SPQR

Informations occultées par les médias – Actualité insolite – Politiquement Incorrect – Créer un vrai changement de politique : Instaurer la Démocratie.


  • READ THIS BLOG

    IN ENGLISH

    AUF DEUTSCH

    France Etats_Unis

    Israël Québec

    Canada

  • Commentaires récents

    hosman pandor sur La dispense de recherche …
    Jean-François RP sur Quand la City veut légaliser l…
    Une vérité qui déran… sur Une vérité qui dérange : un ma…
    Agencias de modelos… sur La revue de presse de SPQR…
    spqr sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Anonyme sur La dispense de recherche …
    GIULIA sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Baron sur La dispense de recherche …
    spqr sur Gauchistes en action
    Elgocho sur Gauchistes en action
    TEKA Plantin sur L’affaire du préservatif et Be…
    thierry sur Secrétaire général à la CGT… c…
  • Blogs amis

    Deborah  Deborah
    Marie BlandMarie Bland
    Michel Garroté
    Monde Info
    Dave
     Dave.new
    Naibed Élisa Naibed :  de moi, et (surtout) de féminisme
    YAHEL : NUEVA EUROPA Desde el presente miremos hacia el futuro
    Amiral Woland brèves 3.0
    Commissaire : APEX
    couLisa  LisaLisa
    a-fleur-de-vieA fleur de vie
    : Emploi et santé
    asturies.png Reconquista Redux

  • Rien que pour les images !

  • Citations

    "Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve." John Adams

    "Je regarde vraiment avec commisération la grande masse de mes concitoyens qui, lisant les journaux, vivent et meurent dans la croyance qu’ils ont su quelque chose de ce qui s’est passé dans le monde à leur époque." Thomas Jefferson

    "Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences des causes qu’ils chérissent." Bossuet

    "Une société qui abandonne un peu de liberté pour gagner un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre et perd les deux." Benjamin Franklin

    "A fanatic is one who can't change his mind and won't change the subject." Winston Churchill

    "Les paroles qui ne sont suivies d'aucun effet sont comptées pour rien." Démosthène

    "Je crois d'un bon citoyen de préférer les paroles qui sauvent aux paroles qui plaisent." Démosthène

    "Ce n'est pas parce qu'on est nombreux à avoir tort que l'on a raison." Jean-Claude Devé

    "Les hommes croient ce qu'ils désirent." Jules César

    "Il y a en permanence un cinquième des gens qui sont contre." John F. Kennedy

    "Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Vous pouvez même tromper quelques personnes tout le temps, mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps." Abraham Lincoln

    "Pousser en commun, mais non penser en commun." Marc-Aurèle

    "On peut aisément pardonner à l'enfant qui a peur de l'obscurité ; la vraie tragédie de la vie, c'est lorsque les hommes ont peur de la lumière." Platon

    "L'opinion est quelque chose d'intermédiaire entre la connaissance et l'ignorance." Platon

    "Les pays n’ont pas d’amis, mais des intérêts." Général de Gaulle

    "Il y a une immense distance entre un peuple libre se donnant à lui-même ses lois et un peuple désignant des représentants pour écrire des lois à leur place." Rousseau

    "Je veux dire qu’il est considéré comme démocratique que les magistratures soient attribuées par le sort et comme oligarchique qu’elles soient électives." Aristote

    "Le courage c'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire." Jean Jaurès

    "La censure la plus efficace est l'abrutissement de la population mais aussi le fait de la mener vers des combats inutiles."
    The Thinker

    "On a trouvé, en bonne politique, le secret de faire mourir de faim ceux qui, en cultivant la terre, font vivre les autres."
    François-Marie Arouet, dit Voltaire

    "De prime abord, je ne crois jamais en ce que l'on me dit de façon péremptoire, je vérifie, et si je ne le peux pas, je réfléchis, je compare."
    Cevennevive

    "En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi."
    Léon Trotsky

    "Nul n’est plus esclave que celui qui se croit libre sans l’être."
    Johann Wolfgang von Goethe

Les idées de gauche sont des idées malsaines

Posted by spqr sur samedi, 4 novembre, 2006

Une interview de Serge Dassault, Maire de Corbeil-Essonnes et Sénateur UMP de l’Essonne, sur France-Inter le 10 Décembre 2004 a fait beaucoup jaser.

Elle est aujourd’hui impossible à trouver sur Internet mis à part des parodies sous forme de remixes avec des citations tronquées et un fond musical. Les sites publiant ces « remixes » se gardent bien de mettre en ligne l’original non trafiqué !

Quand au lien de France-Inter vers cette interview, il a, chose curieuse, été remplacé par un lien vers une autre émission sans rapport. C’est à l’auditeur de juger sur pièce et non à travers ces déformations ; la voici dans son intégralité :

Ecouter : Interview de Serge Dassault sur France-Inter

Télécharger : Interview de Serge Dassault sur France-Inter
Ecoutez bien le passage où Serge Dassault dit : « Les idées de gauche ne sont pas des idées saines ». Le journaliste en est tellement suffoqué qu’il manque de s’étrangler et c’est un vrai moment de bonheur d’entendre pour une fois quelqu’un qui ne cède pas au politiquement correct ambiant (c’est à dire en pratique la censure par la gauche dans les médias).

Rappelons que selon un sondage sur les intentions de votes des journalistes publié en 2005, plus de 70 % des journalistes se sont déclarés votant à gauche. Vu que que les rares journalistes qui pourraient être de Droite (1), quelques chanceux passés à travers les mailles du filet (il faut monter patte rouge ou rose à l’entrée des écoles de journalisme, patte-rouge pendant toute la scolarié, patte rouge pour entrer dans la plupart des médias et patte rouge encore si on ne veut pas se faire relèguer voire éjecter), n’osent pas s’exprimer, la proportion de médias de gauche est encore supérieure.

La phrase qui a soulevé le plus de fausses indignation de leur part est celle où dit : « La presse doit diffuser des idées saines ».

Puisque ces mots les indignent tant, dois-je en conclure, si j’inverse cette pensée, que pour eux, la presse doit diffuser des idées malsaines ?

Autre point qui a indigné nos gauchistes : le fait que Dassault place le travail avant les vacances. Dois-je en conclure que pour eux, les vacances sont plus importantes que le travail ?
Depuis ma petite enfance, j’ai toujours appris qu’on se reposait après le travail et qu’on partait en vacances après avoir travaillé.

Mais de quoi vivent donc ces bobos ?

Publié par spqr le 4 Novembre 2006. 

(1) 6% d’après une estimation récente

19 Réponses to “Les idées de gauche sont des idées malsaines”

  1. Vidéo Anti-Ségo !
    http://moutonnoir.typepad.com/moutonnoir/2006/11/ivm_1.html

  2. spqr said

    Merci pour ce lien et pour cette vidéo.
    Voici le lien vers la vidéo originelle sur Ségo :
    Profs Ségolène en off – Angers Janvier 2006
    Remarquez la présence de sous-titres : cela permet aux francophones de comprendre ce qu’elle dit 🙂
    Quel niveau ! Et quelle ignorance !
    Comme l’exprime votre vidéo-montage sur votre site, tous aux abris 🙂

  3. EXCELLENT SITE ! la langue de bois y est proscrite, et… enfin, il correspond à mes idées, celles que je clâme haut et fort depuis longtemps, en dehors des modes et courants divers.
    Merci d’être venu sur mon site déposer votre commentaire, ce qui m’a permis de venir sur le vôtre et de le découvrir.
    Je mets un lien vers vous sur mon Blog. Bon Dimanche.

  4. spqr said

    Merci Stella pour vos compliments ! N’hésitez pas à apporter votre contribution à ce blog.
    A+

  5. spqr said

    @Stella
    « Je mets un lien vers vous sur mon Blog. Bon Dimanche. »
    Merci et merci de l’idée : je crée un Widget « Blogs amis » à cette occasion.

  6. hhhh said

    Beau ramassis de blaireaux, que je vois là. Les types de droite qui crient à la censure ! Ils ont tellement l’habitude de ne pas censurer, eux. Ils n’en ont pas besoin puisque Sarkozy fait ce qu’il veut des médias. Je vais vous dire une bonne chose, à l’étranger, tout le monde se fout de notre gueule, de voir à quel point les médias et politiques sont main dans la main. Une journaliste qui interviewe son mari de ministre au 20 h ! Un président qui devrait être en taule encore au pouvoir. Aux Etats-Unis on ne verrait jamais ça !
    Enfin, analysons votre article :
    « Rappelons que selon un sondage sur les intentions de votes des journalistes publié en 2005, plus de 70 % des journalistes se sont déclarés votant à gauche. Vu que que les rares journalistes qui pourraient être de Droite (1), quelques chanceux passés à travers les mailles du filet (il faut monter patte rouge ou rose à l’entrée des écoles de journalisme, patte-rouge pendant toute la scolarié, patte rouge pour entrer dans la plupart des médias et patte rouge encore si on ne veut pas se faire relèguer voire éjecter), n’osent pas s’exprimer, la proportion de médias de gauche est encore supérieure. »

    Oh, mon dieu. « Je suis de droite ! ». Vilain, dehors ! t’as pas le droit d’être journaliste.
    Dans quel monde à la disneyland tu vis, blaireau ? Si il y a autant de journalistes à se déclarer de gauche, c’est pour de bonnes raisons. Parce que leur boulot les emmène à se rendre compte à quel point la censure est présente dans les gouvernements de droite. Parce qu’ils ont ce qu’on appelle la déontologie. Anne Sinclair a bien démissionné quand Strauss Kahn est devenu ministre.
    Enfin, le titre de votre article est flagrant d’objectivité : « les idées de gauche sont des idées malsaines ». Qui affirme un tel sophisme ? Un philosophe ? Un journaliste ?
    Un type de droite, quelle surprise ! Quand on est incapable de faire preuve d’objectivité, on peut au moins essayer de faire semblant, sous peine de perdre le minimum de crédibilité qui vous reste.
    Allez, adieu l’UMP, ce n’est pas vos spams qui vous ramèneront aux pouvoirs, avec l’insécurité, la crise que vous avez amenez, vous ne vous en sortirez pas.
    Dernière chose : seuls les blaireaux disent Salluste pour Sallustre.

  7. […] Comment a été fabriquée Ségolène Royal Le livre noir des régions socialistes François Hollande prêt à voter pour Besancenot Désir d’Avenir ou déserts d’avenir ? La gauche et l’économie, ça fait deux ! Ségolène Royal veut faire travailler les profs MAM contre Hollande Délire à gauche (3) : Riche en impôts, pauvre en idées Régions socialistes : Mauvais exemple Délire à gauche (2) Délire à gauche (1) Délire à gauche (1) […]

  8. clémentine said

    bonjour
    alors moi j’ai un dossier a rendre, cets un dossier sur les médias
    mon sujet: les médias et l’objectivité , il y a t-il une médiacratie?

    mon plan: I/ les principaux médias et leurs tendances politiques
    1° les médias plutot de droite
    2° les médias plutot de gauche

    II/ quelle est l’influence des médias sur l’opinion publique?
    1° a qui appartiennent les médias?
    2° l’influence de spoliticiens sur les médias?

    voila qui veut bien m’aider a morienter
    merci

  9. spqr said

    Sujet intéressant. Votre plan me semble bon.
    Sur ce blog, vous trouverez quelques articles approchant le journalisme :
    Que demandent les écoles de journalisme pour être journaliste ?
    La tolérance dans notre société, ce dernier non pas tant pour l’article que pour les commentaires.
    Certaines personnes confondent, volontairement ou non selon leur orientation politique le ou les propriétaires d’un média (les actionnaires) avec le Président ou le gérant de ce média, la rédaction et les journalistes qui y travaillent.
    A lire aussi : POURQUOI LE BLOGNADEL ?
    En espérant que cela vous sera de quelque utilité. Bon courage.
    Tenez-nous au courant.

  10. azerty said

    Bonjour
      
    vous dites que c’est la gauche qui censure les médias, hé bien moi je ne crois pas…
    je crois plutôt que c’est l’inverse !
    actuellement les médias font même preuve d’auto-censure et cela depuis l’élection du président.
    Par exemple, On ne parle presque pas des manifestations qui se déroule en ce moment, et pourtant elle sont nombreuses et fondés !
      
    quand a ce qu’a dit ce Serge Dassault, je ne vois pas ce que la gauche à de malsaine. Peut être que les socialistes uses parfois de démagogie mais ce n’est pas la cas de toutes la gauche !
    d’un point de vu humain je dirais même qu’elle est plus saine que la droite du faite qu’elle se préoccupe d’avantage de l’humain et de la terre que de l’argent.

  11. Agnes said

    La gauche se préoccuper d’avantage de l’humain et de la terre que de l’argent ??!!
    Bah ! L’essentiel c’est d’y croire 😆

  12. spqr said

    @azerty
      
    La gauche « saine » ici : 10 ans de gestion socialiste dans les régions : le dépôt de bilan
      
    Quant aux médias : 95% des journalistes sont de gauche

  13. travailleurs said

    j’ai du mal à y croire…
    Il y a donc des gens (de droite ou de gauche) qui peuvent entendre cette extrait sonore sans s’étrangler de rire.
    On dirait presque que Sergio fait dans le second degré tellement c’est grotesque.
    « La gauche fait croire qu’on peut partir en vacance »
    « Les médias désinforment »

    C’est vraiment du même niveau que
    « tous les gens de droite sont racistes »
    ou : « tous les allemands mangent de la choucroute ».
    Monsieur Dassault était un chef d’entreprise accompli, cela ne lui donne aucune légitimité supérieur pour juger de la réalité politique de notre modernité.
    Ce qui me fait m’effondrer, ce n’est pas que certains abrutis puissent être aussi binaires, c’est surtout que d’autres puissent avoir l’impression, en les entendant, que les premiers ont raison.
      
    Certainement ne suis-je pas de droite, mais je peux parler avec des gens de droite pour affiner mon opinion politique (dont je ne perds jamais de vue le caractère de simple « opinion » et non de « vérité »).
      
    Il ne faut pas écouter ce type de rhétorique simpliste. Il est sain que la gauche essaye de défendre les travailleurs et il est sain qu’il n’y ait pas que la gauche pour gouverner le pays.
      
    De plus, à chaque fois que la gauche a réduit le temps de travail, la droite a criée à la faillite nationale et à l’incompétence politique !
      
    Bien à vous

  14. un travailleur aussi said

    Monsieur Dassault n’est peut-être pas le mieux placé pour faire la leçon mais n’empêche qu’il y a du vrai dans ce qu’il dit.
      
    Vous croyez vraiment que la gauche défende les travailleurs ? Vous ne pensez pas plutôt qu’il défendent leurs postes ou essaient d’en obtenir de juteux ?
    N’importe qui peut prétendre qu’il défend les travailleurs mais il ne suffit pas de le dire, il faut encore le faire réellement.
      
    La droite n’emploie pas ce vocabulaire de « défense des travailleurs » mais finalement, dans l’Histoire, elle les a peut-être plus défendu que la gauche sans le dire.
    Et puis d’abord, que signifie « travailleur » dans le subconscient d’une certaine gauche ? Ce sont les ouvriers. Il est bien connu que les autres ne travaillent pas.

  15. travailleurs said

    non, ce n’est pas ce quej e veux dire – et je suis navré que vous réagissiez de manière aussi visiblement épidermique.
      
    « Vous ne pensez pas plutôt qu’il défendent leurs postes ou essaient d’en obtenir de juteux ? » Pourquoi plus à gauche qu’à droite ?
      
    « N’importe qui peut prétendre qu’il défend les travailleurs mais il ne suffit pas de le dire, il faut encore le faire réellement. » Tout à fait d’accord avec vous. Et d’ailleurs, aujourd’hui, le clivage droite / gauche ne permet plus vraiment de rendre compte de ce combat là. Il reste que dans l’histoire, les luttes sociales ont été menées systématiquement par la gauche (cela au moins, je suppose que vous n’aurez aucun mal à me l’accorder). L’exception (et quelle exception !) étant bien sûr le général de Gaulle, que l’on situe traditionnellement à droite, et la création de la sécu.
      
    « La droite n’emploie pas ce vocabulaire de “défense des travailleurs” mais finalement, dans l’Histoire, elle les a peut-être plus défendu que la gauche sans le dire. » Là, je suppose que c’est une blague.
      
    « Et puis d’abord, que signifie “travailleur” dans le subconscient d’une certaine gauche ? Ce sont les ouvriers. Il est bien connu que les autres ne travaillent pas. » Sur ce point je suis tout à fait d’accord avec vous. Pour être considéré comme « travailleur » par la gauche, on a parfois l’impression qu’il faut nécessairement travailler sur une chaine de montage. Je crois cependant qu’ils ont raison d’attirer notre attention sur le fait qu’une certaine catégorie de travailleurs a besoin qu’on lutte pour ses droits.
    Je me permets aussi de vous faire remarquer que la lutte du travail contre le capital (promu par ce site et par les posts qui précèdent) n’est pas une lutte qui devrait donner lieu à de telles oppositions. Faire jouer le travail contre le capital (ce qui est la rhétorique de notre président) est tout à fait une perspective marxiste. C’est le capital qui nous tue, le travail a un rôle salvateur dans l’idée de Marx (à condition de tout faire pour qu’il ne soit pas aliénant).
      
    Bien cordialement,

  16. un travailleur aussi said

    Pourquoi plus à gauche qu’à droite ? Parce qu’à à droite, s’ils défendent aussi leurs posts et emplois juteux, au moins il ne cherchent pas à faire la morale et prétendre défendre les travailleurs.

  17. travailleurs said

    c’est tout ?

  18. spqr said

    @ travailleurs :
    « dans l’histoire, les luttes sociales ont été menées systématiquement par la gauche (cela au moins, je suppose que vous n’aurez aucun mal à me l’accorder) »
    Après une période sans aucun droits pour les employés (suppression des corporations sous la Révolution Française, entre autres), une première série d’avancées sociales ont été menées par Napoléon III ; Napoléon III était-il de gauche ?
    Le RMI et la Sécu ont été créés pour la première fois en Prusse par Bismarck ; Bismarck était-il de gauche ?
    Peut-être l’un et l’autre l’étaient-ils avant d’arriver au pouvoir, après tout, mais ce n’est pas l’image qui en reste généralement aujourd’hui.
      
    « la lutte du travail contre le capital (promu par ce site »
    Notre site n’oppose pas capital et travail ; c’est une opposition factice créée par les marxistes (concept de « lutte des classes »), comme vous le faites justement remarquer, dont le but était de prendre le pouvoir, et pour prendre de pouvoir de déclencher la révolution, et pour déclencher la révolution d’exciter à la haine entre les gens (textuellement dans leurs discours : « haine de classe »).
      
    Sur la fin de votre post (#12), vous avez tout à fait raison, dire que c’est le capital qui nous tue est ridicule : le capital est la mise de fond destinée à faire démarrer une entreprise, ce peut être d’ailleurs un apport sous forme de biens (local, mobilier, ordinateur, outils…). C’est un terme comptable, repris par Marx qui en a fait une doctrine pour propager son idéologie.
      
    Nous n’opposons par « travailleurs » contre « exploiteurs », salariés contre patrons etc.
    Il y a des salariés travailleurs, dévoués, consciencieux, sérieux (c’est même la majorité) exploités par des patrons qui sont de véritables margoulins, des types infects ; il y a des chefs ingrats, brimeurs, harceleurs.
    Mais il y a aussi des employés tires-au-flanc, abusifs voire voleurs et des patrons justes et humains (et parmi ces derniers, certains qui regrettent parfois d’avoir été « trop gentil » à cause du comportement des premiers).
    Avec ou sans « Capital », un salaud est un salaud.
      
    Cela écrit, il est un fait que la Droite, dont nous faisons partie, a tort, à notre avis, de négliger les questions sociales. Ce blog essaye d’y pallier un tout petit peu. Il y a de sa part un manque d’écoute (un manque de démocratie, au fond) du peuple, un manque de psychologie. La droite a tendance à croire que si l’économie va bien, tout ira bien et à tout miser de ce côté. Or ce n’est pas tout. Et si l’économie va mal, il ne reste rien !

  19. travailleurs said

    Merci pour votre réponse (j’apprécie l’ironie sur Napoléon et Bismarck) mais je reprends encore une fois ce que j’écrivais :
    « dans l’histoire, les luttes sociales ont été menées systématiquement par la gauche »
    les LUTTES sociales ont été menées par la gauche. Les « avancées », comme je suis ravi que les appeliez, n’ont pas été décidées tout à coup, sans raison, par quelques décideurs avisés. Elles ont été le fait de luttes (souvent sanglantes), dont on peut dire sans faire preuve de beaucoup d’originalité, qu’elles ont été menées par la gauche.
      
    Sur l’opposition entre capital et travail, pardonnez ma mauvaise compréhension de l’orientation de votre site (que je découvre). Je croyais y voir une sorte de « condamnation » des revenus du capital, contre lesquels sont souvent valorisés les revenus du travail.
      
    Pour le reste, nous sommes d’accords (sauf peut-être sur la proportion employés malhonnêtes/patrons vertueux, ou employés honnêtes/patrons voyous… Quelque chose me dit que nous ne choisirions pas le même rapport, même si nous semblons tous deux capables de reconnaitre que la réalité ne situe pas la vertu d’un côté ou de l’autre exclusivement).
      
    Cordialement,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :