqr si on violente avec des armes, il me semble qu’il y a toujours des prétextes derrière pour la violence. On estime les autres dangereux, illégitimes, inférieur-e-s, stupides, laid-e-s ou que sais-je encore… et cela donne un prétexte à la violence.
      
    Je vous donne ce lien http://www.creationnisme.ca/publication/articles/racisme.jsp?section=publication, pour les femmes,(il ne s’agit pas à mon sens de la réalité mais de ce qu’on tente de faire croire) : blagues sur les blondes, soit disantes différences de cerveaux, incompétences mises en avant, « sois belle et tais-toi ». Pour les personnes dites handicpées je ne peux que vous suggérer si vous le souhaitez de parler avec elles du regard des autres, des lieux dans lesquelles on les « parque », des violences subies, peut-être que cela vous indiquera certaines choses.
    Bonne continuation.

  18. spqr said

    Toutes les questions que vous évoquez sont hors sujet. Ici, il est question des tests de QI et de rien d’autre. Une femme violée dans une banlieue à risques ne l’est pas parce que le violeur a jugé son QI inférieur, si un terroriste palestinien cherche à écraser une femme juive et son bébé avec un camion-grue, ce n’est pas non plus parce qu’il juge leur QI inférieur, c’est du délire complet  😯
    Dans quel monde (virtuel) vivez-vous ?  🙄
    Commissaire avait bien raison en qualifiant votre discours de « post soixante huitare » (relisez son post #12, §3)  🙄
    Pauvre France qui n’en est toujours pas sortie…  😥
    Relisez l’article aussi, ainsi que les liens fournis pour approfondir. Vous verrez qu’il n’est pas du tout question de ce que vous croyez.
      
    Inutile de mettre un lien vers un site « créationniste » comme appui à vos dires. Ici, nous sommes en science, pas en religion. Savez-vous que l’Eglise a toujours interdit de mélanger science et religion ?

  19. commissaire said

    En ce qui me concerne, je pense et je suis certain que la plus grande partie de la violence, du mépris, des guerres et de la haine qui se trouve sur la surface de notre monde n’est pas dûe à une question de QI ou de ce que l’on considère comme intelligence, mais plutôt à l’ignorance et à la manipulation des foules que l’on écarte de toute connaissance et de toute éducation en leur disant c’est comme cela qu’il faut penser et pas comme ceci.
    Comme je le disait plus haut, le QI ou le savoir n’est pas synonyme de sagesse, il y a d’ailleurs beaucoup de gens qui parce qu’ils ont la connaissance se croient sages, or ce sont deux choses bien distinctes. Cependant, l’instruction de qualité permet à tout homme (ou femme) d’obtenir une liberté de choix et de pensée que l’on refuse à ceux à qui l’on refuse toute forme d’instruction.
    La bêtise n’est pas le propre des ignorants ou des sans éducation, et l’on peut par contre dire que l’on rencontre des idiots avec ou sans QI.
      
    Par contre, sous prétexte d’une égalité de traitement, empêcher ceux qui ont certaines capacités ou facilités à les développer sous prétexte que s’ils développaient ses aptitudes, il viendraient automatiquement à se considérer supérieurs aux autres et faire preuve de domination. ça oui c’est faire acte de domination et de violence.
    Certains sont doués pour les maths, d’autres pour la littérature, d’autre encore pour la musique, pour les langues ou pour les sciences. Chacun doit avoir la liberté de choisir de progresser dans ce pourquoi il a des aptitudes, et l’en empêcher pour lui instaurer une pensée unique est faire preuve d’une plus grande violence que certaine violence physique, car c’est le réduire à être dans la moyenne alors que de l’encourager à progresser dans sa voie pourrait lui permettre de s’épanouir et d’en faire ensuite profiter les autres. Mais la perfection n’est pas de ce monde.
    Qui parle d’écarter le moins bon ? Est-ce en nivelant nos exigences par le bas que l’on arrivera à aider ceux qui ont plus de peine que les autres ?
    Je suis plutôt de ceux qui pensent que l’on doit tirer les gens vers le haut plutôt que de les pousser vers le bas.
    Je suis loin de faire partie du haut du panier, et je pense que ceux qui ont des aptitudes et des connaissances devraient avoir l’objectif et le devoir de tirer les autres vers le haut, or aujourd’hui le système à plutôt tendance a vouloir rabaisser le niveau général pour ne pas offenser, frustrer ou vexer ceux qui n’y arrivent pas et par la même occasion se gonfler d’orgueil en présentant des réussites aux examens ressemblant au résultat d’un scrutin dans un pays totalitaire.
    Si nous demandions aujourd’hui à ceux qui ont réussi à passer le bac selon les critères et les exigences d’aujourd’hui, à le passer selon les exigences d’il y a 40 ans, en adaptant bien sûr les questions à notre époque, le réussiraient-ils ? Pas sûr…
    Faire une course au QI n’est peut-être pas LA solution, mais niveler le degré de connaissances sur les plus faibles l’est encore moins.

  20. jevoudraisvivrelibreetegale said

    ok pour le lien sur le créationnisme mais pour le reste, faut arrêter avec la suprême science, comme si tou-te-s les scientifiques disaient la meêm chose ou que la science ne s’était jamais trompé.
    Dire à quelqu’un-e vous délirez pour quelqu’un-e qui veut des arguments scientifiques c’est plus que léger.
      
    Ceci dit je ne cherche pas à vous apporter de preuves par la science, ces histoires de QI ne me disent rien qui aille et vous ne me semblez pas de bonne foi.
      
    je vous laisse juste cet article qui vient à la base de courrier international et à défaut de dire que vos propos sont du délire, je dirai qu’ils me paraissent plus que dangereux étant donné les politiques actuellement mis en oeuvre. http://www.temoignages.re/article.php3?id_article=25638
      
    Bon vent.

  21. jevoudraisvivrelibreetegale said

    Comissaire, j’entends bien ce que vous dites mais il ne s’agit pas de niveler vers le bas.
      
    Je pense juste suspects ces tests de QI, leur signification, ce que ça implique surtout quand je lis ça « L’immigration ne va pas améliorer cette situation puisque les 16 pays africains étudiés se situent tous en queue du classement mondial avec des QI s’étageant entre 59 et 77 (1). »
      
    Dans un pays qui a instauré des quotas et pour le coup des violences terribles, ça me parait aussi inacceptable que que dangereux.
      
    Mais je ne parle pas d’empêcher les gens de développer ce qu’els souhaitent, juste que des tests par nationalité, quel intérêt, quel but? Surtout que le QI va dépendre de l’environnement, des habitudes, de sa confiance en soi aussi. Là c’est un constat implacable, encore on expliquerait comment augmenter son QI pour chacun-e ou ses aptitudes mais ce n’est pas ce que je lis.
      
    Cordialement.

  22. jevoudraisvivrelibreetegale said

    ps : Comissaire, plus on dit aux gens qu’ils ont un QI ou un niveau intellectuel inférieur ou même qu’els délirent ^^; plus on va pouvoir les manipuler facilement 😦

  23. spqr said

    « Dans un pays qui a instauré des quotas et pour le coup des violences terribles, »
      
    Quels quotas ? Dans quel pays ?

  24. commissaire said

    Ce que je trouve dommage dans vos remarques c’est ce blocage que vous faites sur la question du QI alors qu’elle n’est là que pour illustrer un autre problème bien plus réel et concret, à savoir que le système d’éducation « à la français » est moribond, que ça ne date pas d’hier, mais c’est l’émeute à la moindre tentative de réforme qui permettrai de revoir à la hausse les exigences demandés tout en réorganisant complètement la façon de procéder.
      
    Nous pouvons voir dans plusieurs de pays voisins et même d’autres plus loin, qu’ils obtiennent d’aussi bon, voir même souvent de meilleures résultats dans l’éducation avec un système bien moins lourd temps pour les élèves que pour les profs, avec cependant un engagement et une volonté bien plus et bien mieux définie pour chaque partie.
    L’exemple souvent présenté est le système scandinave ou le système allemand, ou je ne sais quel autre système ou non seulement il y a la partie théorique et intellectuelle de l’éducation mais également un engagement personnel de chacun, élèves et enseignants dans des projets extra scolaire, sportif, artistique ou autre, mais pour lesquels du fait d’un horaire de théorie moins lourd et se terminant plus tôt dans la journée, on leur laisse le temps pour se réaliser dans ces activités. Choses qui font aussi parti de l’éducation, voir l’éducation civique puisque souvent synonyme de travaux collectifs.
      
    Parce qu’aujourd’hui en France, l’école sert plutôt de garderie…on étale le plus grand nombres d’heures de cours sur la journée sur le plus grand nombre de jours de la semaine, pour ne pas que les jeunes se retrouve trop tôt dehors ou dans la rue…évidement après l’école il n’y a rien de constitué d’autre pour occuper le jeune… et bien les assommer et les fatiguer, alors que les parents sont tous les deux au boulot jusqu’à pas d’heures, ensuite on leur donne une tonne de devoir pour tenter de continuer à les occuper suffisamment, en tout cas pour les plus sérieux et les plus tenaces d’entre eux, jusqu’au retour théorique des parents.
    Avant de bloquer sur la question du QI c’est tout de même de ça dont il est principalement question dans cet article.
    Par ailleurs, si le QI moyen des pays africains est si faible ça n’est pas à cause une question de racisme, de catalogage primaire d’un barème ou d’une calculation à l’occidentale, ou des grand méchant blanc qui veulent traiter les noirs d’imbéciles, mais simplement par la triste réalité du fait qu’il y un manque certain de possibilité d’enseignement ou d’accès à l’enseignement sur ce continent.
    Et de la même manière que de l’eau chaude va tiédir par un apport d’eau froid, ou inversement, une arrivée massive de gens ayant un faible niveau de connaissance, va automatiquement « diluer » les moyennes nationales et là ça n’est simplement que mathématique et il ne faut pas chercher la petite bête plus loin que ça.
    La vrai question est, avons-nous la capacité et le courage de vouloir changer les choses, de façon à ce que, même avec un apport extérieur supplémentaire d’étudiants ayant un niveau d’enseignement plus ou moins faible, voir peut-être majoritairement plus faible, nous ayons un système d’éducation suffisamment solide et efficace pour « incorporer » ce flue.
    Aujourd’hui, j’en doute gravement, et si nous ne changeons rien, indéniablement, malgré toute la bonne volonté que le corps enseignant pourra y mettre, la qualité et le niveau de l’enseignement continuera à descendre irrémédiablement puisque c’est déjà en train de se produire, mais que personne semble vouloir faire quelque chose.
    Nous allons droit dans le mur hélas, à moins d’un revirement total des mentalités et d’un vrai désir de réforme.
    Mais pour cela, il faut aussi réussir à passer au dessus des clivages syndicaux, qu’ils soient du corps enseignant, comme des étudiants, et comme en général, ils font tout pour freiner des 4 pieds… »eh ben!!!on n’est pô rendu!!! »

  25. Deborah said

    J’ai prolongé ma visite…
    La lecture des différents posts m’a globalement amusée!
    Je trouve ces débats intéressants, mais force est de constater que certains défendent leurs propos sans véritablement lire les commentaires auxquels ils sont sensés répondre!
    Deborah

  26. Léviathan said

    Je m’excuse mais je n’ai pas le temps de lire tous les commentaires.
    En revanche je voudrais dire à SPQR et à tout plein de personnes qui pensent comme lui (et moi aussi) que nous nous fourvoyons si nous pensons vraiment que la France est trop doctrinale et trop engoncée dans certains dogmes élitistes.
      
    Mon expérience nord-américaine m’a fait prendre conscience de toutes ces choses si utiles qu’on nous enseigne au lycée, de la philosophie au commentaire de texte en cours de français. Nous avons la chance d’avoir un esprit critique assez développé et de n’être pas les jouets des gourous en tout genre, des agents marketing des grandes marques aux nouveaux mouvements religieux.
      
    Nous avons la chance de vivre dans un pays ou un catholique rira volontiers d’une blague sur le christianisme alors qu’ailleurs, il se peut fortement qu’il en prenne ombrage.
      
    Nous avons la chance d’être d’une culture d’un sain relativisme intellectuel (je ne dis pas culturel) qui dit qu’un doute honnête vaut mille certitudes infondées.
      
    Nous avons la chance d’avoir émergé des guerres de religions en ayant compris que le « politiquement INcorrect » est le prix de la liberté d’expression, que l’interrogation et la recherche de la vérité, scientifique et rationnelle, ne pouvait être brimée au nom du « respect » de dogmes prétendûment sacrés.
      
    Nous avons certes bien des défauts, des préjugés qui nous nuisent et nous empêchent de libérer complètement nos énergies, mais nous avons aussi une chance incroyable: nous sommes les héritiers des Lumières en ce sens ou nulle part ailleurs celles-ci ne sont devenues À CE POINT le socle des valeurs d’une société.
      
    J’espère me faire bien comprendre: je ne dis pas que les nord-américains sont des imbéciles comme c’est trop souvent le discours d’européens par trop suffisants mais je dis que nous ne devrions pas méconnaître nos atouts dans un monde en pleine régression cognitive.
      
    Malheureusement, je n’ignore pas que se développe chez nous aussi une sous-culture de l’argent facile, de médiocrité intellectuelle et de désalphabétisation.
      
    Cela me débecte profondément moi aussi mais je crois que la meilleure solution pour lutter contre l’abrutissement, c’est plus d’autorité à l’école et un enseignement idéologiquement plus neutre.

  27. spqr said

    Merci de ce commentaire auquel je souscris totalement.
    Puisse l’esprit des Lumières se maintenir, lui qui est bien mis à mal depuis quelques temps.

  28. PINCE said

    Réponse à Travailleurs: Je n’ai pas l’habitude de répondre aux insultes des imbéciles. Il faudrait y passer les jours et les nuits. J’ai reproduit in extenso le passage du livre : « L’Occident, maître des machines, témoigne de connaissances très élémentaires sur l’utilisation et les ressources de cette suprême machine qu’est le corps humain. Dans ce domaine au contraire, comme dans celui, connexe, des rapports entre le physique et le moral, l’Orient et l’extrème-Orient possèdent sur lui une avance de plusieurs millénaires. Ils ont produit ces vastes sommes théoriques et pratiques que sont le yoga de l’Inde, les techniques du souffle chinoises ou la gymnastique viscérale des anciens Mahoris ». Cette citation se suffit à elle meme.

  29. spqr said

    @Travailleurs :
    Le sujet de l’article étant avant tout le QI et le classement de Shangaï, je ne me suis pas trop attardé sur cette citation de Lévi Strauss ; c’est l’occasion d’y revenir. Je n’ai toujours pas lu « Race et Histoire », mais effectivement cet extrait est une belle perle.
    Lévi Strauss n’avait pas l’air de savoir non plus, ce qui était pourtant déjà connu, la parenté étroite des européens de l’Ouest avec les hindous dans les temps anciens. Il semble n’avoir considéré que la période contemporaine.
    C’est peut-être vrai qu’en matière de Yoga, les hindous ont 5000 ans d’avance sur l’Occident ou plus. Cette discipline est d’ailleurs reconnue en Occident.
    Vous apportant un meilleur équilibre, le Yoga pourra peut-être vous éviter de vous faire une fracture du crâne.
      
    Mais une fois que la fracture du crâne était faite – ce qui peut arriver même à un pratiquant du Yoga, AMHA – les hommes du néolithique savaient la soigner grâce à la trépanation.
    Ceci était pourtant déjà bien connu du temps de Lévi Strauss. Comme je suppose qu’ils ne connaissaient pas que cette technique chirurgicale isolée (ils pratiquaient aussi la réduction de fractures d’os longs), ce n’est donc pas des millénaires d’avance qu’a cette fois l’Occident sur « l’Orient » (selon le terme de Lévi Strauss) mais des dizaines de milliers d’années 😀
    Et vlan !

  30. Deborah said

    :o)
    Deborah

  31. […] Enfin, que si los franceses votaran en las elecciones americanas elegirían a Barack Hussein, no por su programa de gobierno sino porque es negro. Ne soyez donc pas surpris par toutes les bêtises que vous pouvez lire ou écouter en ce moment. Ell… […]

  32. jcdurbant said

    « qui redoute que l’immigration fasse chuter la moyenne du QI national) » …

    Ce qui pourrait démontrer entre autres que comme les EU, la France est un grand pays d’immigration et donc moins homogène génétiquement et culturellement que les mieux placés comme la Chine ou la Scandinavie?

    A verser aussi au dossier:

    Sur la dimension génétique:

    http://jcdurbant.wordpress.com/2008/04/07/societe-une-humanite-bien-plus-plurielle-que-prevue-recent-genetic-research-confirms-human-biological-diversity/

    Sur la dimension culturelle :

    http://jcdurbant.wordpress.com/2007/07/09/terrorisme-it%e2%80%99s-not-the-poverty-stupid/

    Sur la répartition des prix Nobel:

    http://jcdurbant.wordpress.com/2006/10/29/le-coran-mene-la-science-moderne-la-preuve-par-les-chiffres/

    Sur la dimension démographique :

    http://jcdurbant.wordpress.com/2007/08/07/terrorisme-c%e2%80%99est-la-demographie-imbecile-gunnar-heinsohn-a-continent-of-losers/

    http://jcdurbant.wordpress.com/2007/08/07/demographie-les-dessous-du-soft-power-europeen-gunnar-heinsohn-babies-win-wars/

    Sur la répartition du terrorisme :

    http://jcdurbant.wordpress.com/2007/07/09/terrorisme-it%e2%80%99s-not-the-poverty-stupid/

    Sur le tabou français de la race – jusqu’à vouloir, pour une certaine gauche politiquement correcte, en extirper de la Constitution le terme censé lui dénier toute portée !

    http://jcdurbant.wordpress.com/2008/04/06/societe-cachez-cette-difference-naturelle-que-je-ne-saurai-voir-race-in-france-there-is-no-such-thing-as-reality/

    Sur les apparentes limites de nos systèmes éducatifs :

    http://jcdurbant.wordpress.com/2007/01/23/nos-systemes-educatifs-seraient-ils-victimes-du-principe-de-peter-have-our-schools-reached-their-level-of-incompetence/

    Sur le pape du multiculturalisme et l’accent attendri des riches, quand ils expliquent aux pauvres que l’argent ne fait pas le bonheur:

    http://jcdurbant.wordpress.com/2006/06/22/multiculturalisme-la-croyance-au-bon-sauvage-est-peut-etre-congenitale-de-l%e2%80%99ethnologie-looking-back-on-multiculturalisms-master-claude-levi-strauss/

  33. Assurgews said

    well.. it’s like I knew!

  34. PAS TRES ELEVE. RIEN QU A VOIR LES ELUS, CELA DIT TOUT.

  35. Ali said

    Quand on voit comment ils se laissent faire par le gouvernement, cela n’a rien de surprenant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :