SPQR

Informations occultées par les médias – Actualité insolite – Politiquement Incorrect – Créer un vrai changement de politique : Instaurer la Démocratie.


  • READ THIS BLOG

    IN ENGLISH

    AUF DEUTSCH

    France Etats_Unis

    Israël Québec

    Canada

  • Commentaires récents

    seo canberra sur Libye : le Parti Socialiste s’…
    Perfumes a pronta en… sur 26 mythes sur la Russie
    บริษัท digital agenc… sur Dangereuse insuffisance de la…
    top wordpress blogs sur Dangereuse insuffisance de la…
    dangerous drugs sur Quand la City veut légaliser l…
    hosman pandor sur La dispense de recherche …
    Jean-François RP sur Quand la City veut légaliser l…
    Une vérité qui déran… sur Une vérité qui dérange : un ma…
    Agencias de modelos… sur La revue de presse de SPQR…
    spqr sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
    Anonyme sur La dispense de recherche …
    GIULIA sur La dispense de recherche …
    spqr sur La dispense de recherche …
  • Blogs amis

    Deborah  Deborah
    Marie BlandMarie Bland
    Michel Garroté
    Monde Info
    Dave
     Dave.new
    Naibed Élisa Naibed :  de moi, et (surtout) de féminisme
    YAHEL : NUEVA EUROPA Desde el presente miremos hacia el futuro
    Amiral Woland brèves 3.0
    Commissaire : APEX
    couLisa  LisaLisa
    a-fleur-de-vieA fleur de vie
    : Emploi et santé
    asturies.png Reconquista Redux

  • Rien que pour les images !

  • Citations

    "Les faits sont têtus; quels que soient nos souhaits, nos inclinations ou les voeux de nos passions, ils ne peuvent changer l'état de fait et la preuve." John Adams

    "Je regarde vraiment avec commisération la grande masse de mes concitoyens qui, lisant les journaux, vivent et meurent dans la croyance qu’ils ont su quelque chose de ce qui s’est passé dans le monde à leur époque." Thomas Jefferson

    "Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences des causes qu’ils chérissent." Bossuet

    "Une société qui abandonne un peu de liberté pour gagner un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre et perd les deux." Benjamin Franklin

    "A fanatic is one who can't change his mind and won't change the subject." Winston Churchill

    "Les paroles qui ne sont suivies d'aucun effet sont comptées pour rien." Démosthène

    "Je crois d'un bon citoyen de préférer les paroles qui sauvent aux paroles qui plaisent." Démosthène

    "Ce n'est pas parce qu'on est nombreux à avoir tort que l'on a raison." Jean-Claude Devé

    "Les hommes croient ce qu'ils désirent." Jules César

    "Il y a en permanence un cinquième des gens qui sont contre." John F. Kennedy

    "Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Vous pouvez même tromper quelques personnes tout le temps, mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps." Abraham Lincoln

    "Pousser en commun, mais non penser en commun." Marc-Aurèle

    "On peut aisément pardonner à l'enfant qui a peur de l'obscurité ; la vraie tragédie de la vie, c'est lorsque les hommes ont peur de la lumière." Platon

    "L'opinion est quelque chose d'intermédiaire entre la connaissance et l'ignorance." Platon

    "Les pays n’ont pas d’amis, mais des intérêts." Général de Gaulle

    "Il y a une immense distance entre un peuple libre se donnant à lui-même ses lois et un peuple désignant des représentants pour écrire des lois à leur place." Rousseau

    "Je veux dire qu’il est considéré comme démocratique que les magistratures soient attribuées par le sort et comme oligarchique qu’elles soient électives." Aristote

    "Le courage c'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire." Jean Jaurès

    "La censure la plus efficace est l'abrutissement de la population mais aussi le fait de la mener vers des combats inutiles."
    The Thinker

    "On a trouvé, en bonne politique, le secret de faire mourir de faim ceux qui, en cultivant la terre, font vivre les autres."
    François-Marie Arouet, dit Voltaire

    "De prime abord, je ne crois jamais en ce que l'on me dit de façon péremptoire, je vérifie, et si je ne le peux pas, je réfléchis, je compare."
    Cevennevive

    "En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi."
    Léon Trotsky

    "Nul n’est plus esclave que celui qui se croit libre sans l’être."
    Johann Wolfgang von Goethe

Et si on supprimait les Allocations Familiales ?

Posted by spqr sur vendredi, 20 janvier, 2006

Un débat fait rage depuis plusieurs années sur la question de la suspension – au départ, certains parlaient même de suppression mais aucun homme politique n’ose plus envisager cela – pour les familles de délinquants.

Pourquoi ne pas trancher le nœud gordien ?

Crées en 1919 puis modifiées par la loi du 29 juillet 1939, ou « code de la Famille », prolongée par les lois prises par le gouvernement de Vichy (1), les Allocations Familiales avaient pour but de tenter de faire remonter la natalité française, déjà déclinante à cette époque.

Avoir des enfants et les élever représente un gros effort, des privations , des sacrifices (équipements, loisirs, vacances …), beaucoup de soucis (avenir, bêtises, école, étude, santé …) ; il ne paraissait pas anormal de soutenir les familles faisant l’effort d’avoir plus d’enfants par rapport à celles préférant profiter de la vie et leur argent à titre personnel.

Mais es allocations n’ont pas eu l’effet escompté car la natalité française n’a cessé de décliner inexorablement pour des causes qu’il serait trop long d’exposer ici.

Inversement, il apparaît clairement que d’une manière générale dans les familles les plus pauvres et par exemple dans des familles immigrées d’Afrique Noire ou d’Afrique du Nord, et, elles sont une incitations à avoir des enfants mais dans le but de percevoir des allocations, vues comme un revenu comme un autre.
Il est clair que dans ce cas, les allocations familiales sont dévoyées, étant non pas prises comme soutien pour élever des enfants mais comme moyen de gagner de l’argent facilement.

Dans les deux cas les Allocations Familiales ne jouent depuis longtemps plus le rôle assigné au départ.

Comme toute allocation, elle ne génère aucune richesse pour le pays ; les choses se font en trois temps :
– prélèvement de cotisations sur les actifs
– une machine administrative (ici 32 000 personnes) qui en prélève une partie au passage pour son propre fonctionnement
– distribution aux ayant-droits.

Plutôt que de discuter sur leur montant, sur qui y a droit, sur leur éventuelle suspension ou suppression pour les parents de délinquants, ne vaudrait-il pas mieux les supprimer complètement avec économie des Caisses d’Allocations Familiales en même temps ?

Ne vaudrait-il pas mieux laisser l’argent là où il est ?

Voilà ! Du coup je viens de me faire 32 000 amis supplémentaires parmi les fonctionnaires, plus 10 millions d’allocataires (en effet 3 familles sur 4 en perçoivent).

Je ne ne serais donc certainement pas élu mais ce n’est pas grave, je ne suis pas candidat 🙂

(1) lire : L’histoire oubliée des Allocations Familiales privées
Les aides à la famille : repères chronologiques

Rédigé le 10 Septembre 2006 par spqr.
Republié le 20 Janvier 2007 par spqr.

2 Réponses to “Et si on supprimait les Allocations Familiales ?”

  1. Supprimer totalement les allocations familiales?
    Elles sont réellement une aide importante pour les familles, nous en avons besoin.
    Les supprimer pour les familles de délinquants, là je ne sais pas. Ces allocations n’ont, pour moi, aucun rapport avec la délinquance. Mes enfants ne sont pas délinquants, que je touche ou non ces fameuses allocations n’y change rien.
    La délinquance ne vient pas d’un problème d’argent, cela reviendrait à dire que toutes les familles à faibles revenus sont des délinquants.

  2. spqr said

    Je pense que vous avez mal compris mon article ; ma proposition (personnelle) n’a rien à voir avec la délinquance. Bien sûr que les allocations familiales n’ont rien à voir avec la délinquance !

    « La délinquance ne vient pas d’un problème d’argent, cela reviendrait à dire que toutes les familles à faibles revenus sont des délinquants. » : tout à fait d’accord avec vous et même peut-être plus que vous ne pouvez l’imaginer !
    Cette idée de mettre sous tutelle ou de supprimer les allocations familiales pour les familles de jeunes délinquants n’est pas l’objet de mon article ; c’est une idée qui a germé il y a déjà 2/3 ans et qui fait toujours débat aujourd’hui dans différents partis : pour ceux qui en ont eu l’idée, il s’agit d’une SANCTION. Elle est basée sur le fait que des parents non seulement laissent tout faire à leurs enfants, ne les sanctionnent pas ou même les encouragent et profitent de leurs actes : des adultes utilisent des mineurs pour vendre de la drogue, pour voler, pour piller, pour (je pense aux émeutes de 2005) tranporter des jerrycans d’essence, des coktails molotov. En effet, ils savent que les mineurs ne courent pas beaucoup de risque pénalement par rapport aux adultes, même pour de graves délits. Les partisans de cette suspension des allocations pensent que cela inciterait les parents à mieux les tenir et ce serait en même temps une menace : « Si vous continuez à laisser faire ou à encourager vos enfants à faire ce qu’ils font, on vous supprime les allocations ».
    Maintenant pour en revenir à l’objet de l’article, vous écrivez : « Elles sont réellement une aide importante pour les familles, nous en avons besoin. » Bien sûr, mais vous payeriez moins de cotisations. Tous ces prélévements de cotisations (sur vous ou sur d’autres) et leur gestion sont improductives et appauvrissent le pays. Au final, vous auriez l’impression de recevoir moins dans l’absolu, mais en réalité, vous payeriez moins de cotisations, d’impôts et de taxes de toutes sortes et vous auriez un niveau de vie plus élevé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :