SPQR

Informations occultées par les médias – Actualité insolite – Politiquement Incorrect – Créer un vrai changement de politique : Instaurer la Démocratie.


  • READ THIS BLOG

    IN ENGLISH

    AUF DEUTSCH

    France Etats_Unis

    Israël Québec

    Canada

  • Commentaires récents

    seo canberra sur Libye : le Parti Socialiste s’…
    Perfumes a pronta en… sur 26 mythes sur la Russie
    บริษัท digital agenc… sur Dangereuse insuffisance de la…
    top wordpress blogs sur Dangereuse insuffisance de la…
    dangerous drugs sur Quand la City veut légaliser l…
    hosman pandor sur La dispense de recherche …
    Jean-François RP sur Quand la City veut légaliser l…
    Une vérité qui déran… sur Une vérité qui dérange : un ma…
    Agencias de modelos… sur La revue de presse de SPQR…
    spqr sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Anonyme sur La dispense de recherche …
    GIULIA sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
  • Blogs amis

    Deborah  Deborah
    Marie BlandMarie Bland
    Michel Garroté
    Monde Info
    Dave
     Dave.new
    Naibed Élisa Naibed :  de moi, et (surtout) de féminisme
    YAHEL : NUEVA EUROPA Desde el presente miremos hacia el futuro
    Amiral Woland brèves 3.0
    Commissaire : APEX
    couLisa  LisaLisa
    a-fleur-de-vieA fleur de vie
    : Emploi et santé
    asturies.png Reconquista Redux

  • Rien que pour les images !

  • Citations

    "Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve." John Adams

    "Je regarde vraiment avec commisération la grande masse de mes concitoyens qui, lisant les journaux, vivent et meurent dans la croyance qu’ils ont su quelque chose de ce qui s’est passé dans le monde à leur époque." Thomas Jefferson

    "Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences des causes qu’ils chérissent." Bossuet

    "Une société qui abandonne un peu de liberté pour gagner un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre et perd les deux." Benjamin Franklin

    "A fanatic is one who can't change his mind and won't change the subject." Winston Churchill

    "Les paroles qui ne sont suivies d'aucun effet sont comptées pour rien." Démosthène

    "Je crois d'un bon citoyen de préférer les paroles qui sauvent aux paroles qui plaisent." Démosthène

    "Ce n'est pas parce qu'on est nombreux à avoir tort que l'on a raison." Jean-Claude Devé

    "Les hommes croient ce qu'ils désirent." Jules César

    "Il y a en permanence un cinquième des gens qui sont contre." John F. Kennedy

    "Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Vous pouvez même tromper quelques personnes tout le temps, mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps." Abraham Lincoln

    "Pousser en commun, mais non penser en commun." Marc-Aurèle

    "On peut aisément pardonner à l'enfant qui a peur de l'obscurité ; la vraie tragédie de la vie, c'est lorsque les hommes ont peur de la lumière." Platon

    "L'opinion est quelque chose d'intermédiaire entre la connaissance et l'ignorance." Platon

    "Les pays n’ont pas d’amis, mais des intérêts." Général de Gaulle

    "Il y a une immense distance entre un peuple libre se donnant à lui-même ses lois et un peuple désignant des représentants pour écrire des lois à leur place." Rousseau

    "Je veux dire qu’il est considéré comme démocratique que les magistratures soient attribuées par le sort et comme oligarchique qu’elles soient électives." Aristote

    "Le courage c'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire." Jean Jaurès

    "La censure la plus efficace est l'abrutissement de la population mais aussi le fait de la mener vers des combats inutiles."
    The Thinker

    "On a trouvé, en bonne politique, le secret de faire mourir de faim ceux qui, en cultivant la terre, font vivre les autres."
    François-Marie Arouet, dit Voltaire

    "De prime abord, je ne crois jamais en ce que l'on me dit de façon péremptoire, je vérifie, et si je ne le peux pas, je réfléchis, je compare."
    Cevennevive

    "En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi."
    Léon Trotsky

    "Nul n’est plus esclave que celui qui se croit libre sans l’être."
    Johann Wolfgang von Goethe

Délire à gauche (3) : Riche en impôts, pauvre en idées

Posted by spqr sur lundi, 15 janvier, 2007

ENTRETIENHERVE MARITON   député UMP

hervemariton2.pngConnu pour son franc-parler, le député UMP de la Drôme a lui aussi décrypté les motions PS. « Un mélange de charabia technocratique et de lyrisme jauressien », dit-il.

Quelle impression d’ensemble avez-vous retiré de la lecture des motions Hollande, Fabius et Montebourg ?
On devrait toujours lire ce que propose la concurrence, c’est très instructif. Concernant ces trois motions, je note d’abord leur très grande proximité : elles sont très verbeuses et aussi « gauchisantes » les unes que les autres. Un mélange, riche en impôts et pauvre en idées, de charabia technocratique et de lyrisme jauressien.

La motion Hollande est souvent présentée comme la plus modérée. A tort. « Toute notre démarche consiste à contester le marché », ose-t-elle écrire. Les propositions d’impôts abondent. On se croirait revenu au programme commun (1). Montebourg, lui, concret et contemporain s’il en est, vante l’action économique du… Conseil national de la Résistance ! (2)
Comment définiriez-vous l’identité actuelle du parti socialiste ? Le PS ne paraît être au croisement d’une double tentation. Tentation du grand bon en arrière en matière économique, d’abord : impôts, nationalisations… Tentation du saut dans l’inconnu, à l’horizon… 2200, en matière « sociétale », ensuite : droit de vote pour les immigrés, adoption et mariage pour les couples homosexuels etc. Concernant l’insécurité, la prévention reste la panacée et la répression n’est jamais évoquée. Des pages entières sont conscrées à la lutte contre les discriminations. Solution ? Fabius propose la création d’un « corps d’inspecteurs spécialisés » !

Est-ce à dire que vous n’établissez aucune différence entre les trois motions ? 90% sont d’inspiration similaire. Les différences ne se trouvent qu’à la marge. Concernant les niches fiscales, par exemple, Hollande se montre plus excessif que Fabius : il veut les supprimer, tandis que le deuxième se contenterait de les plafonner. Sur d’autres points, c’est Fabius qui est le plus dirigiste et le plus sectaire. Ainsi lorsqu’il veut veut interdire pendant cinq ans aux médecins débutants de s’installer où ils le souhaitent ! (3) Mais reconnaissons à Montebourg une constante : il est celui qui assume le plus sa vison dogmatique de la société . « Qui peut encore croire qu’on peut encore penser l’action politique (<…) avec les seuls objectifs et outils traditionnels de la social-démocratie. (…) Il est impérarif de changer nos modes de production et de consommation », écrit-il. Un discours de type révolutionnaire, que ne renierait pas Arlette Laguiller (4).

Cete situation vous inquiète-elle ? Oui. D’abord parce que si la gauche, si elle revenait au pouvoir en 2007, devra, sous peine d’être définitivement lachée par ses électeurs, appliquer un programme « à gauche toute » qui risque d’aggraver considérablement la situation de la France. Quand Hollande (dont la motion a été signée par Jospin, DSK, Lang et Aubry) écrit que « seuls l’Etat et les services publics sont en capacité d’assurer les biens et services essentiels au développement économique », il y a de quoi s’inquiéter ! Mais je m’inquiète aussi du « poids des mots » utilisé par la gauche quand elle désigne une « droite de démolisseurs » et qu’elle veut « chasser la droite ». Nous ne pouvons, par exemple laisser dire sans réagir que le gouvernement « prépare l’insolvabilité de la Sécurité Sociale » pour mieux la privatiser. Il faut répondre sans complexes aux propos mensongers et porpositions démagogigues de la gauche.

Propos recueilles par Arnaud Folch

arton293.jpg n° 3645 paru le 4 Novembre 2005. Valeurs Actuelles ne l’ayant jamais mis en ligne, je me permet de le reproduire en entier, au lieu d’un simple lien. Plus d’un an après, il n’y a pas un mot à en changer !

(Ajout d’interlignes, de couleur et de surlignages en gras par spqr en vue de la publication sur Internet).

Notes aditionnelles de spqr (ne sont pas dans l’article d’origine) :
(1) programme qu’avait publié la gauche vers 1975 et qui avait été abandonné en grande partie par Mitterrand en 1982, heureusement pour les français.

(2) 1945.

(3) Totalement contraire aux Droits de l’Homme. De plus, il y a un petit détail que les socialistes oublient : personne en France n’a l’obligation de devenir médecin. Les socialistes se moquent pas mal de la population : leurs dirigeants iront se faire soigner à l’étranger, comme le faisaient les dirigeants des ex-pays communistes de l’Est.

(4) de fait, je ne vois plus trop la différence entre Ségolène Royal et Arlette Laguiller (Lutte Ouvrière), à part le physique et le style ou avec la LCR.

Rédigé par spqr le 15 Janvier 2007.

(Fin)

Tous les articles sur le même sujet :

Délire à gauche (1)

Délire à gauche (2)

Délire à gauche (3) : Riche en impôts, pauvre en idées

 

6 Réponses to “Délire à gauche (3) : Riche en impôts, pauvre en idées”

  1. Deborah said

    Je me demande vraiment comment les gens font leurs choix en politique… Qu’est-ce qui les poussent à voter à gauche??? S’informent -ils?? Prennent -ils reellement connaissance du programme des socialistes? Suivent -ils l’actualité??? Votent ils par depit?? Ou parce que “être à droite” c’est mal!!??…

  2. stella said

    Au secours la gauche risque de revenir, unissons nos forces, nos discours, nos actes pour que nous n’ayons pas à regretter quoi que ce soit.
    Agissons pour que la France vive et ne tombe pas aux mains de ces irresponsables.

  3. Marie said

    J’avoue que le paragraphe sur l’identité actuelle du PS me fait carrément peur !

  4. sylvie said

    Bojour
    Moi je ne donne pas mon avis politique
    de plus tous disent ce qu’il vule avant les éléction
    etaprés que font’ils?
    bonne journée
    Sylvie

  5. […] Comment a été fabriquée Ségolène Royal Le livre noir des régions socialistes François Hollande prêt à voter pour Besancenot Désir d’Avenir ou déserts d’avenir ? La gauche et l’économie, ça fait deux ! Ségolène Royal veut faire travailler les profs MAM contre Hollande Régions socialistes : Mauvais exemple […]

  6. […] l’économie, ça fait deux ! Ségolène Royal veut faire travailler les profs MAM contre Hollande Délire à gauche (3) : Riche en impôts, pauvre en idées Régions socialistes : Mauvais exemple Délire à gauche (2) Délire à gauche (1) Les idées de […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :