SPQR

Informations occultées par les médias – Actualité insolite – Politiquement Incorrect – Créer un vrai changement de politique : Instaurer la Démocratie.


  • READ THIS BLOG

    IN ENGLISH

    AUF DEUTSCH

    France Etats_Unis

    Israël Québec

    Canada

  • Commentaires récents

    top wordpress blogs sur Dangereuse insuffisance de la…
    dangerous drugs sur Quand la City veut légaliser l…
    hosman pandor sur La dispense de recherche …
    Jean-François RP sur Quand la City veut légaliser l…
    Une vérité qui déran… sur Une vérité qui dérange : un ma…
    Agencias de modelos… sur La revue de presse de SPQR…
    spqr sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Anonyme sur La dispense de recherche …
    GIULIA sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Baron sur La dispense de recherche …
    spqr sur Gauchistes en action
    Elgocho sur Gauchistes en action
  • Blogs amis

    Deborah  Deborah
    Marie BlandMarie Bland
    Michel Garroté
    Monde Info
    Dave
     Dave.new
    Naibed Élisa Naibed :  de moi, et (surtout) de féminisme
    YAHEL : NUEVA EUROPA Desde el presente miremos hacia el futuro
    Amiral Woland brèves 3.0
    Commissaire : APEX
    couLisa  LisaLisa
    a-fleur-de-vieA fleur de vie
    : Emploi et santé
    asturies.png Reconquista Redux

  • Rien que pour les images !

  • Citations

    "Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve." John Adams

    "Je regarde vraiment avec commisération la grande masse de mes concitoyens qui, lisant les journaux, vivent et meurent dans la croyance qu’ils ont su quelque chose de ce qui s’est passé dans le monde à leur époque." Thomas Jefferson

    "Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences des causes qu’ils chérissent." Bossuet

    "Une société qui abandonne un peu de liberté pour gagner un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre et perd les deux." Benjamin Franklin

    "A fanatic is one who can't change his mind and won't change the subject." Winston Churchill

    "Les paroles qui ne sont suivies d'aucun effet sont comptées pour rien." Démosthène

    "Je crois d'un bon citoyen de préférer les paroles qui sauvent aux paroles qui plaisent." Démosthène

    "Ce n'est pas parce qu'on est nombreux à avoir tort que l'on a raison." Jean-Claude Devé

    "Les hommes croient ce qu'ils désirent." Jules César

    "Il y a en permanence un cinquième des gens qui sont contre." John F. Kennedy

    "Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Vous pouvez même tromper quelques personnes tout le temps, mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps." Abraham Lincoln

    "Pousser en commun, mais non penser en commun." Marc-Aurèle

    "On peut aisément pardonner à l'enfant qui a peur de l'obscurité ; la vraie tragédie de la vie, c'est lorsque les hommes ont peur de la lumière." Platon

    "L'opinion est quelque chose d'intermédiaire entre la connaissance et l'ignorance." Platon

    "Les pays n’ont pas d’amis, mais des intérêts." Général de Gaulle

    "Il y a une immense distance entre un peuple libre se donnant à lui-même ses lois et un peuple désignant des représentants pour écrire des lois à leur place." Rousseau

    "Je veux dire qu’il est considéré comme démocratique que les magistratures soient attribuées par le sort et comme oligarchique qu’elles soient électives." Aristote

    "Le courage c'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire." Jean Jaurès

    "La censure la plus efficace est l'abrutissement de la population mais aussi le fait de la mener vers des combats inutiles."
    The Thinker

    "On a trouvé, en bonne politique, le secret de faire mourir de faim ceux qui, en cultivant la terre, font vivre les autres."
    François-Marie Arouet, dit Voltaire

    "De prime abord, je ne crois jamais en ce que l'on me dit de façon péremptoire, je vérifie, et si je ne le peux pas, je réfléchis, je compare."
    Cevennevive

    "En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi."
    Léon Trotsky

    "Nul n’est plus esclave que celui qui se croit libre sans l’être."
    Johann Wolfgang von Goethe

MAM contre Hollande

Posted by spqr sur mercredi, 17 janvier, 2007

Michèle Alliot-Marie riposte à François Hollande, chef du PS ; c’est dans cette vidéo que vous trouverez la fameuse phrase de François Hollande : « Je n’aime pas les riches » :

Transcription:

MAM, énergique – Dans notre pays, nous avons besoin des classes moyennes, nous avons besoin de les encourager, nous avons besoin d’aider ceux qui le matin font des efforts, …

LA PRÉSENTATRICE – Alors… alors… alors…
(Tentant vainement d’interrompre MAM.)

HOLLANDE – Aider les plus modestes.
(Parlant en même temps que MAM.)

MAM : … ceux qui ont besoin d’aider leurs enfants et qui ne peuvent pas le faire parce que ce sont ceux qui ont la plus pâti de toutes les hausses d’impôts que vous avez fait. Vous avez une vision de la France très particulière, Monsieur Hollande…

HOLLANDE – Oui, je n’aime pas les riches, je n’aime pas les riches, j’en conviens.
(Coupant MAM.)

MAM – Vous vous intéressez uniquement à ceux qui sont les plus pauvres, et je dis : il faut les aider…

HOLLANDE, sur la défensive – Mais je ne m’intéresse pas uniquement à ceux-là, vous vous intéressez…

MAM – Il ne faut pas oublier les classes moyennes car ce sont elles qui font la richesse de notre pays et ça, c’est ce que depuis des années vous n’avez pas voulu voir ; d’ailleurs, c’est simple, dans votre livre…

Cette petite phrase de Hollande est doublement révélatrice :

1. Sur le plan psychologique : MAM ne parlait pas des riches, Hollande répond comme sans réfléchir, comme s’il avait voulu absolument sortir quelque chose qu’il avait dans la tête.

2. Sur le plan politique : Hollande – cela s’est confirmé par la suite et continue de plus belle aujourd’hui – relance la lutte des classes, chère à Karl Marx et à ses adeptes, qui a empoisonné l’atmosphère du vingtième siècle jusqu’au début des années 1980 ; le paradoxe est que le Parti Communiste Français a abandonné ce concept à la fin des années 1980 et a fini par reconnaître que les ouvriers n’étaient pas les seuls à travailler.

Ce qui signifie aussi que pour Hollande quelqu’un de moyen est déjà quelqu’un de « riche » (et c’est mal). Aux dernières nouvelles, d’après les mesures d’alourdissement des impôts envisagés par les socialistes, on serait « riche » à partir d’un ménage où chacun gagne 2000 Euro (13119 FRF) par mois (4000 Euro à deux).

Rappel : le SMIC est actuellement à 1254 Euro (8226 FRF) pour 35 heures.

Rédigé par spqr le 17 Janvier 2007.

24 Réponses to “MAM contre Hollande”

  1. Deborah said

    « Je n’aime pas les riches »…! Encore un frustré qui déteste les riches mais qui joue à l’euro million!!!
    Mais comment peut il etre aussi démago??????????? Lui qui ne doit pas gagner moins de 12 000 E par mois…

  2. Je pense faire partie de la classe moyenne (le bas de la classe moyenne avec mes 1000 € par mois), la droite n’a jamais rien changé à ma situation, MAM pense t-elle vraiment autant à nous qu’elle le dit ?

  3. Annie said

    « chère à Karl Marx et à ses adeptes, qui a empoisonné l’atmosphère du vingtième siècle jusqu’au début des années 1980 »
    un oubli majeur : le Libéralisme est bien plus vieux deux siècles au moins et il empoisonne le monde entier !

  4. Annie said

    c’est grâce au Libéralisme tant aimé de nos jours que les guerres les plus meurtrières se sont déclanchées : à vouloir que tous les êtres humains soient en compétition les uns contre les autres et plus jamais surtout en coopération qui a permis à la race humaine de survivre quelques millions d’années on va finir par tous s’entretuer : c’est tellement mieux sans doute !

  5. stella said

    Le système d’économie de marché avec une bonne dose de libéralisme, a jusqu’à présent seul fait les preuves de la crédibilité qu’on doit lui accorder. Partout où on a tenté d’imposer un système économique différent, c’est-à-dire fondé sur un mix de marxisme et de socialisme, cela a été l’échec.
    « Je n’aime pas les riches » est une des phrase les plus nulles prononcées par un homme politique qui commet là une énorme gaffe.

  6. Marie said

    Moi qui suis apolitique, Annie, je pense que ce n’est pas mieux d’un côté que de l’autre mais je pense que ce que la « gauche » a fait dans le monde est mille fois pire que le libéralisme. Pensez à tous les pays communistes, aux goulags, à Chavez qui est en train d’installer sa dictature de gauche au Vénézuela.

    La guerre c’est la plupart du temps la religion qui la déclare.

    Moi, malgré son air un peu pincé et sa manière sèche de s’exprimer, j’aime assez bien MAM.

  7. Bonjour,

    Je viens de tomber sur votre blog, via le site http://www.stellavidal.com/ où vous avez laissé des commentaires

    Je vous arrête tout de suite, je ne soutiens personne. J’aimerai juste vous convier à commenter les deux vidéos qui sont sur cette page :

    http://uraken.over-blog.net/article-5272886.html

    J’aimerai que vous veniez expliquer votre avis sur ces deux vidéos, en postant un commentaire dans mon blog. Pour l’instant je n’ai pas eu l’opinion de quelqu’un en faveur de Nicolas Sarkozy. Et cela m’intéresserai fortement.

    La personne du blog en question où j’ai lu votre commentaire n’a selon elle pas le temps de venir apporter son avis. J’espère que vous prendrez le temps de le faire.

    Je vous en remercie par avance.

  8. spqr said

    Vulgaires – ça vole bas : « Gynéco le facho » ; « Heil Sevran » ; « la bite responsable en Afrique » – et sans arguments sérieux, ces deux vidéos ne valent pas l’émission d’un avis.
    Je ne m’appuie pas sur les déclarations de Doc. Gynéco, Johnny Halliday, Steevy ou Pascal Sevran pour soutenir Sarkozy ; dans un pays, il y a de tout, des gens de tous bords et de toutes opinions, il ne faut pas s’arrêter à cela.

  9. spqr said

    @Annie :
    Le libéralisme est aussi vieux que l’humanité ; les hommes de l’âge de pierre créaient des ateliers d’artisans et faisaient déjà du commerce. Le libéralisme n’est pas un système artificiel comme le communisme, le marxisme ou le socialisme.

  10. spqr said

    @Annie :
    La guerre la plus meurtrière des temps modernes fut la 2ème Guerre Mondiale :
    – libérale l’Allemagne nazie qui déclencha la guerre ? C’était un système à économie dirigée pas très éloigné du communisme (1), où l’état et l’administration intervenaient partout et où les chefs d’entreprises étaient devenus de quasi-fonctionnaires éxécutant les ordres.
    – libérale l’Italie fasciste ? (dirigée par Mussolini, ancien chef du Parti Socialiste italien 🙂
    – libéral le Japon où les militaires avaient noyauté l’état ?
    – libérale l’URSS adversaire principal d’Hitler ?
    Sans justement la résistance de la libérale Angleterre et l’intervention de la libérale (au sens français) Amérique, les démocraties occidentales n’auraient pas pu être sauvées.

    (1) révélation d’Albert Speer, ministre de l’Armement et de l’Industrie du Reich : au plus fort de la seconde guerre, l’Allemagne nazie produisait moins d’obus que le Reich de 1917 pendant la Grande Guerre, à cause précisément de cet appareil d’état qui mettait son nez partout et dont les intervenants se prétendaient plus compétents que les industriels en raison de leur appartenance au parti.

  11. stella said

    Bonjour spqr, ce type « Soubois » met le même commentaire sous des pseudos différents mais provenant de la même adresse IP sur tous les sites qui sont pour la droite représentée par Sarkozy. Il en a mis chez tous mes liens politisés et ainsi fait boule de neige. Il faut zapper un tel énergumène qui manipule nos blogs pour faire de la propagande de gauche. Bonne journée

  12. stella said

    je ne me souviens plus du com . Merci d’avance

  13. spqr said

    @Stella :
    Dans ton article « JE REVIENS A DOSES HOMEOPATHIQUES : SEGOLENE ET LA BRAVITUDE », lire le dernier post que je viens de mettre.

  14. Deborah said

    Bonjour!

    J’ai le regret de constater que TOUS vos com ont été effacés depuis le 28.12.06… Voyez-vous une explication ??? Avez-vous une solution ???
    D’avance, je vous remercie de vos réponses.
    Deborah

  15. kéline said

    Quelle immaturité dans cette petite phrase : Comment peut on aimer ou ne pas aimer les gens uniquement à partir de leur compte en banque ? c’est pathétique ce genre de cliché .

  16. Marie said

    Je suis d’accord avec Kéline. C’est plus que pathétique, je dirais même. Il aurait pu dire « je regrette l’égoïsme de certaines personnes riches pour rester dans la ligne droite du parti ». Mais « ne pas aimer » son prochain riche ou pauvre et le déclarer haut et fort c’est grave.

  17. stella said

    Bonjour spqr, je constate que les coms sont assez identiques et Hollande fait l’unanimité contre lui sur ce coup. J’ai mis en ligne le compte-rendu de la visite de Nicolas Sarkozy à Millau sur mon Blog, les propos qu’il y a tenus et sa sympathie communicative ont séduit son auditoire. Bonne journée.

  18. cyrod said

    Il faut soutenir les classes moyennes, dit-elle. Quelqu’un peut-il me dire si je fais parti des classes moyennes ? (1100 euros par mois) De plus, le libéralisme serait aussi vieux que l’humanité ! Le libéralisme n’est donc que du commerce, il n’est pas une idée politique ? Je suis un peu perdu … L’idée des répartitions des richesses ne me semble pas si stupide. La pauvreté, serait-ce pour vous une faiblesse, une inaptitude ?

  19. spqr said

    La définition de « classe moyenne » est floue ; elle ne dépend pas que du salaire.
    Libéralisme : ici, nous parlons de libéralisme économique.

    « L’idée des répartitions des richesses ne me semble pas si stupide. »
    Il y a une différence entre la solidarité qui est la moindre des choses dans une société qui se veut civilisée et la confiscation du fruit du travail et de l’épargne au profit d’un état dépensier et mal géré.

    « La pauvreté, serait-ce pour vous une faiblesse, une inaptitude ? »
    Qu’est-ce qui vous fait dire cela ? Je ne vois rien dans ce que dit MAM ou dans mes écrits qui peut vous faire croire cela.
    Toujours est-il que ce n’est pas en appauvrissant les gens moyens (les plus touchés depuis 33 ans) que les gens pauvres ou modestes deviendront plus riches, bien au contraire. A moins de croire qu’il n’y aura plus de pauvres le jour où tout le monde sera pauvre. Entre outre, ce système que nous subissons n’a fait que diminuer la solidarité au lieu de l’améliorer.

  20. cyrod said

    Je vais essayer de vous répondre. En ce qui concerne la répartition des richesses, j’entends aussi par richesses tout ce qui donne à l’être humain son humanité : un toit, une éducation, un esprit critique. Pour ce qui est de l’argent, comment évaluez-vous la différence entre un homme qui gagne cent mille euros par mois, et celui qui gagne mille euros par mois ? La somme du travail fourni est-elle cent fois plus importante ? Au sujet de la pauvreté, je me suis mal exprimé. Mais j’entends trop souvent que le pauvre n’a que ce qu’il mérite. Je pense qu’être millionnaire est une incohérence humaine.

  21. spqr said

    « différence entre un homme qui gagne cent mille euros par mois, et celui qui gagne mille euros par mois »
    Vieux débat ; difficile de répondre. A ce niveau de salaire, ce ne sont plus les diplômes, les connaissances et le travail (quoiqu’il faille avoir de l’énergie) qui comptent mais plutôt les relations, les appuis, l’entregent. Je comprend qu’on puisse se poser des questions.
    Mais à la limite, si un tel personnage pouvait m’assurer un travail correct et un salaire correct garanti jusqu’à la retraite – je sais bien que c’est un peu utopique – je veux bien lui donner 1 Euro par mois ; il est clair que si nous étions 100 000, cela lui ferait 100 000 Euro par mois 🙂

    « Mais j’entends trop souvent que le pauvre n’a que ce qu’il mérite » : je l’ai déjà entendu aussi, mais je ne suis pas du tout d’accord avec cela ; il y a peut-être des gens qui se sont mis d’eux même dans cette situation mais d’autres ne l’ont pas voulu (maladie, accident, escroqueries, mauvaises affaires, chômage…).

  22. Laetitia said

    Certains en France en sont encore à l’époque de la propagande communiste qui disait que les gens ne devaient pas travailler pour eux (réflexe petit-bourgeois méritant le goulag) mais que la joie de travailler à la construction du socialisme devait leur suffire.

  23. raph said

    Oui je suis de retour !

    ‘Je n’aime pas les riches’… Comment peut-on oser dire ça alors que ce sont les riches qui financent leur réformes désastreuses pour la France.

    Si jamais il venait a être élu avec sa nunuche de femme, les riches (c’est à dire tous les cadres selon sa définition) devront entrer en rébellion et j’appelerai à la désobéïssance civile : si les cadres arrêtent de travailler et arrêtent de payer leurs impôts, en 2 mois la France est à genoux et il sera obligé de nous appeler au secours et là on verra qui aura le pouvoir de lui ou nous.

    Prenons le pouvoir pour le bien de la France et pour assurer notre avenir et celui de nos enfants.

    http://sauvonslafrance.over-blog.net/

  24. […] Comment a été fabriquée Ségolène Royal Le livre noir des régions socialistes François Hollande prêt à voter pour Besancenot Désir d’Avenir ou déserts d’avenir ? La gauche et l’économie, ça fait deux ! Ségolène Royal veut faire travailler les profs Ségolène Royal veut faire travailler les profs […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :