SPQR

Informations occultées par les médias – Actualité insolite – Politiquement Incorrect – Créer un vrai changement de politique : Instaurer la Démocratie.


  • READ THIS BLOG

    IN ENGLISH

    AUF DEUTSCH

    France Etats_Unis

    Israël Québec

    Canada

  • Commentaires récents

    seo canberra sur Libye : le Parti Socialiste s’…
    Perfumes a pronta en… sur 26 mythes sur la Russie
    บริษัท digital agenc… sur Dangereuse insuffisance de la…
    top wordpress blogs sur Dangereuse insuffisance de la…
    dangerous drugs sur Quand la City veut légaliser l…
    hosman pandor sur La dispense de recherche …
    Jean-François RP sur Quand la City veut légaliser l…
    Une vérité qui déran… sur Une vérité qui dérange : un ma…
    Agencias de modelos… sur La revue de presse de SPQR…
    spqr sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Anonyme sur La dispense de recherche …
    GIULIA sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
  • Blogs amis

    Deborah  Deborah
    Marie BlandMarie Bland
    Michel Garroté
    Monde Info
    Dave
     Dave.new
    Naibed Élisa Naibed :  de moi, et (surtout) de féminisme
    YAHEL : NUEVA EUROPA Desde el presente miremos hacia el futuro
    Amiral Woland brèves 3.0
    Commissaire : APEX
    couLisa  LisaLisa
    a-fleur-de-vieA fleur de vie
    : Emploi et santé
    asturies.png Reconquista Redux

  • Rien que pour les images !

  • Citations

    "Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve." John Adams

    "Je regarde vraiment avec commisération la grande masse de mes concitoyens qui, lisant les journaux, vivent et meurent dans la croyance qu’ils ont su quelque chose de ce qui s’est passé dans le monde à leur époque." Thomas Jefferson

    "Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences des causes qu’ils chérissent." Bossuet

    "Une société qui abandonne un peu de liberté pour gagner un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre et perd les deux." Benjamin Franklin

    "A fanatic is one who can't change his mind and won't change the subject." Winston Churchill

    "Les paroles qui ne sont suivies d'aucun effet sont comptées pour rien." Démosthène

    "Je crois d'un bon citoyen de préférer les paroles qui sauvent aux paroles qui plaisent." Démosthène

    "Ce n'est pas parce qu'on est nombreux à avoir tort que l'on a raison." Jean-Claude Devé

    "Les hommes croient ce qu'ils désirent." Jules César

    "Il y a en permanence un cinquième des gens qui sont contre." John F. Kennedy

    "Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Vous pouvez même tromper quelques personnes tout le temps, mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps." Abraham Lincoln

    "Pousser en commun, mais non penser en commun." Marc-Aurèle

    "On peut aisément pardonner à l'enfant qui a peur de l'obscurité ; la vraie tragédie de la vie, c'est lorsque les hommes ont peur de la lumière." Platon

    "L'opinion est quelque chose d'intermédiaire entre la connaissance et l'ignorance." Platon

    "Les pays n’ont pas d’amis, mais des intérêts." Général de Gaulle

    "Il y a une immense distance entre un peuple libre se donnant à lui-même ses lois et un peuple désignant des représentants pour écrire des lois à leur place." Rousseau

    "Je veux dire qu’il est considéré comme démocratique que les magistratures soient attribuées par le sort et comme oligarchique qu’elles soient électives." Aristote

    "Le courage c'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire." Jean Jaurès

    "La censure la plus efficace est l'abrutissement de la population mais aussi le fait de la mener vers des combats inutiles."
    The Thinker

    "On a trouvé, en bonne politique, le secret de faire mourir de faim ceux qui, en cultivant la terre, font vivre les autres."
    François-Marie Arouet, dit Voltaire

    "De prime abord, je ne crois jamais en ce que l'on me dit de façon péremptoire, je vérifie, et si je ne le peux pas, je réfléchis, je compare."
    Cevennevive

    "En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi."
    Léon Trotsky

    "Nul n’est plus esclave que celui qui se croit libre sans l’être."
    Johann Wolfgang von Goethe

Le livre noir de l’UDF

Posted by spqr sur mardi, 10 avril, 2007

livrenoirudf.jpeg
En exclusivité SPQR cette-fois ci, de nouveau de la lecture pour la fin de semaine comme on dit dans la Belle Province.

Ce livre est gratuit et restera en-ligne jusqu’à la prochaine glaciation ; alors ne tardez pas ! lisez-le vite :




Auteurs :

Jesrad : http://jesrad.wordpress.com/
Stephane : http://liberal94.hautetfort.com/
spqr : https://spqr7.wordpress.com/


Chapitre I : L’UDF à l’épreuve des faits


medium_assemblee_nationale_2.JPG Afin de permettre à chacun de vérifier à quel point les « valeurs » de Bayrou sont anti-libérales et même anti-libertés tout court, et justifient une mise à l’écart sans pitié dès le premier tour des Présidentielles ou des législatives, voici une liste non exhaustive des propositions de loi présentées ou cosignées par les députés UDF au cours de la dernière législature (2002-2007). Loin des beaux discours et des promesses électorales, l’activité législative concrète des députés UDF est certainement le meilleur reflet de ce que pensent et défendent ceux qui soutiennent François Bayrou.
Ces quelques propositions de loi vous donneront un avant-goût de ce qui vous attend, vous et votre porte-monnaie, si jamais, malencontreusement, ils venaient au pouvoir.

Par Stephane ( http://liberal94.hautetfort.com/ ), qui a relevé sur le site de l’Assemblée Nationale l’ensemble des propositions de loi signées ou cosignées par des députés UDF pendant la dernière législature. Il en a extrait quelques perles que voici :

UDF : bilan de l’activité législative de leurs députés

N° 2140
  : proposition de loi de monsieur Pierre Albertini relative à la pérennisation du régime d’assurance-chômage des professions du spectacle, de l’audiovisuel et du cinéma, dans le cadre de la solidarité interprofessionnelle.

N° 1756  : proposition de loi de monsieur Jean-Christophe Lagarde, tendant à instituer un financement public des syndicats.

N° 207  : proposition de loi de monsieur Jean-Michel Ferrand, tendant à réglementer les marges pratiquées sur les fruits et légumes périssables en période de crise.

N° 3627  : proposition de loi de monsieur Martial Saddier visant à encadrer les délais de paiement dans la sous-traitance industrielle.

N° 1822  : proposition de loi de monsieur Gérard Cherpion visant à réduire le commerce transfrontalier du tabac. 

N° 2533  : proposition de loi de monsieur Christian Vanneste, prévoyant l’instauration de la TVA sociale.

N° 1560  : proposition de loi de monsieur Francis Hillmeyer portant création d’une allocation de soutien à la recherche d’un premier emploi réservée aux jeunes de 16 à 25 ans.

N° 349  : proposition de loi de monsieur Charles Cova visant à préserver les droits aux allocations chômage des militaires retraités. 

medium_Assemblee_Nationale.JPGN° 2662  : proposition de loi de monsieur Georges Tron relative à la production d’un extrait de casier judiciaire pour l’accès à certaines professions.

N° 3419  : proposition de loi de monsieur Emile Blessig élargissant le bénéfice du régime local d’assurance maladie des départements du Haut-Rhin, du Bas-Rhin et de la Moselle, aux ministres des cultes reconnus et aux membres de leurs congrégations et collectivités religieuses.

N° 1066  : proposition de loi de monsieur Jean-Christophe Lagarde relative à l’interdiction des jeux de hasard dans les débits de boissons.

N° 2949  : proposition de loi de monsieur Franck Marlin relative au contrôle des armes des particuliers.

N° 3319  : proposition de loi de monsieur Michel Hunault visant à instaurer une taxe sur les ventes d’armes au profit de l’Agence Française de Développement.

medium_assemblee_nationale_3.JPGN° 308  : proposition de loi de monsieur Emmanuel Hamelin visant à accorder aux sapeurs-pompiers professionnels un régime spécial de retraite, de nature à mieux prendre en compte les risques encourus lors de l’accomplissement de leur service.

N° 1726  : proposition de résolution de monsieur Hervé Morin tendant à la création d’une commission d’enquête visant à établir les causes de l’augmentation des prix à la consommation dans la grande et la moyenne distribution, à évaluer les dispositions légales destinées à équilibrer les relations commerciales entre les centrales d’achat et les producteurs et à proposer les évolutions législatives et réglementaires nécessaires.

N° 2456  : proposition de résolution de monsieur Richard Mallié tendant à la création d’une commission d’enquête relative aux conditions dans lesquelles le groupe Alcan a pris le contrôle de Péchiney et aux conséquences de cette fusion-acquisition sur l’indépendance de la France en matière d’approvisionnement en aluminium ainsi que sur l’emploi.

Commentaire de SPQR : Voilà, dans quasiment toutes ces propositions, il n’est question que de réglementer ou durcir les règlements existants, taxer, prélever davantage et ainsi de suite.

Quelle différence avec le PS ?

Chapitre II : Bayrou, le faux libéral


Par Jesrad ( http://jesrad.wordpress.com/ ),

Suite à la trahison défection boulette de M. Fillias (qui ira “mouiller sa chemise pour Bayrou”, en plus de baisser son pantalon, comme l’a si élégamment dit Mélodius…), intéressons-nous un peu aux 79 propositions de François le Centriste.

Son programme se trouve par là ( http://www.bayrou.fr/propositions/ ). On constate d’emblée que l’ascension par la face Nord va être rude : tout y est explosé en myriades de pages, quasiment une par proposition. Une pour l’Afrique, une pour les Maires, une pour Papa, une pour Maman, etc…

Mais, pas de panique, j’ai fait le dur labeur de lire tout ça, juste pour voir. Et voilà le bilan:

Activité universelle : la “fonction publique Light”, à mi-chemin entre esclavage de masse et planque à piston. C’est le futur aimant à syndicalistes et une vaste promesse de puits sans fonds pour dépenser de l’argent public à haute valeur moraliste ajoutée.

Marché commun avec l’Afrique : La fin de la PAC, tiens ? Une mesure libérale ?

“Sauver” nos agriculteurs en leur faisant faire des biocarburants : bien sûr, et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier alu.

Bidouiller le subventionnement des associations : car faire, défaire et refaire, c’est du boulot qu’on peut facturer aux contribuables, pas vrai ?

Renationaliser les autoroutes : N’importe quoi, elles n’ont jamais été privatisées, ces autoroutes L’état a juste vendu des concessions d’exploitation à durée limitée.

Envoyer plus de fonctionnaires dans les banlieues “chaudes” : car, bien évidemment, la solution pour tous ces “jeunes” qui “souffrent” c’est plus d’attention, hein ? Pff, un peu plus d’huile sur le feu, un peu plus de sang sur les murs. Et un peu plus de chômage.

Subventionner le bénévolat : Hein ?

“Agir politiquement” en faveur de l’agriculture biologique : avec les sous des autres. Contradiction flagrante avec la suppression de la PAC.

Interdire les BASM : parce qu’elles font tellement de ravages chez nous, hein ?
Note de spqr : il s’agit des Bombes A Sous-Munitions ; en effet, cela ne mange pas de pain d’émettre un voeu pieux mais dans l’Histoire, on peut le regretter mais c’est ainsi, toute arme inventée par l’homme a fini par être utilisée.

Rationaliser la protection des espèces animales sauvages : En redonnant leur responsabilité à chacun ? On peut rêver ? Siouplé ?

Interdiction/Régulation des transferts de technologie, et de manière générale du commerce, avec la Chine : Le démon national-monopoliste ressort de sa boîte pour interdire, poser des barrières… Et la liberté de commercer ?

Plus de référendums : air connu (chanté par Chirac en son temps).

Service civique universel : parce que l’esclavage, c’est encore le meilleur moyen pour l’état de faire faire ce qu’il veut.

Vote obligatoire : Over My Dead Body, M. Bayrou. Le droit de sécession individuel ne se demande pas, il se prend.

Interdiction des commerces le Dimanche : Parce que la Police n’a rien de mieux à faire que d’aller fermer des boutiques par la force, hein ? Et la liberté de travailler et commercer, il se torche avec.

Formation de vie en entreprise : payable par les contribuables, bien entendu.

Plus de formation : car ça permet de glisser sous le tapis de nombreux chômeurs réels, au moins temporairement… Si les diplômes, brevets et autres certificats pouvaient aider à trouver un boulot, ça fait longtemps que le problème serait résolu.

Simplification du contrat de travail en un “CDI à droits progressifs” :
Kézako ? A pa espliké. Est-ce que l’intérim restera possible ? Est-ce que l’embauche et le licenciement seront plus souples ? On ne sait pas, on ne sait rien, il ne développe rien…

Agir pour la diversité culturelle, prioriser l’enseignement artistique et culturel à l’école, subventionner toujours plus : Bla bla bla bla. La France souffre d’interventionnite aiguë dans le secteur culturel, l’y plonger un peu plus ne fera qu’aggraver le problème. Quand les artistes sont plus préoccupés par la politique, les subventions, les allocations etc… que par leur public, il y a un GROS problème.

Mandat politique unique : comme ça on peut placer plus de potes et de parents. C’est un peu le principe du gâteau à se partager, mais avec les postes politiques en guise de parts.

Abroger DADVSI, instaurer une nouvelle taxe sur la copie privée : Collectivisme, quand tu nous tiens… La première moitié est un bon début, la seconde le fout dedans.

Simplifier les collectivités en … renforçant le pouvoir des Régions : Alerte à la contradiction !

Investir dans la recherche militaire : Parce que ça marche si bien pour les USA, hein ?

Cours de civisme et de légalisme à l’école : Lutter contre la délinquance des mineurs de cette façon ? De qui se moque-t-il ?

Prison pour les mineurs : Pas une fois il ne cite l’intérêt de la victime.

Annuler la dette du tiers-monde : c’est déjà fait presque annuellement, donc que cherche vraiment François ici ? Ah oui : une bonne conscience.

Réduire les niches fiscales : Bricolage, mais ça part d’une bonne intention.

Concentrer les réductions de charges sur les bas salaires : au détriment des emplois qualifiés.

Interdiction constitutionnelle de déficit : car le gouvernement respectera forcément la Constitution, hein ? En plus c’est seulement “hors récession” et hors investissement. Les subventions massives de la SNCF sont des “investissements” dans le réseau ferré de France, par exemple. Bref : c’est de la poudre aux yeux.

Conditionner l’aide au développement au respect des droits de l’homme : Car la corruption, surtout au plus hauts niveaux de l’état, ça n’existe pas, hein ?

Bidouiller la carte scolaire en la rendant moins perméable : Fausse route !

Planifier sur le long terme, de manière centralisée, les recrutements de l’Education Nationale, pour améliorer l’autonomie : Contradiction flagrante !

Toujours plus de psychologues, d’éducateurs, etc… : Stratégie qui a tellement bien réussie jusqu’ici, hein ?

Renationaliser EDF et GDF, peut-être : On n’en saura pas plus…

Proportionnelle au Parlement : Dans tes rêves. En plus c’est la porte ouverte au partiarchisme.

2 emplois sans charges, prime aux heures supplémentaires défalquées des charges : Au détriment de tous les autres emplois, en plus c’est trop peu pour être utile. Ce qu’il faut c’est améliorer l’efficacité de l’argent dépensé dans les charges. Et pour ça, il n’y a pas de meilleure solution que de reverser directement à l’employé le montant de ces charges, et lui laisser la liberté de se couvrir lui-même, suivant ses choix.

Bidouillages de la TIPP et taxes carbone : Toujours plus de pouvoir dans les mains des hommes de l’état, moins dans celles des citoyens.

Cours de civisme pour les parents immigrés : On touche le fond de la démagogie.

Réserver des marchés publics aux PME : histoire d’avoir la mainmise sur celles-ci, un peu plus ? Quand on dépend de l’état, on le critique moins, on se tait plus docilement…

Exonérer d’impôts les revenus d’exploitation de brevets : Mouais, pourquoi pas, mais l’impact sera à peu près nul.

Réguler les prix des carburants : ce n’est pas déjà ce que l’état fait avec la TIPP flottante ?

Bidouillage des normes de construction : obliger les Français à supporter des coûts de construction plus élevés, ça va servir à quelque chose ?

Logements ultra-sociaux à loyer garanti par l’état : Vous ne rêvez pas, il veut que l’état garantisse (avec nos sous) des loyers sur des logements auxquels n’importe qui aura “droit”. Kollektivisation Double-Plus.

Unification des systèmes d’allocation : Rien de plus qu’une tentative de faire fonctionner moins mal qu’aujourd’hui un système pervers. C’est la politique du “moins pire”.

Subvention des grossesses, cours de parentalité : Parce que l’état ne nous materne pas encore assez ?

Plus de publicité d’état sur la violence conjugale : Et ?

Établir un objectif de productivité de l’Administration publique : Et on la mesure comment cette productivité ? Quelle pression appliquera-t-on pour atteindre cet objectif ?

Droits égaux pour les homosexuels vis-à-vis du mariage civil et de l’adoption : Eh ! Encore une mesure libérale, ça fait 2 !
Note de spqr : ce n’est pas une mesure libérale, mais libertarienne, mais, bon, cela lui permet de donner un petit point de plus !

Permettre le partage des droits parentaux par contrat : Wouah, une mesure quasi-anarchiste ! C’est la fête !

Répression du travail clandestin et de l’immigration clandestine : Argh. Il était pourtant bien parti. Liberté de circuler ? Il s’en tamponne.
Note de spqr : c’est un point de vue libertarien ; en effet, la vie en société impose quand même un minimum de règles.

Simplifier la fiscalité : pour économiser sur les frais de fonctionnement de l’Administration, pourquoi pas, mais ça reste trop peu, et trop tard.

Établir une “fiscalité écologique” : Taxes carbone : plus d’impôts.

Taxe Tobin sociale : Même M. Tobin a renoncé à cette folie, mais pas Françoué !

Élargir l’ISF : Plus d’assujettis, c’est plus de complexité de la fiscalité et plus de fonctionnaires des impôts : alerte à la contradiction flagrante !

Renforcement du régime des intermittents : parce que c’est tellement plus simple et plus efficace d’essayer de faire marcher de force un modèle pourri jusqu’à l’os, pas vrai ?

Doubler le budget de la Justice : Comme ça, elle merdera deux fois plus. Surtout ne changeons rien au fonctionnement, mais augmentons le budget, hein ?

Codifier et renforcer la laïcité républicaine obligatoire : Et donc, créer de toute pièce une religion athée d’Etat.

Donner la primauté au préfet ou au Président de Région sur les Maires pour la délivrance de permis de construire pour appliquer la loi SRU : Kollektivisation, je vous dis. En plus ça va grandement simplifier les collectivités et améliorer l’efficacité de l’Administration, hein ? Contradiction flagrante encore !

Interdire les cautions et la remplacer par une grrrrande mutuelle nationalisée : Comme si le logement locatif ne se portait pas déjà assez mal (7% de vacances !)… Ainsi, quand votre locataire rend l’appart’ en miettes, vous pouvez vous tourner vers la mutuelle qui est financée par … vous-même. Chouette ! Et la liberté de contrat ? Il n’en a rien à fiche.

Augmenter les indemnités minimales des Maires : C’est ça, achète un soutien politique rural avec nos sous…

Augmenter les taxes sur les bananes d’importation : contradiction flagrante avec la remise en cause de la PAC ! La liberté de consommer et dépenser ? Il s’en fout.

Interdire l’acquisition de médias par de “grands groupes” vivant des marchés publics : Hein ? Quel est l’intérêt ? Et puis, je croyais que Bayrou était Monsieur “Je-crois-en-l’Internet” ?

Plus de mixité sociale par la force : Car ça marche tellement bien jusqu’ici, hein ? Et la liberté de vivre où on veut ? Il s’en bat les burnes.

Défiscaliser les investissements en Outre-mer : Mais c’est qu’il nous a fait une troisième mesure à peu près libérale, là !

Instaurer un vice-premier ministre en charge du développement durable : Pour faire plaisir à M. Hulot avec nos sous, et disposer d’un poste prestigieux supplémentaire à monnayer avec les autres politiciens.

Bidouiller le mode de scrutin en Polynésie : parce qu’avec suffisamment de tripatouillages, on va bien finir par trouver le bon réglage hein ?

Étendre les prérogatives du CSA à la presse écrite : Comme ça, en lisant Libé vous aurez l’impression de regarder David Pujadas.
Liberté d’expression ? Il se la taille en pointe, et…

Augmenter le budget de la recherche publique : Verser plus de nos sous sans rien changer au fonctionnement, c’est du gaspillage !
La recherche publique française est la seule d’Europe à ne pas être rentable. C’est à ce problème qu’il faut d’abord s’attaquer, au lieu d’y jeter un peu plus de fric.

Changer le mode de recrutement de l’ENA : Bricolage sans intérêt.

Représentation des usagers dans la fonction publique : plus de placards pour les potes.

Soutenir activement les opposants des dictatures : Car l’ennemi de mon ennemi c’est toujours forcément mon ami ?

Bidouiller les modalités de retraites anticipées : Car le bricolage, François, c’est sa spécialité !

Service minimum des transports publics : Bricolage, encore une fois.

Harmonisation fiscale européenne : Parce que la concurrence entre états risquerait de les forcer à être efficaces (et donc, à terme, disparaître)…

Abrogation de l’irréfragabilité de représentativité des centrales syndicales historiques : Woah, ça fait quatre mesures libérales !

Financer du rail (et du transport maritime / fluvial) : Il s’imagine qu’il peut remplacer le transport routier par du transport ferroviaire, à l’encontre de toute réalité…

Censurer la violence à la télévision : Parce que François, lui, il sait ce que c’est la violence, il sait précisément où est la ligne “à ne pas franchir”, et mieux que vous ! Quand je vous dis que la liberté d’expression et d’information, il se la taille en pointe…

Bidouiller le mode de scrutin de la présidentielle : Un peu plus, un peu moins, bof…

Instaurer un Ministère de l’Immigration pour reconduire les clandestins chez eux : Liberté de circuler, de travailler ? Rien à foutre. Il a lui aussi l’intention d’usurper la souveraineté individuelle en renforçant la souveraineté territoriale de l’état.
Note de spqr : c’est un point de vue libertarien ; en effet, la vie en société impose quand même un minimum de règles. Le Québec, pays libéral s’il en est, a un Ministère de l’Immigration. Rappellons que c’est une (bonne) idée de Sarkozy.

Bref : le programme de M. Bayrou, c’est beaucoup d’interventionnisme et de pieuses intentions, avec pas grand chose de tangible à se mettre sous la dent. Belles paroles creuses, souhaits en l’air, déclarations nobles mais pas d’action concrète ni de réflexion de fond. En fait de “propositions”, M. Bayrou fait dans le mélo, donne son avis sur tout et n’importe quoi, sans rien proposer. Il dit “j’aime le logiciel libre” et pouf, c’est tout.

Note de libéralisme : 4 / 79 , soit : 1 / 20 – Mention Antilibéral confirmé.

S’il est élu il fera seulement semblant d’agir. Il triturera les manettes et les robinets de l’usine à gaz, et rien ne changera. Rien du tout. François Bayrou c’est le Statu Quo. L’impression générale qui se dégage de la lecture de son programme, c’est qu’il s’imagine qu’en mettant des impôts sur des choses différentes de celles d’aujourd’hui il parviendra à réduire les autres impôts… Dans les faits, l’argent public trouve toujours à se dépenser : c’est donc un objectif vain. Beaucoup de ses propositions (immigration contrôlée, reconductions, ministère de l’immigration, prison pour les mineurs délinquants, etc…) ont déjà été faites par… Sarkozy. Bayrou est un “Sarkozy Light” ?

L’autre thème récurrent, dans les “propositions” de Bayrou, c’est celui “d’éduquer”. Ce serait, pour lui, la solution ultime à tout problème de société : violence à l’école ? Éduquons plus ! Violence conjugale ? Un p’tit coup d’éducation. Immigration ? Éduquons toujours. Chômage ? Education, zou ! Pollution ? Cours d’écologie ! Ce n’est plus un Conducator, mais un Educator. Pas étonnant de la part d’un ancien ministre de l’éducation : quand on a pour seul outil un marteau, tous les problèmes ressemblent à des clous.

Commentaire de SPQR : encore un peu plus d’interdictions dans un pays où les libertés ont été singulièrement réduites depuis 26 ans, taxer ce qui ne l’est pas encore, restreindre, limiter, distribuer des subventions et des postes inutiles, augmenter encore les impôts sur des gens qui n’en peuvent déjà plus de payer dans un pays qui est des plus imposés au monde, les pressurer davantage tout en rendant leur existence encore plus invivable (“Plus de mixité sociale par la force”, “application de la loi SRU” etc..

Si Bayrou et l’UDF étaient élus ou sortaient des élections avec un pouvoir augmenté, attendez-vous à la fuite sans précédent des forces vives du pays (rappelons que déjà 2 millions de français vivent et travaillent à l’étranger et la plupart sans esprit de retour) et tout au moins un “décrochage” de ceux qui resteront.
Un beau jour ce sera le coup de sifflet du FMI comme pour l’Argentine et les semonces de la Banque Centrale Européenne de Francfort et les français verront alors ce qu’ils restera de leurs économies et ce qu’ils pourront acheter réellement avec leur salaire.

Jesrad a relevé justement des contradictions au sein même de certaines propositions, il y en a aussi entre les propositions : comment s’engager à interdire tout déficit tout en annonçant des quantités de dépenses, de subventions en tout genre et de création d’emplois fictifs ? Peut-être que la limite à ne pas dépasser sera repoussée d’année en année par décret 🙂

Un ensemble énarcho-technocratique, le retour au giscardisme qui a fait tant de mal aux français.

Triste de voir un pays prendre le chemin inverse de la plupart des pays du monde développés ou non. Quand on pense qu’il est plus facile de créer une entreprise dans un pays toujours officiellement communiste comme la Chine et d’embaucher, et que ce même pays vient de rétablir la propriété privée abolie par le communisme, on se demande si les français ne sont pas en train de vivre un cauchemard.

Je repose la question : Quelle différence avec le PS ?

Publié par spqr le 10 Avril 2007.

A noter que si Stephane est un libéral, Jesrad est un libertarien.

Autres articles sur le même sujet :
Quel avenir pour l’UDF ? (1)
Le livre noir des régions socialistes

27 Réponses to “Le livre noir de l’UDF”

  1. STELLA said

    Allez, plus que quelques jours et nos efforts porteront leurs fruits.
    Malgré mes soucis, je me donne autant que je peux pour la cause de Nicolas Sarkozy.
    salutations amicales, Stella

  2. Masseno said

    Bravo, sur notre blog nous allons demontrer toute la semaine en quoi bayrou ne connait rien de la realité sur la grande coalition allemande, et que si l allemagne se porte bien ca a d autres fondements notament un PS allemand qui est pour la France un parti de centre droit…. et une droite qui sait ou elle va et ne pleure pas sur les sans papiers et autres reductions d impots sur le travail- Avec le Ps francais et Bayrou la girouette impossible de gouverner.

  3. […] Revue de blogs et de presse : ü      L’internet socialiste …un rapport de Michel Rocard fait de recommandations et de « il-faut-que-réellement »  ü      N’hésitez pas à consulter le livre noir de l’UDF […]

  4. Christian Harel said

    Tous ces arguments sont irrecevables: on ne vote pas pour l’UDF mais pour F.Bayrou.
    Quels ont été ses votes à LUI ?
    Cela m’intéresserait de le savoir. Cela me permettrait sans doute de me rapprocher de votre point de vue…
    Si vous avez le renseignement cela m’intéresse ENORMEMENT, car alors je commencerai à réfléchir à deux fois avant de voter pour lui…

    Pourquoi un tel acharnement sans aucune justification ? Cela décridibilise votre discours. Parlez du fond… honnêtement et sans ardeur excessive !

    9milliards.wordpress.com

  5. JonJon said

    Uniquement du jugement de valeur… où sont les arguments de fond?

    Ne devriez vous pas faire le même exercice avec l’UMP?

    Et note à SPQR: vous le « chercheur » scientifique à temps partiel, que pensez vous des dernières déclarations de Sarkozy sur les gênes et la pédophilie/suicide dans la magazine Philosophie (bref cette polémique sur les gênes et la pré-destinée des hommes)? Etes vous d’accord avec votre leader? Faites un billet dessus…! Merci.

  6. spqr said

    @Christian Harel:
    « Tous ces arguments sont irrecevables: on ne vote pas pour l’UDF mais pour F.Bayrou. »

    De quel parti F. Bayrou est-il le chef ?
    Les propositions de loi des députés UDF se seraient donc faites en désaccord avec le président de l’UDF ?
    Le programme de l’UDF serait donc à l’opposé des idées de son président ?

    Le fond ? Il me semble qu’en exposant les propositions de loi effectivement déposées à l’Assemblée et le programme officiel de l’UDF, les auteurs parlent bien du fond et non de simples déclarations aux médias ou privées.

  7. spqr said

    @JonJon:
    « Ne devriez vous pas faire le même exercice avec l’UMP? »
    C’est déjà fait : cf. dans la liste des articles : Réflexion sur le programme de l’UMP.

    « dernières déclarations de Sarkozy sur les gênes…Faites un billet dessus…! »
    Ce n’est pas notre domaine.

  8. stella said

    bravo pour ce livre, bravo pour votre engagement, la France peut être fière de certains de ses enfants ! Stella

  9. kéline said

    interessant de lire ici ce que Bayrou ne dit pas tant il est vrai que son programme n’est pas très explicite.

  10. juliette03 said

    Mon fils vient de prendre sa carte du parti de Mr Bayrou et descend de Paris ce week-end pour signer sa procuration, je lui ferai voir votre site…..Ma fille, instit, donc en principe de gauche, se met à hésiter, mon gendre aussi, mon fils ainé aussi…Mais quelle connerie a fait la gauche en prenant une femmme ? je crois que la France n’est pas prête….Donc, ma famille étant naturellement de gauche hésite……Mon mari et moi, commerçants, au grand dam de mes enfants, nous hésitons à pencher soit à gauche, soit à droite (enfin, mon mari, j’ai beau lui chatouiller les pieds, ne veut pas me dire ce qu’il va faire)…moi, je ferai peut-être comme d’hab et au 1er tour, je voterai « un petit(e?)…Et, ce que vous dîtes ne m’intéresse pas…..Puisque de toute façon, tous le monde se tape dessus….Il faut juste trier et se faire sa propre opinion…….Je vous dis que ce n’est pas gagné pour personne……Vous avez tous du boulot pour influencer les hésitants….N’essayez pas avec moi, c’est peine perdue….Je suis du genre « ptêtre ben q’oui, ptêtre ben q’non…….Je vais faire ma propre campagne la semaine prochaine….Bonne chance à vous et à votre livre……..

  11. spqr said

    Je ne suis pas sûr que la France ne soit pas prête pour une femme-président… mais peut-être pas celle proposée 🙂
    Je comprend très bien que vous hésitiez, c’est le cas d’énormément de gens et beaucoup plus que lors des précédentes élections.
    Essayez de raisonner par éliminations…

  12. Christian Harel said

    Spqr:
    De quel parti F. Bayrou est-il le chef ?
    Les propositions de loi des députés UDF se seraient donc faites en désaccord avec le président de l’UDF ?
    Le programme de l’UDF serait donc à l’opposé des idées de son président ?

    Le fond ? Il me semble qu’en exposant les propositions de loi effectivement déposées à l’Assemblée et le programme officiel de l’UDF, les auteurs parlent bien du fond et non de simples déclarations aux médias ou privées.

    Réponse:
    1- Votre question montre bien que vous n’avez pas bien compris ce que dit F.Bayrou depuis des années. Et ce qu’est le ‘centre’, depuis des années.
    F.Bayrou est le chef d’un parti politique d’hommes libres, qui ne sont pas dans l’obligation de penser comme le chef…
    A une époque, V.Giscard d’Estaing avait créé le parti des ‘Républicains Indépendants’: des hommes libres de penser et de s’exprimer de manière indépendante.
    2- Effectivement, F.Bayrou pourrait tout à fait être le seul de son point de vue sur un sujet spécifique. Quelle importance ? Peut-être se trompe-t-il sur ce sujet ? Si la majorité des députés UDF pensent le contraire de F.Bayrou, ils proposent une loi sur ce sujet spécifique. C’est ça la démocratie.
    3- Non les auteurs ne parlent pas du fond. Ce ne sont que des appréciations non argumentées. On n’apprend rien. C’est dommage, car les auteurs auraient sans doute des choses intéressantes à dire…

  13. stephane said

    @Christian Harel
    En fait, l’UDF tel qu’il existait en tant que groupe parlementaire lors de la dernière législature, nous a donné l’image d’un parti extrêmement « godillot ». Souvenez-vous par exemple, lorsque Bayrou a imposé à ses troupes de voter contre la présentation du budget à l’Assemblée, ou bien lorsqu’il a annoncé que ses députés ne voteraient pas la confiance au gouvernement Villepin. Il est donc improbable que les députés UDF aient eu une grande marge de manoeuvre quant à leurs votes en Assemblée. Les « hommes libres » sont des hommes aux ordres, ce qui en soit n’est pas choquant lorsqu’on se situe dans le cadre d’un parti politique.
    Lorsque je me suis amusé à relever les propositions de loi signées ou cosignées par les députés UDF lors de la dernière législature, mon objectif n’était pas de faire « du fond » mais de montrer que les députés UDF avaient pris toute leur part dans la sauvegarde d’un système que leur chef dénonce aujourd’hui. En outre, dans la mesure ou Alternative Libérale a décidé de soutenir François Bayrou dès le premier tour, je voulais montrer que les libéraux français se compromettaient dans un soutien à un parti qui avait systématiquement signé les textes les plus absurdes de la dernière législature.
    Bien sur, François Bayrou ne se réduit pas à la somme de ses députés. Néanmoins, il est commode, dans le cadre d’une campagne présidentielle, de se dédouaner de l’action passée de ses élus au nom de la « rencontre entre un homme et le peuple français »; mais c’est oublier un peu vite que cet homme, une fois élu, confiera la gestion des affaires courantes à ceux-là mêmes qui étaient hier ses simples députés. Par conséquent, il n’est pas illogique d’étudier le comportement de ceux qui entourent aujourd’hui François Bayrou et qui seront demain ses ministres s’il l’emporte.

  14. […] se fondent sur une opposition systématique, caractérielle, contre la droite, contre la gauche, contre notre société (voir au bas de cet article). Je vous laisse comparer : propositions de […]

  15. […] Le livre noir de l’UDF […]

  16. Georges DELIESSE said

    Il y a beaucoup trop de parti-pris dans ce livre pour qu’il soit réellement crédible. Vous pourriez tout autant, et sous la même forme, écrire le « Livre Noir de l’UMP » avec ses députés muselés, une Assemblée Nationale à qui on empêche même qu’elle s’exprime quand il s’agit de faire rentrer la Turquie dans l’UE contre l’avis même de la majorité des français, avec ses lois arrachées à coups de 49/3, ses demi-mesures dans des réformes incomplètes ou inachevées faute de vrai courage politique, etc…. La liste des exactions de l’UMP pourrait être fort longue. Enfin, Mr Sarkozy qui remet à l’honneur l’eugénisme et les théories d’Alexis Carrel, inspîrateur du nazisme. Mr Sarkozy a réussi ce tour de force de rendre Mr Le Pen sympathique tant celui-ci parait (faussement) plus modéré que lui.
    Et croyez-vous que c’est en jetant systématiquement l’anathème sur les 3/4 des français qui ne pensent pas comme Mr Sarkozy que vous parviendrez à relever la France ? Il faut être fou pour y croire. Alors quand un Bayrou tente de réunir des hommes de la gauche non sectaire, d’autres issus de la droite non extrêmiste avec des gens du centre, c’est une aventure (certes !) qui mérite qu’on y porte quelqu’intérêt. Tout comme l’avait fait De Gaulle en 1944 puis en 1958. Et la situation actuelle de la France a besoin de ce rassemblement des français de bonne volonté.

  17. Christian Harel said

    @Stephane
    Je veux bien croire en votre bonne foi, mais vous connaissez le dicton « la confiance n’exclut pas le contrôle » !
    Pourriez-vous reformuler votre commentaire n°13 en vous basant sur des faits précis et non sur une ‘impression’, une ‘image’ ou votre avis personnel.

    Illustration:

    « En fait, l’UDF tel qu’il existait en tant que groupe parlementaire lors de la dernière législature, nous a donné l’image d’un parti extrêmement “godillot”. »
    ***Est-ce votre opinion personnelle ? Est-ce l’image véhiculée par les médias ? Lesquels ? Quels sont les faits qui le prouvent?

    « Souvenez-vous par exemple, lorsque Bayrou a imposé à ses troupes de voter contre la présentation du budget à l’Assemblée, »
    ***Est-ce votre opinion personnelle ? Est-ce l’image véhiculée par les médias ? Lesquels ? Quels sont les faits qui le prouvent?

     » ou bien lorsqu’il a annoncé que ses députés »
    *** SES députés ? Comment en arrivez-vous à la conclusion que l’UDF fonctionne comme l’UMP et le PS ?

     » ne voteraient pas la confiance au gouvernement Villepin. Il est donc improbable »
    *** dans une démonstration, le mot improbable n’est pas très… convaincant…

     » que les députés UDF aient eu une grande marge de manoeuvre »
    *** Ou bien les députés UDF peuvent voter librement sur un sujet ou bien ils obéissent au chef du parti. Le simple fait qu’une majorité des députés UDF votent comme F.Bayrou n’implique pas que le vote soit imposé. Par contre, le simple fait que quelques députés UDF votent différemment de F.Bayrou laisse penser qu’ils sont libres (je ne sais pas si certains députés UMP s’autorisent à voter différemment de N.Sarkozy: un pourcentage comparé pourrait peut-être permettre d’apprécier la différence…).

     » quant à leurs votes en Assemblée. Les “hommes libres” sont des hommes aux ordres, ce qui en soit n’est pas choquant lorsqu’on se situe dans le cadre d’un parti politique. »
    *** C’est justement ce que F.Bayrou veut changer. Dans votre compréhension du fonctionnement des partis politiques, il suffit que chaque chef de parti soit présent à l’assemblée et vote pour tous les députés de son partis…

    « Lorsque je me suis amusé à relever les propositions de loi signées ou cosignées par les députés UDF lors de la dernière législature, mon objectif n’était pas de faire “du fond” »
    *** vous n’êtes pas d’accord avec votre co-auteur, qui, dans son commentaire n°6, indique qu’il parle du fond.

    mais de montrer que les députés UDF avaient pris toute leur part dans la sauvegarde d’un système
    *** vous parlez sans doute des lois indiquées plus haut. Pourriez-prendre UN SEUL exemple et le détailler, afin de prouver ce que vous écrivez ?

    que leur chef dénonce aujourd’hui. En outre, dans la mesure ou Alternative Libérale a décidé de soutenir François Bayrou dès le premier tour, je voulais montrer que les libéraux français se compromettaient dans un soutien à un parti qui avait systématiquement signé les textes les plus absurdes
    *** c’est votre opinion. Pourriez expliquer sur UN SEUL EXEMPLE pourquoi ces textes sont absurdes ?

    de la dernière législature.
    Bien sur, François Bayrou ne se réduit pas à la somme de ses députés. Néanmoins, il est commode, dans le cadre d’une campagne présidentielle, de se dédouaner
    *** Quand F.Bayrou l’a-t-il dit ? Comment ? Avez-vous une référence où je pourrai lire ses propos complets ?

    de l’action passée de ses élus au nom de la “rencontre entre un homme et le peuple français”;
    *** vous avez raison seulement si vous démontrez que les députés UDF ont voté sur ordre.

    mais c’est oublier un peu vite que cet homme, une fois élu, confiera la gestion des affaires courantes à ceux-là mêmes qui étaient hier ses simples députés.
    *** Ceci est une contre-vérité. F.Bayrou propose très exactement l’inverse, cad de gouverner avec des gens de gauche et de droite.

    Par conséquent, il n’est pas illogique d’étudier le comportement de ceux qui entourent aujourd’hui François Bayrou et qui seront demain ses ministres s’il l’emporte.
    *** tout à fait d’accord, sauf qu’ils ne seront pas les seuls ministres: il y en aura de tous les bords…

  18. spqr said

    @Georges DELIESSE:
    “Livre Noir de l’UMP” : pourquoi pas 😉
    Allez-y, mais dépêchez-vous, il ne reste plus beaucoup de temps 🙂

  19. spqr said

    @Georges DELIESSE & @Christian Harel :
    Vos observations sont intéressantes ; je demande à Stephane et à Jesrad de vous répondre.

  20. Petit problème: c’est que l’auteur de la proposition de loi est bien souvent un …. UMP.

    Il y a beaucoup plus à dire au sujet de l’UDF et surtout du double discours des portes fligues de Bayrou.
    Et puis mieux que chercher à discréditer Bayrou, il faudrait plutôt tirer la campagne vers le haut et paraitre plus crédible que lui.
    On a peu entendu parlé des sujet fondamentaux. Ou est le projet EFEL de Borloo? ou est la réforme de la justice, de nos institutions. La place de la France en Europe et dans le Monde. L’education, la santé, la défense… on a effleuré la sécurité.

  21. Christian Harel said

    @PICHET RICHARD
    Pour lire quelque chose sur les sujets fondamentaux (Europe, Monde), vous n’avez que les pages 18 et 19 du programme de F.Bayrou. Rien ailleurs. Pour le vérifier cliquez ici…

  22. […] Le livre noir de l’UDF […]

  23. Brin said

    Hello, nice site 🙂

  24. vivian said

    bayrou est un homme intègre et libres des lobbys.
    son seul defaut ce qu’il doit s’entourer dans staff juif pour qu’il devient crèdible au yeux de nos internautes sionistes.
    exactement pour sigolène pour qu’elle aura une chance d’etre presidente elle doit se marier avec bernard henry lyvi.

  25. Kevin C said

    Je me suis arrêté au chapitre I parce que j’ai lu à la fin de celui-ci: « quelle différence avec le PS? »
      
    Or sur les 16 propositions de loi du chapitre I, 10 sont issues de députés UMP. Alors je demanderais « quelle est la différence avec l’UMP? ».
    Et je dirais même plus que Sarkozy a donc le même livre noir que Bayrou si on se contente de cette analyse.
      
    Et maintenant, va-t-on avoir des analyses sérieuses?
      
    Kevin

  26. Kevin C said

    Je viens de lire le chapitre II et je dois dire que je suis effaré de la mauvaise foi dans celui-ci. Vous feriez un très bon politicien.
    Ce que j’aime particulièrement, c’est le « bidouiller » qui enlève toute objectivité et donc tout intérêt à l' »analyse » ensuite donnée.
      
    Kevin
      
    NB: je n’étaye pas plus mes arguments parce que ce serait trop long mais si vous voulez que j’en prenne la peine sur n’importe quel point, faîtes le moi savoir.

  27. spqr said

    Merci de votre petit mot : je le prend comme un compliment  😆
    Oui, vos arguments mériteraient d’être étayé, car vous ne faites que dire (je résume sommairement) : « C’est faux ! », mais encore ?
      
    Il ne suffit pas de dire que certaines propositions sont issues de députés UMP. D’abord, l’UMP, c’est vaste, et ensuite, dans quel(s) contexte(s) s’insérent-elles ? Une proposition peut ressembler mais changer complétement de nature de ce fait ou suivant les mesures qui lui sont associées. Qu’en a fait l’UDF (ce n’est pas pour rien que la majorité des députés UDF a quitté ce parti pour former le Nouveau Centre, allié de l’UMP, le petit reste s’associant avec Bayrou pour former le Modem.
      
    En quoi, objectivement, le Modem de Bayrou n’est-il pas un parti de gauche et en quoi est-il différent du PS ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :