SPQR

Informations occultées par les médias – Actualité insolite – Politiquement Incorrect – Créer un vrai changement de politique : Instaurer la Démocratie.


  • READ THIS BLOG

    IN ENGLISH

    AUF DEUTSCH

    France Etats_Unis

    Israël Québec

    Canada

  • Commentaires récents

    seo canberra sur Libye : le Parti Socialiste s’…
    Perfumes a pronta en… sur 26 mythes sur la Russie
    บริษัท digital agenc… sur Dangereuse insuffisance de la…
    top wordpress blogs sur Dangereuse insuffisance de la…
    dangerous drugs sur Quand la City veut légaliser l…
    hosman pandor sur La dispense de recherche …
    Jean-François RP sur Quand la City veut légaliser l…
    Une vérité qui déran… sur Une vérité qui dérange : un ma…
    Agencias de modelos… sur La revue de presse de SPQR…
    spqr sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Anonyme sur La dispense de recherche …
    GIULIA sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
  • Blogs amis

    Deborah  Deborah
    Marie BlandMarie Bland
    Michel Garroté
    Monde Info
    Dave
     Dave.new
    Naibed Élisa Naibed :  de moi, et (surtout) de féminisme
    YAHEL : NUEVA EUROPA Desde el presente miremos hacia el futuro
    Amiral Woland brèves 3.0
    Commissaire : APEX
    couLisa  LisaLisa
    a-fleur-de-vieA fleur de vie
    : Emploi et santé
    asturies.png Reconquista Redux

  • Rien que pour les images !

  • Citations

    "Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve." John Adams

    "Je regarde vraiment avec commisération la grande masse de mes concitoyens qui, lisant les journaux, vivent et meurent dans la croyance qu’ils ont su quelque chose de ce qui s’est passé dans le monde à leur époque." Thomas Jefferson

    "Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences des causes qu’ils chérissent." Bossuet

    "Une société qui abandonne un peu de liberté pour gagner un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre et perd les deux." Benjamin Franklin

    "A fanatic is one who can't change his mind and won't change the subject." Winston Churchill

    "Les paroles qui ne sont suivies d'aucun effet sont comptées pour rien." Démosthène

    "Je crois d'un bon citoyen de préférer les paroles qui sauvent aux paroles qui plaisent." Démosthène

    "Ce n'est pas parce qu'on est nombreux à avoir tort que l'on a raison." Jean-Claude Devé

    "Les hommes croient ce qu'ils désirent." Jules César

    "Il y a en permanence un cinquième des gens qui sont contre." John F. Kennedy

    "Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Vous pouvez même tromper quelques personnes tout le temps, mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps." Abraham Lincoln

    "Pousser en commun, mais non penser en commun." Marc-Aurèle

    "On peut aisément pardonner à l'enfant qui a peur de l'obscurité ; la vraie tragédie de la vie, c'est lorsque les hommes ont peur de la lumière." Platon

    "L'opinion est quelque chose d'intermédiaire entre la connaissance et l'ignorance." Platon

    "Les pays n’ont pas d’amis, mais des intérêts." Général de Gaulle

    "Il y a une immense distance entre un peuple libre se donnant à lui-même ses lois et un peuple désignant des représentants pour écrire des lois à leur place." Rousseau

    "Je veux dire qu’il est considéré comme démocratique que les magistratures soient attribuées par le sort et comme oligarchique qu’elles soient électives." Aristote

    "Le courage c'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire." Jean Jaurès

    "La censure la plus efficace est l'abrutissement de la population mais aussi le fait de la mener vers des combats inutiles."
    The Thinker

    "On a trouvé, en bonne politique, le secret de faire mourir de faim ceux qui, en cultivant la terre, font vivre les autres."
    François-Marie Arouet, dit Voltaire

    "De prime abord, je ne crois jamais en ce que l'on me dit de façon péremptoire, je vérifie, et si je ne le peux pas, je réfléchis, je compare."
    Cevennevive

    "En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi."
    Léon Trotsky

    "Nul n’est plus esclave que celui qui se croit libre sans l’être."
    Johann Wolfgang von Goethe

Levons le voile

Posted by Daisy sur vendredi, 1 février, 2008

levons le voile 
Souffrance en silence : Les abus sur des femmes musulmanes américaines sont plus grands que ce qui a été annoncé jusqu’à présent parce que la réalité est masquée par le secret.

Qu’y a-t-il derrière cette sinistre tendance aux Etats-Unis ?


Fozia SadiqFozia Sadiq 
Deux mois après un mariage arrangé, Fozia Sadiq, (ci-contre, le visage caché par peur des représailles), une jeune immigrée pakistanaise, se trouva piégée avec un mari violent.
Elle dit qu’il la battait régulièrement et l’intimidait pour qu’elle ne sorte jamais en public sans lui.

« Ma nuque était couverte de contusions, et j’avais des éraflures partout sur les bras, » déclara Sadiq par l’intermédiaire d’un interprête.

Musulmane pratiquante, Sadiq résussit finalement à s’échapper durant le Ramadan de 2006.

Elle dit qu’elle était restée toute une nuit à lire le coran et qu’elle fut battue par son mari le matin suivant pour ne pas avoir nettoyé la cuisine.

« Il se mit à hurler, la renversa et la battit, » dit Mazna Hussain, un avacat qui aide Sadiq à rester aux USA.

« C’est lorsqu »elle se trouva sur le sol [pendant la punition], qu’elle décida de le quitter avant qu’il ne la tue. »

Amina et Sarah SaïdAmina et Sarah SaïdYaser Abdel Said 
Au début de l’année, deux adolescentes d’origine égyptienne, Amina et Sarah Saïd (ci-contre, deux photos), ont été abattues à Irving au Texas ; la police recherche leur père, Yaser Abdel Said (ci-contre, 4e photo), qui avait été signalé en colère contre leur comportement de style américain, y compris des rendez-vous.

Selon leur grande-tante, leur père abusait d’elles depuis des années. Elle dit que, selon leur mère, les filles s’enfuirent après qu’il les ait menacé de les tuer.

La grande-tante qualifia ces meurtres de « crimes d’honneur », pour faire honte à la famille, une accusation qu’Islam Saïd, le frère des deux filles, nie.

Les suppositions selon lesquelles les filles furent tuées pour avoir « déshonoré le nom de leur famille » ont attiré l’attention sur toutes les formes d’abus dans la communauté américaine musulmane, au sens où elles ont révélé que le probleme est beaucoup plus important que révélé jusqu’à présent en raison du secret qui le couvre.

« Je soupçonne qu’il se passe beaucoup plus de choses que nous ne le pensons, » dit Hussain, qui travaille pour des femmes battues au centre judiciaire de Tahirih Justice Center en Virginie du Nord.

DAYA (compassion en sanskrit), organisation au service des immigrés d’Asie du Sud fournissant une assistance juridique et financière aux familles victimes d’abus et qui administre une hotline pour les violences domestiques, a constaté une importante augmentation des appels de détresse – presque 20 fois plus – dans les cinq dernières années (de 189 appels en 2003 à 3.308 en 2007).

Aqsa Parvez 
Ci-contre, Aqsa Parvez, adolescente canadienne tuée par son père en Décembre 2007 probablement à la suite d’une dispute sur le port du voile islamique.
Beaucoup de femmes musulmanes ne savent même pas qu’elles sont victimes d’un crime. Dans leur pays d’origine il est légal ou acceptable que les hommes punissent physiquement ou même tuent leurs épouses ou filles pour avoir « déshonoré » la famille.

Rencontrer un non-musulman ou ne pas porter le voile peut déclencher les coups.

« Ceci est interprété comme une rébellion extrème et être un prétexte pour les abus, » déclare Hadayai Majeed, qui dirige le refuge Baitul Salaam à Atlanta, s’occupant des femmes musulmanes.

Non seulement ce comportement est accepté dans beaucoup de pays musulmans mais il est encouragé. L’année dernière un éminent religieux séoudien vint à la télévision pour expliquer aux hommes musulmans comment battre proprement leurs épouses.

Dans la vidéo (en arabe sous-titré en anglais), il enseigne aux spectateurs : « Frapper au visage est interdit. … même si vous voulez faire avancer votre chameau ou votre âne, vous n’avez pas le droit de le frapper à la face. Si c’est vrai pour les animaux, cela l’est encore plus pour les humains. »

Nous voilà rassurées, nous sommes quand même considérées par eux comme au-dessus des chameaux et des ânes.

Dans cette vidéo, le religieux explique la différence par le fait que les chameaux ou les ânes ne peuvent pas comprendre ce qu’on leur dit alors qu les femmes le peuvent.

Nous voilà donc reconnues comme capables de comprendre ce que les hommes nous disent ; c’est déjà ça.

« J’ai eu une cliente venue pour se plaindre de sévères violences domestiques de son mari et son imam la persuada de retourner chez son persécuteur, » dit Hussain.

« Verifier la chasteté de leurs femmes est une obsession, parce que si elles la perd, ou a un petit ami ou veut se marier avec qui elle veut, ceci peut signifier une sentence de mort. » ajouta-t-il.

Le meurtre d’une femme ou d’une fille qu’on croit avoir atteint à l’honneur de la famille est culturellement accepté dans certains pays, y compris la Jordanie, le Pakistan et les territoires palestiniens.

Source : FOXNews.com : Abuse of U.S. Muslim Women Is Greater Than Reported, Advocacy Groups Say

Publié par Daisy le 01 Février 2008.

N.B. : si vous souhaitez écrire un commentaire , sachez que l’e-mail est facultatif ; cf. Faut-il s’inscrire ?

4 Réponses to “Levons le voile”

  1. Bonjour à toutes et à tous mes amis blogueurs et visiteurs,
    Ce commentaire est le même chez vous tous, mes fidèles soutiens.
    J’ai à nouveau des problèmes de santé qui vont me tenir éloignée pendant au minimum une quinzaine de jours de la blogosphère.
    Je déplore d’être obligée de faire un break car la vitesse de croisière de mon Blog est des plus encourageantes grâce à vous. Croyez bien que cela est juste pour que je puisse revenir en meilleure forme, que je puisse écrire et mettre en ligne des sujets bien étudiés, ce qu’actuellement je n’ai plus le courage de faire.
    Je mettrai un post contenant ce texte sur le blog dans le courant de la journée avec des liens vers mes articles les plus lus, ceux dont j’ai pu dénombrer au moins 2000 visiteurs, car vous savez comme moi que ça devient compliqué de compter ensuite dans l’administration qui ne totalise qu’au mois et qu’ensuite il faut faire le calcul soi-même, donc je ne l’ai pas fait.
    Je vous remercie d’avance des visites que vous ferez chez moi pendant mon absence et de vos commentaires.
    Ceux-ci seront mis en ligne tous les 3 ou 4 jours.

  2. Deborah said

    Bonjour!

    J’ai eu vent d’un proverbe arabe assez significatif: « Si tu ne sais pas pourquoi tu bats ta femme, elle le sait »….
    BIsous
    Deborah

  3. Deborah said

    Le terrible sujet que tu traites m’a incité à publier un extrait d’article tout aussi terrible sur les viols utilisés comme arme de guerre…

    La barbarie humaine semble illimitée…
    Bisous
    Deborah

  4. Daisy said

    Merci Deborah.
    ➡ Il s’agit de l’article Les viols, une arme de guerre
    Je le recommande à nos lecteurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :