SPQR

Informations occultées par les médias – Actualité insolite – Politiquement Incorrect – Créer un vrai changement de politique : Instaurer la Démocratie.


  • READ THIS BLOG

    IN ENGLISH

    AUF DEUTSCH

    France Etats_Unis

    Israël Québec

    Canada

  • Commentaires récents

    seo canberra sur Libye : le Parti Socialiste s’…
    Perfumes a pronta en… sur 26 mythes sur la Russie
    บริษัท digital agenc… sur Dangereuse insuffisance de la…
    top wordpress blogs sur Dangereuse insuffisance de la…
    dangerous drugs sur Quand la City veut légaliser l…
    hosman pandor sur La dispense de recherche …
    Jean-François RP sur Quand la City veut légaliser l…
    Une vérité qui déran… sur Une vérité qui dérange : un ma…
    Agencias de modelos… sur La revue de presse de SPQR…
    spqr sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Anonyme sur La dispense de recherche …
    GIULIA sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
  • Blogs amis

    Deborah  Deborah
    Marie BlandMarie Bland
    Michel Garroté
    Monde Info
    Dave
     Dave.new
    Naibed Élisa Naibed :  de moi, et (surtout) de féminisme
    YAHEL : NUEVA EUROPA Desde el presente miremos hacia el futuro
    Amiral Woland brèves 3.0
    Commissaire : APEX
    couLisa  LisaLisa
    a-fleur-de-vieA fleur de vie
    : Emploi et santé
    asturies.png Reconquista Redux

  • Rien que pour les images !

  • Citations

    "Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve." John Adams

    "Je regarde vraiment avec commisération la grande masse de mes concitoyens qui, lisant les journaux, vivent et meurent dans la croyance qu’ils ont su quelque chose de ce qui s’est passé dans le monde à leur époque." Thomas Jefferson

    "Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences des causes qu’ils chérissent." Bossuet

    "Une société qui abandonne un peu de liberté pour gagner un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre et perd les deux." Benjamin Franklin

    "A fanatic is one who can't change his mind and won't change the subject." Winston Churchill

    "Les paroles qui ne sont suivies d'aucun effet sont comptées pour rien." Démosthène

    "Je crois d'un bon citoyen de préférer les paroles qui sauvent aux paroles qui plaisent." Démosthène

    "Ce n'est pas parce qu'on est nombreux à avoir tort que l'on a raison." Jean-Claude Devé

    "Les hommes croient ce qu'ils désirent." Jules César

    "Il y a en permanence un cinquième des gens qui sont contre." John F. Kennedy

    "Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Vous pouvez même tromper quelques personnes tout le temps, mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps." Abraham Lincoln

    "Pousser en commun, mais non penser en commun." Marc-Aurèle

    "On peut aisément pardonner à l'enfant qui a peur de l'obscurité ; la vraie tragédie de la vie, c'est lorsque les hommes ont peur de la lumière." Platon

    "L'opinion est quelque chose d'intermédiaire entre la connaissance et l'ignorance." Platon

    "Les pays n’ont pas d’amis, mais des intérêts." Général de Gaulle

    "Il y a une immense distance entre un peuple libre se donnant à lui-même ses lois et un peuple désignant des représentants pour écrire des lois à leur place." Rousseau

    "Je veux dire qu’il est considéré comme démocratique que les magistratures soient attribuées par le sort et comme oligarchique qu’elles soient électives." Aristote

    "Le courage c'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire." Jean Jaurès

    "La censure la plus efficace est l'abrutissement de la population mais aussi le fait de la mener vers des combats inutiles."
    The Thinker

    "On a trouvé, en bonne politique, le secret de faire mourir de faim ceux qui, en cultivant la terre, font vivre les autres."
    François-Marie Arouet, dit Voltaire

    "De prime abord, je ne crois jamais en ce que l'on me dit de façon péremptoire, je vérifie, et si je ne le peux pas, je réfléchis, je compare."
    Cevennevive

    "En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi."
    Léon Trotsky

    "Nul n’est plus esclave que celui qui se croit libre sans l’être."
    Johann Wolfgang von Goethe

10 ans de gestion socialiste dans les régions : le dépôt de bilan

Posted by spqr sur mardi, 4 mars, 2008

bilan socialiste régions 
Ci-après l’exemple de la région Ile-de-France, gérée depuis 10 ans par les socialistes et les Verts.

Voici ce que les socialistes font de votre argent, prélevé sur vos impôts locaux :

depensesocialistesidf1998_2008.jpeg

baisseinvestsocialisesidf1998_2008.jpeg

En clair : la gauche dépense pour elle, mais pas pour les autres

Quels sont ces investissements qui ont fortement baissé ? Les infrastructures (routes, ponts, signaux, canaux, …), les équipements collectifs (hôpitaux, cliniques, écoles, gymnases, piscines…).

Encore que ceci ne concerne que la part des impôts locaux destinés à la région.

Voulez-vous qu’ils en fassent autant dans votre commune ? Alors votez socialiste ou Verts.

Vous ne savez pas quoi faire de votre argent et vous souhaitez être soulagé de ce souci : pas de problème, les socialistes le feront pour vous.

Les Verts ont encore plus d’appétit que les socialistes :
Citation de jean-Pierre Placé, Président du groupe des Verts :

« Nous souhaitons une hausse de 100% des impôts régionaux »

Au moins, c’est franc.

Ils font au niveau des régions ce qu’ils ont fait de la France depuis 1981 : se servir au lieu de servir. Pillage et saccage : « après nous, le déluge ».
Grand train de vie. Une grande partie de l’argent part en dépenses de communication (en clair : en dépense de propagande pour convaincre le peuple combien c’est merveilleux avec eux).

Quelles perles relevées parmi les dépenses socialistes :

perlesdepensessocialistesidf1998_2008.jpeg D’après ce que racontent les médias (de gauche à 95%), des électeurs français s’appréteraient à « sanctionner » le gouvernement aux Municipales et Cantonales parce qu’ils ne seraient pas contents de la manière dont le Chef de l’Etat mène sa vie privée. Sa vie privée ne concerne que lui.

Ces médias ne font que suggérer ce que lla gauche souhaite, en fait !

Ces électeurs seront bien avancés après : ils verront ce que deviendra leur vie quotidienne dans leurs villes et leurs villages. Ils auront des raisons de se plaindre, mais en entendant ces plaintes, on pourra leur rétorquer comme à chaque fois que la gauche a repris le pouvoir : « Mais pour qui avez-vous voté ? »

L’électeur trompé répond alors : « Ben… », « Ben oui… mais… j’étais pas content de ce qu’avait répondu Sarkozy le jour où… »

Et, on pourra leur répondre, comme à chaque fois : « Alors, ne vous plaignez pas. Vous l’avez voulu ! »

dessinsegalregionsocialiste.jpegCes médias, travaillant presque exclusivement pour la gauche, n’ont, bien entendu jamais parlé du train de vie de nabab de Mitterrand – au frais du contribuable, là – lors de ses multiples voyages où il emmenait, toujours à vos frais, famille et copains.

Les français ne doivent pas plaindre de l’insécurité s’ils refusent d’avoir des gouvernants décidés à rétablir la sécurité.
Les français ne doivent pas plaindre :
– de la baisse de leur niveau de vie s’ils refusent d’avoir des gouvernants décidés à le faire augmenter.
– des impôts et taxes trop lourds s’ils refusent d’avoir des gouvernants décidés à les faire baisser.
– de la dégradation de leur cadre de vie s’ils refusent d’avoir des gouvernants décidés à l’améliorer.
– de la dégradation de l’enseignement s’ils refusent d’avoir des gouvernants décidés à l’améliorer.
– de ne pas trouver d’emploi s’ils refusent d’avoir des gouvernants décidés à favoriser la création d’entreprises.

Et ainsi de suite, je pourrais ajouter des dizaines de phrases comme celles-ci.

Publié par spqr le 04 Mars 2008.

Autres articles sur le même sujet :
Ségolène Royal : témoignages de ses anciens collaborateurs : revoyez donc la première vidéo : des déclarations et un arrivisme sans scrupule
Le livre noir des régions socialistes
Désir d’Avenir ou déserts d’avenir ? : accablant
La gauche et l’économie, ça fait deux !
Régions socialistes : Mauvais exemple

N.B. : si vous souhaitez écrire un commentaire, cliquez sur “commentaire(s)” ; l’e-mail est facultatif.

25 Réponses to “10 ans de gestion socialiste dans les régions : le dépôt de bilan”

  1. D.J said

    je suggére de rendre obligatoire pour gérer une région, un département,etc la lecture du dernier ouvrage de Guy Sorman « l’économie ne ment pas » ed. Fayard.
      
    D.J

  2. stella said

    Les socialistes et autres gauchistes sont très généreux avec l’argent de nos impôts, incompétents notoires sans propositions mais décochant flèches empoisonnées à propos de tout et de rien.

  3. stella said

    Où est passé le com que je viens d’envoyer ???

  4. david said

    Et dire que Hollande a déclaré « Voter pour un maire PS , c’est redonner du pouvoir d’achat aux habitants de sa ville ».
      
    Il voulait sans doute dire les habitants qui profitent des avantages de la ville !!

  5. spqr said

    Consternant. Même s’il fallait en passer par là pour être élu, je ne m’abaisserais pas à faire une telle déclaration. Quel mépris pour le peuple ! Vont-ils lancer de la menue monnaie à la foule rassemblée sous les fenêtres des mairies ?
      
    Oui, par « habitants », peut-être faut-il comprendre les subventionnés membre du Parti et tous les permanents des innombrables associations qu’ils subventionnent avec l’argent des citoyens.

  6. Jerome said

    Traditionnellement, le parti au pouvoir est sanctionné lors des municipales (belle cohérence de notre pays). Même si le PS raflait la mise, je ne leur ferais jamais confiance pour REFORMER.
    La droite caffouille certainement, mais au moins elle agit.
    La gauche hurle, pleure, s’indigne, attaque, critique… mais n’est pas plus imaginative et est sûrement moins courageuse (facile d’être dans le camp de ceux qui pleurent dès qu’on demande un effort au peuple quand on n’a pas soi-même à assumer les réformes).
    Bon courage au gouvernement.

  7. spqr said

    Espérons qu’il n’en sera pas ainsi cette fois-ci.
    Puissent les français encourager Sarkozy et l’UMP à pousuivre les réformes indispensables au redressement du pays au lieu de risquer de les décourager en revotant à gauche. Les électeurs feraient ainsi leur propre malheur.

  8. Amian said

    Réforme de la carte judiciaire, réforme des régimes spéciaux, réforme sur le service minimum, réforme sur les délinquants multi-récidicistes, réforme des universités, regroupement ANPE-UNEDIC, immigration choisie et non plus subie, défiscalisation et exonération des charges sociales sur les heures supplémentaires, réformes en cours du marché du travail et de l’Etat, audits de toutes les politiques publiques afin qu’il n’y ait plus un seul centime d’euro de l’argent des contribuables qui soit gaspillé, etc…
      
    Jamais un président et un gouvernement n’avaient autant bossé pour l’intérêt général depuis 30 ans. Personnellement, j’ai voté pour Sarko et j’en suis très satisfait.
      
    Contrairement aux gueulards professionnels, je sais que les résultats vont suivre mais pas du jour au lendemain (la politique et l’économie n’obéissent pas aux mêmes lois que la magie).
      
    D’un côté l’audace et un langage de vérité avec Sarko et Fillon ; de l’autre côté la démagogie et la destruction des efforts fournis avec les menteurs du PS ; moi j’ai fait mon choix depuis longtemps…

  9. Pascal said

    Bon, il y a d’un coté ce qu’a fait Nicolas Sarkozy en un temps record, des réformes que jamais personne n’avait eu le courage de faire passer, la relance de l’Europe, l’autonomie des Universités, le service minimum dans les transports et les écoles, la place de la France dans le monde, le contrôle de l’immigration, et bien sûr l’économie francaise qui a moins souffert que celle de nos voisins pendant la crise et cela grâce aux premieres mesures de Sarkozy et de la droite.
    Et j’en passe… Je ne sais pas ce qu’il faut de plus pour convaincre les gens que Nicolas Sarkozy est le Président qu’il nous faut.
      
    D’un autre coté, que l’on me montre un seul exemple de réussite du socialisme ou du communisme dans l’histoire du monde. Un seul!
    Le socialisme n’a laissé que désolation, ruine, misère et tout ça dans le mensonge et la propagande.
    En France il ne s’est pas contenté de créer les nouveaux riches et les nouveaux pauvres, il a ruiné le pays.
    Chassez les socialistes qui restent. Chassez Royal! Elle mène encore cavalier seule… Chassez Hollande…

  10. Cathy said

    Sarko est en train de se rendre compte que les français sont indécrotables, râleurs, cyclothymiques… bref, irrécupérables !

  11. Coucou said

    Alors, non, plutôt mourir que de voter pour la gauche ! Surtout quant on voit que ces crevards ne cherchent qu’à trouver un coupable ou une coupable pour leur échec royal aux présidentielles.
    Comment voter pour ces rigolos qui n’ont qu’une seule idée en tête, dénigrer celui d’en face au lieu de proposer des choses concrètes ?
    Personnellement je ne regrette toujours pas mon choix et si celui-la n’était pas le bon, et bien pour la prochaine fois je n’hésiterais pas du tout à voter extrême-droite.

  12. Yves said

    @Jérome
      
    Oui, tout à fait.
    Les élections municipales sont sans aucun doute une élection locale, mais la Gauche ne rêve que de profiter des aigris de tout poil pour se refaire une santé et refaire le coup des Régionales de 2004 où on a vu le résultat : les taxes foncières doublées d’une année à l’autre.
      
    Plus jamais cela!
    Je veux la continuation des réformes, et non le retour à la démagogie et au dépeçage des Finances Publiques précédent.

  13. Proton said

    Ces chiffres illustrent bien le clientélisme forcené des socialistes.

  14. Michèle said

    C’est a croire que les Français qui se plaignent constamment se plaisent en réalité dans leur vie actuelle, car dès que quelqu’un cherche à modifier, ou à faire quelque chose pour faire évoluer notre pays, ils tournent leur veste.
    C’est malin de voter à gauche au moment où notre président a le plus besoin de nous….Vous avez ou les chocottes ou la mémoire courte…

  15. Parisien said

    Les Municipales sont un scrutin local, mais si on veut les faire passer pour nationales alors je voterai De Pannafieu, au lieu de DELANOE, que je trouve compétent pour PARIS !

  16. Jo said

    Je suis de gauche, mais il n’y a que des clowns pour la représenter…
    J’ai voté Sego, mais son manque d’arguments me sidère. J’étais particulièrement consterné de la manière superficielle avec laquelle elle a mené son duel contre Sarko devant des millions de Français durant la campagne présidentielle :
    – Sarco: je vais faire ça  (même si c’est pas sensationnel, on reste dans les idées et ça c’est constructif),
    – Ségo: ça c’est nul   De plus, chaque prise de parole n’est qu’occasion de critiquer et non de développer des idées.
    Nous vivons tous dans un même pays et on a le sentiment que pouvoir et opposition quels qu’ils soient n’ont rien de mieux à faire que de se chamayer tels des gamins dans une cour de récréation.
    On pourrait croire que Bayrou est une solution. Seulement, ces tentatives répétées et de plus en plus désespérées pour devenir président le démentent. Sa dernière grande idée, absolument vide de sens, droite+gauche=Le meilleur de chaque coté=Moi…, sauf qu’une politique de droite est difficilement intégralement mélangeable à une politique de gauche et vice-versa (libéralisme ou socialisme, il faut choisir).
    Alors on dira ce qu’on voudra… Mais si on ne s’arrête pas aux détails futiles (malgré les jérémyades: municipales ou présidentielles, parler des élections est le boulot de n’importe quel politique, président ou pas), et que l’on s’arme de patience (des girouettes, l’économie et le pouvoir d’achat n’en sont pas) : ça marchera, ça ne marchera pas, dans tous les cas, on ne peut pas reprocher au gouvernement d’agir: c’est ce pourquoi il a été élu!
    Et même si cela n’avait pas été le cas, chacun est au moins resté maître de son vote, et le résultat est la démocratie, qu’il plaise ou pas… « La critique a droit à toutes les opinions à condition d’en avoir » [Claude Lelouch]

  17. Commissaire said

    Nous arrivons à une étape essentielle pour savoir si nous sommes capable de réfléchir ou simplement d’être attiré par un miroir aux alouettes.
      
    10 mois…10 mois seulement que le président à été élu et l’on voudrait nous faire croire à gauche que s’ils avaient été élus le pays se serait déjà redressé depuis longtemps!!!
      
    Est-ce que l’on prend vraiment le citoyen pour un C..??? Tout juste bon à passer à la caisse et se satisfaisant de beaux discours?
      
    J’espère sincèrement que non. Et qu’ils seront suffisamment intelligents pour ne pas voir la basse manœuvre revancharde d’une défaite pourtant légale, démocratique et incontestable!
      
    Une victoire de la gauche aurait été considérée comme juste et démocratique, une victoire de la droite…peut-être aussi, mais surtout pas une victoire de Sarkozy.
      
    Le problème vient du fait que notre actuel président démontre tellement le manque de volonté de mouvement, et l’inefficacité des précédents gouvernements que le simple fait de prononcer son nom est pris pour une insulte voir un affront.
      
    Ravalez votre orgueil de mauvais perdant et passez à la suite plutôt que de ressasser l’amertume de votre défaite. 10 mois et vous en êtes encore à vous tirer dans les pattes et n’avez pas compris que si vous n’êtes pas capables de vous entendre entre vous, comment voulez-vous réunir les français ?
      
    Balayez devant votre porte et ensuite venez vous battre, mais vous battre pour vos idées et votre politique, pas contre des hommes ou des femmes. Nier le vote de mai 2007 et faire tout ce qui est possible pour paralyser le pays avec une politique du contre systématique, du mouvement syndical et de l’acharnement médiatique contre les personnes, c’est faire du terrorisme politique et c’est insulter la France, la démocratie et la république que vous êtes censés défendre.
      
    Je trouve cela plutôt petit et infantile.

  18. […] 10 ans de gestion socialiste dans les régions : le dépôt de bilan […]

  19. Skandal said

    Heureusement qu’il reste les Haut-de-Seine (92) pour montrer la voie…..

  20. Skandal.fr said

    […] | Skandal Société | Par Skandal De notre partenaire dans la lutte, SPQR. lire impérativement : cliquez ici Les […]

  21. […] 10 ans de gestion socialiste dans les régions: le dépôt de bilan  […]

  22. patitucci said

    pour moi les socialistes sont des laches ils n’ont fait aucune réforme par peur de perdre leurs électeurs il ont privilégié leur parti. ce sont des menteurs exemple le plan b qui n’a jamais existé la tva sociale qui n’a pas été votéec’ l’augmentation des impots plusieurs fois démentie par le gourvernement c’est avec tous ces mensonges qu’is gagnent les élections. je pense que pour montrér aux français ce que vaut les socialistes il faut faire un bilan de l’état de gestion des régions et des mairies tenues par les socialisres et le faire paraitre dans les journaux

  23. […] ans (dits “seniors”), fraude fiscale et cotisations impayées de grosses entreprises, gabegie des régions, énormes disparités des très nombreux régimes de retraite, privilèges injustifiés… Voir […]

  24. Tempra59 said

    Bonjour à tous,
    Je lis vos messages et je m’aperçois qu’à part SARKO personne ne trouve grace à vos yeux. Quand je lis les articles sur les enquêtes officielles concernant le train de vie de SARKO à l’Elysée et de ses comparses je me pose des questions sur l’argent des français dépensée par la droite.
    Ce site serait-il un hymne à SARKO.
    Bonne journée.

  25. spqr said

    Cet article date de début 2008, à l’occasion des élections municipales et cantonales. Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts. Merci de votre message et de votre remarque : c’est toujours bien d’avoir un retour sur notre blog.
    Lisez la page Qui sommes-nous ? et particulièrement ses posts n° 38 et 39 ainsi que la page FAQ.
    Lisez plutôt nos derniers articles, qui vous donnerons, nous l’espérons, une impression différente.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :