SPQR

Informations occultées par les médias – Actualité insolite – Politiquement Incorrect – Créer un vrai changement de politique : Instaurer la Démocratie.


  • READ THIS BLOG

    IN ENGLISH

    AUF DEUTSCH

    France Etats_Unis

    Israël Québec

    Canada

  • Commentaires récents

    top wordpress blogs sur Dangereuse insuffisance de la…
    dangerous drugs sur Quand la City veut légaliser l…
    hosman pandor sur La dispense de recherche …
    Jean-François RP sur Quand la City veut légaliser l…
    Une vérité qui déran… sur Une vérité qui dérange : un ma…
    Agencias de modelos… sur La revue de presse de SPQR…
    spqr sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Anonyme sur La dispense de recherche …
    GIULIA sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Baron sur La dispense de recherche …
    spqr sur Gauchistes en action
    Elgocho sur Gauchistes en action
  • Blogs amis

    Deborah  Deborah
    Marie BlandMarie Bland
    Michel Garroté
    Monde Info
    Dave
     Dave.new
    Naibed Élisa Naibed :  de moi, et (surtout) de féminisme
    YAHEL : NUEVA EUROPA Desde el presente miremos hacia el futuro
    Amiral Woland brèves 3.0
    Commissaire : APEX
    couLisa  LisaLisa
    a-fleur-de-vieA fleur de vie
    : Emploi et santé
    asturies.png Reconquista Redux

  • Rien que pour les images !

  • Citations

    "Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve." John Adams

    "Je regarde vraiment avec commisération la grande masse de mes concitoyens qui, lisant les journaux, vivent et meurent dans la croyance qu’ils ont su quelque chose de ce qui s’est passé dans le monde à leur époque." Thomas Jefferson

    "Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences des causes qu’ils chérissent." Bossuet

    "Une société qui abandonne un peu de liberté pour gagner un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre et perd les deux." Benjamin Franklin

    "A fanatic is one who can't change his mind and won't change the subject." Winston Churchill

    "Les paroles qui ne sont suivies d'aucun effet sont comptées pour rien." Démosthène

    "Je crois d'un bon citoyen de préférer les paroles qui sauvent aux paroles qui plaisent." Démosthène

    "Ce n'est pas parce qu'on est nombreux à avoir tort que l'on a raison." Jean-Claude Devé

    "Les hommes croient ce qu'ils désirent." Jules César

    "Il y a en permanence un cinquième des gens qui sont contre." John F. Kennedy

    "Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Vous pouvez même tromper quelques personnes tout le temps, mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps." Abraham Lincoln

    "Pousser en commun, mais non penser en commun." Marc-Aurèle

    "On peut aisément pardonner à l'enfant qui a peur de l'obscurité ; la vraie tragédie de la vie, c'est lorsque les hommes ont peur de la lumière." Platon

    "L'opinion est quelque chose d'intermédiaire entre la connaissance et l'ignorance." Platon

    "Les pays n’ont pas d’amis, mais des intérêts." Général de Gaulle

    "Il y a une immense distance entre un peuple libre se donnant à lui-même ses lois et un peuple désignant des représentants pour écrire des lois à leur place." Rousseau

    "Je veux dire qu’il est considéré comme démocratique que les magistratures soient attribuées par le sort et comme oligarchique qu’elles soient électives." Aristote

    "Le courage c'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire." Jean Jaurès

    "La censure la plus efficace est l'abrutissement de la population mais aussi le fait de la mener vers des combats inutiles."
    The Thinker

    "On a trouvé, en bonne politique, le secret de faire mourir de faim ceux qui, en cultivant la terre, font vivre les autres."
    François-Marie Arouet, dit Voltaire

    "De prime abord, je ne crois jamais en ce que l'on me dit de façon péremptoire, je vérifie, et si je ne le peux pas, je réfléchis, je compare."
    Cevennevive

    "En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi."
    Léon Trotsky

    "Nul n’est plus esclave que celui qui se croit libre sans l’être."
    Johann Wolfgang von Goethe

Interview de Daniel Pipes : Islamisme, troisième totalitarisme

Posted by spqr sur lundi, 16 juin, 2008

Une vidéo-clef ; importante car ce que dit Daniel Pipes pourra vous servir d’argumentaire :

Interview de Daniel Pipes – 11 min 38 s

Transcription

I. Comment définissez-vous l’islamisme, que vous qualifiez de troisième totalitarisme après le communisme et le fascisme, et qui menace totalement le Monde Libre ?

L’islamisme est un mouvement idéologique et totalitaire comme le fascisme et le communisme, dont le but central est d’appliquer la loi islamique partout, sur soi-même, sur les musulmans et sur le monde entier et d’employer n’importe quelles méthodes pour le réaliser, même des méthodes très brutales.

II. Quelle est la stratégie à adopter pour vaincre la barbarie islamiste ?

Il faut comprendre que l’islamisme est un mouvement, un ensemble d’idées, fortes, cohérentes, attrayantes et comme avec les deux cas du fascisme et du communisme, il faut convaincre les gens que cela ne marche pas, que cela ne peut pas accomplir son but, que ce sont des idées fausses. Ce n’est pas facile, ce sera ou une guerre mondiale, ou une guerre froide, ou sanglante, ou cela durera longtemps, je ne sais pas mais c’est le principe, ce sera dur et long mais nous devons combattre les islamistes et il faut aussi, deuxièmement, trouver des musulmans et les aider, des musulmans qui ont d’autres idées, contre l’islamisme.

III. Ces musulmans qu’il fait aider et dont vous prenez la défense, ce sont par exemple Ayaan Hirsi Ali1, Wafa Sultan2, ou le parlementaire au Danemark Nasser Kader. Comment définissez-vous ces musulmans modérés ? Par des valeurs communes qu’ils ont avec nous, par une conscience aussi du défi à relever ?

Ces musulmans que vous avez nommés, ce sont des musulmans qui habitent en Occident, ce sont des musulmans qui acceptent l’ordre, la société, le gouvernement, les meurs, les traditions de l’Occident ; et eux viennent, ils ont leur propre culture, langue, religion, mais ils acceptent l’ordre de l’Occident. Auparavant, les islamistes, qui veulent tout changer, ils veulent qu’on devienne islamistes comme eux, la charia comme eux, comme ils veulent ; cela c’est l’idée islamiste, mais l’idée des modérés est de s’assimiler et de faire partie de la civilisation3 qui existe déjà en Occident.

IV. Il y a eu récemment des manifestations au Pakistan et aussi en Turquie qui ont réuni plusieurs milliers de personnes, un million de personnes au total et ce sont des personnes qui manifestaient dans un pays musulman ou dans un pays arabe, contre l’islamisme ; comment analysez-vous ces manifestations, est-ce la volonté de demeurer musulman en adoptant un islam modéré, est-ce que certains vont jusqu’à un souhait de réformer l’islam pour l’amener à une certaine laïcité ?

Exactement. J’étais en Turquie pendant la plus grande de ces manifestations, j’ai regardé à la TV et j’ai beaucoup parlé avec les gens. Il y a bien sûr, beaucoup d’idées en eux parmi ces millions de gens mais en commun, ils pensent que l’ordre islamiste est contre l’ordre, ils veulent, en Turquie c’est assez fréquent, , ils veulent l’ordre atatürkiste, ils veulent l’ordre laïc, l’ordre ou l’on trouve les mœurs islamiques dans la vie privée, pas dans le carré public, ; c’est cela, c’est avec ces sentiments que l’ont peut travailler. Le problème et qu’il n’y a pas de contre-mouvement (mouvement contre l’islamisme, NdlR) ; il y a un mouvement islamiste qui a commencé dans les années 1920s, alors cela fait presque un siècle, 80 ans disons, il a augmenté, s’est bâti pendant des décennies : on ne le trouve pasp soudainement. Mais de l’autre côté, on ne trouve pas de mouvement anti-islamiste, modéré, c’est seulement un ensemble de penseurs, d’activistes, un tas d’approfondissements, d’analyses du coran, c’est toujours très faible.

V. Partagez-vous l’idée du choc des civilisations, une idée qui a été avancée par Samuel Huntington ?4

Non, je ne la partage pas, je pense qu’il y a un choc entre la civilisation et la barbarie. L’islamisme est la barbarie comme les autres mouvements totalitaires.

VI. Quels sont les points communs que vous trouvez entre les totalitarismes communiste ou le fascisme et l’islamisme ? Certains réfutent en disant : « On ne peut pas qualifier l’islamisme de phénomène totalitaire ». Et vous, vous dites que l’islamisme est le troisième phénomène totalitaire.

Il y a bien sûr des différences :
– les deux premiers sont d’origine occidentale, le troisième d’origine orientale
– les deux premiers n’ont pas de lien avec une religion, le troisième en a un
– les deux premiers ont été liés à de grandes puissances, l’Allemagne et la Russie, l’islamisme n’a pas de lien avec une grande puissance

Mais, ce sont bien sûr des détails, mais je pense que cela nous aide à comprendre l’islamisme : nous avons des expériences avec les mouvements totalitaires, nous savons quoi faire pour vaincre les mouvements totalitaires. En plus on trouve que tous les trois ont des ambitions cosmiques : ils veulent le monde entier, dominer le monde entier, ils pratiquent une politique brutale avec tous les moyens, tous les trois voient que l’Occident en général, les États-Unis en particulier, est l’ennemi, l’obstacle ; alors, bien sûr, il y beaucoup de différences.
En plus, une autre différence est qu’il y a plus d’islamistes qui vivent actuellement qu’il n’y eut toujours de communistes et de fascistes : ils sont 100/150 millions, donc beaucoup, beaucoup plus que les autres mais pour comprendre ce qu’est ce phénomène, je pense que c’est utile de se souvenir des autres mouvements totalitaires.

VII. Les autres mouvements totalitaires voulaient aussi un monde moderne, un monde nouveau ; ils avaient aussi une vision très totalitaire dans la prise en charge, dans la manière rendre captif l’être humain de l’enfance jusqu’à l’âge adulte, de l’enrégimenter ; on la retrouve aussi dans les mouvements islamistes, cette volonté d’enrégimenter les enfants, les adolescents, de leur inculquer dès leur plus jeune âge…

Oui, mais ce que l’on voit en Union Soviétique,en Chine, partout, c’est qu’après vint-trois ans les idées totalitaires ont failli, les gens ne les acceptent plus ; il y a un gouvernement puissant mais ces idées sont vides. On trouve la même chose en Iran, cela fait trente ans, presque, que s’est passée la révolution iranienne, et maintenant la la plupart des iraniens ne veulent pas des idées du gouvernement ; c’est un un gouvernement très fort d’un côté mais ses idées sont refusées et même actuellement on voit une forme de résistance contre le gouvernement alors je pense que c’est à peu près la même chemin que le communisme.

Transcription par spqr

Points principaux à retenir, qui peuvent vous servir d’argumentaire :

  • l’islamisme est le troisième totalitarisme après le communisme et le fascisme
  • il faut distinguer islamiste et musulman
  • il faut aider les musulmans modérés qui dénoncent l’islamisme
  • si le mouvement islamiste est déjà ancien, plus de 80 ans, il n’y a pas encore de mouvement anti-islamiste
  • il n’y a pas de choc des civilisations mais un choc de la civilisation contre la barbarie
  • entre le communisme et le fascisme d’un part et l’islamisme d’autre part, il y a des différences et des points communs (voir §VI) et une des grandes différences est que les islamistes sont considérablement plus nombreux que ne l’étaient les communistes et les fascistes : 100/150 millions
  • comme autrefois dans les pays communistes, dans les pays islamistes la majorité de la population refuse ces idées et il se développe une résistance à l’islamisme

notesNotes :
1. Voir Deux combattantes de la liberté : Taslima Nasreen et Ayaan Hirsi Ali
2. Pour Wafa Sultan, il existe d’excellentes interviews sous-titrées en français, par exemple celle-ci : Wafa Sultan sur Al-Jaazira le 21 Février 2006
3. Civilisation : rien qu’en entendant cela, gauchistes et bien-pensants, adeptes du politiquement correct et paléo-marxistes vont se rouler par terre en bavant et en mordant dans les tapis.
4. Cf. Samuel Huntington, Le choc des civilisations, Ed. Odile Jacob 1997.
 
Daniel Pipes est un éminent docteur en histoire d’Harvard, où il a enseigné, comme son père, Richard Pipes, historien émérite spécialisé dans la Russie.
Il est un spécialiste réputé de questions stratégiques, de géopolitique et de l’islam. Il a été l’un des premiers à alerter, dès 1995, sur le djihad islamiste. Il dirige le Forum du Moyen-Orient qu’il a créé en 1994. Ce Forum parraine Campus Watch (Observatoire des campus) qui « observe, critique et améliore les études moyen-orientales ».
Daniel Pipes a exercé des fonctions diverses au Département d’Etat et à la Défense des Etats-Unis.
Il est l’auteur de 12 livres, dont quatre sur l’islam et sept sur le Moyen-Orient.
Son site internet est : www.DanielPipes.org

Interview et vidéo par V. Chemla et P. Benaïm pour Guysen. Cadreur : J. Hattab

Publié par spqr le 16 Juin 2008

Autres articles sur le même sujet :
Daniel Pipes : “l’Europe peut encore s’en sortir”
Civilisation contre barbarie

N.B. : si vous souhaitez écrire un commentaire, cliquez sur “commentaire(s)” ; l’e-mail est facultatif.

6 Réponses to “Interview de Daniel Pipes : Islamisme, troisième totalitarisme”

  1. stella said

    Je te remercie pour cet article que je vais conserver dans mes archives.
    J’ai eu maille à partir avec un internaute et O.B. au sujet de la diffusion de la lettre du gendarme sur l’affaire du gitan abattu.
    http://www.stellavidal.com/article-20337432.html
      
    Il y a des moments où je me demande si je vais continuer d’écrire sur mon blog tellement j’en ai marre des censeurs.
      
    Bonne journée.

  2. Marie said

    La question est : que pouvons-nous faire ? Personnellement je pense que nous ne pouvons rien faire, ces gens sont trop forts et trop soutenus par les nouveaux collabos.

  3. Deborah said

    Grande nouvelle pour toi!! …
    Je viens de te taguer! ;o)
    Plus d’info sur mon blog
    Bisous SP
    Deborah

  4. […] échange est néanmoins un bon exemple de civilisation face à la barbarie ; lire notre article : Interview de Daniel Pipes : Islamisme, troisième totalitarisme où Daniel Pipes explique clairement qu’il n’y a pas actuellement de choc des […]

  5. […] article sur le même sujet : Interview de Daniel Pipes : Islamisme, troisième totalitarisme N.B. : si vous souhaitez écrire un commentaire, cliquez sur “commentaire(s)” ; […]

  6. Anonyme said

    je suis une musulmane et je ne pense pas comme les islamistes je suis totalement d’accord sur le faite qu’il faut lutter contre l’islamisme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :