SPQR

Informations occultées par les médias – Actualité insolite – Politiquement Incorrect – Créer un vrai changement de politique : Instaurer la Démocratie.


  • READ THIS BLOG

    IN ENGLISH

    AUF DEUTSCH

    France Etats_Unis

    Israël Québec

    Canada

  • Commentaires récents

    hosman pandor sur La dispense de recherche …
    Jean-François RP sur Quand la City veut légaliser l…
    Une vérité qui déran… sur Une vérité qui dérange : un ma…
    Agencias de modelos… sur La revue de presse de SPQR…
    spqr sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Anonyme sur La dispense de recherche …
    GIULIA sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Baron sur La dispense de recherche …
    spqr sur Gauchistes en action
    Elgocho sur Gauchistes en action
    TEKA Plantin sur L’affaire du préservatif et Be…
    thierry sur Secrétaire général à la CGT… c…
  • Blogs amis

    Deborah  Deborah
    Marie BlandMarie Bland
    Michel Garroté
    Monde Info
    Dave
     Dave.new
    Naibed Élisa Naibed :  de moi, et (surtout) de féminisme
    YAHEL : NUEVA EUROPA Desde el presente miremos hacia el futuro
    Amiral Woland brèves 3.0
    Commissaire : APEX
    couLisa  LisaLisa
    a-fleur-de-vieA fleur de vie
    : Emploi et santé
    asturies.png Reconquista Redux

  • Rien que pour les images !

  • Citations

    "Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve." John Adams

    "Je regarde vraiment avec commisération la grande masse de mes concitoyens qui, lisant les journaux, vivent et meurent dans la croyance qu’ils ont su quelque chose de ce qui s’est passé dans le monde à leur époque." Thomas Jefferson

    "Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences des causes qu’ils chérissent." Bossuet

    "Une société qui abandonne un peu de liberté pour gagner un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre et perd les deux." Benjamin Franklin

    "A fanatic is one who can't change his mind and won't change the subject." Winston Churchill

    "Les paroles qui ne sont suivies d'aucun effet sont comptées pour rien." Démosthène

    "Je crois d'un bon citoyen de préférer les paroles qui sauvent aux paroles qui plaisent." Démosthène

    "Ce n'est pas parce qu'on est nombreux à avoir tort que l'on a raison." Jean-Claude Devé

    "Les hommes croient ce qu'ils désirent." Jules César

    "Il y a en permanence un cinquième des gens qui sont contre." John F. Kennedy

    "Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Vous pouvez même tromper quelques personnes tout le temps, mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps." Abraham Lincoln

    "Pousser en commun, mais non penser en commun." Marc-Aurèle

    "On peut aisément pardonner à l'enfant qui a peur de l'obscurité ; la vraie tragédie de la vie, c'est lorsque les hommes ont peur de la lumière." Platon

    "L'opinion est quelque chose d'intermédiaire entre la connaissance et l'ignorance." Platon

    "Les pays n’ont pas d’amis, mais des intérêts." Général de Gaulle

    "Il y a une immense distance entre un peuple libre se donnant à lui-même ses lois et un peuple désignant des représentants pour écrire des lois à leur place." Rousseau

    "Je veux dire qu’il est considéré comme démocratique que les magistratures soient attribuées par le sort et comme oligarchique qu’elles soient électives." Aristote

    "Le courage c'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire." Jean Jaurès

    "La censure la plus efficace est l'abrutissement de la population mais aussi le fait de la mener vers des combats inutiles."
    The Thinker

    "On a trouvé, en bonne politique, le secret de faire mourir de faim ceux qui, en cultivant la terre, font vivre les autres."
    François-Marie Arouet, dit Voltaire

    "De prime abord, je ne crois jamais en ce que l'on me dit de façon péremptoire, je vérifie, et si je ne le peux pas, je réfléchis, je compare."
    Cevennevive

    "En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi."
    Léon Trotsky

    "Nul n’est plus esclave que celui qui se croit libre sans l’être."
    Johann Wolfgang von Goethe

Nouvelle victoire pour le peuple français

Posted by spqr sur lundi, 18 juin, 2007

Les médias reconnaissent la victoire de l’UMP et de la Droite en général mais de mauvaise grâce ; on y lit des commentaires comme ceux-ci :

« La droite reconquiert l’Assemblée sans provoquer de déferlante »,
« La droite a reconquis la majorité absolue à l’Assemblée nationale mais de la vague bleue annoncée ne reste que l’écume, la gauche réalisant contre toute attente une percée. »
Contre toute attente ? Ce n’est pas l’UMP qui a claironné depuis un mois qu’une « vague bleue  » se préparait, mais les médias (de gauche à 95%) qui ont essayé :

1. de démobiliser les électeurs de Droite en martelant sans cesse que c’était gagné d’avance,
2. d’inciter les électeurs à « corriger » ou « compenser  » la victoire de Nicolas Sarkozy pour que « l’opposition puisse jouer son rôle » (Quel rôle ? Celui de bloquer toute réforme ?)

Que l’UMP retrouve sa majorité de 2002 est presque inespéré en fait : qui aurait cru cela il y a un an seulement après l’écrasante défaite de la Droite aux Régionales de 2004 (perte de toutes les régions sauf une), après les émeutes de Novembre 2005, et après surtout les émeutes de Mars/Avril (« Reconstruction de la gauche contre le CPE) ?

Depuis les débuts de la Vème République, c’est la première fois qu’une majorité est reconduite sans perdre de sièges lors d’élections « de routine » dirions-nous par opposition à celles faisant suite à des événements exceptionnels, par exemple celles de Juin 1968.
Depuis 1981, c’est la première fois que la Droite ne perd pas les élections cinq ans – voire deux ans (Législatives de 1997 après le succès de Chirac en 1995, Présidentielles et Législatives de 1988 après la chambre introuvable de 1986) après un triomphe contre la gauche dans les précédentes.

Point négatif : le faible taux de participation à chacun des deux tours.

Autre point négatif : la bourde consistant à évoquer le projet – pas compliqué mais source de beaucoup de malentendus – de TVA sociale à quelques jours du second (1).
Quelle gaffe ! Gaffe qui a coûté des sièges qui auraient du revenir à l’UMP et sont maintenant occupé par le PS dont le poids à l’Assemblée est totalement disproportionné par rapport à son importance réelle et complique inutilement l’avenir de la situation politique française à long terme.

En Avril/Mai 2006, on ne donnait pas cher du sort de la Droite aux Présidentielles et aux Législatives de 2007 ; pour les médias, la future présidente était une femme, Ségolène Royale, et la gauche revenait aux affaires. Quel retournement ! Grâce au dynamisme de Sarkozy, de ses adjoints et de la mobilisation sans précédents des militants (en quelques mois, l’UMP est passée de 100 000 à plus de 300 000 membres).

Aujourd’hui, c’est tout juste si les médias ne parlent pas d’une défaite de la Droite :   « Premier coup dur pour Sarkozy », « Premier échec pour Sarkozy », « le sursaut du PS ».

Messieurs des médias (de gauche à 95%), vous prenez vos rèves pour des réalités : l’UMP a la majorité absolue à l’Assemblée et va pouvoir entreprendre ces réformes que vous craignez tant car vous savez très bien que leur réussite signifiera d’un côté une augmentation du niveau de vie des français, de leur sécurité et de leur moral et de l’autre une baisse de cette pauvreté et de ce mécontentement qui sont votre fond de commerce et alimentent vos réservoirs de militants, de grévistes et de manifestants en tous genres.

(1) cette TVA sociale a provoqué de sérieux débats au sein même de l’UMP ; des sympatisants annonçaient qu’ils s’abstiendraient etc…
En 1966, le Ministre de Finances Valéry Giscard d’Estaing étend la TVA au commerce de détail ; en une nuit les dizaines de petites taxes très diverses compliquant la gestion des commerçants et des artisans sont remplacées par une taxe unique, à trois taux.
Les débats dans le public durèrent des mois avant son instauration et provoquèrent des discussions passionnées. Ses adversaires répandaient des sottises en prétendant qu’il s’agirait d’une nouvelle taxe qui allait s’ajouter au prix déjà payé par le consommateur. Les gens de gauche soutenaient que cette taxe devrait être payées par les entreprises et les commerçants mais pas par les consommateurs (« les patrons paieront », air connu), donc injuste.

Une fois cette TVA instaurée, les consommateurs finaux virent qu’aucun prix n’avait changé et le soufflet retomba en quelques semaines.

Mais… la France n’étaient pas à la veille d’élections !

Publié par spqr le 18 Juin 2007.

Autres articles sur le même sujet :
Première victoire pour le peuple français
La TVA sociale
La gauche et l’économie, ça fait deux !

8 Réponses to “Nouvelle victoire pour le peuple français”

  1. Marie said

    Moi franchement hier j’ai surtout entendu des gens de gauche se réjouir de leur non défaite et des journalistes commenter la presque non victoire de la droite. Incroyable…

  2. stella said

    Je suis de l’avis de Marie, on marche sur la tête !
    Nous avons gagné, certes la polémique au sujet de la TVA sociale entretenue à gauche en terme d’argument de campagne nous a fait du mal.
    Encore une fois, la gauche n’a pas parlé de programme, se contentant de stigmatiser la droite avec de l’intox.
    Cette gauche qui a les médias à 95 % acquis à sa cause et qui se plaint de la mainmise de Sarko sur les-dits médias !!! Ils voudraient tout, agir en despotes, c’est hallucinant d’intolérance et de mauvaise foi.
    Nous avons gagné : point/barre !
    Nous avons une majorité absolue, avec + de 100 députés d’avance.
    Il faut que la gauche finisse par comprendre qu’elle sera dans l’opposition pendant plusieurs années, et qu’elle s’y résigne. Qu’elle fasse son méa culpa serait beaucoup plus productif.
    Merci de cet article fort bien argumenté spqr et bonne journée

  3. spqr said

    Les 5% restant sont encore trop pour la gauche, ils constituent des fausses notes dans leur beau concert unanime : un seul contradicteur qui met le doigt sur leurs mensonges et c’est la ruine de leur propagande. Daisy a mis un mot là-dessus en commentaire #47 du fil précédent. Leur rêve est la Pravda (à plusieurs titres de différents styles pour faire croire au peuple qu’il y a diversité).
    Il faudrait que le PS éclate.
    Merci et bonne journée aussi à toi et à Marie

  4. Voilà un bel article. La vague bleue est là et elle engloutit tout ! Même les gauchistes qui tentent de s’en extraire ne peuvent pas y échapper. Témoin, les médias qui l’acceptent de mauvaise grâce.

    Au fait, j’ai un blog, voulez-vous faire un échange de liens avec moi ?

  5. stella said

    Un passage chez toi pour lire les coms et te souhaiter une bonne nuit. Pour ma part, je ne vais pas tarder à aller sous la couette, le temps d’aller visiter quelques blogs amis et envoyer un post.
    Bisous

  6. Deborah said

    Je me delecte de tes articles!! :o)
    La gauche mauvaise perdante, donneuse de leçons, sans idees valables… tout cela n’est pas nouveau!!! mais il est bon de le souligner!!
    Ce qui m’etonne, c’est que la population ne semble pas s’offusquer de la declaration de Sego qui avouait ne pas croire en ce qu’elle s’appliquer à defendre (Smic)…
    Bisous
    Deborah

  7. […] Nouvelle victoire pour le peuple français […]

  8. Deborah said

    ce qu’elle s’appliquait à defendre!! oups, je corrige ma faute !!!!;o)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :