SPQR

Informations occultées par les médias – Actualité insolite – Politiquement Incorrect – Créer un vrai changement de politique : Instaurer la Démocratie.


  • READ THIS BLOG

    IN ENGLISH

    AUF DEUTSCH

    France Etats_Unis

    Israël Québec

    Canada

  • Commentaires récents

    seo canberra sur Libye : le Parti Socialiste s’…
    Perfumes a pronta en… sur 26 mythes sur la Russie
    บริษัท digital agenc… sur Dangereuse insuffisance de la…
    top wordpress blogs sur Dangereuse insuffisance de la…
    dangerous drugs sur Quand la City veut légaliser l…
    hosman pandor sur La dispense de recherche …
    Jean-François RP sur Quand la City veut légaliser l…
    Une vérité qui déran… sur Une vérité qui dérange : un ma…
    Agencias de modelos… sur La revue de presse de SPQR…
    spqr sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Anonyme sur La dispense de recherche …
    GIULIA sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
  • Blogs amis

    Deborah  Deborah
    Marie BlandMarie Bland
    Michel Garroté
    Monde Info
    Dave
     Dave.new
    Naibed Élisa Naibed :  de moi, et (surtout) de féminisme
    YAHEL : NUEVA EUROPA Desde el presente miremos hacia el futuro
    Amiral Woland brèves 3.0
    Commissaire : APEX
    couLisa  LisaLisa
    a-fleur-de-vieA fleur de vie
    : Emploi et santé
    asturies.png Reconquista Redux

  • Rien que pour les images !

  • Citations

    "Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve." John Adams

    "Je regarde vraiment avec commisération la grande masse de mes concitoyens qui, lisant les journaux, vivent et meurent dans la croyance qu’ils ont su quelque chose de ce qui s’est passé dans le monde à leur époque." Thomas Jefferson

    "Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences des causes qu’ils chérissent." Bossuet

    "Une société qui abandonne un peu de liberté pour gagner un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre et perd les deux." Benjamin Franklin

    "A fanatic is one who can't change his mind and won't change the subject." Winston Churchill

    "Les paroles qui ne sont suivies d'aucun effet sont comptées pour rien." Démosthène

    "Je crois d'un bon citoyen de préférer les paroles qui sauvent aux paroles qui plaisent." Démosthène

    "Ce n'est pas parce qu'on est nombreux à avoir tort que l'on a raison." Jean-Claude Devé

    "Les hommes croient ce qu'ils désirent." Jules César

    "Il y a en permanence un cinquième des gens qui sont contre." John F. Kennedy

    "Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Vous pouvez même tromper quelques personnes tout le temps, mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps." Abraham Lincoln

    "Pousser en commun, mais non penser en commun." Marc-Aurèle

    "On peut aisément pardonner à l'enfant qui a peur de l'obscurité ; la vraie tragédie de la vie, c'est lorsque les hommes ont peur de la lumière." Platon

    "L'opinion est quelque chose d'intermédiaire entre la connaissance et l'ignorance." Platon

    "Les pays n’ont pas d’amis, mais des intérêts." Général de Gaulle

    "Il y a une immense distance entre un peuple libre se donnant à lui-même ses lois et un peuple désignant des représentants pour écrire des lois à leur place." Rousseau

    "Je veux dire qu’il est considéré comme démocratique que les magistratures soient attribuées par le sort et comme oligarchique qu’elles soient électives." Aristote

    "Le courage c'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire." Jean Jaurès

    "La censure la plus efficace est l'abrutissement de la population mais aussi le fait de la mener vers des combats inutiles."
    The Thinker

    "On a trouvé, en bonne politique, le secret de faire mourir de faim ceux qui, en cultivant la terre, font vivre les autres."
    François-Marie Arouet, dit Voltaire

    "De prime abord, je ne crois jamais en ce que l'on me dit de façon péremptoire, je vérifie, et si je ne le peux pas, je réfléchis, je compare."
    Cevennevive

    "En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi."
    Léon Trotsky

    "Nul n’est plus esclave que celui qui se croit libre sans l’être."
    Johann Wolfgang von Goethe

Faut-il un empirement du système ?

Posted by spqr sur mercredi, 21 novembre, 2007

manifestation anti-greve 18 Novembre 2007 ParisFaut-il un empirement du système pour débloquer la France ?

Faut-il qu’Hélène Carrère d’Encausse ait raison une seconde fois, dans un pays auquel elle ne pensait sûrement pas en écrivant, en 1978, que le régime soviétique était incapable de se réformer de lui-même et qu’il ne pourrait disparaître qu’après être passé par une phase d’empirement du système ? (1)

En France, 500 000 personnes, moins de 1% de la population française (65 millions) bloquent toute réforme, refusent tout changement, même quand ils leur seraient favorables (autonomie des universités, nouvelle carte judiciaire, augmentation du nombre de taxis, immigration choisie etc.).

En URSS, le même phénomène s’était produit : vouloir « réformer le socialisme » était passible du Goulag ou de l’hôpital psychiatrique. Tout était bloqué par une Nomenklatura refusant le moindre changement.

La suite des événements donna raison d’une manière éclatante à Hélène Carrère d’Encausse car le régime soviétique et le communisme s’effondrèrent sous le double coup d’une série de catastrophes naturelles et industrielles (tremblement de terre en Géorgie et surtout en Arménie (1988), Tchernobyl (1986), sur fond d’enlisement de l’intervention en Afghanistan, et d’une fronde partie de Pologne (Solidarnosc, 1980), révolte pour la première fois non écrasée par les chars russes ; la pichenette finale venant de l’ouverture de sa frontière avec la RDA par la Hongrie. (2)

Pour avoir refusé une libéralisation progressive, le régime s’écroule totalement : fonctionnaires et militaires impayés pendant parfois un an, pénurie encore plus sévère que du temps du socialisme. Et pour finir : inflation galopante allant jusqu’à plus de 2000% /an et échange des roubles, division par 50 000 de la monnaie.

Citoyens français, est-ce cela que vous voulez ?

Notre article « Régimes spéciaux : la solution » se voulait humoristique, mais si cela continue, cela risque de se produire tout seul, sans volonté de le faire réellement, et pas seulement pour les régimes spéciaux, mais pour tous, lorsque les caisses seront définitivement asséchées, comme dans l’ex-URSS.

Ce jour-là, il ne sera plus la peine de faire grève : il n’y aura plus rien à protéger ni à obtenir.

Il est cocasse de voir les enseignants, qui depuis des décennies racontent à leurs élèves que la Révolution Française avait éclaté parce que l’Ancien Régime avait refusé de faire à temps des réformes nécessaires, refuser la moindre réforme 🙂

Une minorité de la population vit en vase clos, considérant le reste de la population comme une vache-à-lait à son service exclusif. Y a-t-il un peu d’inflation, le coût de la vie augmente-t-il ? Pas de problème, on pressure un peu plus les productifs et le tout est joué.

Notre gouvernement n’est pas magicien, il ne peut rien faire sans le soutien des citoyens.
Que tous les citoyens reponsables, montrent leur soutien à notre président Nicolas Sarkozy et à nos élus de l’UMP et des ses alliés et les encouragent à tenir bon et à perséver dans les réformes indispensables au redressement de la France, et cela même ceux qui n’ont pas voté pour eux en 2007.

(1) Elle est connue pour avoir, en 1978, annoncé la fin de l’URSS dans son livre L’Empire éclaté, principalement selon elle à cause de la forte natalité des républiques musulmanes d’Asie centrale. Prédiction qui se révèlera en partie fausse, mais elle avait vu juste en ce qui concerne la chute de l’URSS et du communisme – à une époque où en France il était politiquement correct de croire à  » l’inéluctable avénement du socialisme partout dans le monde «  – et vu juste sur l’écroulement du système de l’intérieur après une phase d’empirement.

(2) Rappel historique des événements de 1989 :
– 02 Mai : la Hongrie commence à démanteler le rideau de fer (entre 1966 et 1968, sur 13.500 tentatives de fuite recensées, 300 passages réussis) : exode accentué en été par l’afflux de réfugiés d’Allemagne de l’Est dans les ambassades de RFA à Prague et Varsovie.
– 19 Août : à l’occasion d’un pique-nique, 500 Allemands de l’Est passent la frontière hongroise à Sopron, vers l’Autriche (200.000 Allemands sont en vacances en Hongrie).
– 23 Août : fuite massive d’allemands de l’Est vers l’Autriche.
– 10 Septembre : la frontière hongroise s’ouvre aux Allemands de l’Est (10.000 passent).
– 12 Septembre : la RDA accuse la Hongrie de porter atteinte à sa souveraineté en permettant à ses ressortissants de quitter la Hongrie vers l’Autriche.
– 13 Septembre : 13.000 réfugiés d’Allemagne de l’Est en Bavière.
– 25 Septembre : départ de 20.000 Allemands de l’Est (10 meurent noyés en traversant le Danube entre Tchécoslovaquie et Hongrie) ; 8.000 manifestants à Leipzig, en RDA.
– 26 Septembre : 200 des 1.200 réfugiés à l’ambassade de Prague retournent en RDA (on leur promet qu’ils pourront émigrer légalement dans les 6 mois).
– 29 Septembre plus de 2.500 réfugiés à l’ambassade de Prague.
– 01 Octobre : 8.000 venus de Prague et Varsovie arrivent en RFA (« les trains de la liberté »).
– 03 Octobre : la RDA suspend le libre accès à Tchécoslovaquie, mais autorise la sortie des 10.000 réfugiés des ambassades.
– 05 Octobre : 8 trains de réfugiés arrivent en Bavière.
– 06 Octobre : Gorbatchev se rend à Berlin-Est.
– 07 Octobre manifestation à Berlin-Est, lors du 40e anniversaire de la RDA (Gorbatchev, présent, est accueilli comme un libérateur).
– 09 Octobre : 70.000 manifestants à Leipzig (Krenz, vice-président, aurait annulé l’ordre de Honecker d’autoriser la police à tirer).
– 16 Octobre : 150.000 manifestants à Leipzig.
– 17 Octobre : pont aérien Pologne – RFA pour 1.600 réfugiés à Varsovie.
– 18 Octobre : Erich Honecker abandonne ses fonctions (se réfugie à Moscou) ; Egon Krenz secrétaire général du SED (PC de RDA) ; 300.000 manifestants à Leipzig le même jour.

La suite est plus connue en France : célèbre discours de Gorbatchev en Allemagne sur« ceux qui ne voient pas que les temps ont changé », chute de mur de Berlin, réunification RFA/RDA, puis chute de l’URSS et du communisme à l’Est, Glasnost, Perstroika, Boris Elsine, tentative de putsch communiste etc.

Publié par spqr le 21 Novembre 2007.

N.B. : si vous souhaitez écrire un commentaire , sachez que l’e-mail est facultatif ; cf. Faut-il s’inscrire ?

Une Réponse to “Faut-il un empirement du système ?”

  1. Commissaire said

    Amen!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :