SPQR

Informations occultées par les médias – Actualité insolite – Politiquement Incorrect – Créer un vrai changement de politique : Instaurer la Démocratie.


  • READ THIS BLOG

    IN ENGLISH

    AUF DEUTSCH

    France Etats_Unis

    Israël Québec

    Canada

  • Commentaires récents

    seo canberra sur Libye : le Parti Socialiste s’…
    Perfumes a pronta en… sur 26 mythes sur la Russie
    บริษัท digital agenc… sur Dangereuse insuffisance de la…
    top wordpress blogs sur Dangereuse insuffisance de la…
    dangerous drugs sur Quand la City veut légaliser l…
    hosman pandor sur La dispense de recherche …
    Jean-François RP sur Quand la City veut légaliser l…
    Une vérité qui déran… sur Une vérité qui dérange : un ma…
    Agencias de modelos… sur La revue de presse de SPQR…
    spqr sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Anonyme sur La dispense de recherche …
    GIULIA sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
  • Blogs amis

    Deborah  Deborah
    Marie BlandMarie Bland
    Michel Garroté
    Monde Info
    Dave
     Dave.new
    Naibed Élisa Naibed :  de moi, et (surtout) de féminisme
    YAHEL : NUEVA EUROPA Desde el presente miremos hacia el futuro
    Amiral Woland brèves 3.0
    Commissaire : APEX
    couLisa  LisaLisa
    a-fleur-de-vieA fleur de vie
    : Emploi et santé
    asturies.png Reconquista Redux

  • Rien que pour les images !

  • Citations

    "Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve." John Adams

    "Je regarde vraiment avec commisération la grande masse de mes concitoyens qui, lisant les journaux, vivent et meurent dans la croyance qu’ils ont su quelque chose de ce qui s’est passé dans le monde à leur époque." Thomas Jefferson

    "Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences des causes qu’ils chérissent." Bossuet

    "Une société qui abandonne un peu de liberté pour gagner un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre et perd les deux." Benjamin Franklin

    "A fanatic is one who can't change his mind and won't change the subject." Winston Churchill

    "Les paroles qui ne sont suivies d'aucun effet sont comptées pour rien." Démosthène

    "Je crois d'un bon citoyen de préférer les paroles qui sauvent aux paroles qui plaisent." Démosthène

    "Ce n'est pas parce qu'on est nombreux à avoir tort que l'on a raison." Jean-Claude Devé

    "Les hommes croient ce qu'ils désirent." Jules César

    "Il y a en permanence un cinquième des gens qui sont contre." John F. Kennedy

    "Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Vous pouvez même tromper quelques personnes tout le temps, mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps." Abraham Lincoln

    "Pousser en commun, mais non penser en commun." Marc-Aurèle

    "On peut aisément pardonner à l'enfant qui a peur de l'obscurité ; la vraie tragédie de la vie, c'est lorsque les hommes ont peur de la lumière." Platon

    "L'opinion est quelque chose d'intermédiaire entre la connaissance et l'ignorance." Platon

    "Les pays n’ont pas d’amis, mais des intérêts." Général de Gaulle

    "Il y a une immense distance entre un peuple libre se donnant à lui-même ses lois et un peuple désignant des représentants pour écrire des lois à leur place." Rousseau

    "Je veux dire qu’il est considéré comme démocratique que les magistratures soient attribuées par le sort et comme oligarchique qu’elles soient électives." Aristote

    "Le courage c'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire." Jean Jaurès

    "La censure la plus efficace est l'abrutissement de la population mais aussi le fait de la mener vers des combats inutiles."
    The Thinker

    "On a trouvé, en bonne politique, le secret de faire mourir de faim ceux qui, en cultivant la terre, font vivre les autres."
    François-Marie Arouet, dit Voltaire

    "De prime abord, je ne crois jamais en ce que l'on me dit de façon péremptoire, je vérifie, et si je ne le peux pas, je réfléchis, je compare."
    Cevennevive

    "En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi."
    Léon Trotsky

    "Nul n’est plus esclave que celui qui se croit libre sans l’être."
    Johann Wolfgang von Goethe

La grande arnaque du réchauffement global

Posted by spqr sur vendredi, 28 septembre, 2007

Voici le film qui pulvérise les thèses d’Al Gore : « The great global warming swindle » (La grande arnaque du réchauffement global), sous-titré en francais:

(La grande arnaque du réchauffement global – 1 h 16 min – en V.O. sous-titrée en français).


Ce film démonte, à l’aide d’éminents spécialistes, climatologues, écologues, glaciologues, océanographes, chapitre par chapitre, la thèse du fameux film d’Al Gore : Une vérité qui dérange (An inconvenient truth)
Téléchargement : je vous le conseille ; cela vous permettra de le visionner tranquillement sans dépendre du débit Internet et surtout en plus grande dimension : sa qualité autorise un visionnage correct, avec fenêtre beaucoup plus grande ou en plein écran d’ordinateur, avec des sous-titres bien plus lisibles.

Avec sous-titres français ; .flv, qualité moyenne ; attention : 218 Mo :
telechargezvideo
Télécharger les sous-titres français
Pour lire les sous-titres, cf. le commentaire #6.

Vous pouvez aussi le visionner directement sur : Google Video et également le télécharger avec le bouton Download (en .mp4, 240 Mo, mais SANS les sous-titres cette-fois-ci ! Attention !)

Au-delà de ces tailles d’images, je vous recommande de vous procurer le DVD ici , ou là (disponible depuis fin Juillet 2007, en dépit des énormes pressions des partisans de la théorie du réchauffement global pour empêcher sa sortie).

Documentaire de la chaine indépendante Channel4 :
Réalisation : Martin Durkin.

Un documentaire en réponse aux mensonges et à la déformation de certains événements faite par Al Gore dans « Une vérité qui dérange » la version francaise de An Inconvenient Truth, film servant de support à Al Gore lors des conférences qu’il présente un peu partout dans le monde.

Voilà, vous avez toute la fin de semaine pour voir et commenter ce film. A bientôt.

Publié par spqr le 28 Septembre 2007.
Liens utiles :
The Great Global Warming Swindle
The Great Global Warming Swindle from Channel4

Autres articles sur le même sujet :
Une vérité qui dérange : un maladroit mensonge
Réchauffement global : les chiffres truqués
Réchauffement global : Non au catastrophisme médiatique
Ça se réchauffe encore

N.B. : si vous souhaitez écrire un commentaire , sachez que l’e-mail est facultatif ; cf. Faut-il s’inscrire ?

42 Réponses to “La grande arnaque du réchauffement global”

  1. Marie said

    Je n’ai pas le temps de visionner le film pour le moment. Mes sentiments sont partagés à ce sujet. Je pense que même si la situation n’est pas aussi catastrophique qu’on veut bien nous le dire, il faudrait que nous vivions autrement (moins de déchets, moins de besoins inutiles -ceci est un oxymoron que j’assume :-))

  2. spqr said

    Attention Marie, cette affaire de réchauffement global est à distinguer des problèmes de pollution. Bien sûr, qu’il faut s’efforcer de créer moins de déchets, d’éviter les dépenses inutiles et le gaspillage.
    Besoins inutiles : bel oxymoron en effet 😀

  3. stella said

    De façon très modeste et humoristique, j’ai en quelque sorte parlé de la même chose que toi.
    Difficile d’être constamment présente partout, désolée de mes petites infidélités.

    A bientôt, bonne journée

  4. Stephane said

    Il y a une autre vidéo intéressante sur ce sujet que je diffuse actuellement sur mon site !

  5. Eric said

    Bonsoir,

    Merci de publier le document “The great global warming swindle”, enfin des personnes honnêtes qui osent rétablir la vérité. L’argent mène le monde, me disait ma grand-mère !
    J’ai cependant une question, après avoir téléchargé le fichier Videoclimat.flv, je n’arrive pas à afficher les sous-titres en français, même en utilisant différents lecteurs FLV ?

    Bonne soirée et encore merci !

    Eric

  6. spqr said

    Exact, aucun des liens Google ne récupère la vidéo avec les sous-titres. J’en ferai peut-être une nouvelle version avec les sous-titres incrustés mais pas tout de suite.
    En entendant, voici le fichier de sous-titres . Faites ensuite « enregistrez sous », de préférence dans le même répertoire que celui où vous avez mis le .flv, mais ce n’est pas obligatoire.
    Lancez VLC (si c’est celui que vous avez ; je n’ai pas essayé avec un autre) ; allez dans Préférences/Vidéo/Sous-titres puis « Parcourir » et indiquez lui le fichier de sous-titres en .txt ; cochez la case « Affichage à l’écran ».
    Après, deux solutions : relancez VLC sur le fichier .flv ou faire Fichier/Ouvrir un fichier et indiquez-lui le .flv.

    Vous pouvez aussi renommer les fichiers .flv et .txt pour qu’ils portent le même nom, auquel cas, VLC trouve tout seul les S/T (il faut alors qu’ils soient dans le même répertoire).

  7. floyd said

    La version avec les sous-titres incrustés existe déjà :
    http://video.google.fr/videoplay?docid=-4367899211765168587

  8. spqr said

    Oui, merci de nous le signaler. Intéressant si vous voulez la télécharger avec les sous-titres incrustés et ne pas faire la manip du post #6. A noter que les sous-titres sont plus petits et moins nets qu’avec le fichier de sous-titres à part (effet de l’incrustation ?).

  9. floyd said

    Pour une autre version avec les sous-titres incrustés:

    Attention, le film est divisé en huit partis. Il me semble que les sous-titres sont plus lisibles dans cette version.

  10. […] La grande arnaque du réchauffement global […]

  11. Jon said

    Pour infos, certains scientifiques du documentaire sont revenus sur leurs dires, notamment l’océanographe du MIT.

    En tout cas, pour ceux qui se posent encore des questions, je recommande ce lien: http://www.manicore.com/documentation/serre/GIEC.html

    ça évitera de tomber dans certains pièges …

  12. spqr said

    Ce qu’a dit l’océanographe du MIT, n’importe quel élève de Seconde ou de Première aurait pu le dire (essentiellement sur la dissolution des gaz). Je rappelle que certains pariticipants au film ont reçu des menaces sérieuses, y compris de mort.
    Il n’ a pas pu revenir sur ses dires puisque ce sont des faits scientifiques établis. Ceux qui ont essayé de faire croire qu’il s’était « rétracté » ont déformé sur ces propos. Nous allons bientôt sortir un article traitant, entre autres, de ce point.
    Quant au site manicore, j’ai déjà répondu à son sujet, il ne fait que reprendre sans esprit critique, et c’est dommage, les thèses du GIEC. En matière de piège, ce serait plutôt ce dernier organisme qui serait à la fois un piège à crédits et à naïfs prêts à croire ce qu’on leur raconte sans vérification.

  13. Jon said

    Théorie du complot etc…

    La technique est connue. Tu penses faire partie de la minorité croyant tout connaitre des complots imaginés de ce monde. Entre un monde propre et une pauvre propagande des pro pétrole, le choix est déjà fait.

    ça me rappelle l’histoire du 11 septembre et son ramassis de parasites avec leurs théories fumeuses et leur excuse de la « pensée unique ».

  14. Jon said

    Sinon, j’attends avec impatience votre article, relatant justement les faits à propos des fameux scientifiques forcés de se rétracter et les menaces de morts avec des « preuves » à l’appui. Un vrai travail de journaliste, pas comme ce reportage. 🙂

  15. spqr said

    J’ai déjà répondu à cela ; il n’y a pas de complot ; où avez-vous lu que nous parlions de complot ?

  16. spqr said

    “Entre un monde propre et une pauvre propagande des pro pétrole, le choix est déjà fait.”
    Vous ne croyez pas si bien dire ; les écolos ont depuis le départ choisi le second 😉
    Quand à 9/11, vous ne devez pas vous être rendu compte où vous êtiez, ici 🙂
    Par ailleurs, ne mélangez pas faits historiques et scientifiques.

    Je ne connais pas un seul climatologue – car ce sont avant tout eux qui sont les vrais spécialistes du domaine – digne de ce nom qui soutienne la thèse du réchauffement global causé par l’homme. La majorité des scientifiques des domaines connexes aussi. Alors ne parlez pas de petite minorité. Il n’y a pas de complot mais une chape de plomb mise par des non-scientifiques : journalistes, politiciens opportunistes, voire des scientifiques ayant renoncé à la déontologie au profit de la notoriété, des honneurs et des crédits.
    Mais c’est bientôt la fin, là.
    Et à long terme, la rigueur et l’honnêteté se révélent payantes.
    Le film présente l’essentiel de ce qu’il faut retenir sur ce sujet, mais il va y en avoir d’autres plus poussés techniquement.

  17. spqr said

    N’inversez pas la charge de la preuve ; il est beaucoup plus difficile de démontrer que quelques chose n’existe pas que l’inverse. Les arguments des partisans du réchauffement global causé par l’homme sont basés sur des raisonnements faux, des données erronnées, des impressions superficielles, de l’émotion, des graphiques déjà dénoncés comme faux il y quinze ans. C’est donc de la propagande. Malgré cela, ils continuent (lire : Réchauffement global : Les chiffres truqués) à nous asséner toujours les mêmes contre-vérités : c’est cela la propagande, car leur but n’est pas la science et encore moins le bien de l’humanité.

  18. Jon said

    Et bien, désolé de vous dire que ce reportage a été disséqué et remis en question sur le fond et la forme. Le réalisateur n’en est pas à son premier coup d’éssai: « le tabac ne tue pas », les implants mammaires sont bons pour la santé. Je ne parle pas de tous les scandales liés à la chaine Channel 4.

    Mais passons. La quasi totalité des « scientifiques » font parti de lobby énergétiques, n’ont pas les réellement les compétences qui leurs sont attribuées ou ont vu leurs propos sortis de leur contexte. Certaines données importantes ont été falsifiées ou extrapolées. Même le réalisateur l’a reconnu et la sortie DVD a été edulcorée. Chaque scientifique cités dans ce reportage n’a jamais publié sur le changement climatique. Les données employées ne sont plus valide depuis 20 à 25 ans.

    Ce reportage se base sur certaines vérités mais leur conclusion est fausse. Les scientifiques savent que l’albedo, l’activité solaire ou l’activité volcanique provoquent une hausse des températures. Mais en déduire donc que les émissions de CO2 ne sont donc pas la raison du changement climatique actuel est totalement faux. L’activité solaire est normale depuis 1980. Les études récentes le prouvent. Quant à l’activité volcanique, les mesures de leur impact représente 1% des émissions de CO2 humaines. Quant à l’excuse du « le climat change toujours sur Terre », c’est encore vrai. Mais à l’échelle humaine, ce n’est plus applicable. En gros, les pierres angulaires du reportage ne tiennent pas 1 minute pour une personne douée de raison lisant de simple article scientifique de vulgarisation.

    Vous dites que L’océanographe a été forcé de revenir sur ces dires. Or pourquoi intente t il un procès à l’éditeur du reportage ?

    Pour conclure, le procédé employé dans ce reportage est indigne d’une étude scientifique voir journalistique. C’est de la propagande et de la démagogie pure et simple. On peut emmettre des réserves quant à la proportion qu’a la société humaine à modifier le climat, mais on ne peut remettre en cause son action sur le climat.

    Je suis donc au regret de vous dire qu’il va falloir un peu plus travailler votre travail d’analyse des documentaires politiques et démagogique de ce type, de vérifier les dires de chacuns et de ne pas prendre comme vous semblez le dénoncer, tout pour argent comptant. 🙂

  19. Jon said

    Et je serai curieux de connaitre vos sources et les noms de scientifique de renom, travaillant sur le réchauffement climatique qui aujourd’hui affirment que l’homme n’influe pas sur le climat. Car la thèse du complot international est légère et fumeuse.

    Avez vous des liens à proposer ?

  20. Daisy said

    Vous êtes sur le bon site, c’est bien ici.

  21. Commissaire said

    ça chauffe grave sur le réchauffement climatique entre Jon et Spqr est-ce que l’on va être accuser de participer au réchauffement de la planète lorsqu’on ce chauffe les oreilles, qu’on fait son jogging ou « Crac-Crac »… encore un bel exemple du problème entre connaissance et conviction. Pas besoins d’avoir la connaissance pour croire et avoir la conviction. Ou encore entre savoir et interprétation…deux personnes peuvent lire la même chose et selon sa conviction propre le considérera comme preuve évidente ou comme propagande anti…Comme toujours dans ces cas là, il y a toujours une tonne de scientifiques pour prouver le contraire de la tonne de scientifiques du camp adverse. Le tout est de savoir quel camp à choisi de suivre le champ des sirènes de l’argent ou de la médiatisation et jusqu’où il sont près à aller pour nous faire croire que c’est eu qui on la vérité. N’oublions-pas que la grande majorité, si ce n’est la totalité des scientifiques dépendes de l’argent que l’on veut bien leur octroyer pour leur recherche, que cet argent soit publique ou de fond privés et que dans un camp comme dans l’autre, je suis convaincu que les méthodes de pressions envers ces scientifiques sont les mêmes. Des scientifiques réellement indépendants, je doute qu’il y en ai beaucoup dans le monde, ou alors ce sont des marginaux qui ne veulent certainement rien avoir à faire avec les médias, les politiques ou toutes les bise bis du genre humain…allez bonne journée!

  22. Jon said

    Sauf que la thèse du complot international ne tient pas une seconde. Généraliser comme vous le faites ne tient pas non plus.
    Ces techniques sont employées en dernier recours lorsque l’on ne possède plus d’argument.

    Je suis contre les sceptiques mais aussi les alarmistes qui sont tous dangereux les uns autant que les autres.

  23. spqr said

    Nous ne sommes ni sceptiques, ni alarmistes, mais scientifiques.

  24. Commissaire said

    Peut-être aurai-je du précisé que je ne suis ni pour l’un, ni pour l’autre…

    Je suis pour le fait que nous devons prendre soin de notre planète et de l’héritage que nous laisserons à nos enfants. Mais je suis contre le fanatisme, qu’il soit écologique, religieux ou je ne sais quoi d’autre. Cela enlève tout sens critique et ne permet plus à l’être de résonner par lui-même avec sagesse et dicernement.

    Combien de fois on peu entendre cet argument complètement « débile » excusez-moi l’expression, que parce qu’il l’on dit dans le journal ou parce qu’il l’on dit aux infos alors c’est que ça doit être vrai…

    Malheureusement, aujourd’hui, et loin de moi l’idée de tenir une thèse de complot, ça n’est qu’un sentiment personnel…nous pouvons voir que les médias ne se contentent plus de ne faire que relater l’information. Relater l’information, ça ne fait pas vendre, il faut faire du sensationnel pour que les gens s’exclame de joie ou de peur.
    Alors on brode, on arrange, on ne dit pas un mensonge, mais on omet de tout dire et on sort les infos du contexte dans lequel elle était donnée, comme ça on ne peu pas dire « ça n’est pas ce que j’ai dit ».

    Si je dit à un journaliste « L’autre jour, je suis allé dans l’écurie ou se trouvait mon cheval qui c’était gravement blessé il y a de cela plusieurs semaine pendant une course. Je ne m’était pas résigné à l’abattre comme c’est souvent le cas dans de pareilles circonstances, ça me prenait la tête et j’y passai tout mon temps, et j’ai fait tout ce que je pouvais pour le sauver, mais ce fut un échec, j’en ai eu marre de le voir souffrir comme ça, j’ai donc décidé de l’abattre. »
    Maintenant si le journaliste « résume » déjà avec un titre du style « Il abat son cheval » et ensuite avec un article du genre « L’autre jour, je suis allé dans l’écurie ou se trouvait mon cheval, ça me prenait la tête, j’y passai tout mon temps, mais ce fut un échec, j’en ai eu marre j’ai donc décidé de l’abattre. »
    Avec ça, la SPA, Brigitte Bardot et toutes les associations animales viennent pour me luncher, et pourtant tout ce qui est dans l’article, je l’ai dit, sauf que, même si c’est sorti de ma bouche, ça n’a plus rien à voir avec ce que j’ai dit…

    Aujourd’hui on veut tellement plaire que l’on est prêt à tout pour ça.
    Je sort une dernière fois du contexte, mais pas longtemps… excusez-moi, mais ne trouvez-vous pas alarmant d’entendre des responsables de casting dans les agences de mannequins dire « on ne les force pas à se faire vomir ou ne pas manger » devant la camera concernant les filles trop maigres, mais de l’autre côté ne pas donner de contrat à celles qui dépasserai les 45kgs tout mouiller.
    Hypocrisie!!! On dit ce que l’autre veut entendre. Les rares qui oserai dire ce qu’ils pensent se ferai « descendre » par la foule.
    Le titre du film d’Al-Gore est bien choisi car il se présente comme un de ceux qui oserai dire ce qui dérange tout le monde. Or, il n’y a pas plus populaire, en ce moment que d’être pour la défense de la nature. Pourquoi les « avertissements » des précédentes années n’ont pas fait mouche comme aujourd’hui. Parce que ça n’était pas à la mode. A l’époque, les écolos avaient une image un peu extrémistes, limite réac. Aujourd’hui, il sont plus « monsieur tout le monde ».

    C’est très bien que les gens développent un sens écologique, c’est important, tout comme on souhaite qu’ils développent tous un sens civique afin que le respect et la tolérance soit chez tous une évidence, quelque soit la classe sociale ou les origine mais attention à ne pas tomber dans l’excès inverse…

    Soyons sage…et lorsque je dit sage, je ne veux pas forcément dire intelligent, parce que l’intelligence n’a jamais été une composante systématique de la sagesse.
    Si nous agissons avec sagesse, alors la planète et le genre humain tout entier ne s’en sentira que mieux.

  25. Jon said

    Je suis tout à fait d’accord. Mais ce n’est pas non plus en niant que l’on avance. 😉

    Aujourd’hui, les partisans du non réchauffement anthropique n’ont plus depuis bien longtemps de cartouche pour étayer leurs dires. Ils ne peuvent que traquer la moindre petite erreur pour tenter de désinformer grossièrement les gens.

    Quant aux alarmistes, il est encore tôt pour quantifier finement d’après certains phénomènes naturelles et climatiques extrêmes d’aujourd’hui l’ampleur du changement climatique de demain.

    En gros, c’est un peu comme la roulette russe. Nous pouvons aujourd’hui tenter de voir où se trouve la balle, ou attendre sagement de tirer dans 20 ans.

  26. floyd said

    Voici un article, très bien écrit et documenté qui nous informe des derniers développements concernant le réchauffement climatique:

    http://www.objectifliberte.fr/2007/08/rchauffement-cl.html

  27. spqr said

    Merci pour ce lien ; très bon article, en effet, que je recommande.

  28. floyd said

    Voici une autre vidéo, très intéressante, sur le réchauffement climatique:

    What is Normal? A Critique of Catastrophic Man-Made Global Warming Theory

    http://video.google.com/videoplay?docid=-2827010454587416316&hl=en

  29. Flippy said

    Wouaou … Je suis pour la libre opinion, et le débat … Mais la, c’est trop.
    Ce sujet me passionne. Et j’ai passé un an, pour me faire ma propre opinion sur le sujet. Et la, je vois que la quasi totalité des arguments présenté … sont faux, infondés et/ou totalement hors sujet ! Attention à ne pas se faire manipuler, d’un sens comme de l’autre !

  30. commissaire said

    J’espère que cette année passée à se faire une opinion sur le sujet ne s’est pas faite uniquement qu’en « épluchant » les théories ou les arguments des « pro-Réchauffements » et que vous avez passé autant de temps à étudier les contre-théories et les contre-arguments, sinon, cela veut dire que dés le départ votre avis était orienté donc partial…

  31. commissaire said

    Pour reprendre tout de même un point important que beaucoup de ceux qui se sont « révoltés » contre ce sujet omettent, c’est qu’à aucun moment il est dit qu’il faut continuer à polluer nos mers, nos lacs et nos rivières.
    A aucun moment, en ce qui me concerne en tout cas, je plébiscite, la surconsommation le gaspillage ou le fait de continuer à fabriquer des voitures qui consomment 20L au 100.

    En ce qui me concerne, je suis plutôt du genre « écolo modéré » dirons-nous. Chez moi, je tri mes déchets, je cultive mon potager de façon bio, même si je n’ai pas vraiment le pousse vert, du moins j’essaye. J’ai 2 citerne de 1200l qui récupère l’eau de pluie de mon toi. J’utilise des ampoules économiques ou basses tension, bref je ne reste pas les bras croisés à dire c’est terrible ce qu’il arrive à notre terre tout en ayant la clim à fond, et toutes les lumières de la maison allumées. Cependant, pour des raisons professionnelles, je suis obligé de faire beaucoup de km sur les routes, et cette activité ne me permet pas, pour la grande majeur partie du temps d’utiliser les transport en commun, malgré le fait que je trouverai cela bien plus reposant.

    Tout cela pour dire que ce n’est pas parce que l’on émet un doute raisonnable sur cette théorie, car s’en ai une, on soit obligatoirement des vilains méchants pollueurs « anti-future de nos enfants » et que notre seul but sur terre c’est de consomer, de gaspiller et de rien leur laisser ensuite… Voilà.

  32. spqr said

    Très bonne réponse.
    En effet, le fait d’être sceptique sur le fait qu’il y ait un réchauffement global et qu’il soit dû à l’homme, n’implique pas – contrairement à ce que prétendent ceux qui cherchent à nous discréditer – que l’on soit « pour » le droit de polluer librement et de consommer du pétrole à gogo.
    Nous avons la même attitude que vous : « écolo modéré » est une bonne formule ; s’efforcer de ne pas polluer, ne pas gaspiller, récupérer, économiser et réduire au minimum sa consommation de pétrole, en attendant le jour béni où sera trouvé une autre énergie pour la propulsion automobile.

  33. Ludo said

    complement du chapitre 6 pour lire avec Media Player Classique :
      
    view – options – playback – output – directshow video – cocher VRM7 (renderless) – appliquer – ok
      
    lancer le film en VO puis glisser-déplacer dans le lecteur le fichier texte contenant les soustitres
      
    pourquoi media player classic ? lecteur simple, sobre présentant un peu comme VLC. Il lit quasiment tout, c’est impressionnant(avi-divx-windows media-mp3-wav-mkv-vob-mp4-agp-etc..)
      
    Après Installation via un pack de codec (K-lite mega codec full) il faut le paramétrer :
      
    view – options – player – formats – file extension – cliquer sur ALL – appliquer – ok

  34. daniel said

    bonsoir à toutes et à tous.
    J’ai parcourus les post sur le sujet et comme toujours on parle on écrit et on perd du temps, la crise climatique n’est pas un fait qu’il faut négligé en paroles inutiles mais en temps perdu du à la stupidité de l’homme et sa soif de pouvoir de toujours créée sans se soucié des conséqeuences de ces actes.

    Si « La vérité qui dérange » ou « La grande fraude du réchauffement global » ou d’autres films ont contribués à tiré la sonnette d’alarme et donne des thèses peut importe lesquelles, il ne faut pas se voilé la face la planète est bel et bien polluée et si ces gens on contribué à faire en sorte que l’être humain pollue moins et bien tant mieux et il faut aller dans se sens et continué à informé et mettre les gens devant le fait accompli.

    Bonsoir

  35. Commissaire said

    Quelqu’un a-t-il lu le livre de Laurent Cabrol à ce sujet?
      
    Selon le forum « alerte environnement » il s’en prendrait aux « bien pensant écolo »
      
    http://www.alerte-environnement.org/medias/laurent-cabrol-sen-prend-au-bien-pensant-ecolo/

  36. balbik said

    Commissaire,

    d’après ton message plus haut, je crois en effet que tu « résonnes » on ne peut mieux… comme un tambour !! ahaha, il y a des lapsus qui ne trompent pas,non?

  37. commissaire said

    @Balbik
    quel message plus haut, il y en plusieurs alors précise le fond de ta pensée…si fond il y a 😛

  38. luma25 said

    C’est amusant pour des gens qui tiennent à contester les « vérités établies » par une « rigueur scientifique » (lol) que vous ne soyez pas capable de prendre un recul politique tel que vous ne proposiez que des liens UMPiste dans les sites interessant….
    S’il me fallait encore une preuve que ce documentaire n’est qu’un ramassis de thèses scientistes destinés à détourner les regards du désastre sanitaire que nous sommes en train de vivre (car reflechir sur le thème du réchauffement globale risque de poser d’autres questions d’ordres sanitaires (OGM ou radiocontamination par les portables et antennes relais) et de leser la divine croissance….
    Si internet avait existé à l’heure de l’amiante, on y aurait sans doute trouvé des documentaires en faisant l’apologie…

  39. moldavi said

    Bonjour.

    Message à Jon.

    Je sais, son commentaire a été posté il y a très longtemps. Et le mien devient le plus récent…

    En réponse: c’est juste une question de bon sens, mais cela n’engage que moi.

    Vous, M. Jon, essayez de tourner les choses dans la faveur scientifique. C’est très habile…

    Malheureusement, dans le domaine climatique, et vous le signalez, il y a des contradictions. Le raisonnement scientifique n’est pas prouvé, pour aucune des deux thèses.

    MON raisonnement scientifique, voudrait que lorsque rien n’est prouvé, aucune décision correcte ne pourra être prise. A moins d’être un fanatique du poker… En gros, j’ai une paire de roi et je ne peux pas perdre. Cela s’appelle jouer avec les statistiques, mais sans certitude de gagner (voyez aussi que je n’ai pas mis paire d’as…).

    Le problème, et la question de bon sens, ce sont les conséquences en Afrique… Pour moi, c’est clair, net et sans appel. Mais peut-être que mon bon sens me trompe, LOL.

    Et sûrement me répondrez-vous (enfin je l’espère), malgré l’éloignement de nos messages , que ce reportage a payé cette personne de ce pays en voie de développement, pour dire des mensonges sur les conditions de vie d’un hôpital en Afrique…

  40. moldavi said

    Comment pouvons-nous acceptez ces conditions de vie sur une hypothèse scientifique non prouvée ? Alors que l’Afrique a « certainement » les moyens de se gérer à l’occidental.

    Vous connaissez tous la réponse..

  41. spqr said

    Jon ne verra sûrement pas vos messsages, sauf s’il est abonné à un flux RSS des commentaires.
      
    « MON raisonnement scientifique, voudrait que lorsque rien n’est prouvé, aucune décision correcte ne pourra être prise. »
    Oui, la sagesse voudrait, tant qu’on n’est pas sûr de savoir s’il y aura réchauffement ou refroidissement, de ne prendre aucune décision : on a une chance sur deux de se tromper.
      
    « … ce sont les conséquences en Afrique… « 
    Pourriez-vous préciser, parlez-vous de ce qui est décrit dans le reportage (rationnement de l’électricité, empêchement d’exploiter les ressources en charbon et en pétrole) ou encore d’autre chose ?
      
    « Alors que l’Afrique a “certainement” les moyens de se gérer à l’occidentale. »
    Je le crois aussi ; certains pays africains sont très riches en terres cultivables et en ressources, mais un des problèmes est la corruption et l’incompétence de certains de leurs dirigeants.

  42. Trubli said

    Bonjour,
    si on me dit qu’il faut développer les énergies renouvelables et recourir de moins en moins aux énergies fossiles parce qu’elles ne sont pas éternelles et qu’il n’y a pas assez d’énergies fossiles pour que toute l’humanité puisse avoir un niveau de vie à l’occidentale très longtemps, je suis 100% d’accord. Plus vite on saura se passer du pétrole pour le transport, mieux on pourra l’économiser pour d’autre usages (les dérivés du pétroles sont partout dans notre vie quotidienne)

    Mais vouloir que les gens changent leur habitudes en jouant sur la peur au lieu de les traiter comme des êtres intelligents c’est ce qui me tue. Certains n’ont rien trouver de mieux que la peur d’une évolution catastrophique du climat pour faire pencher la masse dans leur sens. C’est ce que je regrette. Je pense que l’augmentation des rejets humains de C02 a un impact et peut amplifier le réchauffement climatique. Mais la vérité scientifique est qu’on ne sait pas si l’homme a un impact considérable, moyen ou faible. On doit encore progresser dans la modélisation et la prise en compte des différents facteurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :