SPQR

Informations occultées par les médias – Actualité insolite – Politiquement Incorrect – Créer un vrai changement de politique : Instaurer la Démocratie.


  • READ THIS BLOG

    IN ENGLISH

    AUF DEUTSCH

    France Etats_Unis

    Israël Québec

    Canada

  • Commentaires récents

    hosman pandor sur La dispense de recherche …
    Jean-François RP sur Quand la City veut légaliser l…
    Une vérité qui déran… sur Une vérité qui dérange : un ma…
    Agencias de modelos… sur La revue de presse de SPQR…
    spqr sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Anonyme sur La dispense de recherche …
    GIULIA sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Baron sur La dispense de recherche …
    spqr sur Gauchistes en action
    Elgocho sur Gauchistes en action
    TEKA Plantin sur L’affaire du préservatif et Be…
    thierry sur Secrétaire général à la CGT… c…
  • Blogs amis

    Deborah  Deborah
    Marie BlandMarie Bland
    Michel Garroté
    Monde Info
    Dave
     Dave.new
    Naibed Élisa Naibed :  de moi, et (surtout) de féminisme
    YAHEL : NUEVA EUROPA Desde el presente miremos hacia el futuro
    Amiral Woland brèves 3.0
    Commissaire : APEX
    couLisa  LisaLisa
    a-fleur-de-vieA fleur de vie
    : Emploi et santé
    asturies.png Reconquista Redux

  • Rien que pour les images !

  • Citations

    "Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve." John Adams

    "Je regarde vraiment avec commisération la grande masse de mes concitoyens qui, lisant les journaux, vivent et meurent dans la croyance qu’ils ont su quelque chose de ce qui s’est passé dans le monde à leur époque." Thomas Jefferson

    "Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences des causes qu’ils chérissent." Bossuet

    "Une société qui abandonne un peu de liberté pour gagner un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre et perd les deux." Benjamin Franklin

    "A fanatic is one who can't change his mind and won't change the subject." Winston Churchill

    "Les paroles qui ne sont suivies d'aucun effet sont comptées pour rien." Démosthène

    "Je crois d'un bon citoyen de préférer les paroles qui sauvent aux paroles qui plaisent." Démosthène

    "Ce n'est pas parce qu'on est nombreux à avoir tort que l'on a raison." Jean-Claude Devé

    "Les hommes croient ce qu'ils désirent." Jules César

    "Il y a en permanence un cinquième des gens qui sont contre." John F. Kennedy

    "Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Vous pouvez même tromper quelques personnes tout le temps, mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps." Abraham Lincoln

    "Pousser en commun, mais non penser en commun." Marc-Aurèle

    "On peut aisément pardonner à l'enfant qui a peur de l'obscurité ; la vraie tragédie de la vie, c'est lorsque les hommes ont peur de la lumière." Platon

    "L'opinion est quelque chose d'intermédiaire entre la connaissance et l'ignorance." Platon

    "Les pays n’ont pas d’amis, mais des intérêts." Général de Gaulle

    "Il y a une immense distance entre un peuple libre se donnant à lui-même ses lois et un peuple désignant des représentants pour écrire des lois à leur place." Rousseau

    "Je veux dire qu’il est considéré comme démocratique que les magistratures soient attribuées par le sort et comme oligarchique qu’elles soient électives." Aristote

    "Le courage c'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire." Jean Jaurès

    "La censure la plus efficace est l'abrutissement de la population mais aussi le fait de la mener vers des combats inutiles."
    The Thinker

    "On a trouvé, en bonne politique, le secret de faire mourir de faim ceux qui, en cultivant la terre, font vivre les autres."
    François-Marie Arouet, dit Voltaire

    "De prime abord, je ne crois jamais en ce que l'on me dit de façon péremptoire, je vérifie, et si je ne le peux pas, je réfléchis, je compare."
    Cevennevive

    "En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi."
    Léon Trotsky

    "Nul n’est plus esclave que celui qui se croit libre sans l’être."
    Johann Wolfgang von Goethe

Une voix pour le FN est une voix de perdue

Posted by spqr sur jeudi, 7 décembre, 2006

Vote Le Pen, vote protestataire ?

A quoi ont servi ces votes « protestataires » depuis 1986 ? Les électeurs du FN ont à chaque fois perdu leurs voix.

Nous n’avons pas en France une vraie alternance démocratique (1) comme aux USA (parti Démocrate / Parti Républicain), Grande-Bretagne (Parti Travailliste / Parti Conservateur), Allemagne (CDU / SPD) mais actuellement un seul grand parti démocratique (UMP) capable de remporter les élections face à un PS ayant en son sein des courants totalitaires (2).

Le FN n’a été qu’une machine de guerre manipulée par Mitterrand à partir de 1981 pour faire perdre la Droite en lui prenant des voix.

Est-ce une hypothèse gratuite ? Certes, il est probable qu’on n’aura jamais la preuve de conversations ou d’accords secrets mais les résultats en constituent une forte présomption :

1. Jamais le FN n’a voulu gagner réellement des élections et participer si peu que ce soit à la gestion du pays ; il a eu quelques élus par accident (4 villes) vite reperdues et dont les maires ont depuis changé de parti.

A chaque fois qu’il a été en mesure de « risquer » de gagner, une « bourde » de Le Pen – comme par hasard peu de temps avant des élections – est venue faire repasser son électorat de 15 à 10 % (détail, Durafour, négationnisme) ; lorque sa fille s’est trouvée trop bien placée au point de risquer de gagner les élections à Mantes-la-Jolie, Le Pen a déclenché une altercation avec la candidate socialiste, pour laquelle il a été condamné en première instance et en appel. On ne me fera pas croire qu’un homme comme Le Pen que je pense intelligent, cultivé et expérimenté, puisse s’emporter au point de descendre de voiture, de foncer vers la candidate socialiste la veille du scrutin sans se douter que les conséquences seraient désastreuses pour sa fille.

2. Le FN est en partie responsable de la perte des élections présidentielles de 1988 et des élections législatives de 1988 et 1997 par la Droite.

Sans le FN, jamais la gauche, après sa défaite cinglante en 1986 (3), n’aurait repris le pouvoir après 1986 ; elle ne serait restée qu’un mauvais souvenir dans l’histoire de la France.

La Droite est tombée dans le piège tendu par Mitterrand en abandonnant au FN certains thèmes qui ont été ainsi confisqués ; ce n’est que récemment que la Droite a commencé à se réveiller sérieusement et à débattre de problèmes qui si, on feint de les ignorer, ne peuvent pas être traités convenablement (insécurité à partir de 2001, immigration à partir de 2005).

Pronostic d’un second tour Le Pen – Royal : 30% et 70% et tsunami socialo-gauchiste aux Législatives.

Nous pouvons avoir aussi un second tour Sarkozy-Royal, avec Royal en tête au premier tour ; or tous les candidats arrivés en tête au premier tour des élections présidentielles depuis 1958 ont été élu au second.

Les mécontents qui envisagent de voter Le Pen ont-ils réfléchi à ce qui se passera si la gauche gagne en 2007 ?

Rédigé par spqr le 07 Décembre 2006.

(1) article à paraître sur un projet de future alternance démocratique en France.
(2) article à paraître : ce sera un article sur les différences de comportement entre la Droite et la gauche après une prise de pouvoir.
(3) en 1986, la gauche a été chassée de façon aussi magistrale qu’en 2002, tellement les français en avaient marre, alors que jamais ce n’est arrivé à la Droite de 1958 à 1981 (23 ans).

19 Réponses to “Une voix pour le FN est une voix de perdue”

  1. Genfi said

    bonjour,

    Merci pour vos commentaires laissés sur mon blog. Pour alimenter le débat, j’ai rédigé pour demain vendredi un article sur quelques propositions de l’UMP. Comme vous pouvez vous en douter, je n’abonde pas dans le sens de l’UMP, et je pense que le débat est nécessaire. Je vous invite donc à venir lire mon article et me laisser à nouveau des commentaires si besoin.

  2. bonjour, tu as bien fait de souligner qu’une voix pour le FN est une voix perdue. Je suis allée sur le Blog de Genfi et j’ai laissé un com. Va voir.

  3. Deborah said

    Bonjour!

    Nous sommes entièrement d’accord, la France devrait prendre exemple sur des pays tels que les usa ou l’Allemagne et proposer deux grands partis: la droite et la gauche.
    Les petits partis parasitent les élections (communistes déclinés en révolutionnaires ou pas) verts utopistes etc…
    Si moi aussi je pense qu’une voix pour le FN est une voix perdue, il n’en va pas de même pour tout le monde… Leurs résultats sont effrayants, en constante augmentation, ce qui prouvent que les gens sont désespérés (dans le meilleur des cas!!) et qu’ils ont besoin d’un changement radical en politique…
    Le débat est long, et tu l’as déjà largement alimenté! ;o)
    Bonne fin de journée
    Deborah

  4. Léviathan said

    L’un des projets de Sarkozy est de basculer vers un régime présidentiel mais je ne sais pas ce qu’il pense du multipartisme et du bipartisme. Je crois que ça soulèverait un tollé s’il disait qu’il veut un modèle bipartisan.

  5. Genfi said

    Pourquoi s limiter à deux partis? Ce qui serait pratique c’est d’adapter le nombre de scrutin au nombre de candidats. Car accepter un très grand nombres de candidats pour ne sélectionner que les deux premiers du premier tour réduit fortement l’exercice démocratique. Par exemple trois tours avec le nombre de candidats de la dernière présidentielle n’aurait pas été un luxe. quand au sentiment que l’UMP est le parti qu’il nous faut… Ceux qui visitent mon blog savent ce que j’en pense…

    D’autre part, à la dernière présidentielle, j’ai voté chirac… oui je sais ça peu surprendre quand on me connait… Je l’ai fait car entre chirac et le pen, il n’y avait pas d’hésitation possible. Et beaucoup de français ont fait de même. La grosse déception de la majorité des français c’est que chirac a pris ce vote pour un chèque en blanc avec l’autorisation de faire son programme. Or les gens n’ont pas voter pour son programme, mais pour faire vivre la démocratie. avoir en permanence ignoré le point de vue du peuple dans les grandes orientations de sa politique on fortement irrité la majorité du peuple qui n’a voté pour lui que pour éviter le pen. chirac aurait pu donner une belle leçon de démocratie, il a donné une belle leçon de totalitarisme… Aujourd’hui certains pensent même que si il avait voté le pen, ça n’aurait pas été pire. il faut donc admettre que le comportement du gouvernement pendant ces 5 années aura une influence sur les voix obtenues par le pen à la prochaine présidentielle.

    Cordialement,

  6. Deborah said

    Bonjour,
    Et merci pour vos gentils com! je vais de ce pas mettre un lien de votre site!!
    A bientôt!
    Deborah

  7. Deborah said

    Petit problème technique!!
    Merci pour vos aimables com!!
    Je vais mettre un lien de votre blog sur le mien
    A très bientôt
    Deborah

  8. Marie said

    En fait les partisans de tous les partis, gauche droite milieu et tout ce qui s’ensuit disent la même chose : ne votez pas pour Untel (l’opposant) parce qu’il est dangereux et qu’il va nous faire courir à notre perte.

    Moi je ne pense pas qu’il y en ait un meilleur ni un pire ou plus dangereux qu’un autre.

    Ou peut être que si, il y en a un pire en fait, mais j’ose même pas dire à qui je pense.

  9. juliette03 said

    Une voix de perdue si nous votons LE PEN….oui,mais, bcp se demandent bien pour qui ils vont voter au 1er tour….je pense que de toute façon, les voix vont quand même se disperser…et, nous arrivons bientôt fin décembre, et, ça ne sert tjrs pas de leçon aux jeunes, qui « gueulent » sans savoir pourquoi, et, ne s’inscrivent même pas..sauf ds les banlieues, où on sonne le « rappel » à tour de bras….

    Je ne pensais pas que tu l’aurais fait « pour Jeanne d’Arc »….tu parles d’une Jeanne….prendre ma bannière, pour rassembler les foules ?….j’ai déjà bien assez de mal à « rassembler mes propres morceaux »….je suis ma « propre constataire », et, je passerais mon temps à me « donner des baffes » pour me remettre dans le droit chemin…

  10. Léviathan said

    Pas tout à fait d’accord avec le « relativisme » politique de Marie. Tous les candidats ne se valent pas rien que, d’abord, pour leurs programmes. Difficile d’imaginer qu’Arlette Laguiller gèrerait la France ni mieux ni pire que Chirac. Ensuite, les partis c’est aussi tout un personnel politique dont certains deviendront des députés et d’autres des ministres. À ce titre, je m’inquiète de ce que le personnel politique du FN ou des Verts soit suffisamment compétent pour s’occuper de tous les ministères ou pour respecter la lettre et l’esprit de la constitution.
      
    Par contre, je crois que le bipartisme est une bonne solution pour la France car comme toute démocratie, nous devons êtres gouvernés vers le centre, centre droit ou centre gauche, et qu’il faut un pouvoir fort pour donner une impulsion décisives au décisions prises par les français lorsqu’ils font le choix d’un programme politique.
      
    On ne gagnerait rien à suivre l’exemple d’Israël où le scrutin à la proportionnelle renforce les petits partis (dont certains ne cherchent leurs voix que chez certaines communautés, par exemples les russophones) qui, à leur tour, prennent les grands partis en otage dans leur quête d’une majorité à l’assemblée.
      
    La France n’est pas un grand pays et pour peser dans les affaires du monde, elle se doit de concentrer sa force.

  11. Léviathan said

    Petit hors-sujet au sujet des petits partis et de la proportionnelle: seriez-vous d’accord sur le fait de risquer qu’à l’horizon 2012-17, à la faveur d’un scrutin proportionnel, un parti musulman qui ne se présente que dans les circonscriptions où il y a une majorité musulmane remporte 10 ou 20 sièges à l’Assemblée et devienne, tout à coup, indispensable à un gouvernement de gauche qui cherche désespérément des alliés pour former une majorité « plurielle »?

  12. Bonjour, je venais voir un nouvel article mais tu n’as apparemment pas eu le temps. Mais je reviendrai car j’adore ce que tu dis et me sens en accord sur bien des points. A bientôt et merci d’avance

  13. spqr said

    @Léviathan
      
    Cela fait partie des risques de la proportionnelle. Si une Assemblée peut être proportionnelle et ainsi mieux représenter le peuple en apparence, les décisions, les lois, elles, ne peuvent pas être proportionnelles.
    Un petit parti, devenu indispensable à un grand pour constituer une coalition, peut constituer une minorité de blocage et imposer ou refuser certaines lois à la majorité.
      
    Pour répondre plus précisément à votre hypothèse – à laquelle je n’avais pas pensé – il y a en effet un risque de vote non plus politique au sens habituel mais ethnico-religieux avec un petit parti islamique cherchant à imposer ses propres lois sous la menace permanente de faire chuter la coalition à laquelle il appartient et auquel le parti majoritaire de ladite coalition – c’est-à-dire, ici, le PS – cédera pour ne pas perdre le pouvoir. Ce serait redoutable et diabolique.

  14. spqr said

    @Stella

    Merci pour ce compliment.
    J’ai une bonne quinzaine d’articles en préparation, patience… 🙂

  15. stella said

    Alors j’attends avec impatience. Un bonjour de STella

  16. Zadig said

    D’accord avec Léviathan quand il dénonce les méfaits de la proportionnelle: on est alors à la merci de groupuscules qui se vendent au plus offrant. Le bipartisme, why not? Le problème , c’est que chez nous, c’est la rue qui décide de plus en plus depuis une dizaine d’années. Voir comment la rue a fait plier Juppé qui s’attaquait aux régimes spéciaux des retraites, ou Villepin avec son Cpe.Depuis plus de 40 ans que la France pratique l’assistanat et le recours à l’Etat-Providence, c’est sûr que le Français lambda s’accroche comme une sangsue à ses privilèges acquis.

  17. marcel said

    Bonjour,
    j’ai répondu à ta question concernant le Tibet sur mon blog.

    En ce qui concerne ton article, je suis tout à fait d’accord avec le fait que « voter FN est une voix de perdue » mais je rajouterai « pour la démocratie. »
    Cependant, Le programme de Le Pen a au moins une qualité,(désolé, je n’ai trouvé que celle-là)
    c’est d’annoncer clairement la couleur!

    On ne peut pas en dire autant de certains autres.
    Mais finalement, ça arrange aussi une partie de l’électorat qui vote du « politiquement correct » en ayant les mèmes pensées rascistes que les électeurs du FN.
    Les moyens diffèrent mais la fin est la mème.

    Au fait quand tu écris en entête:
    « afin que les français aient de nouveau un avenir »
    Tu parles de quelles catégories de Français ?
    Les pauvres ou les riches ?

    En te remerciant de ta visite.

    Marcel

  18. spqr said

    Tous les français sans exception !
    La France est devenue un pays sans avenir, beaucoup de gens s’en rendent compte, certains lucides en voyant la dérive au fil des ans depuis 30 ans, et d’autres très nombreux qui le constatent dans leur vie quotidienne, à tous points de vue, mais sans forcément avoir le recul qui leur permettraient d’en analyser les raisons exactes.
    Si la France continue d’être dirigée par la gauche ou les idées de gauche, nous allons vers une société où il n’y aura plus qu’une toute petite minorité de très riches (ou tout au moins de privilégiés) et tout le reste de pauvres (cela me donne au passage une idée de futur article).

  19. […] articles sur le même sujet : Une voix pour le FN est une voix de perdue Elections présidentielles et législatives: les […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :